NITA Fond Site Web 675 x 240

niamey capitale

Le gouvernement de la transition militaire a annoncé des mesures fermes pour contrer les tentatives de promotion des droits LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenres) dans le pays. Face à ces tentatives, le Gouvernement a pris des mesures drastiques. Tout d'abord, il s'est engagé à identifier et traduire en justice les responsables et leurs complices de ces démarches considérées comme contraires aux lois et aux mœurs du Niger. Il affirme que des sanctions sévères seront prises à leur encontre.

Zeyna commission0

A l’issue d’une communication de la ministre de l'éducation nationale, de l'alphabétisation, de l'enseignement professionnel et de la promotion des langues nationales lors du dernier conseil des ministres tenu samedi 14 Octobre 2023, le gouvernement a révélé qu'il avait eu connaissance de tentatives subversives visant à introduire « les pratiques et le débat LGBT dans la société nigérienne, en particulier au sein du milieu scolaire ».

Le gouvernement a exprimé son indignation et a accusé « certains pays de refuser des visas médicaux et d'études à des étudiants régulièrement inscrits dans leurs universités », tout en accordant discrètement « des visas à de jeunes Nigériens, souvent trompés quant à l'objet de leur séjour, pour participer à des rencontres faisant la promotion des LGBT ».

De plus, le gouvernement s'est aussi dit engagé à veiller à ce que les « actions et les messages portés par les Nigériens, partout dans le monde, soient conformes aux lois, à la culture et à la religion ». Cela souligne l'importance accordée au maintien des valeurs et des traditions nigériennes, y compris en matière de sexualité et d'orientation sexuelle.

Depuis quelques jours, la participation de plusieurs structures nigériennes dont des jeunes scolaires au 6e Forum des personnes lesbiennes, gays, bisexuel-le's et transgenres /(LGBT+) de l'Internationale de l'Education (IE) et de l'Internationale des Services Publics (ISP) qui devait avoir lieu à Genève en Suisse ce 14 Octobre 2023 fait grand bruit à Niamey.  L’Association des Parents d'Élèves et d'Étudiants (APEE Niger) avait d’ailleurs condamné avec la plus grande énergie dans une déclaration la participation à cette rencontre il y a quelques jours, tenant « pour responsable tous ceux qui vont participer à cette rencontre ».

« En tant qu’association nationale des parents d'élèves, nous lançons un appel à l'endroit de tous ceux qui vont se mobiliser pour participer à cette réunion, ils n'ont qu'à faire attention, ils n'ont pas notre soutien, et nous allons les combattre. Nous n'allons pas cautionner, et nous attirons l'attention de ses parents des enfants de se mobiliser et empêcher à leurs enfants de faire le déplacement s’il y a possibilité parce que tout ce qui va arriver à leurs enfants, ils en sont responsables. Nous, en tant qu’association nationale des parents d'élèves et étudiants, nous sommes contre l'homosexualité, nous sommes contre ces pratiques, et tout celui qui va se dresser contre la volonté du peuple, contre la volonté de la perception islamique, du concept islamique, du concept religieux, d'ailleurs sur toutes ces formes, nous allons le combattre », Président de l’APEE Niger.

Le président de l'association a également appelé à la vigilance tout en réaffirmant que l'APEE Niger combat fermement l'homosexualité et les pratiques associées.

A.Karim (actuniger.com)



Commentaires

0
Realiste
7 mois ya
Faisons preuve de realisme et surtout d'intelligence pour contrer ce phenomene LGBT qui de toute facon finira par s'imposer au monde entier. Ce n'est pas avec ces mesurettes que nous pourrons empecher le virus LGBT de nous infecter. Des lors que nous avons opte pour le model occidental de vie, des lors que nous avons delaisse nos valeurs, nos coutumes et nos traditions au profit de celles venues d'ailleurs que ce soit de l'occident ou de l'arabie, le phenomene LGBT nous envahira inévitablement. Ce n'est qu'une question de temps. Au lieu de perdre des energies a reprimer dans une bataille perdue d'avance, revenons plutôt a nos traditions ancestrales, a nos us et coutumes pour trouver des palliatifs qui pourraient nous aider a dompter le mal en devenir et reduire ainsi son impact terrible sur nos sociétés. Aujourd'hui nos enfants ne sont pas exposes au LGBT a l'école mais dans les smartphones que nous leur offrons naïvement et sur les Smart TVs de la maison. Pouvoir c'est vouloir.
Like J'aime like 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
El Miko Mahamane San
7 mois ya
Bon courage à notre compétent gouvernement et à notre président Son Excellence Chef d'État le général Abdou'rahmane Tchiani , d'avoir arrêté cette mal pratique de (LGBT), qu'aurait voulut truander notre valeur religieuse et traditionnelle.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Lilwayne
7 mois ya
Le cnsp doit arrêter le populisme et s'attaquer aux problèmes économiques. Parce que franchement il faut arrêter de divertir. Les français sont partis. Maintenant il faut convoqué le conseil national de dialogue pour voir dans quel mesure le pays peut être sauvé
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2055 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
531 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
329 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
475 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
362 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages