lundi 3 octobre 2022

2880 lecteurs en ligne -

fraren

WANEP-Niger et NDI renforcent les capacités des représentants des OSC en stratégies de plaidoyer sur le processus politique et électoral

Atelier formation OSC par Ndi Wanep BIS3

Le Réseau Ouest Africain pour l’Édification de la Paix (WANEP-Niger) et le National Democratic Institute for International Affairs (NDI), organisent depuis ce lundi, un atelier de renforcement des capacités à l'endroit des Organisation de la Société Civile (OSC). Financé par l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) et mis en œuvre par le NDI et WANEP-Niger dans le cadre du projet « Appui aux contributions des parlementaires et OSC à la mise en œuvre des recommandations issues de l'évaluation des élections 2020-2021 », cet atelier a pour objectif d’outiller les représentants des Organisations de la Société Civile en stratégies de plaidoyer sur le processus politique et électoral au Niger.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Démarrés ce lundi 12 septembre 2022, les travaux de cet atelier dont la cérémonie d’ouverture s’est déroulée à l’hôtel Royal Palace de Niamey, sous l'égide du président du conseil d’administration de WANEP-Niger, M. Sita Adamou, en présence du représentant du NDI au Niger, M. Dovi Koumedjina, du représentant de l’USAID, du Coordonnateur de WANEP-Niger, M. Clément Kocou Gbedey, ainsi que de plusieurs représentants des structures de la société civile nigérienne connaitront leurs épilogues, demain, mardi 13 septembre 2022.

Atelier formation OSC par Ndi Wanep BIS3

Au cours de cet atelier de deux jours, les représentants des OSC seront outillés à accompagner les parlementaires et à contribuer à la mise en œuvre des réformes politiques et électorales; les capacités des représentants des OSC seront aussi renforcées pour leur permettre de consolider l'apport des citoyens dans les discussions politiques; et enfin, les représentants des OSC disposeront des stratégies de plaidoyer pour le suivi des recommandations de l'évaluation du processus électoral et de la mise en œuvre des réforme.

Suivi et la mise en œuvre des différentes recommandations

Dans son allocution de bienvenue, le coordonnateur de WANEP-Niger, Clément Kocou Gbedey, a indiqué que l'initiative de cet atelier est particulièrement la bienvenue et louable au moment où bon nombre de pays Ouest africain réfléchissent sur la manière de comment améliorer les principaux défis rencontrés au cours du cycle électoral passé en ce qui concerne la participation et la contribution des OSC à la mise en œuvre des réformes politiques et électorales.

« Il vous souviendra que le Niger, tout comme la plupart des pays d'Afrique de l'Ouest ont organisé des élections générales. Ces élections ont été un test d'approfondissement de la démocratie et ont fait face à de grands défis. Cette donne, loin de constituer un satisfecit, constitue des défis énormes à relever dans plusieurs domaines. Les modifications "non consensuelles" des règles du jeu qui régissent la compétition électorale, la suspicion et le manque de confiance mutuelle entre les acteurs politiques, la faible implication des OSC sont autant d'éléments qui ont accentué et qui accentuent encore les tensions et les relations conflictuelles. Cependant, malgré le caractère apaisé du processus électoral, il est important de souligner que des insuffisances ont été notifiées par les acteurs ayant accompagnés ce processus. C'est pourquoi, ces acteurs (CENI, les OSC, etc.) ont formulé des recommandations pour mieux organiser les élections à venir », a précisé M. Clément Kocou Gbedey.

Selon le coordonnateur de WANEP-Niger, c'est dans cette dynamique que le NDI et WANEP-Niger sous financement de l'USAID ont mis en œuvre ce présent projet pour le suivi et la mise en œuvre des différentes recommandations à travers ce renforcement de capacité des acteurs clés celles des OSC. « Ces acteurs cibles du projet sont les plus légitimes en matière de représentation de l'intérêt général et sont les mieux placés pour se faire l'écho de l'expression des aspirations citoyennes » a-t-il déclaré.

L'objectif général de cet atelier est de renforcer les capacités des OSC à fournir une expertise aux commissions parlementaires dans des domaines (par exemple, le suivi du processus législatif en matière de la mise en œuvre des recommandations sur l'évaluation du cycle électoral, la sécurité intérieure en matière électorale) et à consolider l'apport des citoyens dans les discussions politiques, a ensuite expliqué M. Clément Kocou Gbedey.

« Enfin, c'est avec la ferme conviction qu'au sortir de cette session que la pertinence des objectifs du projet ainsi que ses résultats, ses bonnes pratiques, ses impacts et ses limites soient dégagés, et que les conclusions et recommandations de cette rencontre soient adoptées par tous et partagées avec les acteurs concernés » a-t-il conclu.

Les deux objectifs essentiels du programme

En prenant la parole à son tour, le représentant du NDI Niger, M. Dovi Koumedjina, a rappelé que l’institution qu’il représente, a accompagné le procès électoral à travers le programme "promouvoir une alternance politique démocratique, pacifique à travers des élections libres, transparentes, paisibles et inclusive. Ce programme, a-t-il précisé, est financé par l'USAID qui ne cesse d'accompagner le Niger dans ses engagements pour la consolidation de sa démocratie.

« Le programme vise deux objectifs essentiels. C'est d'abord d'améliorer les réponses des nouveaux élus aux préoccupations des citoyens, qui sont issues de l'évaluation du système électoral. Le deuxième objectif, c'est de renforcer les capacités des organisations de la société civile pour contribuer et suivre le processus législatif qui devrait aboutir aux différentes réformes issues de l'évaluation du système électoral », a indiqué le représentant du NDI pour qui, cet atelier de deux jours, permettra aux bénéficiaires d'être outillés pour accompagner non seulement les institutions de la République du Niger à faire aboutir ces réformes, mais aussi à faire le suivi de la mise en œuvre des différentes recommandations issues des élections de 2020-2021.

En procédant pour sa part à l’ouverture officielle des travaux, le président du conseil d’administration de WANEP-Niger, M. Sita Adamou, s’est dit honorer de prendre la parole pour féliciter et remercier les différents acteurs pour leurs présence massive à cette rencontre et a invité les bénéficiaires à rester attentifs aux différentes sessions qui seront animées par d’éminents experts, pour l’atteinte des objectifs fixé à ces assises.

« À l'issue des élections de 2020-2021, législatives et présidentielles, il y a eu des recommandations, des recommandations qui nécessitent des réformes, des réformes qui nécessitent des plaidoyers et je suis certain que vu les associations qui sont là, vous êtes des experts en plaidoyer, ces travaux de plaidoyer, vous pouvez les conduire pour que ces nouvelles réformes puissent voir le jour », a affirmé Sita Adamou, PCA WANEP-Niger.

Les deux premières sessions des travaux de la première journée porteront sur les Stratégies de plaidoyer sur la mise en œuvre des réformes électoraux et politiques au Niger et les Rôles et Responsabilités des OSCs dans la mise en œuvre des réformes électorales et politiques. Pour la deuxième journée les travaux débuteront avec une session sur l’Analyse des recommandations formulées à l’endroit des OSC issues des élections 2020-2021 et seront clôturée par la quatrième session qui permettra de relever les forces, les faiblesses, les obstacles et les opportunités pour l’implication des acteurs de la société civile dans le processus électoral.

Atelier formation OSC par Ndi Wanep BIS3Atelier formation OSC par Ndi Wanep BIS3

Atelier formation OSC par Ndi Wanep BIS3

AbdoulWahab Issaka (actuniger.com)

 

.

Commentaires  

0 #1 Loozap 13-09-2022 03:14
La politique est tout un art de gestion
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com