jeudi 1 décembre 2022

4012 lecteurs en ligne -

fraren

Officiel: le prix à la pompe du gasoil passe de 538 à 668 francs le litre

pompe essence

Le gouvernement vient de procéder à un réajustement du prix à la pompe du gasoil. Ainsi, à compter de ce 1er août 2022, le litre va passer de 538  à 668 fcfa, soit une hausse de 130 Franc Cfa selon l'annonce faite ce dimanche par le ministre du Commerce Alkaché Alhada qui a détaillé les raisons de cette hausse.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon les explications données par le ministre du Commerce dans le journal télévisé de la chaine publique (RTN), cette hausse qui ne concerne uniquement que le gasoil, fait suite "à la pression que nous subissons depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine". Cette crise a en effet provoqué une hausse des prix de l'or noir sur les marchés internationaux qui a touché beaucoup de pays notamment ceux de l'Afrique de l'ouest parmi lesquels des pays de la sous-région et voisins du Niger comme le Nigeria, le Ghana ou le Mali où les prix à la pompe ont connu également une hausse très prononcée. "les camionneurs qui viennent au Niger, lequel s'approvisionne à partir des ports de Lomé, Cotonou ou Téma, font le plein au Niger où le prix du gasoil est beaucoup moins cher", a expliqué le ministre Alkache Alhada qui a ajouté que "cela a une incidence sur notre économie et surtout notre approvisionnement avec les risques que cela comporte".

C'est ainsi que d'une consommation moyenne journalière d'environ 23 millions de litres de gasoil en janvier dernier, le Niger est passé à plus de 50 millions soit une hausse de 114% en l'espace de quelques mois.  Selon le ministre du Commerce, c'est ce qui explique les perturbations constatées il y a quelques semaines sur le marché national avec la rupture de l'approvisionnement normal et qui ont conduit l'Etat à prendre certaines mesures comme la suspension de l'exportation du gasoil à partir du 1er juin dernier, ce qui a permis de contenir un peu la situation. "En dépit de ces mesures, la pression continue et va continuer tant que les prix resteront bas au Niger et c'est pourquoi le gouvernement a décidé de procéder à ce réajustement du prix du litre à la pompe qui passe de 538 à 668 fcfa". Selon le ministre du Commerce, "cette mesure va avoir un effet sur le flux d'approvisionnement et permettre d'anticiper et de prévenir les risques notamment celui de pénurie".

L'autre motif, c'est la nécessité de renforcer le stock national en prévision de la période de maintenance des installations de la Société de raffinage de Zinder (SORAZ) prévu dans quelques semaines et pour deux (02) mois. "Il va falloir importer du gasoil durant cette période" a expliqué le ministre Alkache Alhada.

Comme il fallait s'y attendre, l'annonce de cette mesure qui prend effet à compter de ce 1er Août 2022 a suscité une vive polémique au sein de l'opinion. Si certains estiment qu'elle est opportune d'autant qu'elle ne touche qu'une minorité des consommateurs, beaucoup s'inquiètent de la hausse des prix des transports et par conséquent des denrées de première nécessité qu'elle risque d'engendrer. La majorité des bus de transports voyageurs et des camions de transports de marchandises carburent, en effet, au gasoil. Des inquiétudes d'autant plus justifiées du fait que le gouvernement n'a pas encore annoncé des mesures d'atténuation pour éviter tout risque de spéculations que cette hausse pourrait engendrer sur le marché national.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

.

Commentaires  

0 #1 Falké 31-07-2022 22:22
Cvvs. Xcn xsg
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Paf 31-07-2022 23:12
Inna lillahi wa Inna ilayhi raji'oune
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #3 Cestchauddeh 31-07-2022 23:57
:sad: Cela se répercutera sur toute la chaîne et c’est encore le pauvre qui en pâtira puisque tout les gros camions utilisent du gasoil et les gros camions acheminent les marchandises et donc tout connaîtra une hausse . C’est chaud deh
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #4 Hermano 01-08-2022 09:30
Quand le pays aura un dirigeant responsable qui met en avant l'interet des populations devant ceux de ses petits camarades, tout ceci ne sera que mauvais souvenir. Le prix du mazout n'augmente pas du fait de l'ukraine car le niger n'importe pas du mazout de la russie. Quand le petrole nigerien ne sera plus gere par un pere et son rejeton, alors les nigeriens en profiteront. Bazoum trahit encore plus que celui qui l'a impose a la tete de l'etat. Si il pense que c'est servir issoufou et son clan qui va lui permettre de rester au pouvoir, alors il se met le doigt dans l'oeil. Quand le plus lache des nigeriens finira par en avoir marre de sa gestion, alors rien de pourra plus arreter la colere du peuple de s'abattre sur eux. A trop tirer sur la corde elle va finir par casser un de ces jours.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 yakaka 01-08-2022 10:42
OU SONT LES HYPOCRITES DE LA SOCIETE CIVILE?

OU BIEN ILS ONT DEJA MANZE ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #6 Lilwayne 01-08-2022 11:26
Bonjour, cher camarade, c'est d'abord la faute des nigériens puisqu'ils ont laissé faire
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Tom 01-08-2022 12:21
Citation en provenance du commentaire précédent de yakaka :
OU SONT LES HYPOCRITES DE LA SOCIETE CIVILE?

OU BIEN ILS ONT DEJA MANZE ?


La bouche qui mange ne parle pas. Maintenant on a vu qui est qui dans cet univers hypocrite de la societe civile
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #8 Oumar 01-08-2022 12:23
Citation en provenance du commentaire précédent de Lilwayne :
Bonjour, cher camarade, c'est d'abord la faute des nigériens puisqu'ils ont laissé faire


Allah va venir a leur secour. Pas besoin de se remuer.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #9 M. GARBA 01-08-2022 15:48
Je l'ai pressenti depuis les mois passés; lorsque je disait à un ami de ne pas s'étonner de voir un beau jour le prix du car[mot censuré]nt augmenter.
Je m'attendais à ce que le gouvernement de #Bazoum# fasse ce lien (conflit Ukraine Russie) pour se justifier.
Deux choses diamétralement opposées. Tout comme en théorie de probabilité on dit que ces deux évènements sont indépendants. C'est à dire que l'un n'a rien avoir avec l'autre pour se réaliser.
La guerre Ukraino-Russe n'a aucun impact sur la production de notre pétrole (qu'on ne me prend pas pour un chameau). Mais si le ministre parlait plutôt d'une augmentation d'autres taxes (pour la transition énergétique) qui a rehaussé le prix, allait me convaincre.
L'un dans l'autre, cette augmentation est irréfléchie et va plomber la compétitivité des nos petites entreprises.
En politique économique, l'inflation va grimper et le pouvoir d'achat du lambda nigérien va baisser.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #10 Hermano 02-08-2022 09:25
Bazoum contribue par son laisser faire et son incapacite a agir face aux maux qui minent le pays a justifier son inutilite au sommet de l'etat. Celui qui l'avait place la bas n'ignorait pas son incompetence notoire. Helas, c'est le pays et son peuple qui paient la facture de l'incapacite de l'homme a s'affirmer comme dirigeant. Mais quand on n'est incapable, on demissionne car qui n'avance pas recule et le Niger recule depuis 11 ans.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Blackmarket 04-08-2022 10:09
Très bonne nouvelle. Vous n'avez encore rien vu :D :D :D
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com