jeudi 1 décembre 2022

3610 lecteurs en ligne -

fraren

Finance Inclusive: une feuille de route pour relever les défis de l'inclusion financière au Niger

Reunion CNCFI 19 05 2022

Le Cadre national de concertation pour la Finance Inclusive (CNC-FI) a tenu, ce jeudi 19 mai 2022 à l'hôtel Noom de Niamey, sa première réunion au titre de l'année qui a été élargie à tous les acteurs de l’Inclusion financière au Niger. Au cours de la rencontre, les membres du Cadre ont procédé à la mise en place de quatre (04) groupes de travail qui ont par la suite élaboré et adopté le programme de travail pour l'année en cours avant de procéder à des échanges sur les voies et moyens qui devront permettre d'accélérer la mise en œuvre de la Stratégie Nationale pour la Finance Inclusive au Niger (SNFI).

C'est le Secrétaire général du ministère des Finances, Dr Boukari Mamane, qui a présidé la cérémonie officielle d'ouverture de la rencontre qui s'est déroulée en présence du Secrétaire exécutif de la SNFI, Dr Makaou Mahamane, du Représentant du Fonds d'équipements des Nations unies (UNCDF), M. Olivier Yara, du Représentant de la BCEAO, M.Djibo AbdoulAziz, des membres du Cadre national de concertation (CNC-FI) ainsi que de responsables d'institutions nationales et des services du secteur de l’inclusion financière au Niger.

Reunion CNCFI 19 05 2022 BIS3

Dans l'allocution qu'il a prononcée à cette occasion, après les mots de bienvenue du SE-SNFI, le Secrétaire général du ministère des Finances qui est également le président du Cadre, s'est félicité de la présence massive des acteurs, à l'image de celle du 30 septembre dernier, ce qui, pour M. Boukari Mamane, témoigne de leur adhésion à ce cadre de concertation élargi à tous les acteurs de l'Inclusion financière et dont la mission principale est d'identifier les obstacles à l'inclusion Financière des populations vulnérables du Niger et de proposer des solutions visant à les supprimer. "Je me réjouis de cela, et vous encourage à continuer dans cette voie, car le défi de l’inclusion financière au Niger nous le recommande", a déclaré le SG du ministère des Finances qui a par la même occasion, tenu à rappeler les nombreux défis de l'inclusion financière auxquels est confronté le pays.

Abordant l'ordre du jour de la présente rencontre, le Secrétaire général a indiqué qu'elle est consacrée à l'installation officielle des Groupes de travail qui ont été créés par arrêtés du ministre des Finances et à l'élaboration et l'adoption de leurs chronogrammes de travail respectifs. "Une fois installés, ces groupes pourront librement travailler sur des thématiques liées à l’inclusion financière dont les résultats nous serviront de guides pour mieux réorienter les politiques d'Inclusion Financière de notre pays", a expliqué Dr Boukari Mamane qui s'est convaincu que grâce à la qualité des profils et de leur ferme engagement, des résultats probants sortiront des travaux de ces Groupes de travail. Il a, en ce sens assuré les membres du CNC-FI et particulièrement ceux des différents groupes de travail que « ces résultats, ainsi que les propositions de réformes qui en découleront, seront transmis aux autorités compétentes qui prendront assurément les mesures appropriées ».

Plan d'actions pour 2022

Peu après la cérémonie officielle d'ouverture, les participants ont eu droit à une présentation des quatre (04) groupes de travail ainsi que leurs missions et composition. Les différents groupes ont été mis en place. Il s'agit du groupe chargé de la « coordination des interventions des partenaires techniques et financières (PTF)", celui consacré aux "réglementations et aux incitations", le groupe pour "les innovations et finance numérique », et enfin, celui en charge du "suivi du marché et des acteurs".

Après la mise en place des groupes et leur installation, les membres ont procédé à l'élaboration, chacun de son coté, du chronogramme d'activités pour l'année en cours. Les travaux ont été par la suite adopté en séance plénière et la rencontre s'est terminée avec des échanges entre les différentes parties prenantes sur l'état de la finance inclusive au Niger ainsi que les voies et moyens d'accélérer la mise en œuvre de la stratégie dédiée.

Reunion CNCFI 19 05 2022 BIS1

Relever les défis de l'inclusion financière au Niger

Selon les explications de Dr Makaou Mahamane, Secrétaire exécutif de la SNFI, le Cadre de concertation regroupe l'ensemble des acteurs pour échanger sur les difficultés que rencontre notre pays dans le cheminement de l'inclusion de nos populations. C'est dans ce sens que le Cadre de concertation a été structuré en quatre (04) 4 groupes de travail dont celui qui porte sur la réglementation et qui est chargé de réfléchir sur les obstacles et réglementaires qui empêchent les acteurs de l'écosystème d'avancer dans le domaine de l'inclusion financière. Le groupe consacré à l'innovation et à la technologie va de son côté réfléchir sur les voies et moyens à prendre pour utiliser la technologie financière dans l'accès aux services financiers des populations, nous avons un pays très vaste et pour permettre d'accélérer l'accès aux services financiers dans nos zones rurales, la technologie financière est un atoût. L'autre groupe qui porte sur le suivi du marché et des acteurs a pour mission de mener des réflexions sur les difficultés opérationnelles auxquelles font face les acteurs de l'inclusion financière, proposer des solutions pour là également permettre d'avoir un marché efficace, fluide au sein duquel l'information circule et des solutions aux difficultés rencontrées. Enfin, le groupe sur les partenaires qui interviennent dans le domaine de l'inclusion financière a été chargé de les réunir pour leur permettre d'échanger sur les actions ou initiatives à mener ainsi qu'à identifier les difficultés rencontrées par chacun d'eux afin de proposer des solutions aux autorités compétentes pour y remédier.  "Ces 4 groupes de travail vont nous proposer aujourd'hui leur chronogramme de travail dans le domaine de l'inclusion. Par la suite, ils vont se réunir régulièrement pour nous proposer des recommandations à transmettre aux autorités compétentes et qui présentent assurément les mesures idoines qu'il faut pour promouvoir l'inclusion financière au Niger", a indiqué Dr Mahamane Makaou qui n'a pas manqué de relever que, la finance inclusive comme son nom l'indique est "une finance qui doit être à la portée de tous". Il a en ce sens fait remarquer qu'aujourd'hui, une large partie de notre population n'a pas accès aux services financiers. "La finance inclusive consiste justement à leur permettre eux aussi de bénéficier des avantages liés à l'accès aux services financiers", a précisé le Secrétaire exécutif de la SNFI.

Olivier Yara

Pour sa part, le Représentant du Fonds d'équipements des Nations unies (UNCDF) a tenu à rappeler les missions de cette Agence des Nations unies qui depuis sa création, œuvre en faveur de l’inclusion financière. "L'UNCDF à travers sa stratégie « ne laisser personne de côté à l'heure du digital » ne pouvait pas être en marge d'un tel événement", a souligné M. Olivier Yara qui a aussi rappeler que l'UNCDF était un des acteurs de la première heure de la Stratégie nationale d'inclusion financière et ce, depuis la première stratégie."Dans cette logique d'accompagnement du gouvernement du Niger à travers la réglementation de la stratégie, il nous est paru normal d'accompagner l'organisation du cadre national de la finance inclusive au Niger", a-t-il ajouté soulignant par la même occasion qu'au fil des années, l'Agence a accompagné la mise en œuvre de beaucoup de projets sur l'inclusion financière conformément à la Stratégie nationale. Cela s'est traduit récemment encore, a fait savoir M. Yara, à travers un des projets, "DFS 4 résilience", financé par l'Union européenne et qui a mené comme activités majeures, l'organisation d'ateliers pour permettre de rassembler principalement tous les acteurs de la finance inclusive, les acteurs de la finance numérique afin que les acteurs puissent se parler, puissent travailler sur les challenges de l'inclusion financière au Niger. « Cela a permis de sortir des propositions qui seront portées avec les différents acteurs comme plaidoyer auprès du gouvernement pour l'édification d'un Niger avec une finance vraiment incluse qui prend en compte les personnes qui sont dans les zones reculées c'est qui entre dans notre stratégie de ne laisser personne de côté l'ère du digital », a indiqué M. Yara.

Il convient de noter que le Cadre national de concertation pour la finance inclusive (CNC-FI) est un cadre de dialogue instauré par arrêté du ministère des finances en août 2020. Sa création a été prévue, à travers l’action n°6.2.1 de l’axe n°6 de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive 2019-2023 (SNFI). Le CNCFI a pour principal mission d'aider le Niger à aborder de manière transversale les problématiques liées à l’inclusion financière ainsi qu’au développement de la finance digitale dans le pays, afin d’y apporter des réponses socio-économiques concertées. L'UNCDF assure le secrétariat du CNCFI. Dans le cadre de ses missions, le Cadre opère avec toutes les parties prenantes de l’écosystème de l’inclusion financière afin d’identifier les obstacles à l’Inclusion Financière au Niger et d’y apporter des solutions durables.

Reunion CNCFI 19 05 2022 BIS4Reunion CNCFI 19 05 2022 BIS Reunion CNCFI 19 05 2022 BIS2

A.K. Moumouni (actuniger.com)

.

Commentaires  

-1 #1 Issoufou Djibo 19-05-2022 22:48
Une très bonne initiative. C’est vrai la technologie est entrain de remplacer toutes les fonctions conventionnelles de la comptabilité, il doit falloir s’adapter urgemment. Espérons qu’ils respectent donc le chronogramme de travaille . Au Niger, le challenge est robuste parce que apart même la question de zones reculées y’a le problème perpétuel d’eau et d’électricité dans presque toutes les villes que les gens ne veulent pas en parler [..,] ils vont de paires. Y’a une parfaite relation entre électricité, le numérique, et la finance.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Thuussss 20-05-2022 17:22
Vous qui n’avez même pas une économie,vous n’avez même pas une monnaie et vous osez parler d’une certaine avancée sur le plan en question?thussss,ces même blancs vous ferons oublier le franc cfa et vont contribuer pour que vous échouer davantage.bande de moutons
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com