lundi 5 décembre 2022

2680 lecteurs en ligne -

fraren

Insécurité: plusieurs policiers tués dans une nouvelle attaque au poste de Pételkolé, à la frontière burkinabé

Maps Satama Niger

Le poste de police frontalier de Petelkolé, dans le département de Téra, à la frontière burkinabé, a été, encore une fois, la cible d'une attaque présumée terroriste dans l'après-midi d'hier lundi 12 avril. Selon un bilan provisoire et encore non officiel, au moins quatre (04) policiers ont été tués et trois (03) autres blessés. Des dégâts matériels importants ont également été enregistrés.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon les premières informations, c'est un peu avant 18h que des individus lourdement armés et venus en nombre ont pris d'assaut le Poste de police frontalier (PPF) de Petelkolé, à quelques kilomètres de la frontière burkinabé.  Les assaillants se sont d'abord servis de lance-roquettes pour désorganiser le dispositif sécuritaire notamment les véhicules montés d'armes de gros calibres ou protégés à l'avant qui servait de rempart contre ce genre d'attaques.

Les combats ont duré plus d'une heure d'horloge et selon un bilan provisoire et non encore officiel, au moins quatre (4) policiers ont été tués et trois (03) autres blessés évacués à Niamey. Les assaillants ont réussi également à détruire trois (03) véhicules et emporté trois (03) autres en plus d'autres dégâts matériels enregistrés au niveau du poste. Plusieurs heures après l'assaut, des soldats manquaient encore à l'appel même si ce mardi, au lendemain des faits, certains ont pu rejoindre leur poste d'après des sources sécuritaires.

Situation sécuritaire dégradante

Il faut noter que le Poste de police frontalier de Petelkolé est situé à une trentaine de kilomètres de la ville de Téra, dans la région de Tillabéri, où des bataillons de l'armée mais aussi du G5 Sahel sont stationnés et mènent des opérations dans cette zone des trois frontières qui fait régulièrement face aux attaques meurtrières des Groupes armés terroristes (GAT) notamment l'Etat Islamique au Grand Sahara (EIGS).

On se rappelle que le 16 mars dernier, des individus armés venus à bord d'une dizaine de motos ont intercepté un bus de transport voyageurs d'une compagnie privée de la place qui assurait la liaison Ouagadougou-Niamey.  L'attaque qui s'est déroulée à quelques encablures du poste de police frontalier de Petelkolé, s'est soldée par une vingtaine de morts ainsi que plusieurs blessés dont des cas graves.

La répétition de ces attaques terroristes vient rappeler que malgré la relative accalmie constatée ces derniers temps, la situation sécuritaire dans cette région de Tillabéri, reste toujours préoccupante surtout sur cet axe qui constitue, pour le moment et dans cette partie du pays, la seule voie terrestre qui relie le Niger au Burkina. Celle passant par Torodi et Makalondi est, en effet et depuis plusieurs mois, délaissée par les conducteurs et voyageurs du fait également des agissements des GAT, très actifs des deux cotés de la frontière.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

 

.

Commentaires  

+4 #1 Vive la Russie 13-04-2022 13:59
La solution on le connait c'est de changer de partenaires en choisissant le meilleur au monde j'ai nommé Russie
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Karamoko 13-04-2022 17:01
Le radar russe aurait effectivement permis d'anticiper cette attaque et de sauver de nombreuses vies.Helas, le niger est dirige par ses pires ennemis depuis bientot 12 ans. Donc rien a attendre de ce cote.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 ibrahim 14-04-2022 08:25
mais que fait le G5 stationné juste a 25km?
G5 inutile comme munisma au mali.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Boucar 15-04-2022 04:50
Les amis de la France et du Bazoum ont encore frappé.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com