lundi 28 novembre 2022

3801 lecteurs en ligne -

fraren

Energie: l'ARSE sensibilise les usagers sur leurs droits et obligations

Atelier ARSE 13 03 2022

L’Autorité de Régulation du Secteur de l’Energie (ARSE) a organisé ce lundi 14 mars 2022 au Palais de Congrès de Niamey, un atelier de sensibilisation des usagers du service public de l’énergie sur leurs droits et leurs obligations. Pendant deux jours, les participants vont être édifiés sur plusieurs thématiques relatives aux différents textes régissant le gendarme de l'énergie, les procédures de saisine ainsi que les droits et obligations qui régissent les relations entre les opérateurs et les consommateurs.

Les travaux de l'atelier ont été ouverts par une cérémonie solennelle présidée par le Directeur général de l’ARSE et président du collège de régulation, M. Ibrahim Nomao, en présence de la Présidente de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP), la Présidente de l’Autorité du Secteur du Transport (ARST), du Directeur général de l’Agence Nigérienne de Promotion de l’Electrification Rurale (ANPER), des cadres du ministère en charge de l'Energie, des membres du Comité de régulation et des responsables de l'ARSE, des associations de défense des droits des consommateurs du secteur privé des régions de Niamey, Tillabéri et Dosso, ainsi que de plusieurs invités.

Atelier ARSE 13 03 2022 BIS3

Dans le discours qu'il a prononcé à cette occasion, le Directeur général de l’ARSE a tenu, tout d'abord, a remercié les participants qui ont rehaussé de leur présence cet atelier qui s’inscrit dans le cadre de la mission d’information et d’échanges entre l’ARSE et les usagers du service public de l’énergie. "La cérémonie qui nous réunit aujourd’hui est significative à plus d’un titre car il s’agit pour l’ARSE d’informer et de sensibiliser les usagers du service public de l’énergie sur leurs droits et leurs obligations", a estimé à juste titre le DG de l'ARSE qui n'a pas manqué de rappeler que plusieurs reformes ont été engagées ces dernières années dans le cadre de la traduction de  la volonté de l’Etat à redynamiser les activités marchandes. "Ces réformes ont abouti à l’émergence de nouveaux acteurs parmi lesquels les organes de régulation", a-t-il ensuite ajouté, précisant qu'à ce titre, l'ARSE est chargée, entre autres, "de veiller à l’application des textes législatifs et règlementaires, de protéger les intérêts des utilisateurs et des opérateurs, de promouvoir le développement efficace du secteur et d’exercer un pouvoir de contrôle et de sanction, soit d’office, soit à la demande de toute personne physique ou morale ayant intérêt à agir".

Atelier ARSE 13 03 2022 BIS16

Poursuivant son allocution, le Directeur général de l’ARSE a souligné que la mission du régulateur de l’énergie est une mission de contrôle et d’arbitrage consistant à assurer l’équilibre économique et financier du secteur, à faire respecter les règles et les termes des conventions des délégataires et à contribuer à rendre le secteur plus performent harmonieux et attractif. "L’Autorité de Régulation du Secteur de l’Energie est donc une institution au cœur des relations entre les acteurs du secteur. Elle est consciente que l’Etat, les opérateurs et les consommateurs, tous, ont la même préoccupation, celle de la fourniture d’une énergie de qualité, accessible et à un prix abordable", a poursuivi M. Ibrahim Nomao.

Selon le DG Ibrahim Nomao, le présent atelier qui est le premier d'une série de trois (03) rencontres du même genre à l'endroit des acteurs du secteur, vise essentiellement à instaurer  une meilleure compréhension par ces usagers de leurs droits et de leurs obligations d’une part et, d'autre part,  des missions et  du rôle de l’ARSE. Il n'a pas manqué d'exhorter les participants à accorder tout l'intérêt nécessaire aux différentes présentations ainsi qu'une participation active aux discussions se rapportant au sujet de l'atelier, afin de "tirer le maximum d'informations sur le sujet".

En terminant son allocution, M. Ibrahim Nomao a transmis ses remerciements aux différents partenaires financiers du gendarme de l'énergie au Niger notamment la Banque Mondiale, l’Agence Française de Développement (AFD) et la  Banque Africaine de Développement (BAD) pour leur accompagnement dans le cadre des missions assignées à l'ARSE.

Il faut noter qu’en marge de cette cérémonie d’ouverture, les responsables du régulateur de l’énergie ont présenté la dernière distinction internationale décrochée par l’institution et qui atteste des efforts qu’elle consent pour une bonne régulation du secteur au Niger. C’est ainsi que dans le cadre de l’indice de réglementation de l’électricité (ERI) élaboré par la Banque Africaine de Développement qui évalue et compare les Autorités de Régulation, l’ARSE a été Classée 7e dans la zone CEDEAO et 22eme en Afrique.

Pour rappel, l'Autorité de Régulation du secteur de l’énergie (ARSE), placée sous la tutelle du cabinet du Premier ministre,  a été créée par la loi du 2015-58 du 02 décembre 2015 modifiée et complétée par la loi 2020-060 du 25 novembre 2020, avec pour principale mission de service public, la régulation des activités exercées dans le sous- secteur Electricité et Hydrocarbures, segment aval.

Atelier ARSE 13 03 2022 BISAtelier ARSE 13 03 2022 BIS4Atelier ARSE 13 03 2022 BIS5

A.K.M (actuniger.com)

.

Commentaires  

0 #1 Mahamadou Aminou 15-03-2022 11:48
Nous voulons celui de l'arcep car on nous arnaque les opérateurs téléphoniques là et quand on va dire "Allah ya isssa" ils seront concernés.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 TOTO A DIT 15-03-2022 15:01
8) :-* Sans se donner la peine de lire , au simple regard du titre...... TOTO A DIT a une et seule question à l'endroit de ses dits Spécialistes d'ENERGIE ....
Avant même d'éclairer ou parler de droits et obligations ..... d'usagers......
COMMENT EXPLIQUEZ-VOUS DANS LE CAS SPÉCIFIQUE DE LA NIGELEC, du moins COUPELEC ,comme TOTO A DIT aime l'appeler ...... Que des prélèvements Terroristes de taxes imaginaires soient soutirees chaque mois des usagers sur une TAXE ORTN dont beaucoup ne savent même pour cela figure sur leur facture en première place .....
QUELS SONT DONC CES DROITS ET OBLIGATIONS DE CES USAGERS sur cette ARNAQUE OFFICIELLE ?

Mesdames et messieurs les Spécialistes d'ENERGIE ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 TOTO A DIT 15-03-2022 15:34
N'est ce pas des centaines de millions mensuellement que la NIGELEC est entrain de percevoir sur les usagers gratis ....et pourquoi l'on parle pas de taxes Anfani, Bonferey, BBC , Saranouniya et autres...
N'est ce pas de l'escroquerie..
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com