Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

Orpailleurs or

Au moins (05) morts ont été enregistrés suite à  un nouveau effondrement, dans la nuit du dimanche 30 au lundi 31 janvier aux environs de 3h sur le site d'orpaillage de Kondago, dans la commune de Dan Issa (Région de Maradi). Le site est pourtant fermé par le gouvernement depuis quelques mois suite au drame enregistré sur cette même mine artisanale le dimanche 07 novembre dernier et qui a fait  une vingtaine de victimes.

 

Zeyna commission0

Selon le maire de Dan Issa, les 5 victimes sont de nationalité nigériane. Le bilan reste provisoire car il 'agit des victimes qui ont été extraites  pour le moment des gravats et sur ces premières victimes, deux (02)  sont décédées à l'hôpital où elles ont été admises après le drame.

D'autres sources locales envisagent plus de victimes car d'autres corps pourraient être ensevelis sous les décombres.

Les circonstances de ce nouveau drame sont encore à élucider dans le cadre de l'enquête en cours  mais il est vrai que l'affaire soulève des questions. La mine artisanale est, en effet, fermée par décision prise par le gouvernement en Conseil des ministres, au lendemain d'un précédent drame suite à un effondrement d'une partie du site, le dimanche 07 novembre 2021 avec quelques 18 victimes selon un premier bilan officiel provisoire.

Depuis, ce sont les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) qui assuraient la sécurité du site et le 30 décembre dernier, la ministre des Mines Ousseini Hadiza s'est même rendue sur les lieux et au terme de sa Communication en Conseil des ministres qui a suivi cette visite, la décision de maintenir le site sous fermeture a été maintenue.

Selon le maire de Dan Issa, malgré la fermeture du site et la présence des FDS, le site fait l'objet de vandalisme par des orpailleurs venus de pays voisins pour la plupart, et qui selon la même source, ont envahi la mine avec force le jour du drame, même si les FDS etaient présents sur les lieux.

Selon pourtant certains orpailleurs, le site continuait d'être exploité "par certains gros bras financiers" malgré sa fermeture par les autorités, et c'est ce qui a poussé certains exploitants du site à agir de la sorte afin de mettre fin "à une certaine injustice" car cela fait presque trois (03) mois qu'ils sont au chômage en raison de la décision du gouvernement mais qui est loin d'être une réalité sur la mine artisanale.

Il convient de noter qu'avant ce troisième éboulement meurtrier, un précédent drame a fait huit (8) morts quelques semaines plutôt sur le même site.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)



Commentaires

2
Repos
2 années ya
:roll:
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Abdrahamane Cheick Diarisso
2 années ya
Repos
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
TOTO A DIT
2 années ya
Que leur
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
ain harrouda km17 douar diel draa
2 années ya
Sixi
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1034 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
489 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
267 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
422 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
308 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
315 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2259 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages