dimanche 2 octobre 2022

3060 lecteurs en ligne -

fraren

Tillabéri : déclaration de presse du Cadre de concertation et d’actions citoyennes de la société civile nigérienne indépendante (CCAC/SCNI)

Tillaberi Niger

Réuni en session extraordinaire ce vendredi 05 novembre 2021 à l’effet d’examiner la situation sécuritaire qui prévaut dans la région de Tillabéri, le cadre de concertation et d’actions citoyennes de la société civile nigérienne indépendante de Tillabéri se dit très préoccupé et attristé par les multiples attaques et barbaries perpétrées dans la région.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

En effet, depuis plus de trois mois la région fait face à une recrudescence des attaques très meurtrières et des enlèvements de personnes et de bétail. Une situation en grande partie due à une mauvaise gestion de la crise sécuritaire qui se cristallise du jour au lendemain compromettant dangereusement l’existence des populations et de toute activité dans cette zone.

Dans la région, la dégradation de la situation sécuritaire dépasse tout entendement. L’autorité de l’Etat n’est plus visible sur une large frange du territoire. Cette démission manifeste de l’Etat est profondément ressentie et vécu comme un abandon par les populations meurtries. Un état d’esprit somme toute légitime quand on sait que les campements et même parfois les déplacements des bandits armés sont connus. Cependant aucune disposition n’a jamais était prise dans l’immédiat pour contrer les agissements inhumains de ces meurtriers qui de faite ont pris possession de nos terres. En maitre absolus, sans inquiétude aucune, ils se pavanent dans la zone, prélevant des taxes, volant, pillant, versant gratuitement le sang de paisibles civils peinant déjà à assurer leur pitance quotidienne dans une région délaissée.

Dans ce contexte, quelle autre alternative reste aux populations de la région si ce n’est de s’organiser pour résister à l’envahisseur comme ils l’ont déjà fait depuis la nuit des temps. C’est dans cette optique que les jeunes de Banibangou se sont réunis et organisés pour dire non à l’occupation de leur terre par des délinquants meurtriers et leurs complices à cols blancs.

C’est dans l’accomplissement de cette mission, oh combien historique et héroïque de libération et de protection des terres de leurs ancêtres que des jeunes braves du zarmaganda sont tombés le 02 novembre 2021 dans une lâche et abominable embuscade à eux tendue par des ignares traitres à la mentalité animale.

Suite à cette barbarie, soixante neuf vaillants patriotes ont été lâchement assassinés. Parmi ces patriotes digne fils du Niger de Kountché, il est à déplorer la perte du maire de Banibangou. Homme de terrain, Monsieur le maire, vous aviez fait honneur à vos électeurs. Jeunesse de Banibangou, Tillabéri, le Niger et par delà tout le sahel vous rend hommage. Nous ne vous oublieront jamais ! Reposez en paix ! Et que la traitrise et la lâcheté dont vous avez été victime n’émoussent en rien notre détermination à débarrasser notre région de tous malfrats qui qu’ils soient et d’où qu’ils viennent.

Nous avons encore les larmes aux yeux que ces barbares usant de subterfuges ont encore lâchement attaqué ce 04 novembre une position des militaires FAN à Daigné dans la commune rurale d’Anzourou, arrachant à notre affection quatorze jeunes braves engagés pour servir la patrie.

Le Cadre de concertation et d’actions citoyennes de la société civile nigérienne indépendante (CCAC/SCNI) de Tillabéri déplore avec tristesse cette attaque sanglante et apporte son soutien sans réserve et sa compassion à toutes les victimes de cette barbarie orchestrée par des individus sans foi ni loi ; présente ses condoléances les plus attristées aux familles endeuillées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Le CCAC/SCNI apporte par la même occasion son soutien indéfectible aux FDS et à ces vaillantes populations de Banibangou qui luttent inlassablement pour la préservation de leur dignité. Gloire à vous dignes fils du Zarmaganda. Invite en fin l’ensemble des nigériennes et des nigériens à prier Dieu, le tout puissant, le clément, le miséricordieux à nous venir en aide à vaincre définitivement ses forces obscurantistes. Que Dieu sauve le Niger et son peuple !!

Pour le CCAC

Le camarade Adamou Oumarou Mamar

 

.

Commentaires  

+2 #1 No one 06-11-2021 15:57
Bon courage a vous dans votre lutte pour un Niger de paix
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Ayouba Ousmana Adamou 06-11-2021 18:15
Fermée en confinement la frontière Niger-Mali
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Danilo3 06-11-2021 18:54
Aux autorités de déclarer cette zone d'opérations militaires et par conséquent de fermer la frontière et tout être qui essaie de la franchir de jour comme de nuit sera purement et simplement abattu sans aucune sommation.
Voilà l'ultime solution.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Neno 06-11-2021 21:05
Cette soit-disante démocratie qui a fait naître des prebendiers, de grands voleurs de deniers publics insouciant de la vie de la Nation.
Paix aux âmes des disparus. Honneur à vous de tenter de faire quelque chose par défaut.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Nigérien 06-11-2021 21:20
Vive le Mali qui est sur la voie de la paix en substituant la France au profit de la Russie.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #6 Tchebero 07-11-2021 11:20
#5 Nigérien 06-11-2021 20:20
Vive le Mali qui est sur la voie de la paix en substituant la France au profit de la Russie.

Detrompe toi, les russes sont pire que les francais. Il n\y a rien de bon a tirer des russes.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com