jeudi 1 décembre 2022

3475 lecteurs en ligne -

fraren

Nation : lancement officiel du premier fonds Waqf public au bénéfice des ayant-droits des agents des Forces de Défense et de Sécurité (FDS)

Lancement Waqf Niamey BIS

Le Premier ministre Brigi Rafini a présidé, hier lundi 29 mars 2021 dans l’après-midi au Centre International de Conférences Mahatma Gandhi de Niamey, les activités du premier fonds de Waqf public au profit des ayant-droits des agents de Forces de Défense et de Sécurité (FDS). D’un montant initial de 2,5 milliards FCFA, cette première initiative au Niger émane de la volonté du Président de la République et a pour but d’apporter une assistance sociale additionnelle au profit des familles des soldats décédés ou disparus en service commandé avec engagement ou ayant succombé des suites des blessures survenues sur les champs d’opérations.

La cérémonie qui a été riche en couleurs et pleine d’emotions a été rehaussée par la présence de plusieurs membres du gouvernement et présidents d’institutions nationales, du président de la Banque Islamique de Développement (BID), Dr Bandar Hajjar qui est en séjour dans notre pays, des responsables du ministère de la Défense nationale et des officiers supérieurs de l’Etat-major de l’armée et des autres corps des forces de défense et de sécurité (FDS), des représentants du corps diplomatique ainsi que de nombreux invités parmi lesquels les membres des familles des soldats nigériens.

La cérémonie a débuté par un hommage et une prière aux soldats tombés, disparus ou blessés sur le champ d’honneur et un mot de bienvenue du gouverneur de la Région de Niamey, M. Oudou Ambouka. Par la suite, la conseillère du Président de la République et Directrice générale de la Haute autorité du Waqf, Mme Khadijah Diallo,  a pris la parole pour présenter cette première initiative du genre au Niger ainsi que le contexte qui a présidé sa mise en œuvre (lire l’intégralité du discours en fin d’article).

Lancement Waqf Niamey BIS1

« Ce Fonds Waqf est une initiative personnelle du Président de la République qui a décidé, après les évènements tragiques d’Inatès de créer les conditions pour préserver les familles de nos FDS dans de pareils circonstances. Il en a fait l’annonce le 17 décembre 2019 et a décidé d’en être le premier contributeur en dotant le fonds d’un capital initial d’environ 2.5 milliards de Francs CFA. La mission de ce fonds Waqf est d’apporter une assistance sociale additionnelle aux familles des personnes qui ont donné de leurs vies pour préserver toutes les autres.  Le service du Waqf vient pour ce projet en complément de l’accompagnement psychosocial déjà assuré au profit des familles ciblées, tels les allocations familiales, l’accès aux dispositifs du droit commun et des services déjà prévus par les forces armées et les autres instruments d’assistance sociale en matière de protection, de soutien matériel et moral des veuves et des enfants adoptés par la Nation. Il est important de souligner le caractère « additionnel » de l’action Waqf pour sécuriser les moyens de vie des familles victimes en sus, et non en substitution aux interventions de soutien social régulières au profit de ceux qui viennent à se trouver dans une situation accidentellement critique ». Extrait du discours de Hajia Khadijah Dialla, Directrice de la Haute Autorité du Waqf.

Un investissement dans la durée au profit de ceux qui se sacrifient pour la Nation

La cérémonie s’est poursuivie avec la remise symbolique par les membres du gouvernement des bons d’achat à plusieurs familles des ayants droits des FDS qui ont tenu par la même occasion à remercier les autorités pour leur sollicitude. Par la suite, il a été procédé la remise d’un chèque de 75 millions de FCFA, soit l‘équivalent de 3 mois d’assistance pour les mois de janvier à mars 2021, au ministre de la Défense Nationale, Pr Issoufou Katambé, qui avait à ses côtés son homologue en charge de l'Intérieur, M. Alkache Alhada.

La Directrice de la Haute Autorité du Waqf a ensuite procédé  à la signature des accords avec les représentants des partenaires. Il s’agit notamment d’un accord de partenariat entre la Haute Autorité du WAQF et Care and Social Developement Organization  et un autre accord entre la WAQF et La Fondation Islamique Internationale de Bienfaisance (FIIB). La cérémonie a été par la suite clôturée en symbiose avec l’inauguration par le Premier ministre de la « Foire Patriote » et la remise d’un cadeau symbolique au Chef de l’Etat qui a été réceptionné par SEM Brigi Rafini.  

Lancement Waqf Niamey BIS4

A l’issue de la cérémonie et s’adressant aux médias, le Chef du gouvernement nigérien a indiqué que cette première expérience au Niger procède de la volonté personnelle du Président de la République Issoufou Mahamadou, « qui l’avait conçue et y a contribué de manière substantielle pour que cela soit le plus rapidement opérationnel ». Selon les explications du Premier ministre, ce premier Waqf concerne les personnes qui le méritent le plus, « celles qui sacrifient leurs vies à la protection de la population nigérienne, à savoir les ayant-droits des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ». Dans ses propos, SEM Brigi Rafini n’a pas manqué de rappeler que c’est une aumône perpétuelle et par conséquent c’est dans la durée que cette initiative va produire ses effets au profit des victimes des conflits qui opposent les FDS à tous les acteurs malveillants qui viennent s’attaquer à nos populations , qui viennent s’attaquer à notre pays. « Nous pensons que c’est un investissement extrêmement important et pertinent qui va encourager les FDS pour faire de leur lutte une détermination encore plus farouche pour mettre nos populations, notre pays à l’abri de ces agressions souvent sauvages », a souhaité le Chef du gouvernement qui a saisi l’occasion pour implorer Dieu afin qu’Il récompense tous ceux qui œuvrent dans la promotion de cette initiative, à commencer par le Président de la République auquel il a rendu un hommage bien mérité s’agissant de cette action qui vise non seulement les générations actuelles, mais aussi et surtout les générations futures.

Un premier Waqf public de 2,5 milliards FCFA à l’initiative du Président de la République

Il convient de rappeler que le premier Waqf public est créé par le Décret n°2020-142 /PRN/MF du 07 février 2020, portant constitution d’un Fonds waqf au profit des ayants-droits des agents des forces de défense et de sécurité décédés ou disparus en service commandé avec engagement ou ayant succombé ou devenus invalides des suites des blessures survenues sur le champ d’opérations. Il s’agit d’une initiative prise par le Chef de l’Etat après l’attaque d’Inatès qui avait malheureusement fait en décembre 2019 plus d’une centaine de victimes parmi les FDS.

Comme l’a rappelé la Directrice de la Haute autorité au Waqf (HAW), sa mission est d’apporter une assistance sociale additionnelle aux familles des personnes qui ont donné de leurs vies pour préserver toutes les autres. Le service du Waqf vient pour ce projet en complément de l’accompagnement psychosocial déjà assuré au profit des familles ciblées, tels les allocations familiales, l’accès aux dispositifs du droit commun et des services déjà prévus par les forces armées et les autres instruments d’assistance sociale en matière de protection, de soutien matériel et moral des veuves et des enfants adoptés par la Nation. Ainsi, ce Waqf visera les familles de militaires décédés, perdus ou blessés dans l’incapacité de pourvoir à leurs obligations et à leurs charges de famille. Il est important de souligner le caractère « additionnel » de l’action Waqf pour sécuriser les moyens de vie des familles victimes en sus, et non en substitution aux interventions de soutien social régulières au profit de ceux qui viennent à se trouver dans une situation accidentellement critique. Il s’agit en somme d’un Waqf d’assistance aux familles ayant perdu leur chef suite à un acte de violence extrémiste. Il faut relever que la gestion de ce Fonds et le développement de ce Waqf constituent le premier défi à relever par la Haute Autorité du Waqf et à l’aune duquel ses premiers résultats seront appréciés.

En ce qui concerne ce premier Waqf, initié et par l’Etat Nigérien avec un apport personnel du President Issoufou MAHAMADOU de 4 millions de dollars US (soit près de 2.5 milliards de franc CFA), la HAW est confrontée à trois défis relatifs à l’assistance sociale additionnelle, à l’autonomisation économique durable et à l’action préventive et proactive. Comme l’ont indiqué les responsables, le succès par la Haute autorité au Waqf (HAW) dans la confrontation des défis d’additionnalité, de durabilité et de proactivité dès le lancement de ce premier Waqf créera un modèle de réussite (success story) ayant le plus grand impact, surtout pour les efforts de déploiement de ressources pour augmenter l’assiette de ressource et multiplier l’étendue de couverture. La réussite validée par les bénéficiaires crée, en effet, de la visibilité, de la crédibilité et de la clarté autour de la valeur et de l'application de la gestion du Waqf et démontre aux parties prenantes sa capacité d’utilisation responsable des ressources.

Lancement Waqf Niamey BIS2

Lancement Waqf Niamey BIS3

Lancement Waqf NiameyLancement Waqf Niamey BIS5Lancement Waqf Niamey BIS6

A.K.Moumouni (actuniger.com)

-----------------------------     -----------------------------     -----------------------------

Discours de la Ministre, Conseillère Spéciale du Président de la République, Directrice Générale de la Haute Autorité du Waqf (HAW) à l’occasion du lancement du Fonds Waqf au profit des ayant-droits des  FDS

As Salamoualaykoum,

Excellence Monsieur……

Excellence Monsieur le Ministre de la Défense Nationale,

Excellence Monsieur le Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, et des Affaires Religieuses,

Monsieur le Chef d’Etat Major des Armées,

Monsieur le Directeur Général de la Douane,

Honorables invités,

Distingués membres des familles de nos illustres disparus,

Habituellement les discours commencent « C’est un grand honneur pour moi d’être présente parmi vous aujourd’hui. »

La vérité c’est que c’est le devoir qui nous réunit ce soir. Plusieurs devoirs en fait !

Le devoir de rendre hommage d’abord à nos illustres disparus parmi les agents des Forces de Défense et de Sécurité de la patrie. Nos héros nationaux qui veillaient sur nous afin que nous puissions dormir en paix, qui faisaient la sentinelle afin que nous circulions en toute quiétude, et qui ont fini par faire le sacrifice ultime de leurs vies et de leur intégrité physique comme prix inestimable de notre Sécurité à tous.

Ensuite, le devoir de vousréitérer, à vous nos chères familles, que nous sommes à votre service, par devoir, mais aussi pour réaliser le Vœu pieux du Président de la République qui, en constituant le Fonds Waqf publicau profit des ayants-droits des agents des forces de défense et de sécurité décédés ou disparus en service commandé avec engagement ou ayant succombé ou devenus invalides des suites des blessures survenues sur le champ d’opérations, nous a chargé de la mission de vous servir. Hier encore, il disait, et je le cite : « Je tiens a ce que les familles de nos illustres disparus sachent que nous avons à cœur de les servir » ! Le président veut qie ce service se fasse par des actions concrètes et palpables sur le terrain !

Ceci me donne l’occasion de parler de ce premier fonds waqf public. De quoi s’agit-il ?

Ce Fonds Waqf est une initiative personnelle du Président de la République qui a décidé, après les évènement tragiques d’Inatès de créer les conditions pour préserver les familles de nos FDS dans de pareils circonstances. Il en a fait l’annonce le 17 décembre 2019 et a décidé d’en être le premier contributeur en dotant le fonds d’un capital initial d’environ 2.5 milliards de Francs CFA.

La mission de ce fonds Waqf est d’apporter une assistance sociale additionnelle aux familles des personnes qui ont donné de leurs vies pour préserver toutes les autres.

Le service du Waqf vient pour ce projet en complément de l’accompagnement psychosocial déjà assuré au profit des familles ciblées, tels les allocations familiales, l’accès aux dispositifs du droit commun et des services déjà prévus par les forces armées et les autres instruments d’assistance sociale en matière de protection, de soutien matériel et moral des veuves et des enfants adoptés par la Nation. Il est important de souligner le caractère « additionnel » de l’action Waqf pour sécuriser les moyens de vie des familles victimes en sus, et non en substitution aux interventions de soutien social régulières au profit de ceux qui viennent à se trouver dans une situation accidentellement critique.

Permettez-moi ici, de rendre grâce à Allah qui, par Son infinie miséricorde, les bonnes œuvres s’accomplissent et de rentre un hommage particulier à l’illustre constituant du premier Waqf Public, Son Excellence Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Chef de l’Etat, Président de la République.

Ainsi, en constituant le premier Waqf public dont nous célébrons le lancement en ce jour, le Président de la République s’inscrit dans le présent et l’éternité, par la Fraternité et la Solidarité nationale agissantes, en créant les conditions d’une vie descente et de dignité aux ayants droits des FDS à qui la Nation doit énormément.

Nous prions alors qu’il en soit rétribué pour cette noble initiative à l’heure où l’humanité doute à l’épreuve de de la Solidarité.

En effet, faut-il le rappeler, le Président de la République, en excellent visionnaire a pris l’Ordonnance N°2019-20 du 20 septembre 2019 fixant les règles relatives au waqf au Niger, ratifiée par la loi N°2019-49 du 30 octobre 2019.

Puis, par le Décret N° 2020-136 /PRN du 07 Février 2020, il créa la Haute Autorité du Waqf chargée de la gestion des Waqf publics et la supervision des autres types de Waqf.

Et, en tant que Père de la Nation a constitué, par Décret N°2020-142/PRN/MF, le même jour c’est-à-dire le 07 février 2020, le Fonds Waqf public au profit des ayants droits des Forces de Défense et de Sécurité.

C’est la première fois, qu’officiellement, une personne publique prenne cette initiative à l’égard d’une composante de la Nation victime de sinistre.

Par ce geste solennel, le Président de la République honore la mémoire de nos illustres disparus, nos héros nationaux qui veillaient sur nous afin que nous puissions dormir en paix, qui faisaient la sentinelle afin que nous circulions en toute quiétude, qui ont fait le sacrifice ultime de leurs vies et de leur intégrité physique et de leur santé comme prix inestimable de notre Sécurité à tous.

Par le même devoir, la Haute Autorité du Waqf a l’insigne Mission et la lourde tâche de gérer le Fonds Waqf.

Maintenant venons aux principes même du Waqf.

Le Prophète (saw)  a dit: «  lorsque le fils d’ Adam meurt, toutes ses  bonnes actions s’arrêtent sauf dans trois ( 3 ) cas :

Il laisse derrière lui, un enfant pieux qui invoque en sa faveur ;

Une science dont l’humanité profite ; ou

Une donation qui court- perpétuelle, ce qu’on appelle as-Sadaqatuldjariayyah

Etymologiquement, le mot “waqf” veut dire « immobilisation ».

C’est le fait de se dessaisir d’une chose ou de renoncer à faire une action.

Dans lapratique :il s’agit de l’immobilisation d’un bien (à perpétuité ou de manière temporaire) pour faire largesse de l’usufruit au profit d’une œuvre sociale, d’une catégorie de personnes bien déterminée ou d’une cause spécifique.

Il comporte donc 2 piliers : l’investissement et l’action sociale

Il s’agit de faire un investissement assez rentable pour financer des actions sociales. L’investissement prenant du temps à être rentable, le Président a suggéré de procéder en 2 phases :

Une phase transitoire de 1 an pour lequel sera consacré un montant de 500 millions CFA et une phase d’opérationnalisation de l’investissement sur lequel nous allons travailler en parallèle pendant la phase de transition. Et nous avons la chance d’avoir parmi nous comme invité d’’honneur Dr Bandar Hajjar, Président du Groupe de la Banque Islamique de Développement qui dirige une institution qui cumule plus de 45 années d’expérience dans le financement du développement a travers le Waqf. Il a également exprimé toute sa volonté pour nous accompagner dans la modélisation de cette phase.

Nous procédons donc aujourd’hui au lancement de ces 2 phases.

Pour la phase de transition, un comité a été mise en place. Il est présidé par la Haute Autorité du Waqf et incluant tous les corps des FDS ainsi que les représentants des ayants-droits des FDS.

Nous avons tenu plusieurs rencontres techniques pour déterminer le plan d’action de la phase de transition défini selon les principaux axes suivants :

une assistance sociale immédiate aux familles concernées et en particuliers celles victimes des récentes inondations. Cette phase très importante porte sur un montant de 300 millions sur la période de transition soit 25 million d’assistance mensuelles aux bénéficiaires.

L’Autonomisation des familles par le renforcement des capacités existantes, formation en entreprenariat et dotation en fonds d’impulsion ;

Déroulement d’une campagne de communication et de sensibilisation dénommées « Portrait d’un martyr, parcours d’un héros » pour : (i) rendre hommage à la bravoure de nos FDS martyrs ou blessées ; (ii) renforcer le patriotisme autour des FDS et leurs familles ; et (iii) changer le narratif sur la perception de la notion du martyr en prévention contre la radicalisation et l’extrémisme violent.

Tout ceci commence tout de suite par

La remise d’un cheque de 75 millions CFA aux familles bénéficiaires soit l’équivalent de 3 mois d’assistance allant de Janvier à mars 2021

Le lancement d’une foire d’exposition des veuves artisanes dite « Foire Patriote », afin que les produits qu’elles confectionnent soient connus et vendus au bénéfice des communautés et à leur propre avantage. Nous organisons cette foire en partenariat avec le Haut-Commissariat à l’Initiative 3N qui a la finance également ;

Le parrainage de plus de 500 orphelins en partenariat avec certaines ONG arabes et islamiques, dont la Fondation Islamique Internationale de Bienfaisance du Koweït et Care and Social Développement des Emirats.

Le financement d’AGR avec ces mêmes partenaires

La mobilisation de ressources pour la construction de logements sociaux. Et a ce propos, j’ai l’honneur d’annoncer que nous avons obtenu l’octrois de plus de 1000 parcelles d’une superficie de plus de 165 000 m2 par son excellence le PM au profit des familles des FDS. Car le principal moyen de préserver la dignité d’une famille c’est d’avoir un toit.

Sur ce, j’ai l’honneur d’annoncer le début des activités du Fonds Waqf Public au profit des ayants-droit des FDS

Je vous remercie pour votre aimable écoute.

Was salamoualaykoumwarahmatullahiwabarkatuhu !

 

.

Commentaires  

+2 #1 Pertinent 30-03-2021 22:16
Macha Allah elle est très compétente
Que Dieu l'assiste davantage
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com