lundi, 18 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Ibrahim Yacouba Mpn Kiishin Kassa 03

Le Mouvement Patriotique Nigérien MPN Kiishin Kassa a pris connaissance du contenu de la lettre datée du 7 août 2020, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Groupe d’experts créé en application de la résolution 2374 (2017) sur le Mali. Cette lettre expose de manière précise et documentée les différents aspects de la criminalité organisée qui sévit au Niger et que nous dénonçons publiquement depuis 2016. 

Zeyna transfert argent bis

Le paragraphe 72 mentionne que « Le flux de stupéfiants le plus régulier et le plus stable à travers le Mali reste celui de la résine de cannabis, ou haschich, en provenance du Maroc, qui transite par la Mauritanie et le Mali, puis par le Niger jusqu’en Libye. Mais il est également question de transport de cocaïne par les convois acheminant du haschisch, étant donné que les routes d’approvisionnement de ces deux stupéfiants convergent au Mali et prennent la même direction. »
Sur les saisies de drogue, le paragraphe 77 précise que « Le 29 avril 2020, la Haute Cour de Niamey a condamné des personnes arrêtées en avril 2018 pour leur implication dans un trafic international de drogue […] Une cargaison de 10 tonnes de haschisch avait été transportée dans des camions frigorifiques du Maroc jusqu’au Niger en passant par la Mauritanie, le Mali et le Burkina Faso. La plus grande partie de la cargaison, environ 7 tonnes, avait été sortie d’un entrepôt à Niamey dans la nuit du 12 au 13 avril 2018 et aurait été acheminée vers la Libye. Deux mois après les arrestations, le 13 juin 2018, les autorités nigériennes ont confisqué 2,5 tonnes qui étaient cachées dans le même entrepôt. »
Dans le même document, le Groupe d’experts rappelle que l’enquête effectuée par les autorités compétentes a révélé l’implication dans cette affaire de nombreuses personnes de nationalité nigérienne.
Déjà, le 21 juillet 2020 dans un point de presse téléphonique sur le trafic de drogue en Afrique, Madame Heather Merritt, sous-secrétaire d'État adjointe au Bureau des affaires internationales de stupéfiants et de répression des Etats-Unis d’Amérique évoquait le risque lié à ce trafic au Sahel. Elle soulignait la crainte que « les frontières poreuses et les déplacements de groupes, y compris de groupes armés illégaux et de criminels transnationaux, permettent un trafic de stupéfiants susceptible de financer indirectement certains des réseaux et activités terroristes, dans la mesure où les trafiquants paient pour bénéficier de passages sûrs via des espaces sous-gouvernés et des itinéraires qui ont également été empruntés par des organisations terroristes. »
Il est à présent évident pour tout observateur que le Niger est devenu une plaque tournante pour le trafic de drogue entre l’Afrique occidentale et l’Afrique du Nord et que ce régime défaillant a une part de responsabilité dans cet état de fait. 
Cette situation extrêmement préoccupante menace l’état de droit et met gravement en cause notre sécurité car le terrorisme n’a jamais été aussi étroitement lié au crime organisé, au trafic de drogue et d’armes ainsi qu’à la corruption. 
Malgré les enjeux particulièrement cruciaux pour l’avenir de la République du Niger, nous constatons que le régime en place fait preuve, sur la question, d’un laxisme étonnant qui confine à la complaisance. Le Mouvement Patriotique Nigérien est déterminé à conquérir démocratiquement le pouvoir afin de remettre notre pays sur une trajectoire bénéfique pour toutes les Nigériennes et tous les Nigériens.
Si la question du trafic en tout genre et de la corruption, liée à celle du terrorisme n’est pas fermement et urgemment prise en charge par le régime en place, ce dernier aggravera davantage la situation catastrophique de notre pays et laissera derrière lui un Etat délabré et ingouvernable. Nous l’appelons à un sursaut de patriotisme au nom de cette République qui est peut-être la seule valeur politique commune qu’il nous reste. Il n’est pas trop tard pour mettre fin à la permissivité et aux complicités à tous les niveaux de l'Etat.
L’avenir de notre pays est en jeu.

Fait à Niamey, le 4 octobre 2020.
Pour le MPN-KIISHIN KASSA
Le Président
Ibrahim Yacouba

Commentaires  

0 #1 Pablo 05-10-2020 16:55
Ce sont les trafiquants de drogue a la solde des puissants et des intouchables du régime de mahamadou issoufou et qui tous sans exception gravitent autour de sa personne et de sa famille qui commettent impunément tous les meurtres et assassinats contre nos soldats, les civils nigériens et étrangers.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #2 Hum 05-10-2020 21:22
C est très intéressant de la part de quelqu’un qui a été le Dircab du président de la république donc le boss est acculé de tout part par les trafiquants de drogue et les marchands d illusions ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Izé Gani 06-10-2020 04:59
Ce phénomène ne peut être combattu qu'avec la détermination et un engagement fort des pays limitrophes concernés et des forces étrangères installées.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #4 lolna 06-10-2020 07:08
C'est son nouveau programme politique: lutte contre le trafic de drogues pour un Niger developpe et prospere :cry: :cry: :zzz
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #5 KOURA KOURA 06-10-2020 10:02
C'esr lamentable vous prenez toute question comme une occasion de faire votre démagogie si la politique se limite à faire de l'opportunisme seulement je pense qu'il n'est pas possible de faire quelque chose de bon ALors ayez un peu honte d'accuser les gouvernants de tous les maux et les autres pays que traversent les trafiquants ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #6 Blackmarket 06-10-2020 11:48
Si réellement tu voulais en découdre avec ce régime, tu nous aurais divulgé quelques secrets dont tu es parfaitement au parfum puisque tu étais proche des tenants du pouvoir. Mais tu ne le feras pas vu que t'as aussi mis la main à la pate à une époque pas si lointaine. Bref, que du pipeau de politicien. Meme tabac, meme fumée...
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Ganouba 07-10-2020 07:47
A Kishinkassa. En politique, on s'affiche clairement. Histoire de non affilié c'est un jeu de gens sans vision. Où vous êtes avec le pouvoir où vous êtes à l'opposition. Ne créez pas le trouble dans les esprits. En 2016, vous vous êtes "marié" avec le pouvoir puis après divorce, vous avez rejoint le camp de non affilié à savoir de "célibataires et de divorcés". Vous évitez le "mariage" avec l'opposition. Si vous cherchez le pouvoir, ce n'est pas avec un statut de non affilié que vous pouvez émergé. Votre erreur vient au sortir des élections de 2016. Vous êtes parti vous jeter dans la gueule du lion pour ne pas être dans l'amère vie de l'opposition. Cela vous a fait perdre des plumes et vous avez laissé planer le doute dans l'esprit de beaucoup de jeunes de vous faire confiance. Vous seriez resté à l'opposition, votre aura aurez davantage fait trembler les vieux loups de la politique. Soyez vrai opposant ou un affidé du pouvoir pour jouer les trouble-fêtes. Avoir une vision claire ça compte. Le reste vient avec la patience et l'image qu'on se forge.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 Zoro 07-10-2020 11:01
Quel gachi!!! ce monsieur avait tout pour être un candidat très sérieux en 2021 mais il a tout gâté en rejoignant le camp de tarraya juste pour quelques postes de ministres pour lui et ses camarades, quelle manque de vision vraiment...
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 oustaz 08-10-2020 10:55
il faut resoudre le probleme des fonctionnaires nigeriens qui est de traquer toutes les personnes usurières et usuriers qui sont sur le territoire du niger et dieu nous epargnera de toutes les calamitès aussi et tout le monde votera pour toi ;l usure est interdit par l islam et toutes les autres religions ;dieu a modi les usuriers
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 oustaz 08-10-2020 10:55
il faut resoudre le probleme des fonctionnaires nigeriens qui est de traquer toutes les personnes usurières et usuriers qui sont sur le territoire du niger et dieu nous epargnera de toutes les calamitès aussi et tout le monde votera pour toi ;l usure est interdit par l islam et toutes les autres religions ;dieu a modi les usuriers
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 +22967689066 13-10-2020 19:58
Je suis Antoine Djaffa ,Maitre spirituel d'Afrique ,très connue pour mes travaux occultes pour tous vos problèmes dans le domaine de la spatialité contacté moi
Des problèmes tel que :
Retour affectif de l'être aimer , gagner un procès avec la justice, gagner au jeux de lotto,attiré plus de clientèle dans sont travail où entreprises, guérie du faiblesse sexuelle pour Hommes et Femmes,médicaments pour les femmes qui veux avoir d'enfants, parfums de chance, bague de protection contre les mauvais sorts les mauvais esprits . Etc....
Contact whatsapp:+22967689066
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...

Dans la même Rubrique

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

7 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

Le Niger a organisé le dimanche 27 décembre 2020 les élections législatives et présidentielle premier tour. A cette occasion, la Haute Autorité de lutte contre la Corruption et les Infractions...

Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

4 janvier 2021
Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

Le gouvernement a annoncé ce lundi 4 janvier, qu’un deuil national de trois (3) jours à compter du mardi 5 janvier est décrété suite au massacre d’une centaine de civils...

Massacre de Tchombangou et Zaroumdarèye : une centaine de civils tués, le premier ministre sur les lieux du drame

4 janvier 2021
Massacre de Tchombangou et Zaroumdarèye : une centaine de civils tués, le premier ministre sur les lieux du drame

Le premier ministre s’est rendu dimanche 3 janvier à Tchombangou et Zaroumdarèye, dans la commune de Tondikiwindi, où une centaine de civils ont été massacrés par des présumés djihadistes le...

Massacre de Tchombangou et de Zaroumdarèye : un bilan lourd, en attendant la réaction des autorités

3 janvier 2021
Massacre de Tchombangou et de Zaroumdarèye : un bilan lourd, en attendant la réaction des autorités

Plus de 24 h après le raid meurtrier d’individus armés contre les villages de Tchombangou et de Zaroumdarèye, dans la région de Tillabéri et près de la frontière malienne, aucun...