samedi 13 août 2022

4470 lecteurs en ligne -

fraren

Université de Zinder : les étudiants ont battu le pavé pour exiger l’amélioration de leurs conditions de vie et d’étude

etudiants manifestent Zinder 01 01 2020

Les étudiants de l’Université de Zinder (UENUZ) ont organisé une marche pacifique suivie d’un sit-in au gouvernorat de la région, ce jeudi 1er octobre, pour appuyer leur plate-forme revendicative. Les étudiants exigent l’amélioration de leurs conditions d’étude et de vie au sein du campus, et s’insurgent surtout du mutisme des autorités compétentes.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Trop c’est trop pour les étudiants de l’Université de Zinder ! Ce jeudi 1er octobre, à la suite d’une Assemblée générale extraordinaire qu’ils ont tenue dans l’enceinte de l’université, ils ont décidé de battre le pavé pour faire entendre leurs doléances. C’est ainsi que les étudiants ont manifesté jusqu’au cabinet du gouverneur, qui a dans un premier temps refusé de les recevoir, ce qui a amplifié le ressentiment de mépris des autorités que dénoncent les étudiants. Ils ont alors décidé de tenir un sit-in à la devanture du cabinet du premier responsable de la région.

Doléances

Tout au long de leurs parcours, les étudiants ont scandé des slogans hostiles aux autorités en charge de l’enseignement supérieur notamment le ministère de tutelle, ainsi que les responsables du rectorat. Il faut dire que cette sortie spontanée des étudiants de l’Université de Zinder fait suite à l’épuisement de la grève d’avertissement qu’ils ont observé lundi dernier, et qui a été suivi par un mot d’ordre de boycott des activités académiques de 48h, à l’initiative du Comité exécutif  de la section locale de l’USN (CE/UENUZ).

Par ces actions, les étudiants de l’Université de Zinder entendent hausser le ton pour exiger la satisfaction de leurs revendications. Dans l'ultimatum adressé au préalable aux autorités, le CE/UENUZ a dénoncé,  entre autres, l'absence des laboratoires dans toutes les facultés (FLSH, FSS, FST) et à l'UIT ;  le besoin énorme et pressant en salles de cours et amphithéâtres dans toute les facultés eu égard au nombre croissant d'étudiants chaque année ou l’insuffisance d’infrastructures d’hébergement des étudiants car les maisons louées par l'administration ne dépassent guère une capacité de 200 étudiants.

Il convient de noter que parallèlement à ce mouvement qui intervient au démarrage de l’année académique, une délégation du CE/UENUZ est à Niamey où elle a eu des rencontres avec le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’Innovation sur les problèmes que rencontrent les étudiants à l’université de Zinder.

 Maman Moutari Magagi (actuniger.com)




Commentaires  

0 #1 Moussa boukari Abdoul majid 03-10-2020 17:55
Soutien camarades militants et militantes de l'UENUZ
Beaucoup de courage, seule la lutte paye

Vive l'USN
Vive L'UENUZ
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com