Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

La session 2020 des examens du Brevet d’étude du premier cycle (BEPC), qui a débuté depuis le jeudi 6 juillet 2020, a été entachée par des fuites de certaines épreuves. Au troisième jour de l’examen, ce samedi 8 Août, l’épreuve de SVT a été même suspendue dans la matinée puis reprogrammée pour l’après-midi en raison des fuites constatées dans certains centres. Malgré l’engagement des autorités pour des examens propres, ces pratiques déplorables ne cessent de s’amplifier ces dernières années, ce qui n’est pas sans entacher la crédibilité des diplômes nigériens.

Zeyna commission0

Encore des épreuves corrigées avant l’heure ! Les examens du BEPC au titre de l’année académique 2019-2020 qui ont débuté depuis le jeudi dernier ont été entachés par la fuite de certaines épreuves notamment celle de Science de la Vie et de la Terre (SVT) à Agadez, mais aussi de Physique-Chimie (PC) dans d’autres centres du pays. Des épreuves avec les sujets corrigés qui circulent et se partagent sur les réseaux sociaux à la veille des épreuves, ce qui a poussé les autorités à suspendre puis reprogrammer l’épreuve de SVT ce samedi 8 Août 2020.

Pour des diplômes propres

Ce n’est pas la première fois qu’on assiste à de telles pratiques qui ne cessent de prendre de l’ampleur ces dernières années comme c’est le cas en 2015 pour les examens du Baccalauréat. Le fait est que ,à chaque fois, les autorités annoncent des sanctions qui ne sont pas suivies d’effets ce qui permet au fléau de se persister d’année en année, entachant par la même occasion, la crédibilité des diplômes nigériens. Cette année encore, à la veille du début des épreuves, le ministre des Enseignements secondaires, Mohamed Sanoussi Elhadji Samro, a annoncé dans un message que  «dans le cadre de la recherche de la qualité des enseignements et des apprentissages, vœu cher à SE. Elhadji Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat qui fait de l’éducation une de ses priorités, des mesures ont été prises pour renforcer la crédibilité du diplôme du BEPC ». Il a par conséquent engagé « les présidents des centres et de Jury de corrections, les surveillants des salles et les membres des secrétariats, à plus d’abnégation et de rigueur dans le respect strict de la réglementation en vigueur», tout en rappelant que «des instructions fermes ont été données pour réprimer toute indélicatesse, et ce, conformément aux textes en vigueur».

Avec ce qui vient de se passer, encore une fois,  à Agadez et dans d’autres régions du pays, les mesures prises par le gouvernement n’ont pas été visiblement efficaces. Il est donc plus qu’urgent que les textes soient enfin mis véritablement en application et que les vrais coupables soient recherchés pour qu’ils répondent de leur forfait devant la justice. D’autant que des annonces mêmes faites par les responsables du ministère, notamment la Direction des examens, toutes les dispositions ont été prises pour sécuriser les épreuves qui n’ont été convoyées dans les principaux centres qu’à la veille du début des épreuves. Les services compétents pourront donc enquêter pour situer les responsabilités afin ces pratiques frauduleuses soient définitivement bannies au Niger. Il y va de l’avenir du système éducatif et de la crédibilité à l’international des diplômes nigériens.  Sinon, chaque année et à chaque examen, les mêmes pratiques se reproduiront et il n y aura que les mots et les larmes de crocodiles pour parler d’un véritable fléau qui continue de gangréner l’école nigérienne !

Ikali (actuniger.com)



Commentaires

0
Dan lokol
3 années ya
Dans un pays de voleurs (c
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Abu
2 années ya
:oops: :sigh:
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Invité
2 années ya
:lol:
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1020 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
488 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
267 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
421 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
308 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
315 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2259 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages