lundi 8 août 2022

2271 lecteurs en ligne -

fraren

Diffa : une attaque de Boko Haram repoussée à quelques kilomètres de la ville

fandif

Des assaillants présumés membres de la secte Boko Haram ont tenté une incursion près de la ville de Diffa, le dimanche 3 mai en début de soirée. Selon des sources locales, c’est le pont dit « Doutchi », à quelques kilomètres du chef lieu de la région qui a été visé par une attaque, à l’heure de la rupture du jeûne.  Elle a été aussitôt repoussée par les Forces de défense et de sécurité (FDS). Ce pont stratégique situé au sud de la ville est un verrou stratégique car il marque la frontière entre le Niger et le Nigeria. A plusieurs reprises, il a été la cible d’attaque par les membres de Boko Haram.

Aucun bilan officiel de l’attaque n’a été publié par les autorités mais des sources sécuritaires font état d’au moins un officier décédé ainsi que des blessés dans les rangs des soldats. Les FDS ont vigoureusement riposté à l’attaque et l’arrivée des renforts a permis de repousser les assaillants qui ont laissé des véhicules et du matériel militaire dans leurs fuites.

Cette tentative d’attaque assez surprenante montre que la secte Boko Haram, bien qu’affaiblie ces derniers mois par l’offensive de l’armée tchadienne et le ratissage de la Force mixte multinational (FMN), dispose encore d’une véritable capacité de nuisance. Ce qui va continuer à impacter la situation sécuritaire et humanitaire dans cette zone frontalière du Tchad et du Nigeria, et qui est sous état d’urgence depuis début 2015.

Ikali (actuniger.com



Commentaires  

+5 #1 Nigeroi 04-05-2020 19:39
La verite est que les Tchadiens ont bien nettoyer chez eux, les elements de BH qui ont echappes, ont sur notre territoire, et comme nous sommes toujours sur la defensive, en lieux et place d'une offensive decive comme le Tchad, nous continuons a subir jusque dans nos grandes villes, comme Diffa, ce n'est plus seulement en razcompagne. Il faut que nos autorites prennent leur responsibilite, si c'est emprisonner les simples citoyens, elles vont se gargariser pour arrogamment proclaimer que force reste a la loi, mais pour proteger nos populations et biens, c'est la faillette totale, pendant que le Tchad a lave complement son front.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Taway 05-05-2020 08:22
Pendant ce temps que fait le grand voisin du sud ? Attendre que des pays comme le Tchad et le Niger combattent BH ? Alors que le budget de la défense de ce pays est sans commune mesure avec le nôtre. C'est franchement décevant de voir ce pays être le maillon faible de la lutte contre ce groupe qui est né dans ce pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 nigerien 06-05-2020 08:55
il est de notre devoir de suivre l'exemple du Tchad et débarrasser notre pays de cette horde d'assassins. ne dit on pas que la meilleure défense c'est l'attaque ? Alors a l'attaque
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 nigerien 06-05-2020 08:57
quand on est a la défensive on montre sa peur alors que l'attaque montre la bravoure comme nous l'ont démontré les tchadiens
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Morou 06-05-2020 12:46
Nous on ne sait pas qui croire même si par ailleurs Boko Haram eux nous ont montré leur vidéo.Selon les images ils ont pris le dessus sur nos hommes on les voit emporter du matériels militaires et achever un militaires.Don Allah dites nous la vérité.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 dillale 06-05-2020 22:04
Hum! Qui croire alors ? Victoire de nos soldats ou celle dedes éléments de la forces de nuisance
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com