dimanche 4 décembre 2022

3681 lecteurs en ligne -

fraren

Parlement de la Cédéao : la sécurité et la démocratie, priorité de la 5e législature

Pcedeao

Après 5 jours d’intenses travaux, la session inaugurale de la 5e Législature du Parlement de la CEDEAO a pris fin  le jeudi 9 mars, au Centre international de conférence de Niamey. Outre l’élection d’un nouveau bureau, la mise en place de nouveaux organes la réforme de certains textes, le Parlement a adopté sa feuille de route qui accorde la priorité à la sécurité et la démocratie dans l’espace communautaire.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

C’est sous de bons auspices et avec de nouveaux engagements pour de nouvelles priorités communautaires que les travaux de la Session inaugurale de la 5e Législature du Parlement de la CEDEAO, ont pris fin, jeudi 12 mars dans l’après-midi au Centre internationale de conférence Mahatma Ghandi de Niamey au Niger. Ouverte le 9 mars dernier par le Président de la République SEM. Mahamadou Issoufou, président en exercice de la Cédéao, la session a permis aux 115 députés communautaires de se pencher sur l’ensemble des points inscrits à l’ordre du jour. Dans l’allocution qu’il a prononcée à l’occasion de la cérémonie solennelle de clôture, le nouveau président du Parlement de la Cédéao, le sierra léonais Sidie Mohamed Tunis a estimé que cette session inaugurale a atteint tous ses objectifs pour avoir permis d’élire son bureau, mais aussi de mettre en place ses organes importants que sont le Comité ad hoc sur les règles de procédure et celui de sélection, lesquels ont accompli leurs travaux avec succès. Après avoir salué la présence, à l’ouverture de cette session, du Président Issoufou Mahamadou du Niger, également Président en exercice de la CEDEAO, mais aussi celle du président de la Commission de la CEDEAO, M. Jean-Claude Kassi Brou et l’ensemble des 115 nouveaux députés du Parlement, M. Sidie Mohamed Tunis a  appelé ces derniers à redoubler d’efforts en mettant sur pied un agenda qui va positivement impacter sur la vie et le bien-être des populations de la sous-région. Tout en promettant que la 5ème Législature du Parlement de la CEDEAO prônera la tolérance zéro à toutes formes de différences linguistiques, SE. Sidie Mohamed Tunis a également annoncé qu’il entend conduire une Institution avec un Plan d’actions clairement défini pour des résultats certains.

A la fin des travaux, les députés communautaires ont adopté une série de résolutions dont celle de remerciement aux autorités ainsi qu’au peuple du Niger pour l’accueil chaleureux dont ils ont bénéficié ainsi que la réussite de la session.

Démocratie et sécurité

Peu après la fin des travaux, le nouveau bureau de la Cédéao a été reçu en audience au Palais de la Présidence par le chef de l’Etat SEM Mahamadou Issoufou. La délégation conduite par le président du Parlement et accompagnée par le président de l’Assemblée nationale du Niger, SE Ousseini Tinni, est allée rendre compte au président en exercice de la Cédéao, des conclusions de ses travaux. A l’issue de l’audience, le Président du Parlement communautaire, SE Sidie Mohamed Tunis, a expliqué qu’il s’est entretenu avec le Chef de l’Etat sur les orientations de la 5ème Législature du Parlement de la CEDEAO.

« La vision du Parlement de la CEDEAO, au cours de ce nouveau mandat de quatre ans qui vient de débuter, c’est principalement d’œuvrer  dans l’enracinement de la démocratie mais aussi de contribuer dans la lutte contre le terrorisme dans notre sous-région». SE Sidie Mohamed Tunis, Président du Parlement de la Cédéao.

Un nouveau bureau et 115 nouveaux députés communautaires

Ouverte le lundi 9 mars dans l’après-midi par le président Issoufou Mahamadou, président en exercice de la Cédéao, la Session inaugurale de la 5e législature de l'organisation communautaire a réunit les 115 nouveaux députés issus des 15 pays membres. Au cours des travaux, les nouveaux députés ont prêté serment avant de procéder à l’élection d’un nouveau bureau qui est dirigé par SE. Sidie Mohamed Tunis qui succède ainsi au sénégalais Moustapha Cissé Lô. En plus du président, le bureau est composé du nigérian  Ahmed Idris Wase (1er vice-président), du nigérien Sani Malam Chaibou (2e vice-président), du togolais Atcholi Aklesso (3e vice-président) et du bissau-guinéen Adja Satu Camara (4e vice-président Guinée Bissau).

Pour rappel, le Parlement de la CEDEAO ou Parlement de la Communauté est un forum pour le dialogue, la consultation et le consensus pour les représentants des peuples de l’Afrique de l’Ouest dans le but de promouvoir l’intégration. Crée en 2006,  il a son siège à Abuja au Nigeria.  De part ses attributions, le Parlement de la CEDEAO est habilité à examiner les questions relatives aux droits de l’homme et des libertés fondamentales des citoyens, l’interconnexion des réseaux énergétiques, l’interconnexion des liens de communication entre les États membres, l’interconnexion des systèmes de télécommunications, une coopération accrue dans le domaine de la radio, la télévision et d’autres liens avec les médias communautaires inter et intra, ainsi que le développement des systèmes de communication nationaux. Le Parlement peut également être consulté sur les questions relatives aux politiques de santé publique pour la Communauté, la politique éducative commune grâce à l’harmonisation des systèmes et de la spécialisation des universités existantes, l’ajustement de l’éducation au sein de la Communauté aux normes internationales, la jeunesse et les sports, la recherche scientifique et technologique et la politique communautaire en matière d’environnement.


A.K. Moumouni (actuniger.com)

.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com