samedi 13 août 2022

3322 lecteurs en ligne -

fraren

Menaces de mort contre le journaliste Moussa AKSAR : la CENOZO condamne et appelle la justice ainsi que les autorités nigériennes à prendre leurs responsabilités

moussaAksar

Le directeur de publication du journal d’investigation nigérien “L’Événement”, par ailleurs président du Conseil d'administration de la Cellule Norbert Zongo pour le Journalisme d’Investigation en Afrique de l’Ouest (CENOZO), a reçu des menaces de mort sur son smartphone pour avoir repris sur son site un article de « Monde Afrique ».

L’article en question révèle, images à l’appui, l’érection à Niamey d’un luxueux palais par Boubé Hima, plus connu sous les sobriquets de « Petit Boubé » et « Style Féroce ». Selon l’article, l’homme d’affaires se serait spectaculairement enrichi depuis l’arrivée au pouvoir du président nigérien, Mahamadou Issoufou.

Mécontent de voir son compatriote relayer de telles informations sur sa personne, “le très proche du Président Issoufou” a envoyé des messages écrits directement sur le téléphone du journaliste, le menaçant de mort.

La CENOZO condamne avec la plus grande fermeté cet acte d’un autre siècle et interpelle la justice nigérienne qui a déjà enregistré d’ailleurs la plainte de notre confrère. Elle lance un appel aux autorités politiques nigériennes afin que des dispositions soient prises pour assurer la sécurité de notre confrère ainsi que celle de tous les journalistes nigériens dans l’exercice de leur métier.

La CENOZO appelle à la vigilance de tous ses membres et des défenseurs de la liberté de presse et d’expression, à la mobilisation pour défendre la liberté de presse et d’expression et à faire barrages aux desseins funestes des trafiquants de toutes sortes qui veulent par tous les moyens couvrir leurs actes du silence.

Parce que personne ne peut mieux relater les faits en Afrique de l’Ouest que les journalistes de l’Afrique de l’Ouest, faites entendre votre voix! 

Vive le Journalisme d’Investigation.

Le Secrétaire général,

Boureima OUÉDRAOGO



Commentaires  

+12 #1 Black Mamba 12-03-2020 17:38
Avec le reigne des voyous, chaque jour se leve avec son corrollaire de mauvaises surprises. Bonne chance Monsieur Aksar, mais ne dit on pas que si l'aveugle menace quelqu'un de le lapider, c'est qu'il a le pied deja sur la pierre. Ce voyou parvenu et trafiquant sait qu'il n'a rien a craindre de la police et de la justice nigerienne car il a la protection du parrain, Don Corleone.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #2 Taway 12-03-2020 21:00
L'occasion est donnée à la justice de prouver qu'elle sait faire son travail en toute impartialité. Menacer de mort ub journaliste, ou tout autre citoyen, est inacceptable. Justice doit être faite !
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #3 Guim Bubbac 12-03-2020 21:36
Monsieur Aksar, c'est en ce moment que votre plume doit continuer à cracher son encre pour révéler au public les pratiques de cette organisation maffieuse dont la seule compétence qu'on lui connaît est celle de s'accaparer les deniers publics, s'adonner au trafic de drogue, en somme le vol qu'ils commettent pour être au dessus du peuple.
Les nigériens doivent se réveiller les yeux grands-ouverts et faire face à la réalité nigérienne, celle qui consiste à la politique de ruiner le pays en créant des crésus.
Si tu es Aksar comme je le suis, joignons nos forces en soutien au journaliste Aksar ; ensemble soyons le gilet pare-balles des menaces de mort de ces nouveaux bandits que le Niger ait jamais connu.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 Guim Bubbac 12-03-2020 21:38
Oui Tawey, on n'attend la justice !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Niger Oye 13-03-2020 07:27
Si vous êtes au CENOZO ce n´est pas pour rien alors continuer dans ce sens Moussa Aksar. Ce sont ceux qui ont quelques choses à se reprocher qui s´agitent dans cette affaire
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 dandize 13-03-2020 07:43
AU moment où nous perdons nos enfants FD S certains super nigériens se donnent le culot de menacer les nigériens honnêtes qui se soucient pour ce pays .Que Dieu fasse que ce petit déculotté soit extradé au Nigeria où il est recherché
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Klyachko 13-03-2020 10:02
Du courage Monsieur Aksar.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Blackmarket 13-03-2020 11:35
Sheba Rambo!!! :D :D :D
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com