dimanche, 20 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


namataG5

Dans son dernier point de la situation sur les théâtres d’opérations extérieures (OPEX), l’Armée française a publié un entretien avec le général de Brigade Oumarou Namata, commandant de la Force conjointe du G5 Sahel depuis le 13 juillet 2019. Selon l’Etat-major de l’armée française, un mois après le sommet de Pau où le président de la République française a demandé à la force Barkhane d’accentuer son action dans la lutte contre les groupes armés terroristes, les efforts se poursuivent. « La coordination entre la chaîne de commandement de la force Barkhane et celle des forces partenaires, notamment la force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S), se renforce », a indiqué la même source en introduction de  l’entretien avec le général nigérien Oumarou Namata.

Zeyna transfert argent bis

Mon général, quelle est la mission de la FC-G5S ?

Conformément au mandat du conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine, la FC-G5S a pour mission de mener des opérations pour contenir la menace terroriste et éradiquer le crime organisé en particulier le trafic de drogue et les trafics d’êtres humains dans l’espace des pays du G5 Sahel, en vue d’y créer un environnement favorable au développement socio-économique. Il faut certainement préciser que c’est une initiative récente pour répondre à un phénomène d’ampleur internationale qui, lui, est largement plus ancien. La FC-G5S est donc relativement bien jeune et est toujours en pleine montée en puissance.

À propos de cette montée en puissance, où en est-elle ?

La FC-G5S agit sur le terrain malgré les difficultés, dont celles liées au manque d’équipements. Elle a à son actif une bonne vingtaine d’opérations ayant permis pour le moins de marquer sa présence et sa détermination à poursuivre la mission et capitaliser d’assez bons résultats. Actuellement, il apparaît clairement que la force n’est pas en reste dans le combat général engagé contre le terrorisme et le crime organisé qui gangrènent l’espace sahélo-saharien. Elle constitue même l’une des alternatives crédibles et déjà disponibles.

Comment qualifieriez-vous l’adversaire ? Quel regard portez-vous sur lui ?

Nous faisons face d’une façon générale à trois types de défis :

Tout d’abord, les groupes armés terroristes (GAT) qui ont proliféré en nombre et en volume. Ils maintiennent la pression sur certaines zones à travers des éléments, des assassinats ciblés et des rackets prenant des formes de collectes forcées, de taxes et de vols massifs de bétail ;

Ensuite, les groupes criminels organisés (GCO) agissant autour des trafics de drogue, d’armes et d’êtres humains qui constituent une menace tout aussi sérieuse et qui sont imbriqués avec les GAT, avec lesquels ils interagissent ;

Enfin, à côté de la menace purement terroriste, la situation sécuritaire est aussi fragilisée par l’exacerbation par endroit des conflits à caractère intercommunautaires et interethniques, le plus souvent instrumentalisés par les divers groupes armés précédemment cités.

Mais il faut certainement le rappeler, l’extrémisme n’est pas l’apanage du Sahel, c’est un phénomène qui fait fi des frontières et qui essaye sournoisement de s’installer là où ses adeptes pensent pouvoir diffuser leurs théories du chaos.

Comment jugez-vous la coopération avec la force Barkhane ?

Pour ce qui est de la FC-G5S, Barkhane est actuellement un partenaire de taille qui l’accompagne et reste décisif dans beaucoup de domaines, permettant de faciliter l’accomplissement de la mission assignée. Pour l’heure, la plupart des réussites actuelles l’ont été grâce à une bonne coordination ou à des actions conjointes avec les armées nationales dont nous complétons les dispositifs, mais aussi avec Barkhane. Cette coopération déjà fonctionnelle en pratique s’est vue confortée par les instructions découlant du récent sommet de Pau, demandant la mise en place d’un mécanisme de commandement conjoint entre la FC-G5S et Barkhane.

Où en est la mise en place de ce mécanisme conjoint entre la FC-G5S et Barkhane ?

Des échanges d’officiers entre les deux forces ont été opérés et les planifications conjointes sont déjà avancées. Un poste de commandement conjoint ad hoc sera largement outillé pour conduire ensemble, de façon synchronisée les différentes actions envisagées. Des officiers provenant des états-majors burkinabé, malien et nigérien ont aussi été associés, pour l’harmonisation des actions avec les forces nationales concourantes.

Source : Armée Française.

 

Commentaires  

0 #1 Shakala 23-02-2020 16:44
Bonne chance à tout le G5 Sahel. Débarrassez nous de ces criminels célèbres.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 18/09/2020, 20:33
marathon-day-du-groupe-bollore-au-niger-l-edition-2020-en-solidarite-avec-les-victimes-des-inondations Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au...Lire plus...
Publier le 18/09/2020, 12:17
unicef-niger-en-fin-de-mission-la-representante-dr-felicite-tchibindat-felicitee-par-les-autorites-pour-son-travail-au-service-des-enfants Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au...Lire plus...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...Lire plus...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 14/09/2020, 08:29
insecurite-2-soldats-de-la-garde-nationale-tues-dans-une-attaque-non-revendiquee-a-assamaka-region-d-agadez Deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une attaque...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...

Dans la même Rubrique

Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

18 septembre 2020
Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au « Marathon Day », une course de solidarité qui vise à lever des fonds en faveur de ceux...

Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

18 septembre 2020
Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au cours d’une cérémonie solennelle d’au revoir, son témoignage de satisfaction à Dr....

« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

17 septembre 2020
« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

Communiqué de presse du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi relatif à l'évolution de l'enquête sur l'affaire de présomption d’exécutions sommaires de 102 personnes...

Lutte contre le chômage des jeunes : lancement de la formation de reconversion professionnelle des jeunes diplômés par l’ANPE sur financement du PRODEC

17 septembre 2020
Lutte contre le chômage des jeunes : lancement de la formation de reconversion professionnelle des jeunes diplômés par l’ANPE sur financement du PRODEC

Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15 septembre 2020, pour le lancement officiel de la formation de reconversion professionnelle des jeunes...

Communiqué de presse conjoint : trois défenseurs des droits humains injustement détenus entament leur sixième mois en prison

16 septembre 2020
Communiqué de presse conjoint : trois défenseurs des droits humains injustement détenus entament leur sixième mois en prison

● Moudi Moussa, Halidou Mounkaila et Maikoul Zodi sont des prisonniers de conscience qui doivent être libérés immédiatement et sans condition ●Inquiétudes face à une répression croissante des droits humains...

Inondations : l’Union européenne décaisse 52,4 millions FCFA pour les populations affectées

16 septembre 2020
Inondations : l’Union européenne décaisse 52,4 millions FCFA pour les populations affectées

En réponse aux fortes inondations causées par les pluies diluviennes pendant le mois d’août et de septembre, au Niger dans les régions de Dosso, Tahoua et Maradi, l'Union européenne a...