mercredi 10 août 2022

4414 lecteurs en ligne -

fraren

Insécurité : 5 civils dont un enseignant tués par des individus armés dans la région de Tillabéri

AnzourouMap mitchell

Des individus armés circulant à bord de motos ont abattu plusieurs personnes, hier jeudi  6 février, dans la commune d’Anzourou (Région de Tillabéri). Selon des sources locales, plusieurs localités de cette commune ont été visitées par ces hommes qui ont tué cinq (5) personnes dont un enseignant.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Aux environs de 10h30, c’est le village de Molia, à quelques 3 kilomètres de Sarakoira, qui a été attaqué par des hommes armés. Ils ont ouvert le feu sur un groupe d’ouvrier travaillant sur un chantier de construction dans le village. Trois (3) victimes ont été enregistrées sur place et un (1) autre blessé a par la suite rendu l’âme au centre de santé de Sarakoira où il a été admis.

Par la suite, les mêmes individus ont abattu un enseignant qui était en déplacement dans la même zone, une information confirmée par des sources syndicales.

Ces attaques interviennent alors que la circulation des véhicules à deux roues est interdite depuis le début de l’année dans cette zone frontalière du Mali qui fit face, depuis 2017, à une recrudescence des attaques meurtrières revendiquées par les groupes terroristes qui opèrent au Mali mais aussi au Burkina. La presque totalité des départements de la région a été d’ailleurs placée en état d’urgence, mais les attaques contre des cibles militaires ainsi que des assassinats ciblés visant des notables locaux, ne cessent de se multiplier. Des dizaines d’écoles ont également été fermées suite à la dégradation de la situation sécuritaire et malgré un important déploiement des Forces de défense et de sécurité (FDS), des individus armés continuent de circuler dans la zone où ils imposent leurs lois dans plusieurs villages qui se vident petit à petit de leurs habitants.

A.Y.B (actuniger.com)



Commentaires  

-1 #1 Bassirou Ibrahima Djibo 07-02-2020 10:36
En interdisant les motos l'on a fait que rendre les populations à la merci des agresseurs. Que Dieu protège le peuple
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 Maiga Ishaka Maiga 07-02-2020 10:37
L'état incompétent ,a échoué sur tout le plan
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 Abdoul Aziz Amadou 07-02-2020 10:49
Donc a quoi sert l'état d'urgence dans région s'il vous plaît laissez nous en paix
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #4 Abass Moussa 07-02-2020 10:50
Paix aux âmes des disparus.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Fifi 07-02-2020 17:31
Paix aux âmes des disparus. C est ne que le début du commencement. Dieu protège nous !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Inconnu 07-02-2020 19:23
Paix
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Chris kyke 09-02-2020 01:06
Il faut définir les priorités
L'EMA on dirait qu'ils sont juste la pour s'enrichir avec des étoiles sur l'épaule...S.E Issoufou Mahamadou la loyauté elle est ou!?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Inconnu 09-02-2020 07:34
Paix a leurs âmes.. Maintenant c les civiles . k Allah nous protège....Amen!!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com