lundi 15 août 2022

2858 lecteurs en ligne -

fraren

Étudiants nigériens au Sénégal: faute de paiement des frais par l'Etat, les boursiers exclus des cités à Dakar se réfugient à l'ambassade (déclaration)

etudiants nigeriens ambassade Dakar BIS

Déclaration de presse

  • Vu l’acte N°1 portant statut de la conférence nationale souveraine du 29 juillet au 3 novembre 1991
  • Vu l’acte N°27 de la conférence nationale souveraine du 29 juillet au 3 novembre 1991 portant reconnaissance juridique de l’Union des Scolaires Nigériens (USN)
  • Vu le préambule de la constitution du 25 novembre 2010 qui reconnait et consolide les acquis de la conférence nationale souveraine du 29 juillet au 3 novembre 1991

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Vu l’article 23 alinéa 2 de la constitution du Niger portant sur le rôle de l’état et les collectivités publiques à veiller par leur action à la promotion et à l’accès à un enseignement public, gratuit et de qualité

  • Vu l’article 24 alinéa 1 de la constitution du Niger portant sur la protection de la jeunesse par l’état et les collectivités publiques contre l’exploitation et l’abandon ;
  • Vu l’article 24 alinéa 2 de la même constitution qui stipule que l’état veille à l’épanouissement matériel et intellectuel de la jeunesse
  • Vu l’article 14 du statut de l’USN reconnaissant les scolaires nigériens de chaque pays comme une section entière
  • Vu l’article 5 alinéa 2 du statut de l’Amicale des Nigériens Etudiants et Stagiaires au Sénégal (AMINESS) posant les principes de la défense des intérêts matériels et moraux des scolaires nigériens au Sénégal

Nous, étudiants de l’Ecole Supérieure Polytechnique de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et de l’Ecole Inter- Etats des Sciences et Médecine Vétérinaires de Dakar (EISMV) réunis en ce jour 21 octobre 2019 à l’ambassade de la république du Niger au Sénégal, avons le regret d’informer l’opinion nationale et internationale de la situation socio-académique dramatique et alarmante que traversent les étudiants nigériens de ces écoles au Sénégal :

  • Sur le plan académique
  • A l’heure actuelle, les boursiers de l’état nigérien qui étudient à l’Ecole Inter- Etats des Sciences et Médecine Vétérinaires de Dakar (EISMV) ne sont pas encore inscrit depuis l’année académique 2016-2017, suite au non-paiement des arriérés et l’école exige à ce que ces derniers soient entièrement payés afin de permettre aux étudiants boursiers nigériens de ladite école de pouvoir s’inscrire, d’obtenir leur relevés de note, de pouvoir faire leurs soutenances et d’obtenir leur diplôme, leur cartes d’étudiants qui les protègent de toute patrouille comme les étudiants des autres états membres et de ne plus subir une quelconque discrimination.
  • Vu le non-paiement des frais de scolarité des années académiques 2017-2018,2019-2020 Les étudiants boursiers nigériens de l’Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar ne sont pas encore inscrits au titre de l’année académique 2019-2020, ils sont également interdits des salles de cour, font face au refus des stages, des résultats d’examen, des soutenances etc…….
  • Sur le plan social
  • Les étudiants boursiers nigériens de l’Ecole Inter- Etats des Sciences et Médecine Vétérinaires de Dakar (EISMV), et de L’Ecole Supérieure Polytechnique de l’Université Cheikh Anta Diop, codifiés au Centre des Œuvres Universitaires de Dakar(COUD) se sont vus refuser leur chambre et logent actuellement à l’Ambassade de la république du Niger au Sénégal, pour cause le non-paiement des frais des œuvres universitaires par l’ANAB au COUD, et refuse catégoriquement d’assurer aux étudiants le droit de loger au campus universitaire alors que le décret N°2010-761 du 09 décembre 2010 prévois à son article 8 d’assurer les frais de participation aux œuvres universitaires pour les étudiants inscrits à l’étranger. 
  • Le retard croissant et inexpliqué dans le paiement des pécules, rend les étudiants boursiers nigériens incapables d’assurer leur besoin de première nécessité.

En effet, nous exigeons non seulement le paiement immédiat et sans condition des frais de logement au COUD mais aussi le paiement de la deuxième (2ème) et troisième (3ème) tranche de bourse de l’année académique 2018-2019.

Dès lors nous sollicitons, auprès du haut patriotisme et du sens élevé d’humanisme des autorités nigériennes, la résolution de ces problèmes qui faciliteront l’épanouissement de l’étudiant nigérien au Sénégal.

 

             Nous demandons aux camarades de rester mobilisés aux éventuelles actions

 

Nous tenons pour responsable le ministère de l’enseignement supérieur de tout ce qui adviendra

 etudiants nigeriens ambassade Dakar

etudiants nigeriens ambassade Dakar BIS1

Le président 

Hamey Soumana Hamza

Ampliations :

-        MES/RI

-        Ambassade de la République du Niger au SENEGAL

-        Président des nigériens à l’EISMV

-        Président des nigériens à l’ESP

-        Les étudiants

 

                                                                                               Fait à Dakar, le lundi 21 octobre 2019



Commentaires  

+9 #1 Habiboulahi Zanga 29-10-2019 12:33
Quelle honte pour notre pays.
Il y'a un mois de cela, nous avions alerté pour le cas des étudiants nigériens au CESAG.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #2 Zouhaïr Moussa Hassimi 29-10-2019 12:41
C'est vraiment dommage honte à ce gouvernement.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #3 Omar Issifi Seyni 29-10-2019 12:43
Ils diront avec tout ça qu'ils injectent aussi des millions pour ces étudiants ! Très déçu par le comportement de ce régime!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #4 Issa Adamou Issa 29-10-2019 13:02
C est vraiment déplorable et inhumain de voir q un gouvernement puisse laisse des fils de la nation loin de leurs familles dans une telle situation ! Honorable député interpellé le ministère du tutelle pour les forfaitures cause par la dite institutions L ANAB pour leur incompétence a exercé leurs fonction ! Voilà raison pour la qu'elle on est toujours dernière de la planète terre on vous a pas élus simplement pour votre arrogance le pragmatisme notre à tante
Citer | Signaler à l’administrateur
+12 #5 karamoko 29-10-2019 13:30
Pendant ce temps, issoufou mamadou gaspille des centaines de million d'argent public dans ses promenades inutiles en grece, japon, arabie saoudite, france, ...quelle honte et quelle irresponsabilite de la part de ceux qui dirigent ce pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #6 Mansour 29-10-2019 14:14
Ce vraiment terrible de voir ces images. Il n’y a pas une autre preuve, qui explique la défaillance du gouvernement sur le plan académique. Qu’Allah nous assiste. Ameen
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 Hamza 29-10-2019 14:28
c'est vraiment la 7eme honte , ces gens là ont brillé une fois de plus par leur aptitude à dénudé les nigériens au yeux de tout le monde.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 Nom 29-10-2019 14:32
Il y a bien longtemps que l'Etat s'est désengagé de la jeunesse. Mais et nos richards? Ils sont où? Ne sont-ils pas patriotes? Où sont au passage tous les narcotraficants qui ont amassé des milliards sur notre dos à travers leur stratégie de blanchissement d'argent ? C'est à de pareils circonstances qu'ils doivent nous démontrer qu'ils ne sont pas eux aussi libyens. :-*
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #9 II 29-10-2019 14:36
HONTE AU GOUVERNEMENT NIGÉRIEN C EST TRES GRAVE ET A CHAQUE FOIS ILS NE FONT QUE YOYAGE
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Seini# 29-10-2019 16:06
:eek: :eek: :eek:
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #11 Magagi 29-10-2019 16:47
La honte
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #12 ToTo V2 29-10-2019 17:44
Allah wadan na ka shi lalatché !Est ce qu'il y a quelque chose dans ce bas monde que nos gouvernants sachent gérer convenablement ? ça j'en doute !!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #13 Salamta 29-10-2019 18:12
Citation en provenance du commentaire précédent de Nom :
Il y a bien longtemps que l'Etat s'est désengagé de la jeunesse. Mais et nos richards? Ils sont où? Ne sont-ils pas patriotes? Où sont au passage tous les narcotraficants qui ont amassé des milliards sur notre dos à travers leur stratégie de blanchissement d'argent ? C'est à de pareils circonstances qu'ils doivent nous démontrer qu'ils ne sont pas eux aussi libyens. :-*


Les narcotrafiquants et leur parrain se fiche royalement du niger et des nigeriens. Mais ca, les nigeriens l'avaient compris depuisssss
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #14 Question a Bazoum 29-10-2019 18:15
Ce n'est pas a cause de Hama Amadou que ces malheureux etudiants sont abandonnes a leur sort en terre etrangere loin de leur famille?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #15 illo 29-10-2019 18:42
Rien d'étonnant avec ce régime. Regardez comment ils traitent les enseignants et les scolaires au Niger! Le ministre n'a peur que de l'UENUN depuis qu'ils ont voulu le séquestrer!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #16 Zeinab 29-10-2019 19:59
La honte du Siècle!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #17 Hakatake 29-10-2019 21:33
Méfiez-vous des vendeurs de slogans creux: "la force des arguments" "Gouri daidai..." "Les nigériens nourrissent les..." "Kayi mun..." "Dambou bayji..." De Dandadji au sommet et en plus un fils pur produit de Harvard. Gouri y'a cika. Pauvres enfants du peuple abandonnés à leur lamentable sort. Que Dieu soit avec vous et vous accompagne dans ces épreuves. Amen.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 Zoom 30-10-2019 06:36
À chacun son tour chers amis vs avez souffert et vs continuez aussi de souffrir au vu de la place qu occupe l enseignement pour le régime. Mais armez de courage la détermination pour arriver à vos buts respectifs . par ns implorons le tout puissant de vs venir en aide surtout ne vs découragez pas pcq c est de ce qui dirige ce pays qui cherche à maintenir les nigériens ds l ignorance pr pouvoir arriver à leurs fins.
Citer | Signaler à l’administrateur
-11 #19 Maiga 30-10-2019 08:24
Non, c'est un montage. Il ne faut pas être naifs. Ces photos ne prouvent rien.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #20 ADAMOU 30-10-2019 13:03
Citation en provenance du commentaire précédent de Maiga :
Non, c'est un montage. Il ne faut pas être naifs. Ces photos ne prouvent rien.

Cher frère maiga, je sais pas si vous avez déjà fait un tour à l'ambassade avant de vous prononcer comme ça. Pourquoi faire un montage si c'est pas réel ? On ne veut pas tous voir le nom de notre pays gâté devant les Autres, mais sachez qu'à partir d'un certain degré il faut se manifester même pas pour malmener l'État mais pour réclamer nos propres et légitimes droits.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #21 Batawsayi 30-10-2019 14:10
Avec un projet de budget de près de 2,5 milliards par semaine pour la PRN et paradoxalement certains fils du pays à la charge de l'État peinent à joindre les deux bouts a la recherche d'un diplôme d'études quelque part dans le monde. Tant de milliards injectés pour des dépenses de prestige et de l'autre côté des enfants du peuple qui vous a élu avec un score de 92℅ sont dans le désarroi total, dans la galère, subissant les épreuves d'une honte qu'ils n'ont pas cherchée. Du courage chers étudiants. Que cela vous sert de leçon de vie et que Dieu vous guide pour ne pas répercuter ces épreuves à d'autres jeunes qui seront demain à votre place.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #22 Gibson 30-10-2019 18:07
[quote name="Maiga"]Non, c'est un montage. Il ne faut pas être naifs. Ces photos ne prouvent rien.[/quopourquoi faire du montage pour gagné quoi faut savoir analysé
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com