lundi 15 août 2022

2479 lecteurs en ligne -

fraren

Défense : le ministre Kalla Moutari a fêté l’Aïd avec les soldats sur le front, à la frontière malienne

Kala Moutari fete Korite avec FDS

Le ministre de la Défense nationale, Kalla Moutari, accompagné des hauts responsables de l'armée, notamment le chef d'état état-major général des armées, le général Ahmed Mohammed, a fêté l'Aïd el Fitr 1440h sur le front, précisément à Tiloa, à 18 km de la frontière malienne.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

En mission dans la zone, le ministre Kalla Moutari y a passé la nuit après avoir rompu le 29ème jour de jeûne avec les soldats qui sont en opération de sécurisation des personnes et de leurs biens, dans cette zone où s’activent des groupes armés terroristes et autres narcotrafiquants. « La proximité auprès de nos Forces de Défense et de Sécurité (FDS) a toujours été la priorité et la spécificité de notre département ministériel. C’est à ce titre et surtout au regard des évènements des derniers jours, qu’il était impératif pour le gouvernement de réitérer de vive voix, son soutien et sa détermination sans faille à se tenir auprès de toutes les composantes des Forces Armées Nigériennes (FAN) », a annoncé le ministre dans un communiqué publié par ses services, qui ont également diffusées les images du périple de la délégation ministérielle. « A travers la présence de notre délégation ministérielle, au niveau du front situé à la frontière malienne plus précisément à Andéramboukane, nous tenons à vous transmettre la reconnaissance du peuple et du Gouvernement pour le sacrifice consenti pour la protection de notre patrie » a déclaré le ministre Kalla Moutari devant les soldats. Au cours de son périple, le ministre de la Défense nationale s’est une fois de plus incliné sur les tombes des vingt-sept (27) soldats tombés sur le champ d’honneur, et qui ont été inhumés à Tiloa dans la zone de Tongo Tongo.

« Nos partenaires étrangers nous apportent un soutien et une expertise sans faille », selon Kalla Moutari

Auparavant, le ministre de la Défense nationale était à partir du dimanche 26 mai 2019, dans la région d’Agadez où il a visité les militaires stationnés à Madama, Dirkou, Bilma et Arlit. La délégation ministérielle qui était composée également du chef d’état-major adjoint, le général Ibrah Boulama, ainsi que des directeurs centraux et régionaux et des principaux collaborateurs du ministère, est allée remonter le moral des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) et surtout de faire le point sur la situation sécuritaire. A ce titre, et au terme de plusieurs entretiens et visites, la délégation ministérielle s’est attelée à évaluer le maillage des zones frontalières de la Libye, du Tchad et de l’Algérie. Il découle particulièrement de cette mission, selon les services du ministre, « une montée en puissance des bataillons qui assurent la sécurité et la Défense de la zone ». Selon la même source, cette mission a également permis au ministre Kalla Moutari de s’assurer de la mise en place effective des moyens chèrement acquis par l’Etat, ainsi que de statuer sur les programmes de formation assurés par les partenaires techniques. «Il faut reconnaitre que nos partenaires français et américains nous apportent un soutien et une expertise sans faille en matière de lutte contre le terrorisme et le banditisme » a déclaré à ce sujet le ministre Kalla Moutari.

Ces visites du ministre de la Défense nationale sur le terrain interviennent après la recrudescence d’attaques terroristes dans le pays, principalement dans les régions de Tillabéry et de Diffa, ainsi qu’une montée des menaces sécuritaires.

Kala Moutari fete Korite avec FDS BIS

Kala Moutari fete Korite avec FDS BIS1

A.Y.B (Actuniger.com)



Commentaires  

+4 #1 Dan Barno 05-06-2019 23:38
Mieux vaut tare que jamais!!! Je soutiens vraiment cette initiative du ministre et son staff. Allah karé Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Guim bubac 06-06-2019 10:53
Donc s'il n'y avait pas eu la salve de critiques, nous verrions jamais cette image !
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 abdoulmoumouni 06-06-2019 11:00
boff c est de la farce que ce ministre fait. trop tard le mal est dans les chœurs des nigerien.une fois arrivée à niamey les autorités oublieront. ils font la campagne médiatique aux yeux du monde. le cœur du mal ç est les occidentaux qui attisent le feu et après ils jouent aux pompiers. les autorités doivent prendre leur courage à deux mains pour leurs dire les quatre vérité. pour graver son nom dans l histoire il faut être brave. mais malheureusement c est pas le cas pour ce rigime. que Dieu protège le Niger pour toujours et de générations en générations amen.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Niger Oye 06-06-2019 12:12
C´est cela qu´il falait faire depuis le debut. En tout cas c´est une oeuvre salutaire
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Traoré 06-06-2019 12:50
C'est cela qu'il fallaite faire dès le début je salue le ministre et sont sffs pour œuvre qu'il ont mené mai je j'espère que ont fait sortie les armements du palais présidentiel pour donne arme qui lutte pour le bien être des nigérien tout mais félicitations à nos FDS
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Nigeroi 06-06-2019 14:23
Le peuple attend des solutions, pas un buzz. est ce que que la zone est quadrille par des milliers de soldats, pour que plus jamais des terrorists n'ayent le temps de se regrouper de se promener comme ils veulent, attaquer des camps militaires, des prisons, se replier et organizer des imbuscades, et qui plus est etre en surnombre par rapport a nos FDS qui les poursuivent. le people ne veut plus de poursuites, il veut que des qu'un seul terroriste bouge, qu'il aneanti, il ne veut plus entendre de regroupement possible de terrorists qui se deplace en grand nombre sur notre territoire.
Mais, avant le people veut justice pour ses enfants tombes par faute et negligence de nos gouvernants, responsables civils et hirarchie militaires, il ya des comptes a render, et les tetes doivent tombes, comme nos renaissants l'exiger a la conference nationale par rapport aux anciennes autorites. Et les tombes etaient tombees, alors pas aujourd'hui cette imputabilite que le people exige est ignores par nos renaissants, qui ne veulent faire face a leur defaillance dans le commendement de nos FDS.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 balzac 06-06-2019 15:12
Pour une fois dans l'histoire moderne de la democratie, un president soit dit elu evite sa population comme la peste et a une peur bleue de visiter son armee en guerre contre des farfelus en sandales et culotte courte. Incroyable et inadmissible.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #8 le coscient 06-06-2019 17:06
VRAIMENT DES FARFELUS AU SERVICE DE SATAN.QU'ILS SOIENT TOUS ECRASÉS COMME DES MOUCHES.GLOIRE A NOS FDS EN AVANT TOUS LES JOURS.QUE DIEU VOUS AIDE VOUS PROTEGE TOUJOURS ET PARTOUT.MERCI MONSIEUR LE MINISTRE ET SES COLABORATEURS,VOUS AVEZ PRIS VOTRE COURAGE POUR ALLER REMONTER HAUT LE MORALE DES TROUPES.VAUT MIEU TARD QUE JAMAIS.LE CHEF SUPREME DES ARMEES DOIT FAIRE DE MEME.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 lilbo 07-06-2019 09:02
Citation en provenance du commentaire précédent de le coscient :
VRAIMENT DES FARFELUS AU SERVICE DE SATAN.QU'ILS SOIENT TOUS ECRASÉS COMME DES MOUCHES.GLOIRE A NOS FDS EN AVANT TOUS LES JOURS.QUE DIEU VOUS AIDE VOUS PROTEGE TOUJOURS ET PARTOUT.MERCI MONSIEUR LE MINISTRE ET SES COLABORATEURS,VOUS AVEZ PRIS VOTRE COURAGE POUR ALLER REMONTER HAUT LE MORALE DES TROUPES.VAUT MIEU TARD QUE JAMAIS.LE CHEF SUPREME DES ARMEES DOIT FAIRE DE MEME.
ça va m'etonner comme c'est un grand peureux doublé d'un lache préferant se cacher derrière ses partisans
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Naji 08-06-2019 16:30
Quand y aura-t-il un article dans lequel on dira que les salaires et les conditions de nos militaires ont été améliorés ? C'est cela que les nigériens attendent, ce déplacement ne sert absolument à rien, c'est de la politique politicienne. Les militaires ne sont pas des [mot censuré]s, ils le savent très bien.
Que vivent nos militaires !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 dan niger 10-06-2019 15:24
C'est bien mais il faut surtout réorienter les mécanismes des marchés publics relatifs aux dépenses de sécurité et privilégier l'acquisition des armements adaptés au contexte, comme, notamment les moyens aériens.
Pour ce qui est des marchés publics, il faut carrément privilégier les rapports État à État à travers la hiérarchie militaire au lieu d'octroyer des marchés aux opérateurs économiques pourris et corrompus.
Cependant, même la hiérarchie militaire, il est nécessaire de mettre en place un dispositif pertinent pour les contrôler et s'assurer de l’efficacité des marchés.
Le Niger a trop souffert et souffre de ce que toute ocxcasion de dépenser les fonds publics donne lieu à de grosses corruptions (opérateurs économiques, ministres, SG, SGA, Directeurs concernés et collaborateurs, et les agents du ministère des fiances sur toute la chaine de dépenses du niveau central jusqu'au Trésor public.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 dan niger 10-06-2019 15:26
C'est bien mais il faut surtout réorienter les mécanismes des marchés publics relatifs aux dépenses de sécurité et privilégier l'acquisition des armements adaptés au contexte, comme, notamment les moyens aériens.
Pour ce qui est des marchés publics, il faut carrément privilégier les rapports État à État à travers la hiérarchie militaire au lieu d'octroyer des marchés aux opérateurs économiques pourris et corrompus.
Cependant, même la hiérarchie militaire, il est nécessaire de mettre en place un dispositif pertinent pour les contrôler et s'assurer de l’efficacité des marchés.
Le Niger a trop souffert et souffre de ce que toute occasion de dépenser les fonds publics donne lieu à de grosses corruptions (opérateurs économiques, ministres, SG, SGA, Directeurs concernés et collaborateurs, et les agents du ministère des finances sur toute la chaine de dépenses du niveau central jusqu'au Trésor public.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com