jeudi 11 août 2022

3474 lecteurs en ligne -

fraren

Tillabéry / Insécurité : le chef du groupement d’Inates assassiné par des individus armés

Rhissa Ag Amdagh

Dans la nuit du jeudi 25 au vendredi 26 avril aux environs de 3H00, des individus armés venus à motos ont fait irruption au domicile du chef de groupement d’Inatès, Rhissa Ag Amdagh, qu’ils ont assassinés par balles. Un autre membre de la famille du chef de la tribu des Iwillimiddane Tahabanat a été également exécuté par les assaillants.


Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Dans un communiqué, le gouvernement a présenté ses condoléances à la famille du défunt ainsi qu’à la population d’Inatès, et assurer l’opinion nationale que « ce crime odieux ne restera pas impuni ». « Les auteurs et complices de ce crime seront recherchés et punis conformément à la loi », lit-on dans le communiqué du gouvernement qui précise que d’ores et déjà, une enquête est diligentée par la gendarmerie.

Agé d’une soixantaine d’années, le défunt Rhissa Ag Amdagh était un chef très respecté dans cette zone située à la frontière malienne, qui a été placée en état d’urgence en raison de l’insécurité qui y règne. Ces derniers mois et malgré l’important dispositif sécuritaire déployé, la situation a continué à se dégrader avec la multiplication des attaques terroristes par des individus armés qui viennent la plupart du temps du Mali voisin. Plusieurs groupes membres de l’Etat islamique ainsi que d’AQMI ont tenté à plusieurs reprises de s’installer dans la région.

Ikali (Actuniger.com)



Commentaires  

+5 #1 Zak 29-04-2019 03:13
Reposez en paix chef!!!ceci n est pas le départ espéré d un dignitaire...ces individus doivent être traqué et traduits en justice le plutôt possible!!!! imaginez un instant qu'à Niamey un chef se fasse assassiné ainsi! partout dans le monde quand un chef tombe la communauté est déstabilisée
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #2 Kamal 29-04-2019 04:22
Zaka you know the criminals who did it. They work for your president.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Lawan Didi Ibrahim 29-04-2019 08:04
Paix a leurs âmes!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Ismaël Moussa 29-04-2019 08:05
Au Niger ,nous souffrons de deux types de problème : sécuritaire et éducation .et ils constituent des problèmes graves qu'un État devrait régir et régler avant tout autre. Mais hélas ,o Niger le gouvernement s'intéresse uniquement a embellir le pays ,a endetté ,et a voler . sachiez que Allah est au contrôle .
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Sofiane Ousmane 29-04-2019 08:07
L’insécurité gagne du terrain au Niger , une vérité qui ne pas bonne a dire
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #6 Enerve 29-04-2019 14:03
Les collusions entre les tenants du regime et les trafiquants de drogue, de faux medicaments, d'etres humains a permis tous ces malfrats de considerer le niger comme leur sanctuaire ou ils peuvent faire ce qu'ils veulent.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com