lundi 8 août 2022

2697 lecteurs en ligne -

fraren

Fermeture de Niger Telecom Maradi : ce qui s’est vraiment passé

NT Telecom ferme

La semaine dernière, dans la nuit du 27 au 28 février, les locaux de la Direction régionale Niger Telecom de Maradi ont été fermés par les services des impôts communaux sur décision de la Délégation spéciale.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

La raison, c’est qu’officiellement l’opérateur public ne s'est pas acquitté de ses obligations fiscales, notamment le paiement des taxes locales et d’après une source au niveau de la Délégation spéciale, la fermeture est intervenue après que toutes les procédures administratives prévues par les textes en vigueurs soient épuisées. Selon nos sources, Niger Telecom ne s’est pas acquittée de la taxe locale pour l’exercice 2018 dont le montant s’élève à quelques 75 millions de nos francs.

A la Délégation spéciale, la fermeture est donc intervenue pour permettre à la société de payer ses taxes d’autant que c’est la seule région où cela n’a pas été fait, et pour prendre du temps, Niger Telecom a même envoyé un chèque mais sans provisions. Suite à la fermeture des locaux de la Direction régionale, l’opérateur a par la suite saisi qui de droit et les choses sont rentrés dans l’ordre, la fermeture a été par la suite levée dans les brefs délais.

De la politique dans l’air

Voilà pour ce qui est des faits et que Niger Telecom ne conteste d’ailleurs pas. Toutefois, aussitôt l’annonce de cette fermeture assez insolite connue, beaucoup d’observateurs et particulièrement à Maradi, ont fait le lien sur la crise que traverse la fédération PNDS Tarayya de la région. Il y avait de quoi en effet puisque ce n’est qu’un secret de polichinelle, le parti rose traverse à Maradi, une sourdine crise d’ego et de leadership depuis presque deux ans, et cela s’est rejailli à plusieurs reprises sur la gestion des affaires publiques. Le fait est que plusieurs personnalités se trouvent impliquées dans cette crise entre différents clans bien que le DG de Niger Telecom, Abdou Harouna, et le Président de la Délégation spéciale de Maradi, Issa Mahamane Laouali, se défendent de toute mésentente sur cette affaire. A Maradi, cela n’a pas convaincu grand monde au regard de l’ambiance qui règne au sein de la fédération et particulièrement de la coordination de la commune urbaine dont les deux mis en cause sont membres. On se rappelle d’ailleurs qu’il y a quelques semaines, une crise a émergé avant d’être vite étouffée entre le gouverneur Zakari Oumarou et le président de la délégation spéciale. Cette fois aussi, les partisans des deux clans se sont lancés dans une guerre d’accusations amplifiée par les réseaux sociaux. Fort heureusement et pour le bien de l’opérateur public, un terrain d’entente a été vite trouvée et les choses sont rentrées dans l’ordre avec la réouverture des locaux de Niger Télécom qui s’est finalement acquittée de ses droits.

NT Telecom ferme BIS

Ikali (Actuniger.com)



Commentaires  

0 #1 Eleveur 07-03-2019 17:33
"Qui s'est finalement acquitté de ses droits"???? Il faut bien écrire vos textes SVP
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 Momo 07-03-2019 18:11
Je suis surpris de voir que jusqu’à ce jour ce Abdou Harouna est toujours DG de NigerTelecom.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 Momo 08-03-2019 08:44
Savez vous que ce plaisantin de Abdou Harouna parachuté gratuitement DG du jour au lendemain crie haut et fort a qui veut l'entendre qu'il sera nommé Ministre !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Pauvre Niger 08-03-2019 09:50
Abdou où le Niger; il faudra choisir.
Une question et une seule: comment expliquer l'absence totale de notre opérateur dans le parrainage de tout ce qui concerne les activités sportives et culturelles de notre pays?
Il n'y a que pour Airtel et Orange.
Où est la fierté nationale dans tout ça?
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com