mardi, 01 décembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


societe civile 02 03 2019

Déclaration de presse

Les organisations de la société civile nigérienne membres du Cadre de concertation et d’action citoyenne, réunies à l’effet d’examiner la situation sociopolitique et économique du pays en ce début de l’année 2019, font la déclaration suivante : 

Zeyna transfert argent bis

Depuis le 6 Octobre 2018, les organisations membres du Cadre de concertation et d’action citoyenne ont marqué une pause dans l’organisation des journées nationales d’actions citoyennes ; mais, elles sont restées mobilisées et actives sur divers fronts, de Tillabery à Diffa, d’Agadez à Zinder, continuant à dénoncer les dérives du régime en place.

Au cours de ces cinq (5) mois de pause, les Nigériens et les Nigériennes ont certainement pu mesurer combien il est nécessaire de poursuivre les journées d’actions citoyennes partout dans le pays ; car, au cours de ces cinq (5) mois, le régime en place n’a laissé aucun répit à personne, poursuivant inlassablement sa politique répressive et de pillage des ressources du pays.

En novembre 2018, l’assemblée nationale a adopté, les yeux fermés et sans aucun changement, le projet de loi de finances 2019 soumis par le gouvernement. Pour la première fois, aucune organisation de la société civile, pas même la Chambre de commerce, qui est habituée, n’a été entendue par la Commission des finances sur le projet de loi de finances 2019 ; et ce, malgré les demandes et sollicitations introduites par divers acteurs auprès du Président de ladite Commission, le sieur Adamou Namata, qui n’a même pas jugé utile de requérir l’avis de ses collègues parlementaires.

Aujourd’hui, constatant que la situation sociopolitique et économique du pays ne fait que se dégrader au fil des mois, nous, représentants des organisations de la société civile nigérienne regroupées au sein du Cadre de concertation et d’actions citoyennes : 

-Attachés, conformément à notre Constitution, aux principes de la démocratie pluraliste et aux droits humains tels que définis par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948, le Pacte international relatif aux droits civils et politiques de 1966, le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels de 1966 et la Charte africaine des droits de l’Homme et des peuples de 1981; 

-Résolus à contribuer à l’édification d’un État de droit garantissant l’exercice des droits collectifs et individuels, la liberté, la justice, la dignité, l’égalité, la sureté et le bien-être comme valeurs fondamentales de notre société ;

-Opposés à tout régime politique fondé sur la dictature, l’arbitraire, l’impunité, l’injustice, la corruption, la concussion, le régionalisme, l’ethnocentrisme, le népotisme, le pouvoir personnel et le culte de la personnalité ;

-Choqués par le maintien en détention de nos camarades Sadat Illia Dan Mallam et de Me Lirwana Abdouramane, et la persécution que subissent nos camarades de Zinder et ailleurs dans le pays ;

-Conscients que seule une mobilisation citoyenne forte sur l’ensemble du territoire national peut arrêter la dérive autocratique et l’arrogance des ténors du régime en place ;

Avons pris la ferme résolution de relancer, à partir du vendredi 15 mars 2019, les journées d’actions citoyennes pour dénoncer vigoureusement : 

-L’arbitraire, l’impunité, l’injustice, la corruption, la concussion et le népotisme, qui ont pris une ampleur jamais égalée dans le pays, et sont même en passe d’être érigées en « normes » dans la gestion des affaires publiques à tous les niveaux ; 

-Les atteintes aux droits économiques et sociaux des citoyens à travers notamment des mesures de déplacement forcé de populations, l’interdiction et la criminalisation d’activités économiques légales, la confiscation et la destruction sans indemnisation des biens privés, la destruction sans indemnisation des installations commerciales dans les centres urbains, les obstacles et restrictions à la libre circulation des personnes, l’expropriation sans indemnisation préalable, etc. ;

-La dégradation des conditions de vie des populations nigériennes, tant dans les villes que dans les campagnes, en raison de l’extrême vulnérabilité des systèmes de production aux chocs climatiques, de la persistance du chômage de masse, en particulier chez les jeunes et les femmes, de la cherté des denrées de base, de la déliquescence et de la marchandisation des services essentiels ; 

-La déliquescence progressive des systèmes d’éducation et de santé, la faible qualité et la marchandisation des prestations, et l’aggravation des difficultés d’accès pour les plus pauvres, qui résultent du faible niveau de financement public ;

-La dégradation de la situation sécuritaire dans le pays, qui entraine une véritable catastrophe humanitaire, d’énormes pertes en vies humaines dans les rangs des forces de défense et de sécurité, des violations graves des droits humains, une augmentation sans précédent des dépenses militaires et de sécurité, ainsi qu’une présence militaire étrangère accrue portant atteinte à la souveraineté de notre pays.

Par conséquent, nous lançons un appel à la mobilisation générale, partout dans le pays, pour une mémorable journée d’actions citoyennes le vendredi 15 mars prochain, pour exiger la libération immédiate de nos camarades encore détenus et dire Non aux mesures antisociales contenues dans les lois de finances 2018 et 2019, Non à la mal-gouvernance, Non à l’occupation militaire de notre pays. 

Tous unis nous vaincrons !

 

Commentaires  

-2 #1 ikl 02-03-2019 12:44
En tout cas seule lutte libère.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #2 Gomez 02-03-2019 13:39
Soutien a 100%
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 laoum 02-03-2019 14:59
"Un peuple qui n'a pas le courage de se rebeller, n'a pas le droit de se lamenter"
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #4 laoum 02-03-2019 14:59
"Un peuple qui n'a pas le courage de se rebeller, n'a pas le droit de se lamenter"
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #5 Maxon Tindanos 02-03-2019 16:32
Encore cette fois ci pour quelle raison il est mieux pour cette société dite civiles de faire un compagne pour la collecte des dons pour les populations victime de terrorisme de boko haram que de rassembler les gens pour rien
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 Matiere Amadou 02-03-2019 21:55
Mieux vos que vous dite a des gens que vous êtes un parti politique de l opposition tous vos détour ce pour manifester le 31 Mars jour de congrès de pnds on est au courant de ça dieu est au contrôle vous êtes là pour créé de problème dans le pays
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 Bonjour 03-03-2019 20:03
Les gens ils n'ont qui' a faire un partie politique comme ça on va voter pour eux ils seront au pouvoir on va voir ce qu'ils peuvent faire pour le niger .
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 dogo 04-03-2019 09:28
Même cette année vous allez échouer .seuls les gens à vide d'esprit vont vous suivre.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #9 babouga 04-03-2019 09:56
Merci à la société civile. c'est une bonne leçon de patriotisme lancé à la figure de nos syndegat maison (syndicat maison) qui assistent en toutes complicité aux pillages de nos pauvres parents sans les réagir. nous savons bien qu'il y a anguille sous roche. nos centrales syndicales constituent aujourd'hui le gouvernement bis de la République du Niger.jamais, jamais, jamais encore jamais dans l'histoire de mon pays, les syndicats sauf celui des impots, n'ont semé la honte, le mépris, la désolation que sous les 2 mandats de Issoufou. personnellement, à partir de ce jour, je suspends tout payement de cotisations syndicales jusqu'à nouvel ordre. vive les travailleurs, les vrais, ceux qui se tuent pour ce pays en bravant tous les aléas de la vie. vive.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 midou 04-03-2019 10:53
ah cette fois ci je ne suis pas partant.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Mamadou 04-03-2019 12:12
Vous êtes le dernier espoir pour la dignité du peuple nigérien.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 LeAZ 04-03-2019 14:15
Je suis désolé, c'est l'appel à manifester le plus vide de sens qu'il m'ai été donné de lire. Concrètement quels faits vous dénoncez? la loi de finance 2019? la population attend toujours le bilan des JAC contre la de finance 2018! Et force est de constater que l'appocalyste anoncé par la socièté civile n'a pas eu lieu pour 2018. Une socièté civile doit savoir se remettre en cause quand il est nécessaire! J'appel donc chacun de vous à être luicide et de mettre en avant l'interret générale. Je ne suis pas entrain de dire que ce regime est irréprochable, non loin de là; mais aujourd'hui une manifestation contre la loi de finance est tout simplement infondée. La socièté nigerienne a d'autres maux qui meriterai plus d'attention
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #13 Karap Katchaap, 04-03-2019 15:48
SOCIETE CIVILE NIGERIENNE,
Vous avez montré à la face du monde vos capacités de mobilisation et de combat citoyens en faveur de l'épanouissement de la démocratie,
Mais pour le moment, il y a un autre Ministre des finances qui n'est pas le vantard HM,
Pourquoi ne pas à chercher à rencontrer ce nouveau Ministre qui est un interlocuteur digne de ce nom, pour voire qu'est ce que lui peut peut donner comme réponse aux préoccupations citoyennes de la Société Civile relativement à la loi des finance 2019.
C'est une démarche diplomatique qui peut porter des fruits, la lutte n'est pas que musclée, elle n'est pas que marche, meeting ou déclarartion, elle est aussi sens de négociations.
Si la société civile réussit dans cette stratégie innovante, son blason sera redoré aux yeux de la quasi totalité des nigériens.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 verdatre 05-03-2019 07:36
Don Allah ku je ku futa. Trop de marches pour rien. Mobilisez-vous pour développer votre pays au lieu de vous lamenter tout le temps sans fin.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 babouga 05-03-2019 13:42
pardon cher parent et frère. une mobilisation n'est jamais vide de sens; c'est une contre pouvoir positif qui ne règle pas des comptes avec X ou Y, ni ne cherche à chercher dans les poux dans les cheveux de quiconque. c'est si tu veux manger et boire, travailler et dormir, la main gauche et la main droite, etc. c'est faire de la régulation dans la gestion du pouvoir. il ne sert à rien d'opposer gratuitement les uns contre les autres: c'est pas un un champ de bataille ou vaincre ou ne pas vaincre peut drainer des interprétations tout azimuts par un rapport de force
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 humm 05-03-2019 18:29
Ce qui vous à manqué c'est la conviction faite votre mea-culpa et engagé véritablement la lutte oublié les billets de banque
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 humm 05-03-2019 18:29
Ce qui vous à manqué c'est la conviction faite votre mea-culpa et engagé véritablement la lutte oublié les billets de banque
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 Eeee 07-03-2019 10:00
Les putchistes
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 30/11/2020, 22:54
communique-de-presse-du-mouvement-patriotique-pour-la-republique-mpr-jamhuriya Le bureau politique national, Les militantes , militants  sympathisantes  et sympathisants...Lire plus...
Publier le 30/11/2020, 12:07
laboratoire-des-jeunes-talents-de-save-the-children-des-idees-et-des-solutions-innovantes-pour-la-paix-et-le-developpement-en-afrique-de-l-ouest L’ONG internationale Save the Children (SCI) en collaboration avec le ministère des Affaires...Lire plus...
Publier le 30/11/2020, 10:45
defense-l-effectif-des-militaires-sera-porte-a-50-000-hommes-dans-les-5-prochaines-annees Afin d’améliorer et renforcer les capacités des Forces armées nigériennes (FAN), le gouvernement a...Lire plus...
Publier le 30/11/2020, 09:28
presidentielles-des-professeurs-de-philosophie-apportent-leur-soutien-a-leur-collegue-bazoum-mohamed-candidat-du-pnds-tarraya-declaration DÉCLARATION DE SOUTIEN DES PROFESSEURS DE PHILOSOPHIE DU NIGER À LA CANDIDATURE DE LEUR COLLÈGUE...Lire plus...
Publier le 30/11/2020, 09:22
maradi-le-president-issoufou-a-lance-les-travaux-de-construction-de-la-route-bitumee-mayahi-tessaoua-frontiere-du-nigeria Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé dimanche 29 novembre...Lire plus...
Publier le 30/11/2020, 09:28
presidentielles-des-professeurs-de-philosophie-apportent-leur-soutien-a-leur-collegue-bazoum-mohamed-candidat-du-pnds-tarraya-declaration DÉCLARATION DE SOUTIEN DES PROFESSEURS DE PHILOSOPHIE DU NIGER À LA CANDIDATURE DE LEUR COLLÈGUE...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 30/11/2020, 10:45
defense-l-effectif-des-militaires-sera-porte-a-50-000-hommes-dans-les-5-prochaines-annees Afin d’améliorer et renforcer les capacités des Forces armées nigériennes (FAN), le gouvernement a...
Publier le 28/11/2020, 09:36
ce-que-tandja-m-a-dit-l-emouvant-hommage-du-journaliste-abdoulaye-barry-a-tandja-mamadou Un grand baobab vient de se coucher pour toujours. Homme d’état au patriotisme inaltérable, son...
Publier le 25/11/2020, 10:24
disparition-de-tandja-mamadou-le-peuple-nigerien-vient-de-perdre-un-de-ses-illustres-fils-selon-hama-amadou-son-ancien-premier-ministre-et-bras-droit Dans son message de condoléances, l’ancien premier ministre (2000 à 2007) Hama Amadou  a tenu à...
Publier le 28/11/2020, 09:36
ce-que-tandja-m-a-dit-l-emouvant-hommage-du-journaliste-abdoulaye-barry-a-tandja-mamadou Un grand baobab vient de se coucher pour toujours. Homme d’état au patriotisme inaltérable, son...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 25/11/2020, 22:44
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-25-novembre-2020 En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la...
Publier le 30/11/2020, 10:45
defense-l-effectif-des-militaires-sera-porte-a-50-000-hommes-dans-les-5-prochaines-annees Afin d’améliorer et renforcer les capacités des Forces armées nigériennes (FAN), le gouvernement a...
Publier le 26/11/2020, 17:28
tandja-mamadou-baba-repose-pour-l-eternite-a-maine-soroa-sous-sa-terre-natale L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville...

Dans la même Rubrique

Laboratoire des Jeunes Talents de Save the Children : des idées et des solutions innovantes pour la paix et le développement en Afrique de l’ouest

30 novembre 2020
Laboratoire des Jeunes Talents de Save the Children : des idées et des solutions innovantes pour la paix et le développement en Afrique de l’ouest

L’ONG internationale Save the Children (SCI) en collaboration avec le ministère des Affaires Etrangères du Danemark a organisé du 23 au 27 novembre, un Laboratoire des Jeunes Talents de l’Afrique...

Défense : l’effectif des militaires sera porté à 50.000 hommes dans les 5 prochaines années

30 novembre 2020
Défense : l’effectif des militaires sera porté à 50.000 hommes dans les 5 prochaines années

Afin d’améliorer et renforcer les capacités des Forces armées nigériennes (FAN), le gouvernement a proposé des innovations à travers le projet de loi portant statut du personnel militaire voté le...

Maradi : le président Issoufou a lancé les travaux de construction de la route bitumée Mayahi-Tessaoua-Frontière du Nigeria

30 novembre 2020
Maradi : le président Issoufou a lancé les travaux de construction de la route bitumée Mayahi-Tessaoua-Frontière du Nigeria

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé dimanche 29 novembre 2020 à Tessaoua, Région de Maradi, au lancement officiel des travaux de réhabilitation et...

Infrastructures : inauguration officielle de la route bitumée Maradi-Madarounfa-Frontière du Nigeria

28 novembre 2020
Infrastructures : inauguration officielle de la route bitumée Maradi-Madarounfa-Frontière du Nigeria

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a inauguré officiellement, samedi, 28 novembre 2020, la route bitumée Maradi- Madarounfa-Frontière du Nigéria, et visité le chantier, presque...

« Ce que Tandja m’a dit » : l’émouvant hommage du journaliste Abdoulaye Barry à Tandja Mamadou

28 novembre 2020
« Ce que Tandja m’a dit » : l’émouvant hommage du journaliste Abdoulaye Barry à Tandja Mamadou

Un grand baobab vient de se coucher pour toujours. Homme d’état au patriotisme inaltérable, son attachement au monde rural pour ne pas dire au pays réel a créé une fusion...

Issa Abdou, élève de 16 ans : « nos conditions de vie sont vraiment précaires sur ce site qui accueille les sinistrés des inondations »

28 novembre 2020
Issa Abdou, élève de 16 ans : « nos conditions de vie sont vraiment précaires sur ce site qui accueille les sinistrés des inondations »

Dans le cadre de la célébration de l’édition 2020 de la Journée Mondiale de l’Enfance,  célébrée le 20 novembre de chaque année, actuniger en collaboration avec UNICEF Niger, a décidé...