lundi 8 août 2022

4312 lecteurs en ligne -

fraren

Diffa : 16 jeunes filles enlevées par Boko Haram

 village de Toumour

Dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 novembre 2018, le groupe terroriste Boko Haram a enlevé 16 jeunes filles au niveau de deux villages relevant de la commune de Toumour.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon les informations rapportées par Kaka Maman Touda Goni, un acteur de la société civile membre d'Alternative Espaces citoyens (AEC), et très impliqué dans le suivi de la situation humanitaire dans la région, il s'agit de 9 filles ressortissantes du village de Blahardé et 7 autres jeunes filles relevant du village de Bagué.

D’autres sources locales ont affirmé que les assaillants sont venus en nombre pour mener leur opération dans les deux villages situés à moins d’une dizaine de kilomètres de Toumour, une localité qui a été la cible, dans la nuit du mercredi au jeudi dernier, d’une attaque de Boko Haram qui a fait 8 morts.

Le 2 juillet 2017, trente-neuf (39) enfants et femmes ont également été enlevés à Ngalewa dans la même région, et à ce jour, ils restent toujours captifs de la secte qui multiplie les attaques et les enlèvements parfois avec demande de rançons.

Actuniger.com

 



Commentaires  

0 #1 Rien 24-11-2018 14:59
:cry: encore et encore
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 Nigérienne 24-11-2018 15:44
:cry:
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #3 Gillinoui 24-11-2018 19:25
Boko Haram, c'est bien un groupe de fanatiques catholiques, dont on tait la religion pour ne pas froisser le pape? C'est bien ça?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Abba 24-11-2018 20:19
Que Dieu sauve le Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 Nigerien 25-11-2018 06:21
:cry:
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #6 bagague 25-11-2018 07:20
Que Dieu les protègent où qu'elles soient ,et le Niger tout entier.On a vraiment l'impression qu'il n y a pas d'armée dans cette zone,et même si elle existe,celle-ci esquive les terroristes au lieu de les affronter.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Blackmarket 26-11-2018 10:23
Trop de complicité locale. Les gens de cette région doivent auto-examiner leur conscience. La pauvreté ne peut être une raison valable pour se vendre et vendre les siens.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Blackmarket 26-11-2018 10:25
Citation en provenance du commentaire précédent de Gillinoui :
Boko Haram, c'est bien un groupe de fanatiques catholiques, dont on tait la religion pour ne pas froisser le pape? C'est bien ça?

Qu'est-ce que vous élucubrez la?
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com