mardi, 23 avril 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

IDH2018

C’est une véritable douche froide pour le régime de la Renaissance et au-delà, une mauvaise nouvelle pour notre pays. Le Niger vient en effet d’être à nouveau classé dernier pays de la planète en matière d’Indice de développement humain (IDH). C’est ce qui ressort du rapport 2018 sur l’Indice de développement dans le monde (IDH), qui vient d’être publié ce vendredi 14 septembre par le Programme des nations unies pour le développement (PNUD). Pour l’édition de l’IDH 2018, les données pris en compte sont de 2017.

 

Sur 189 pays classés, le Niger se retrouve à la 189 place derrière la République Centrafricaine, le Sud-Soudan et le Tchad. Le Niger garde ainsi son rang et se retrouve dépasser par deux pays en guerre !

Bien que le gouvernement trouvera certainement à redire, ce mauvais classement remet en cause tous les chiffres ressassés par les autorités sur les importants investissements consentis ainsi que les résultats atteints ces dernières années en matière d’amélioration des conditions de vie des populations.

Selon le rapport, la Norvège, la Suisse, l’Australie, l’Irlande et l’Allemagne dominent le classement des 189 pays et territoires du plus récent Indice de développement humain (IDH), alors que le Niger, la République centrafricaine, le Soudan du Sud, le Tchad et le Burundi occupent le bas du tableau des résultats nationaux en matière de santé, d’éducation et de revenu, selon cet indice.

idhniger

 

Selon le communiqué de presse publié à l’occasion par l’agence onusienne, les niveaux d’IDH moyens ont considérablement augmenté depuis 1990 – de 22% à l’échelle mondiale et de 51% dans les pays les moins développés – indiquant que, en moyenne, nous vivons plus longtemps, nous faisons de plus longues études et nos revenus sont supérieurs. D’énormes différences continuent cependant d’être observées au regard du bien-être des populations du monde entier. Ainsi, un enfant né aujourd’hui en Norvège, en première place du classement selon l’IDH, a de bonnes chances de vivre plus de 82 ans et de rester dans le système éducatif pendant au moins 18 ans. Par contre, « un enfant né au Niger, en dernière place du classement selon l’IDH, a peu de chances de vivre plus de 60 ans et d’être scolarisé plus de cinq ans. Ces différences profondes sont observées encore et encore », a relevé le PNUD, mettant encore une fois à nu, la faiblesse de nos approches en matière de politiques de développement notamment les stratégies ayant un véritable impact sur le vécu quotidien des populations surtout les plus vulnérables.  « Si ces statistiques marquent à elles seules un contraste saisissant, elles témoignent également de l’influence tragique des inégalités et des déficits en opportunités sur la trajectoire de millions d’individus. Ce n’est pourtant pas une fatalité », a déclaré Achim Steiner, l’administrateur du PNUD.

A.Y.B (Actuniger.com)

 

 

Commentaires   

0 #91 amadou aboubakar 14-10-2018 17:56
Même si c'est tardif mon avis sur ce triste rang qu'occupe mon pays en matière de développement humain, je m'interpelle et j'interpelle les dirigeants de mon beau pays car il faut le dire nos systèmes de l'éducation et de la santé laissent à désirer surtout les données fournies qui soient fausses soit fantesistes. En économie c'est triste de constater ces milliers de centaines de tonnes des produits alimentaires importés d'ailleurs ou aucun gramme n'exporté. Cependant nos basané commerçants se targuent de faire la richesse du pays alors qu'ils l'aupprovrissent (sortie de nos maigress devises) Pitié honorables dirigeants exigez que ces dits citoyens pour chacune tonne importée qu'ils exportent au moins 50 à 150 kilos de nos produits.
merci
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

B4 MarathonduSahel.jpg

800x800 visuel min

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Député Oumarou Abdourahamane « Abder » : le franc CFA est « un manque de respect» de Paris envers l’Afrique

23 avril 2019
Député Oumarou Abdourahamane « Abder » : le franc CFA est « un manque de respect» de Paris envers l’Afrique

«Le développement et l’avenir de l’État passent nécessairement par le retrait du franc CFA», a déclaré le député nigérien Oumarou Abdourahamane dans un entretien à l’agence russe Sputnik en marge...

Déclaration du MOJEN du 22 Avril 2019

22 avril 2019
Déclaration du MOJEN du 22 Avril 2019

Le MOJEN s’est réuni ce jour 22 Avril pour analyser et se prononcer sur la situation socio-académique et sécuritaire de notre pays. De la situation sécuritaire :  Le MOJEN, à...

Insécurité : 5 soldats tués et 3 blessés grave à la suite de l’explosion d’un IED sur l’axe Tillia-Agendo (Tahoua)

20 avril 2019
Insécurité : 5 soldats tués et 3 blessés grave à la suite de l’explosion d’un IED sur l’axe Tillia-Agendo (Tahoua)

Au moins cinq (5) soldats sont morts et trois (3) autres ont été gravement blessés à la suite de l’explosion ce samedi 20 avril, d’un engin explosif improvisé (IED) sur...

FAN : Laoual Chekou Koré promu général de corps d’Armée, Waly Karingma monte en grade

19 avril 2019
FAN : Laoual Chekou Koré promu général de corps d’Armée, Waly Karingma monte en grade

  Le Président de la République Issoufou Mahamadou a signé ce vendredi 19 avril, un décret portant promotion des officiers généraux et supérieurs des Forces armées nigériennes (FAN) et de...

Forum International pour la sécurité et la santé au travail (FISST 2019) : la 2e édition à Niamey les 17 et 18 septembre

19 avril 2019
Forum International pour la sécurité et la santé au travail (FISST 2019) : la 2e édition à Niamey les 17 et 18 septembre

Après une édition réussie à Bamako en 2018, c’est Niamey la capitale du Niger qui aura l’honneur d’accueillir, les 17 et 18 septembre prochain au Palais des congrès, la seconde...

Enseignement supérieur : le SNECS demande au président de renvoyer la réforme pour une seconde lecture à l’Assemblée nationale

19 avril 2019
Enseignement supérieur : le SNECS demande au président de renvoyer la réforme pour une seconde lecture à l’Assemblée nationale

Au lendemain de l’adoption par l’Assemblée nationale de la loi portant réforme du régime des Etablissements publics à caractère scientifique, culturel et technique, le Syndicat national des enseignants et chercheurs...