jeudi, 15 novembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

FNSCNN

Déclaration de création du Forum de la Société civile pour un Niger Nouveau (FSCNN)

Vu la constitution du 25 novembre 2010, notamment son préambule où le peuple nigérien souverain :
1. Résolu à bâtir un état de droit garantissant, d’une part, l’exercice des droits collectifs et individuels, la liberté, la justice, la dignité, l’égalité, la sûreté et le bien-être comme valeurs fondamentales de notre société et, d’autre part, l’alternance démocratique et la bonne gouvernance ;

 


  1. proclame son attachement aux principes de la démocratie pluraliste et aux droits humains tels que définis par la déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, le pacte international relatif aux droits civils et politiques de 1966, le pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels de 1966 et la charte africaine des droits de l’homme et des peuples de 1981 et aux instruments juridiques régionaux et internationaux de protection et de promotion des droits humains tels que signés et ratifiés par le Niger ;
  2. réaffirme son opposition absolue à tout régime politique fondé sur la dictature, l’arbitraire, l’impunité, l’injustice, la corruption, la concussion, le régionalisme, l’ethnocentrisme, le népotisme, le pouvoir personnel et le culte de la personnalité ;
    considérant la dégradation inquiétante des valeurs morales et civiques dans notre pays consécutive en général à l’impunité ambiante favorisant la corruption et les infractions assimilées notamment le détournement des deniers publics, l’enrichissement illicite, l’abus des biens sociaux qui caractérisent la gouvernance actuelle dans notre pays ;

considérant l’option ultra libérale du régime actuel, pourtant d’obédience socialiste ayant pour corollaires, la frénésie de l’endettement du pays, les cadeaux fiscaux aux multinationales au détriment des laborieuses populations nigériennes, pauvres contribuables qui se paupérisent davantage suite aux effets pervers de la scélérate loi des finances 2018, la gestion opaque de la chose publique mue par la tenue des engagements vis à vis de certains milieux mafieux , des lobbies et autres groupes de pression ainsi que par l’enrichissement personnel des parents, amis et thuriféraires ;

-considérant la détérioration sans cesse croissante de la situation socio-politique et économique de notre cher pays le Niger ;
considérant la dérive autoritaire dans laquelle s’inscrit le régime à travers la remise en cause systématique des droits et libertés fondamentaux et l’imposition de la pensée unique à tous sur l’échiquier sociopolitique au mépris des principes de la démocratie pluraliste et aux droits humains consacrés par la constitution nigérienne du 25 novembre 2010 ;

-constatant la montée de l’intolérance socio-politique et les excès dans les joutes oratoires entre les acteurs politiques nigériens en prélude aux élections à venir, toutes choses pouvant gravement menacer l’unité nationale, la paix et la quiétude sociales indispensables à la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit, sédiments de la prospérité du peuple nigérien ;

Au regard de tout ce qui précède :

Nous, organisations et acteurs de la société nigérienne décidons de créer un cadre de combat citoyen dénommé « Forum National de la Société Civile pour un Niger Nouveau » (FSCNN). Ce cadre ouvert à tous les citoyens, démocrates et patriotes sincères attachés à la forme républicaine de l’Etat, à la stabilité des institutions démocratiques, à l’indépendance de la nation, et à l’intégrité du territoire national a pour crédo la promotion d’une démocratie constitutionnelle où les droits et libertés fondamentaux sont réellement respectées, où la dictature, l’arbitraire, l’impunité, l’injustice, la corruption, la concussion, le régionalisme, l’ethnocentrisme, le népotisme, le pouvoir personnel et le culte de la personnalité n’auront plus droit de cité.

A cet effet, le forum national de la société civile pour un Niger nouveau se veut un espace ouvert de réflexions, d’actions, de propositions et de construction de la citoyenneté, d’un vrai changement de mentalité en vue d’asseoir l’Etat de droit et la bonne gouvernance, fondement d’un Niger nouveau avec pour objectifs spécifiques :

– la culture du civisme et du mérite ;
– la dépolitisation de l’administration ;
– la lutte contre l’impunité, la corruption et les infractions assimilées;
– la promotion des principes et valeurs morales et de la démocratie;

Le forum national de la société civile pour un Niger nouveau réaffirme sa solidarité et apporte son soutien indéfectible aux camarades du Cadre de Concertation et d’Actions de la Société Civile (CCASC) incarcérés et jugés pour avoir exercé leurs droits et libertés constitutionnels. Aussi, le forum exhorte-t-il, le juge en charge de ce dossier jugé hier et mis en délibéré pour le 24 juillet à résister à toute pression d’où qu’elle vienne et rendre sa décision selon son intime conviction et ce conformément à l’article 118 de la constitution nigérienne du 25 novembre 2010 qui dispose :« Dans l’exercice de leurs fonctions, les magistrats sont indépendants et ne sont soumis qu’à l’autorité de la loi. »
le Forum national de la société civile pour un Niger nouveau n’est affilié à aucun parti ni groupement de partis politiques.

Vive la démocratie ;
Vive le Niger.

Fait à Niamey, le 12 juillet 2018

Ont signé :

Dr. Amadou Hassane Boubacar, coordonnateur de l’Association Nigérienne des Constitutionnalistes (ACN),
Laouali Aboubakar  (OVUL),
Son Allah Dan Badji, président de l’Association nigérienne pour la promotion de la paix et de la défense de la démocratie,

Elhadji Idi Abdou

 

 

Commentaires   

-2 #1 BALI 13-07-2018 10:54
Bonjour,

Effectivement, que le juge doit résister, surtout à la pression de vous lui mettez pour libérer vos collègues politiciens qui se couvrent du drap de la soit disant société civile, dont vous venez encore de créer un nouveau front, dont nous connaissons les signataires que vous êtes. On se fera face.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #2 Mm 13-07-2018 13:10
Bande de malheureux des escrocs vous êtes des collectif de la société des poutchistes .
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 haba kouma 13-07-2018 13:12
Depuis que les Morou ont montré qu’on peut déstabiliser un pouvoir et avoir des postes juteux dans un gouvernement, les acteurs de notre société civilo-politique s’affolent.
2. En effet ceux qui ont contribué, avec l’aide des puissances étrangères à faire partir TANDJA ont été bien récompensés ça donne des idées
3. Ceux qui ont brisé l’élan de TANDJA dans l’œuvre de construction nationale ont été bien servis et ça aiguise des appétits.
4. Ceux qui, avec l’aide de la France de Sarkozy ont empêché la réalisation du barrage de Kandadji ont occupé des postes comme la présidence de l’Assemblée Nationale puis le Ministère de la justice.
5. Tout en se disant société civile il est désormais possible de passer par des raccourcis pour avoir sa part dans le partage du gâteau avec les hommes politiques; D'où toutes ces tentatives de déstabiliser le pouvoir sous de faux prétextes
Les nigériens qui aiment le Niger doivent tout faire pour empêcher la répétition de l'histoire....
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 haba kouma 13-07-2018 13:55
Citation en provenance du commentaire précédent de BALI :
Bonjour,

Effectivement, que le juge doit résister, surtout à la pression de vous lui mettez pour libérer vos collègues politiciens qui se couvrent du drap de la soit disant société civile, dont vous venez encore de créer un nouveau front, dont nous connaissons les signataires que vous êtes. On se fera face.

Pas de mélange du genre. Que ceux qui veulent faire de la politique créent leur propre parti.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Issahak 13-07-2018 15:25
To Kaji. Un nouveau front de plus pour faire quoi? Nous sommes fatigues avec des fronts de societe cccivvvvvvvvillllle!!!!!!!!!!!!!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 haba kouma 13-07-2018 18:24
Attention, attention
Après les Morou qui ont fait partir Tandja dans l’intérêt des puissances étrangères moyennant certains postes juteux, aujourd’hui d’autres organisations de notre société civilo-politique veulent rééditer l’exploit : trahir une fois encore la nation nigérienne dans l’intérêt des puissances étrangères.
Ainsi des clans de notre société civilo-politique s’organisent en front pour ceci et front pour cela ; l’objectif reste le même : déstabiliser le pouvoir et nous ramener, une fois encore, en arrière.
Tous les nigériens sont avertis:
Nous devons tout faire pour empêcher la répétition de l’histoire….
Allah protège notre pays des actions des traitres à la patrie et des antinationaux. Ameeeeeen!!!!!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 Dan dogoua 14-07-2018 10:32
et si ce forum parvient à son but que se passera t'il après des récompenses politiques le même scénario après tanja ? non il faut mettre fin à cette hypocrisie de la société civile nigérienne vous avez un penchant égoïste on le sais tous.donc arrêtons de nous faire ce cirque interminable.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Ya isa haka aji tawsayin niger 14-07-2018 12:33
De tout ce que vous pensez ou vous faites mettez l intérêt du peuple nigerien qui a assez subi en avant dan Allah
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 niger avant tous 14-07-2018 17:18
serte on veut pas que l histoire se répète , et en même temps on veut pas aussi laisser les bande des politiciens mal intentionnés continuer a nous mal traiter , remplir leurs poches satisfaire leurs patrons étrangers et laisser leurs propre citoyens dans la museur entrent de souffrir, donc la question qui se pose que petons nous faire pour sauver notre cher pays , sur tous on a plus confiance de l un et l autre.!!!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 MAI IDON GANI 15-07-2018 08:22
PAUVRE NIGER. CHACUN CREE DES STRATEGIE POUR SE SERVIR. NOUS COMPRENONS LE MENAGE DE CHACUN. ALLAH SAUVE LE NIGER. AMEN.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Bokassa 17-07-2018 12:13
Mon oeil! Société civile, société civile, SOCIETE SI VILE, ouais! Je constate que les masques sont en train de tomber, là! Depuis le temps qu'on disait que ces soi-disant OSC sont des appendices de l'opposition politique, les voilà qui, enfin, font leur "coming out". Cela dit, il faut arrêter vos foutaises du genre "notre front n'est affilié à aucun parti politique", parce tout le monde sait à quel bord vous êtes arrimés.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

SCANDALE « MVSS» : des centaines de clients arnaqués à la « Bernard Madoff » par un obscur Richard Bola James à Niamey!

15 novembre 2018
SCANDALE « MVSS» : des centaines de clients arnaqués à la « Bernard Madoff » par un obscur Richard Bola James à Niamey!

C’est l’affaire, ou plutôt le scandale, qui fait grand bruit à Niamey depuis quelques jours. Une société de la place, a escroqué plus d’une centaine de ses clients, qui ont...

Le pétrole a procuré des recettes cumulées de plus 650 milliards de FCFA et créé 7000 emplois au Niger

15 novembre 2018
Le pétrole a procuré des recettes cumulées de plus 650 milliards de FCFA et créé 7000 emplois au Niger

Le Niger a tiré des recettes fiscales de plus de 600 milliards de FCFA  depuis 2011 de l’industrie pétrolière qui a permis la création de 7000 emplois et la formation...

SCANDALE DE LA RÉHABILITATION DE LA RTA : sur la piste des entreprises SIGMA 2, MBC et… AREVA !

12 novembre 2018
SCANDALE DE LA RÉHABILITATION DE LA RTA : sur la piste des entreprises SIGMA 2, MBC et… AREVA !

Depuis le fameux tweet d’Omar Ladan Tchana, ex ministre d’état nigérien des mines puis des transports, une polémique fait rage au Niger, bien plus intensément sur les réseaux sociaux, à...

CANAL + : la série les « Capitales africaines : A Niamey » sur la chaine TV A+ dès le 20 novembre prochain

11 novembre 2018
CANAL + : la série les « Capitales africaines : A Niamey » sur la chaine TV A+ dès le 20 novembre prochain

  Le vendredi 9 Novembre 2018, le Directeur Général Canal + Niger, M. Cheikh Sarr, le Directeur de la Chaine A +, filiale du Groupe Canal+, M. Damiano Malchiodi, Mme...

RÉSERVE NATURELLE NATIONALE DE TERMIT ET DE TIN-TOUMM: la gestion désormais déléguée à l’ONG française Noé pour une période de 20 ans

9 novembre 2018
RÉSERVE NATURELLE NATIONALE DE TERMIT ET DE TIN-TOUMM: la gestion désormais déléguée à l’ONG française Noé pour une période de 20 ans

Le 5 novembre dernier, l’ONG française « Noé » était présent à Niamey au Niger, où elle a signé un accord de partenariat avec le gouvernement pour la délégation de la gestion...

FONDS D’AIDE A LA PRESSE : les médias enfin servis par le CSC pour les exercices 2016 et 2017

9 novembre 2018
FONDS D’AIDE A LA PRESSE : les médias enfin servis par le CSC pour les exercices 2016 et 2017

  Le président du Conseil supérieur de la Communication (CSC), Dr Sani Kabir, a animé un point de presse, ce jeudi 8 novembre 2018 à son cabinet. Ce point de...