lundi, 22 octobre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Asusu Siege min 

ASUSU S.A refait encore parler d’elle ! Cette fois c’est plutôt une « cuisine interne » qui fait grincer les dents au sein de la première institution de micro-finance du pays qui a été mise depuis plus d’un mois, sous administration provisoire par le ministère des Finances.

 

La nouvelle affaire, ce sont les émoluments du nouvel administrateur provisoire de la société,  Amadou Hamani Bachir, qui vient en effet de bénéficier de son premier salaire en cette qualité. Pour ce premier versement, c’est quelques 7 millions de FCFA qui ont été cash à l’administrateur provisoire selon des sources au sein de la boite et qui trouvent ce montant « des plus faramineux au vu de la situation difficile que traverse l’institution ». Selon d’autres contacts auprès de qui nous avons cherché à confirmer l’info, il y a certes des primes et autres indemnités de prises de fonction comme c’est le premier traitement  mais la charge salariale est loin de prendre en compte la difficile conjoncture que traverse la boite, et qui est elle-même consécutive à la situation économique et sécuritaire du pays. A ASUSU, on s’indigne également du fait que malgré les tensions de trésorerie, l’administrateur provisoire tout comme certains de ses nouveaux collaborateurs qu’il a lui-même amené dans ses valises, se soient servis dans la caisse alors que les autres employés vont devoir attendre et ronger leurs freins en attendant que ça l’argent rentre ou soit viré.

Au sein de ASUSU où la crise traversée par l’institution et qui s’est traduite par le départ de l’ancienne PDG, Réki Djermakoye, n’a pas encore été totalement consommée,  beaucoup trouve en tout cas, le montant des émoluments et autres traitements du « redresseur », assez élevé. D’autant que la majorité des employés de la société continuent à se contenter d’un salaire revu provisoirement à la baisse et qui n’est pour certaines que de 30% du montant de leur salaire légal. Un geste de solidarité visant à tenir compte de la situation et en attendant de lendemains meilleurs. On se rappelle d’ailleurs, l’ancien conseil d’administration et le management de ASUSU avait été les premiers à décidé, il y a quelques mois et avant que l’affaire de la PDG n’éclate, de s’en passer d’une bonne partie de leurs indemnités pour ne pas également mettre à la porte des dizaines d’employés.  Déjà que certaines nominations et recrutements opérer par le nouvel administrateur ont été mal perçus par les employés, avec cette histoire de salaire, un climat de malaise et de suspicion commence à enfler au sein de l’institution. Bien évidement, nos sources reconnaissent internes que c’est le droit de l’administrateur de négocier son salaire et autres avantages en nature surtout au regard de son pedigree. C’est d’ailleurs désormais lui qui assume les fonctions du PDG et du  Conseil d’administration, ce qui lui donne toute la marge de manœuvres nécessaires pour « se tailler » un traitement salarial à sa guise même si c’est avec l’aval des autorités de tutelle. Cependant pour « un sauveur » et au vu de la situation financière de la société, il y a de quoi pour certains de douter sur les vraies intentions de ceux qui ont orchestré une sorte de cabale contre l’ancienne administratrice.  Mais comme on dit, la chèvre ne broute que là où elle attachée…

Ikali (Actuniger.com)

 

Commentaires   

+3 #1 Prudent 14-06-2018 22:10
Verifier vos infos avant de les publier S.V.P!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Prudent 14-06-2018 22:12
S. V. P verifiez vos infos avant de les publier!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 adamou Hamani 15-06-2018 08:28
Livrez des informations sures, SVP. Distiller des ont dit ne nous avance pas. Demander une audience si telle que votre but d'informer sainement les citoyens. Le sensationnel on n'en veut plus. A bon entendeur salut
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Niger 15-06-2018 11:37
L´information vraie ne doit pas se quantifié en termes de il parait que.
L´A peu pres ne fait pas l´information.
Désolée Niger Actu
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Adama Abdoulrazak Ibrahim 15-06-2018 18:30
que Dieu sauve Assussu...
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 Dandize 16-06-2018 10:19
L'objectif ne dépasse guère ce qui se passe la renaissance
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

FONAF 2018

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Le chef de l’état assiste à la levée du corps de son chef de sécurité, capitaine Maman Lawali Robert

21 octobre 2018
Le chef de l’état assiste à la levée du corps de son chef de sécurité, capitaine Maman Lawali Robert

Le président de la république Issoufou Mahamadou a assisté dimanche 21 octobre à la levée du corps de son chef de sécurité le capitaine Maman Lawali Robert . Après la...

CONFÉRENCE DE PRESSE SUR LA RÉVISION DE LA LOI ANTITABAC

21 octobre 2018
CONFÉRENCE DE PRESSE SUR LA RÉVISION DE LA LOI ANTITABAC

Mesdames et Messieurs Chers amis de la presse  Comme vous le savez, SOS Tabagisme-Niger est la première  organisation de la société civile Nigérienne active en matière de lutte contre le...

Le directeur général de l’agence UA Niger 2019 sur les chantiers des hôtels BRAVIA et NOOM de Niamey

18 octobre 2018
Le directeur général de l’agence UA Niger 2019 sur les chantiers des hôtels BRAVIA et NOOM de Niamey

  Le Ministre Conseiller spécial du Président de la République et Directeur général de l’Agence UA Niger 2019 Monsieur Mohamed Saïdil Moctar, accompagné d’une délégation du ministère du tourisme et...

439 villages agricoles à risque dans la région de Zinder selon la direction régionale de l’agriculture

17 octobre 2018
439 villages agricoles à risque dans la région de Zinder selon la direction régionale de l’agriculture

La deuxième évaluation   par la direction Régionale de l’Agriculture de Zinder  fait ressortir 439 villages agricoles à risque pour la campagne 2018 renfermant  pour une population de 388.333 personnes contre...

FRONT SOCIAL : les centrales syndicales haussent le ton et menacent !

17 octobre 2018
FRONT SOCIAL : les centrales syndicales haussent le ton et menacent !

  L’Intersyndicale des travailleurs du Niger (ITN) s’est réunie en session extraordinaire, ce mercredi 17 octobre à Niamey, à l’effet d’examiner son partenariat avec le gouvernement. Dans la déclaration qui...

UA NIGER 2019 : le ministre de l’équipement et celui en charge de l’organisation sur le chantier de la voie express

17 octobre 2018
UA NIGER 2019 : le ministre de l’équipement et celui en charge de l’organisation sur le chantier de la voie express

L’Agence UA Niger 2019 en collaboration avec le ministère de l’équipement  a organisé  ce mardi 16 octobre 2018 une visite sur le chantier de la voie express reliant l’Aéroport international...