mardi, 20 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


amnesty international min

L’ONG internationale de défense des droits de l’homme AMNESTY INTERNATIONAL a rendu public, ce jeudi 22 février et pour la première fois de son histoire à Washington aux USA, son rapport annuel 2017 sur la situation mondiale des droits humains.

Zeyna transfert argent bis

« Tout au long de l’année 2017, des millions de personnes à travers le monde ont goûté les fruits amers des politiques de diabolisation »  a apprécié, de manière générale, Amnesty International. L’ONG a, par exemple, reproché aux dirigeants des pays les plus riches,  leur gestion de la crise des migrants, « qui allie l’esquive à l’inhumanité pure et simple ».

Au Niger, un tableau sombre pour les droits humains

Le Niger figure en bonne place dans le rapport qui a concerné cette année 159 pays et qui en plus de l’appréciation générale, comporte des analyses détaillées pays par pays. En la matière, l’état des lieux de la situation des droits humains présenté par l’organisation n’est pas du tout reluisant. « Le conflit armé s’est poursuivi et des groupes armés ont lancé au moins 70 attaques, tuant des dizaines de civils » a souligné Amnesty International qui a également constaté que la situation humanitaire a continué de se dégrader. Selon le décompte de l’ONG, en 2017, plus de 700 membres présumés de Boko Haram ont été jugés alors que « des centaines de personnes ont été arrêtées et poursuivies pour avoir exercé leurs droits à la liberté d’expression et d’association, certaines étaient des prisonniers d’opinion ».
Par ailleurs, Amnesty International a relevé qu’au cours de l’année, « les forces de sécurité ont eu recours à une force excessive contre des manifestants ». Autre situation qui est des plus alarmantes, c’est la situation des réfugiés et des migrants qui ont vu leurs droits bafoués selon l’ONG internationale.

Voici, en intégralité, l’état des lieux de la situation des droits humains dressée par Amnesty International sur le Niger et qui rappelle des faits ainsi que l’appréciation des auteurs du rapport.

CONTEXTE
En mars, à la suite d’attaques perpétrées par des groupes armés à Tillabéri et à Tahoua, l’état d’urgence a été décrété dans les zones de l’ouest du pays frontalières avec le Mali, et les pouvoirs des forces de sécurité ont été
étendus. L’état d’urgence a été prolongé dans la région de Diffa, où des groupes armés ont continué à commettre des exactions.

LIBERTÉ D’EXPRESSION ETD’ASSOCIATION

Plusieurs centaines de personnes ont été arrêtées et poursuivies arbitrairement pour avoir exercé leurs droits à la liberté d’expression et d’association ; certaines
étaient des prisonniers d’opinion. En mai, Insar Abdourahmane, membre du Cadre d’actions pour la démocratie et les droits de l’homme, a été arrêté et détenu pendant plus de 20 jours à Agadez pour avoir critiqué les autorités sur Facebook. Il a été condamné à six mois d’emprisonnement avec sursis pour incitation à la violence.

 En avril, les forces de sécurité ont eu recours à une force excessive en réprimant une manifestation étudiante organisée à Niamey, la capitale, contre la suspension du versement des bourses d’étude et les nouvelles limites d’âge pour les prestations sociales. Mala Bagallé, un étudiant, est mort
après avoir été touché dans le dos par une grenade lacrymogène, et des dizaines
d’autres manifestants ont été blessés. Une commission d’enquête a conclu en mai que la gendarmerie était responsable de cet homicide, et une instruction judiciaire a été ouverte. Au moins 300 étudiants, dont des membres du bureau de l’Union des scolaires nigériens (USN), ont été arrêtés dans tout le pays pour
avoir participé à une manifestation et bloqué la circulation. Ils ont passé quelques jours en détention avant d’être libérés sans inculpation.
En mai, Amadou Ali Djibo, dirigeant du Front pour la restauration de la démocratie et la défense de la République, une coalition d’opposition, a été déclaré coupable d’incitation à la révolte et, après 11 jours de
détention, a été condamné à 90 jours d’emprisonnement avec sursis.
En avril, Baba Alpha, un journaliste de la chaîne de télévision privée Bonferey connu pour son franc-parler, et son père, né au Mali, ont été arrêtés et inculpés de faux et usage de faux. En juillet, ils ont été condamnés à deux ans d’emprisonnement.
En juin, Ibrahim Bana, membre du parti d’opposition Moden Fa Lumana, et Mahamadou Yansambou, secrétaire général du Syndicat national des conducteurs de taxi, ont été arrêtés et inculpés de « commentaires tendant à influencer une décision judiciaire », après avoir dénoncé sur les réseaux sociaux la corruption de la justice. Ibrahim Bana a été condamné à trois mois d’emprisonnement, dont deux avec sursis en juillet, et Gamatié Mahamadou
Yansambou a été libéré après plus de 15 jours d’incarcération.
En juillet, 43 membres du Syndicat national des agents contractuels et fonctionnaires de l’éducation de base (SYNACEB), un syndicat d’enseignants, ont été déclarés coupables d’atteinte à la sécurité publique et d’incitation à la révolte, après avoir boycotté l’évaluation des enseignants contractuels. Ils ont passé plus de 15 jours en détention et ont été condamnés à des peines d’emprisonnement avec sursis allant d’un à trois mois.

CONFLIT ARMÉ

Des groupes armés, dont Boko Haram, ont lancé au moins 70 attaques contre des militaires et des villages dans les régions de Tillabéri et de Diffa, notamment dans les environs de Maïné-Soroa et de Bosso. Au moins 30 personnes, dont des civils, ont été tuées et d’autres ont été blessées. Plus de 60 enlèvements ont en outre été recensés.
En juin, des membres présumés de Boko Haram ont tué neuf personnes et enlevé 37 femmes dans la région de N’Guigmi. Le procès de 700 personnes accusées de soutenir Boko Haram s’est ouvert le 2 mars. La plupart d’entre elles avaient été arrêtées dans la région de Diffa à partir de 2013, même si certaines étaient en prison depuis 2012. Un certain nombre étaient des Nigérians, notamment des réfugiés qui avaient fui des zones où Boko Haram était présent.
En juillet, 13 personnes – deux Nigériens et 11 Nigérians – ont été prises pour des membres d’un groupe armé et tuées par des militaires nigériens dans un village proche d’Abada, à la frontière avec le Nigeria. Une enquête a été ouverte sur ces homicides.

DROITS ÉCONOMIQUES, SOCIAUX ET CULTURELS

Le Comité des Nations unies pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes s’est déclaré préoccupé par le fait que 82 % de la population vivait dans une pauvreté extrême. Les femmes étaient particulièrement touchées par l’insécurité alimentaire en milieu rural en raison, entre autres, de leur situation socioéconomique et des incidences du changement climatique et des industries extractives. Le Comité s’est inquiété également de ce que les mesures temporaires destinées à améliorer l’égalité des genres n’étaient pas suffisamment appliquées, notamment dans les domaines de l’emploi, de l’éducation et de la santé.
Au vu de la dégradation de la situation humanitaire imputable au conflit, les Nations unies ont estimé à 2,2 millions, dont 408 000 dans la région de Diffa, le nombre de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire et à 1,8 million le nombre de personnes touchées par une insécurité alimentaire sévère. Plus de 73 % des enfants de moins de cinq ans et près de 46 % des femmes en âge de procréer souffraient d’anémie.

DROITS DES PERSONNES RÉFUGIÉES OU MIGRANTES

Plus de 60 000 réfugiés et migrants ont transité par le Niger pour se rendre en Libye et en Algérie. Beaucoup de ces personnes ont été victimes d’atteintes aux droits humains, notamment de viol, de détention illégale dans des conditions déplorables, de mauvais traitements et d’extorsion, et un nombre indéterminé d’entre elles sont mortes. Les opérations visant à arrêter les auteurs présumés de ces atrocités ont poussé les passeurs à choisir des itinéraires plus dangereux vers ces pays.
En mai, huit migrants nigériens qui voulaient se rendre en Algérie, dont cinq enfants, sont morts de soif après avoir été abandonnés en route, et 92 migrants ont été retrouvés à l’article de la mort par l’armée nigérienne ; ils avaient été battus et laissés par leur chauffeur en plein désert près de Bilma, dans le nord. En juin, 44 migrants, dont des nourrissons, ont été retrouvés morts dans le désert près d’Agadez, dans le centre du pays ; leur véhicule était tombé en panne sur lechemin vers la Libye.

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+6 #1 KOWAR TUNA DÂ BAYJI DADIN BANABA 23-02-2018 11:36
Devons-nous être sensée de ce qui nous attend? Tout laisse croire qu'on veuille conduire l'humanité comme un troupeau à l'abattoir. La démocratie qu'on miroitée comme un luxe n'est que l'outil d'égarement des hommes. L'alcool initialement interdit par les nobles hommes pour de bonnes mœurs et pratiques sociales, fut autorisé à la consommation dès l'avènement des serviteurs de cette démocratie déformée de son originalité. Cette denrée dangereuse à l'harmonie ses sociétés, détruisit tout sens d'humanisme dans le Far West américain de l’Ère de Buffalo Bill quand, sous l'effet d'alcool, les cowboys s'entretuèrent pour un rien où seul les très rapides tels Pécos, Ringo, Sartana, Zappata, Colorado Charlie...survivent. Et, des cicatrices laissées surgissent les évènements malheureux dans leurs écoles et lieux de loisirs. Après ce monde alcoolique, fut introduisent la drogue aussi interdite avant de libéraliser sa consommation dans certaines villes occidentales. Oh, Télévision FIDÉLITÉ! Distrait-nous avec le Festival "Woodstock" (1968) ou le film de celui qui a tout appris aux autres, Jimmy Hendrix à l'occasion d'anniversaire de son décès. De Dieu l'on est venu et à Lui, on retournera.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #2 NA SKANE DA BAGOKALL HANKOURAWA 23-02-2018 17:01
Est-ce parce qu’il fut l’élève scientifiquement catéchisé en religion et directement par Cheick Anta Diop que Zakhs kab n’eut aucune chance d’avancer dans sa carrière bien qu’apolitique mais plutôt technicien dans son domaine de prédilection? Un Dimanche à la Place Montparnasse; prenant le café il posa cette question à son ami Enseignant l’aérodynamique dans une Université parisienne: "Pourquoi cette tendance du vent à arracher un mouchoir tenu entre les doigts d’un automobiliste à la main sortie par-dessus la portière alors que la terre tourne sur elle-même à la vitesse de 17280000Km/Jour"? Ce prof n’eut pas pu encore répondre. Juste après avoir suivi le cours d’étude comparée d’embryologie humaine et la théorie de Darwin, des étudiants parmi eux, leur prof en compagnie d’un autre en agroalimentaire; vinrent demander à ce frère, la raison d’adorer un Dieu Unique et Absolu jamais vu par personne, le Prophète Abraham ou Moïse, soit-il. De leurs calculettes et bloc-notes, il leur dit: «L’homme est venu "Nu" au monde, intellectuellement et matériellement pauvre». Il ignore d’où il est venu, où il est, qui il est et il va! A combien doit-il acheter auprès d’Allah (swt), Créateur...
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #3 NA SKANE DA BAGOKALL HANKOURAWA 23-02-2018 17:04
...de la création, Propriétaire de toute propriété; la toute 1ère graine de blé à semer et cultiver pour récolter la quantité nécessaire à produire 1 seule miche de pain? A combien l’homme doit-il louer l’espace et tout les éléments vitaux à son existence sur terre? S’il n’y a pas le jour et la nuit, si l’homme ne voit pas en couleur, n’urine ni ne chie; chez quel savant ou médecin peut-il s’adresser pour avoir solution à son handicap? Nulle part! Ainsi, pour avoir sa miche de pain, l’homme doit arroser la graine de blé basique prêtée auprès d’Allah (swt) avec 3 litres d’eau/jour (environ 1 fût de 200 litres) pendant 60 Jours (2 mois) et moissonner 5 épis d’environ 22x5 graines => 110 graines à ressemer pour récolter 110x22 = 2440 graines pour près1780 fûts de 200litres. Il faut ces graines écrasées pour produire la farine pour produire 1 seule miche de pain vendue à 200F chez le boulanger du coin. C’est pour cette raison que j’adore en louant et reconnaissant le Seul Dieu Allah (swt) Al Kawal Adil, Tout-puissant Très-capable Permanent Assureur de tous les bienfaits, sans rien demander que de L’adorer d’un culte pur "Al Ihklass" sans L’associer à quelque chose, quelque individu...
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #4 NA SKANE DA BAGOKALL HANKOURAWA 23-02-2018 17:19
...physique ou morale incapable de produire une simple graine OGM à base de ses propres éléments de base. L’humanité est menacée des contraintes à se plier sous la volonté de "Monsanto" et autres grands groupes financiers qui, pour de gros profits, accepteront et refuseront les commandes des graines selon les pays à pluviométrie limitée dans le temps, dont le sol et sous-sol ont des richesses expropriées, exploités et exportées chez les dominateurs qui effacèrent la graine originale, régularisent et contrôlent les routes alimentaires mondiales et/ou provoquent des famines, épidémies et guerres dans le monde. Pareillement avec les Sociétés qui contrôlent l’eau dont les cours s’assèchent (nappes phréatiques, lacs et fleuves). Allah (swt) par l’Immuabilité de sa Parole, a promis UNE ISSUE HEUREUSE AUX PATIENTS. En attendant d’évoquer les raisons de la Grande Muraille Verte liant l'Occident à l’Afrique des africains appelés à tout comprendre et savoir, accrochons-nous à l'idée de SEM le Pdt Issoufou Mahamadou qui, des profondeurs de sa conscience, nous proposa les 3N (Nigériens Nourrissent les Nigériens) et la Renaissance Culturelle pour le changement de nos mentalités et méthodes.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #5 zairois 26-02-2018 17:36
NA SKANE DA BAGOKALL HANKOURAWA va te soigner car tu presentes tous les symptomes d´un malade mental.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 NA SKANE DA BAGOKALL HANKOURAWA 27-02-2018 23:41
Ton papa est pire dément pour t'avoir mis au monde, toi qui n'arrive pas à saisir le sens de mes posts. Quand on annote: "NE FERMONS PAS LES YEUX SUR LES VIOLATIONS DES DROITS HUMAINS";Citation en provenance du commentaire précédent de zairois :
...tu présentes les symptômes d´un malade mental.
Pourquoi ne dois-je pas noter: "NE FERMONS PAS LA BOUCHE SUR LES VIOLATIONS DES DROITS DU PAYSAN"? Certes, toi et ton père ignore ce qu'est l'arachide rampante 10 fois plus productrice que celle-là en gousse. Tu n'es qu'un insolent né hier, qui ne voit que là où tu poses tes pieds sans penser aux ravins où tu t'y précipiteras. A ton niveau intellectuel insuffisant sur les grandes questions; dis à ton père de m'affronter et je lui tirerai les couilles hors de son pantalon. Pourquoi nous taire quand on sait que nos autorités se battent corps et âme partout au monde pour installer les 3N, alors que nos jeunes agronomes limités aux seules savoirs acquis à l'école, nous poussent vers la porte non-retour avec les OGM! Le rappel réveille les consciences endormies. Ton père ignore-t-il l'origine cachée de la désertification? L'industriel américain Ford a dit: "Dans ce monde, rien n'arrive au hasard, tout est programmé d'avance"!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

campagne nouvelles chaines ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 20/10/2020, 06:56
strategie-nationale-de-securite-de-proximite-des-consultations-multi-acteurs-pour-une-approche-plus-inclusive-en-matiere-de-gestion-securitaire Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre...Lire plus...
Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...Lire plus...
Publier le 18/10/2020, 05:56
appel-de-save-the-children-une-rentree-scolaire-securisee-pour-tous-les-enfants-au-niger Au cours de cette année 2020, Save the Children a lancé à travers le monde une campagne globale...Lire plus...
Publier le 17/10/2020, 12:38
haroun-printing-les-raisons-de-la-plainte-contre-l-activiste-bana-ibrahim-pour-chantage-et-tentative-d-extorsion-de-fonds Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 14/10/2020, 13:50
defense-et-securite-lancement-officiel-de-la-construction-d-un-memorial-en-hommage-aux-soldats-tombes-sur-le-front Le Président de la République, Chef Suprême des Armées, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé mercredi, 14...
Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...
Publier le 14/10/2020, 10:44
appui-a-la-societe-civile-2-milliards-fcfa-de-subventions-de-l-ue-pour-10-organisations-nigeriennes-a-travers-le-pasoc3 L’Union Européenne (UE) poursuit son appui au  renforcement des capacités des Organisations de la...
Publier le 16/10/2020, 07:22
journee-mondiale-du-lavage-des-mains-edition-2020-des-progres-enregistres-en-matiere-de-changement-de-comportement  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 14/10/2020, 10:44
appui-a-la-societe-civile-2-milliards-fcfa-de-subventions-de-l-ue-pour-10-organisations-nigeriennes-a-travers-le-pasoc3 L’Union Européenne (UE) poursuit son appui au  renforcement des capacités des Organisations de la...
Publier le 14/10/2020, 13:50
defense-et-securite-lancement-officiel-de-la-construction-d-un-memorial-en-hommage-aux-soldats-tombes-sur-le-front Le Président de la République, Chef Suprême des Armées, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé mercredi, 14...
Publier le 17/10/2020, 12:38
haroun-printing-les-raisons-de-la-plainte-contre-l-activiste-bana-ibrahim-pour-chantage-et-tentative-d-extorsion-de-fonds Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la...

Dans la même Rubrique

Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

17 octobre 2020
Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la semaine dernière une conférence de presse relative à la plainte que l’entreprise en charge...

Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

16 octobre 2020
Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel immeuble qui va abriter  tous les services relevant du Ministère des Finances. D’un coût...

Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

16 octobre 2020
Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement (DGA/MHA) M. Moussa Dandobi a présidé ce Jeudi 15 octobre 2020 la cérémonie d’ouverture de la conférence...

Célébration de la Journée Internationale de la Fille (JIF 2020) : un plaidoyer pour agir en faveur des filles, ces véritables actrices de changement

14 octobre 2020
Célébration de la Journée Internationale de la Fille (JIF 2020) : un plaidoyer pour agir en faveur des filles, ces véritables actrices de changement

A l’instar de la communauté internationale, le Niger a célébré le 11 octobre dernier, la Journée Internationale de la Fille (JIF). Pour l’édition 2020, la célébration de la JIF  a...

Projet « Voix des jeunes du Sahel » : les jeunes s’engagent pour un dialogue permanent avec les institutions

14 octobre 2020
Projet « Voix des jeunes du Sahel » : les jeunes s’engagent pour un dialogue permanent avec les institutions

A quelques mois de la fin du projet « La voix des jeunes du Sahel », les représentants de la jeunesse nigérienne se sont engagés à poursuivre et maintenir la dynamique pour...

Défense et sécurité: lancement officiel de la construction d'un Mémorial en hommage aux soldats tombés sur le front

14 octobre 2020
Défense et sécurité: lancement officiel de la construction d'un Mémorial en hommage aux soldats tombés sur le front

Le Président de la République, Chef Suprême des Armées, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé mercredi, 14 octobre 2020, la cérémonie officielle de lancement des travaux de construction du Mémorial des...