dimanche, 22 juillet 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

baba alpha appel

Le journaliste nigérien du groupe de presse « Bonferey », Baba Alpha, sera fixé sur son sort le 12 mars prochain. Ainsi en a décidé le président de la Cour d’Appel de Niamey à l’issue de la comparution, ce lundi dans l’après midi, de l’intéressé ainsi que de son père.

Le journaliste vedette de l’une des chaînes TV les plus regardées au Niger est détenu à la prison civile de Niamey, avec son père âgé de 70 ans, depuis le 3 Avril 2017 pour « faux, usage de faux et détention de faux papiers d’état civil ». Ils sont accusés d’avoir falsifiés leurs déclarations d’actes civils pour se procurer la nationalité nigérienne.

Le 18 juillet dernier, le Tribunal de grande instance hors classe de Niamey les a condamnés à deux (2) ans de prison ferme en  plus de la déchéance de leur nationalité nigérienne et la perte de tous leurs droits civiques pendant une période de dix ans. Le journaliste et son père ont été  également frappés d’interdiction de tout emploi public et leurs actes d’état civil, jugés faux, ont été confisqués et détruits d’après la sentence en première instance qui les obligeaient également à payer chacun une somme de  300.000 francs CFA d’amende.

La sentence a été jugée trop lourde par une trop large partie de l’opinion nigérienne surtout pour Baba Alpha, né et grandi au Niger et de plus marié à une nigérienne en plus d’être père d’une nigérienne ! L’intéressé a de lui-même avoué, au lendemain de sa condamnation, qu’il n’a d’autre patrie que le Niger. Pour la plupart de ses nombreux fans, des associations socioprofessionnelles du secteur de la presse ainsi que les organisations internationales, Baba Alpha paie le prie de ses commentaires critiques envers le régime actuel de Niamey. D’autres s’indignent de la peine infligée à son père et sollicite par la même occasion la clémence des juges, des jurés, et surtout des autorités. Au premier rang desquels le président de la République. Même si il faut reconnaitre que  jusqu’à l’issue judiciaire définitive du procès, il va sans dire que le Chef de l’Etat ne pourrait légalement user de son droit constitutionnelle de grâce…

Baba Alpha et son père devront donc attendre le délibéré du 12 mars pour être véritablement fixé sur leurs sorts. En cas de mauvaise surprise, il leur restera toujours le pourvoi en cassation, ce qui laisse encore beaucoup d’espoir au journaliste nigérien dont la voix a beaucoup manqué à la 39eédition du championnat national de lutte traditionnelle qui s’est achevé le mercredi dernier. Sur fonds de vives polémiques assez déplorables comme le gouvernement l’a lui-même reconnu et auxquelles aura manqué indiscutablement le commentaire de BABA ALPHA !    Ses fans ne l’ont pas oublié et ont d’ailleurs témoigné sur les réseaux sociaux de l’absence de cette touche personnelle qui plait mais qui aussi  agace certains… En fait du compatriote journaliste nigérien Baba Alpha !

A.Y.B (Actuniger.com)

Commentaires   

+1 #1 zazafi 09-01-2018 08:45
journaliste vedette ? tiens tiens depuis quand
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 Salifou Moussa Moumouni 09-01-2018 08:51
Soit pas patient Alpha et du courage Dieu nous voit tous vous êtes un homme fort et vous pouvez vous en sortir ai seulement confiance en Dieu et attend
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 AGA héhé 09-01-2018 08:58
ah dénigrement quand tu nous tiens .
il dit depuis quand .
c'est dire que tu contestes ?
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #4 BRS 09-01-2018 09:02
soit fort et arme toi de beaucoup de courage, chaque chose a une fin dans la vie
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #5 BATASSAYÉ JIKKAN AGGO 09-01-2018 10:31
Que l'on soit conservateur ou novateur, du pouvoir ou de l'opposition; un bon citoyen ne doit pas chercher à avoir ce qu'il désire par de voies occultes. Un faux détenteur de permis de conduire tue d'innocents citoyens en ville ou en campagne. Dans ce cas, il n'y a aucune différence entre l'affaire Baba Alpha, la Zakayerie et autre affaire MEBA de "MAÏ FABRIQUER DAKANSHI" et ses faux diplômés aux postes stratégiques pour vider les coquilles pleines et qu'au lieu d'avancer le Niger, l'ont fait reculer jusqu'à occuper le permanent dernier rang d'IDH que l'on cherche à remédier. Un enseignant faux diplômé fabrique d'élèves idiots au lieu de valeureux cadres qui pousseront l'étendard de notre Niger au plus haut sommet du firmament mondial. Ne semez pas d'amalgames car MIEUX VAUT NE PAS DONNER DE BONNES INFORMATIONS QUE DE FAUSSES INFORMATIONS. Avec l'assistance d'Allah (swt) à travers la RENAISSANCE CULTURELLE d'Assoumana Mallam Issa, des études sociopolitiques ont démontré qu'en fins stratèges, SEM le Pdt Issoufou Mahamadou et SE le PM Brigi Rafini œuvrent calmement pour qu'à la fin, remettre ce Niger bien assaini dans de bonnes mains d'une nouvelle génération de sages gouvernants.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #6 ALKALY 09-01-2018 10:43
Un homme courageux vraiment !!!
Pas de la race de ceux qui vendent leur âme et leur dignité pour quelques billets de banque ou un poste qui leur permet de ronronner et de voler le peuple.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Nigéro ghanaen africain 09-01-2018 15:11
Naquii au Ghana grandis au Niger papa sonrai Mama nigérienne gd père Touré du Mali mais au Ghana jamais eu problème de nationalité .tout le monde est libre freedoom and justice je suis libre et ne sens pas comme 1 étranger Désolé du cas Baba Alpha .Il est belle est bien nigérien. Il y a des maliens nigériens aussi nigérians nigériens etc.que les autorités nigériennes puissent faire qqch pour Baba Alpha trouve ça liberté.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #8 LES SOLDATS DE LIBERTÉ 09-01-2018 16:29
Baba Alpha n'est accusé que d'usage du Faux en écriture de ses pièces d'état civil. Aucun digne citoyen ne pourra admettre à un étranger venu trouver le bon environnement vital au Niger; et, une fois devenu considérable, il vilipende l'honneur de notre Mère-patrie avant de regagner son pays d'origine; si c'est prouvé par la Justice. Autrement, le 1er Pdt Diori Hamani qui sollicita de ses paires africains, le prêt de quelques cadres pour démarrer l'administration du Niger indépendant, a pourtant ordonné à certains apatrides, de choisir entre SERVIR DIGNEMENT NOTRE PAYS OU QUITTER dans 72 H afin de n'être pas traités en pires ennemis du peuple. D'honnêtes citoyens de pays voisins ont prouvé que le Niger est un Havre d'y vivre. Dans son métier, un journaliste aujourd'hui responsable, s'est permis de dire sur les ondes de l'ORTN: "LES NIGÉRIENS NE SONT PAS ACCUEILLANTS"; et, le Pdt Kountché lui rétorqua "GUÈYE n'a pas d'origine au Niger". Donc, respectons-nous et n'accepterons à quiconque d'abuser de la dignité de notre chère PATRIE en trafiquant sa nationalité pour détruire notre fraternité ou se faire arrêter ailleurs en CRIMINEL. Ceux qui croient le contraire ne sont pas de nous!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Bawada 09-01-2018 16:50
Au pire des cas, c'est les 2 ans qui seront maintenues et il peut les purger.Mais je souhaite qu'on ne lui prive pas de ses droits civiques et qu'il conserve sa nationalité.
Soyez indulgent...........SVP.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #10 KHAZAKSTANIAN STORM 09-01-2018 17:36
Les agents de l'ex-Société aujourd'hui Niger-Télécoms, pragmatiquement dirigée par le jeune Honorable Député Abdou Harouna, ne me diront pas le contraire. POUR DÉTRUIRE LA SOCIÉTÉ MÈRE DES TÉLÉCOMS AU NIGER AFIN DE L'ACHETER AU FRANC SYMBOLIQUE PUIS LUI INJECTER LE SÉRUM VITAL D'ARGENT ARNAQUÉ DE LA SONITEL VENDUE AU CONCERTIUM LAPS GREEN/DATAPORT, il a fallu que MAÏ FABRIQUER DAKANSHI charge son acolyte nommé DG à trouver et coller un KILLER capable de la désintégrer en peu de temps. Celui-là trouvé dans une société-succursale en RSA; Maï Fabriqué Dakanshi trouva une famille d'accueil à Tillaberi (où KAAM obtint facilement toutes les pièces d'état civil né le 25/03/1967, desquels il fut embauché et même nommé au poste stratégique (DMC) où il saisit sa veine jugulaire pour mieux l'étrangler. Oubliant que cette société, était profondément enracinée dans le sol économique du Niger depuis les colons de France Câbles et Radio, PTT, OPT avant d'être la survivante Sonitel programmée à mourir. Ceci me fut communiqué dans un article préparé par un expert qui sait qu' UN FALSIFICATEUR N'EST PAS UN BON CITOYEN. Le Niger est dernier à cause de ces bluffs mais se l'échappe toujours, belle.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #11 Kimi 10-01-2018 10:36
Au Niger quant on se fait arrêter, on a tendance a croire qu'on est le Héro de la nation :-?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Djibril 10-01-2018 23:27
Dieu es grand il nous vois tous.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #13 mato 11-01-2018 11:33
En voulant jouer au héro de Lumana alors qu'il est moralement pourri comme son mentor,Baba Alpha devait s'attendre à l'effet de boomerang.On ne peut jouer au soldat téméraire d'une cause purement subjective en traînant d'aussi énormes casseroles.La cause me parait indéfendable.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 haboubacar 12-01-2018 10:04
dieu est la
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 ATCHABA KABUKABU 18-01-2018 01:35
Nous autres SOLDATS LIBRES, SOLDATS DE LA DÉMOCRATIE ou de LA LIBERTÉ; sacrifions nos honneurs en défendant l'identité de notre Mère-patrie la Rép du NIGER. Nous respectons nos sages dirigeants sans demander le moindre radis en retour; autrement, que celui qui en a débloqué => le DÉNONCE PAR ET POUR ALLAH (swt). Nos indomptables guerrières (Tarana Bamaradatché, Tarana Maï Houra, Zainaf Kanewar Ibrah Yacoub, Adila Yar Tassaoua, Hadiza El Gagawa d'IMB, Conscience du Peuple, Conscience Prudente, Géorgienne de Tblisi, Mme GaskyaRabagardama...) ou nos infatigables combattants au service de la démocratie dont les ignares serviteurs mentalement esclavagisés par MAÏ FABRIQUER DAKANSHI, ne cessent de vilipender. Or, tous les problèmes du Niger d'aujourd'hui, sont en réalité, SEMÉS ET ENTRETENUS par ce fuyard PM du sage Pdt Baba Tandja Mamadou. Vus les pharaoniques travaux que réalise la 7ème Rép sous l'égide de SEM le Pdt Issoufou Mahamadou et SE le PM Brigi Rafini; malheureusement, la bornée Société Civile nigérienne n'arrivent même pas à soumettre les actes malveillants et franc-maçonniques du Fuyard au laboratoire de leur cervelle. Pourquoi ne marche-t-on pas pour FORCER l’État...
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 ATCHABA KABUKABU 18-01-2018 01:48
...à forcer les semblables du fuyard de ramener le bien des nigériens expropriés avec lequel il vit luxueusement ailleurs, au lieu de chercher à créer un blocage à la Loi des Finances 2018? KIMI, tu as raison. Citation en provenance du commentaire précédent de Kimi :
Au Niger quant on se fait arrêter, on a tendance a croire qu'on est le Héro de la nation :-?
Et, ce sont des fanfarons comme ce perroquet arrêté que le Niger est encore stagné dans son développement. Le fuyard les utilisent (tel ce con d'Issa sur Bonféreye pour mieux se moquer du Niger et son peuple. Des journalistes comme Ibrahim Diop dit Ibricheick ou Abba Seidick les auraient purement traités de brouilleur de bonne piste car tels les syndicalistes de Synaceb Sans Cause que mâte l'intrépide Marthé le MEBA, ces gueulards sont utilisés pour empêcher de bien voir la VERITE A cause des types comme Baba Alpha, les Faty Lankwandé n'oublieront jamais leur mal de licenciement à cause du comportement des apatrides. C'est parce que tu dis vrai queCitation en provenance du commentaire précédent de Djibril :
Dieu es grand il nous vois tous.
Allah (swt) ne cligne même pas d’œil pour qu'aucune erreur ne se glisse dans ses Affaires. Quand la Vérité surgira, le mensonge se cachera. Prudence!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

265x285 C Jeunesse2018 Niger

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Attaque de Boko Haram au Tchad: des hommes tués et des femmes enlevées

22 juillet 2018
Attaque de Boko Haram au Tchad: des hommes tués et des femmes enlevées

Au Tchad, plusieurs personnes ont été tuées, dans la soirée du jeudi 19 juillet, sur la rive nord du lac Tchad, côté Tchad et non loin du Niger, lors d’une...

Dix membres de Boko Haram tués dans le sud-est du Niger

22 juillet 2018
Dix membres de Boko Haram tués dans le sud-est du Niger

  L'armée du Niger a annoncé samedi avoir tué «dix terroristes», après avoir repoussé une attaque d'une de ses positions par le groupe djihadiste Boko Haram dans le sud-est du...

13 morts et plus de 17 000 sinistrés après des inondations

22 juillet 2018
13 morts et plus de 17 000 sinistrés après des inondations

Treize personnes sont mortes au Niger dans des inondations dues à de fortes pluies, ont annoncé jeudi les Nations unies. « À la date du 18 juillet », les intempéries ont fait...

Communiqué de presse conjoint : Niger. Les défenseurs des droits humains poursuivis à tort, doivent être libérés immédiatement et sans condition

20 juillet 2018
Communiqué de presse conjoint : Niger. Les défenseurs des droits humains poursuivis à tort, doivent être libérés immédiatement et sans condition

Niger. Les défenseurs des droits humains poursuivis à tort, doivent être libérés immédiatement et sans condition ·      Délibéré du verdict de leur procès ce 24 juillet ·      Des peines allant de la...

TAHOUA : Inondations dans plusieurs quartiers A la suite de pluies diluviennes enregistrées, de dimanche à lundi

16 juillet 2018
TAHOUA : Inondations dans plusieurs quartiers A la suite de pluies diluviennes enregistrées, de dimanche à lundi

Une centaine de maisons se sont effondrées à Tahoua (Centre) suite aux inondations provoquées par les pluies diluviennes qui se sont abattues dimanche sur la ville.Les inondations ont concerné plusieurs...

Ouverture du procès de l’activiste Lirwana Abdourahamane

16 juillet 2018
Ouverture du procès de l’activiste Lirwana Abdourahamane

Au Niger, l’avocat et l’activiste de la société civile, Lirwana Abdourahamane, se trouve à nouveau devant les juges. Il est poursuivi, cette fois, pour outrage à un magistrat. S’il est...