jeudi, 22 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Ali Idrissa Koordinator ROTAB

Ali Idrissa, coordinateur de l’organisation « Publiez ce que vous payez », a été interpellé à deux reprises les 20 et 22 mai et interrogé par la police sur des soupçons d’incitation au complot visant à renverser le régime.

Zeyna transfert argent bis

Relâché, il répond aux questions de Jeune Afrique sur ce qu’il considère comme des dérives d’un « régime répressif ». Interview.

Jeune Afrique : Quels ont été les motifs de vos interpellations ?

Ali Idrissa : Les organisations de la société civile avaient prévu une marche samedi 20 mai et celle-ci, sans aucun motif valable, a été interdite. Ce bâillonnement des libertés est devenu insupportable. Nous avons donc mis en garde le président Mahamadou Issoufou, qui a selon nous mis entre parenthèse la démocratie. Dans un pays doté d’une Constitution et de lois, il ne saurait y avoir des citoyens qui peuvent tout se permettre, alors que d’autres n’ont droit qu’à la police, au procureur et à la prison chaque fois qu’ils expriment leur opinion. La police me reproche d’avoir tenu des propos qui incitent à la révolte. Mais ce n’est pas Ali Idrissa qui créé la révolte, ce sont les actes d’injustice et de rupture d’égalité des citoyens devant la loi ainsi que les abus de toutes sortes.

Combien de fois avez-vous été interrogé ? Sur quoi portez ces interrogatoires ?

J’ai été interrogé trois fois de suite et cela durant des heures durant par les officiers de la police judiciaire de Niamey. Les questions portaient essentiellement sur la manière dont nous voulons restaurer la démocratie, notamment « avec qui ».

Vous n’êtes pas le premier à être interrogé sur des motifs d’incitation au complot. Quel est votre sentiment sur ce climat ?

Aujourd’hui, Issoufou et ses amis ont mis entre parenthèse la démocratie au Niger en interdisant toute manifestation de protestation et toutes les opinions divergentes. La tension est telle que notre pays n’a jamais connu un tel régime répressif. Même au sein de la majorité, des personnalités reconnaissent la tension née des frustrations face à des affaires qui défraient la chronique tous les jours.

La situation s’est-elle durcie récemment pour les membres de la société civile ? Pourquoi ?

On a l’impression d’une stratégie d’étouffement des aspirations populaires, qui sont pourtant pacifique et reposent sur le respect de la loi. Quand les enseignants revendiquent leurs droits, ils sont poursuivis au lieu d’être écoutés. Quand un acteur de la société civile devient gênant, on fabrique une affaire pour le jeter en prison. En réalité, ils veulent une chose : faire taire tous ceux qui parlent de corruption, de mauvaise gouvernance et de détournements des deniers publics.

Le pouvoir assimile régulièrement membres de la société civile et opposants. A-t-il complètement tort ?

Ils ont la mémoire courte car nous avions engagé plusieurs combats avec eux contre la mauvaise gouvernance, quand ils étaient dans l’opposition pour revendiquer la démocratie. Ils étaient avec nous pour manifester, sans que les autorités ne l’interdise, comme cela se fait aujourd’hui. À l’époque, notre combat n’était pas tourné contre Mamadou Tandja ou son ministre de l’Intérieur Albadé Abouba, nous nous battions pour des principes démocratiques. Aujourd’hui, c’est la même chose. Nous manifestons pour le respect de ces mêmes principes. Le fait que le président s’appelle Mahamadou Issoufou et son ministre de l’Intérieur Mohamed Bazoum ne change rien.

 

Jeune Afrique

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

-2 #1 ok 25-05-2017 09:28
Bien dit ............................;
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 rien 25-05-2017 10:37
bien dit. Mais il faudrait recommander aux nigériens qui ont l'habitude d'insulter leurs dirigeants depuis la 3è République de cesser. Dans le coran sous peine de malédiction Dieu met en garde ceux qui insultent leurs dirigeants. Il est recommandé de prier pour eux pour qu'ils suivent le bon chemin dans l'intérêt du Niger et de son peuple. Aidez les gouvernants par des bonnes propositions qui contrediraient leurs mauvaises réflexions.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #3 lolna 25-05-2017 10:38
Mal dit
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 lolna 25-05-2017 10:45
Criez critiquez, tout ca c'est de bonne guerre, mais appeler à la révolte ou au renversement c'est hors de tout cadre legal et démocratique. Bien sûr, les parties politiques et souvent la societé dite civile ont lutté ensemble pour restaurer la démocratie des regimes d'exception (coups d'état, tazarcé etc...), aujourd'hui construisons une alternative crédible tout en sauvegardant le cadre. Il y a pas de legimité en dehors du processus électoral, mon cher!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 L replique 25-05-2017 11:15
Citation en provenance du commentaire précédent de lolna :
Criez critiquez, tout ca c'est de bonne guerre, mais appeler à la révolte ou au renversement c'est hors de tout cadre legal et démocratique. Bien sûr, les parties politiques et souvent la societé dite civile ont lutté ensemble pour restaurer la démocratie des regimes d'exception (coups d'état, tazarcé etc...), aujourd'hui construisons une alternative crédible tout en sauvegardant le cadre. Il y a pas de legimité en dehors du processus électoral, mon cher!

Tu parles de létimité; tu peux nous donner qui a la légitimité?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 lolna 25-05-2017 14:09
Citation en provenance du commentaire précédent de L replique :
Citation en provenance du commentaire précédent de lolna :
Criez critiquez, tout ca c'est de bonne guerre, mais appeler à la révolte ou au renversement c'est hors de tout cadre legal et démocratique. Bien sûr, les parties politiques et souvent la societé dite civile ont lutté ensemble pour restaurer la démocratie des regimes d'exception (coups d'état, tazarcé etc...), aujourd'hui construisons une alternative crédible tout en sauvegardant le cadre. Il y a pas de legimité en dehors du processus électoral, mon cher!

Tu parles de létimité; tu peux nous donner qui a la légitimité?

Pour vous qui me tutoyez sans me connaître je prendrais quand même le temps pour vous répondre. En politique il y a une seule légitimité c'est celle qui provient du suffrage universel. Si vous vous pensez qu'il y en a une autre je crois que on ne vit sur la même planète.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 L replique 25-05-2017 14:32
si le tu vous gene je le met de coté. quand vous parlez de suffrage universel; faites vous refference au 92% qu'a obtenu Issoufou? Si tel est le cas faut-il alors nous definir le mot légitimité dans votre langage.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Habou 25-05-2017 15:10
Mr Ali, il n'y'a pas de révolte au Niger, juste une agitation des quelques nigériens à Niamey sur les huit région que compte le Niger. je vous conseille de suivre la voie de Mr du parti Hakika, vous verrez que vous ne représentez que l'ombre de vous même.Il est très facile quand on est redevable de rien de passer sa journée et sa nuit sur les ondes, les fadas, la rue à critiquer bien que vous, vous avez fait le choix d'insulter ou d'appeler à la révolte.comme vous le savez le Niger est vaste, sortez, allez y dans d'autres régions.Vous serez désagréablement surpris bien que vous le savez déjà.
Alors patience, chaque chose a son temps. La violence que vous et vos semblables souhaitent peut vous emporter. Ceux qui ne disent rien et vous observent ne sont nullement lâches. Faites vos agitations dans la "société civile" à Niamey c'est tout. Say day haochi comme dit l'orchestre Tal.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 lolna 25-05-2017 18:50
Citation en provenance du commentaire précédent de L replique :
si le tu vous gene je le met de coté. quand vous parlez de suffrage universel; faites vous refference au 92% qu'a obtenu Issoufou? Si tel est le cas faut-il alors nous definir le mot légitimité dans votre langage.

Merci mon frère pour le respect. On peut critiquer aussi un suffrage si on veut et d'ailleurs c'est courant en Afrique mais il est toujours mieux que le vide. On ne peut rien construire avec du vide le mauvais on peut toujours l'améliorer et c'est à ça que l'on doit s'atteler je crois.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 L replique 26-05-2017 09:25
Citation en provenance du commentaire précédent de lolna :
Citation en provenance du commentaire précédent de L replique :
si le tu vous gene je le met de coté. quand vous parlez de suffrage universel; faites vous refference au 92% qu'a obtenu Issoufou? Si tel est le cas faut-il alors nous definir le mot légitimité dans votre langage.

Merci mon frère pour le respect. On peut critiquer aussi un suffrage si on veut et d'ailleurs c'est courant en Afrique mais il est toujours mieux que le vide. On ne peut rien construire avec du vide le mauvais on peut toujours l'améliorer et c'est à ça que l'on doit s'atteler je crois.

la conscience humaine a horreur de l'injuste et de inégalité vous savez. comment peut-on ameliorer ce qui du faux? pour moi cette classe politique ne vaut rien, elle est pourrie et perimée nous devons les disqualifier.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 unemploi 26-05-2017 14:54
Jeune homme en pleine forme et sportif, recherche un emploi de chauffeur particulier ou chauffeur de camion. Je suis nigérien. J'ai 12 ans d'expérience de conduite au Niger, 10 ans d'expérience de conduite en Europe, au Burkina Faso, au Bénin et au Togo. Je possède quelques notions en mécanique et je sais bien faire l'entretien d'un véhicule. Je suis une personne propre, ordonnée et aimant garder un endroit (véhicule) propre. Je suis très patient, calme, discret et sociable. Je suis ouvert d'esprit et désire apprendre plus. Je ne bois pas d'alcool et ne fume pas (l'alcool et le tabac ne me dérange pas). Je possède un permis de conduire nigérien, européen, un diplôme de secouriste Croix Rouge...etc. Bonne connaissance du français, parlé et écrit ; anglais basique ; djerma et haoussa (langues maternelles). Je suis disponible immédiatement, tous les jours et 24H/24H.
Veuillez me contacter au 99. 67.42.17 pour d'amples informations ou entretien.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 lolna 26-05-2017 16:57
Je crois que notre débat commence à être intéressant. Le réplique, vous vous dites qu'il n'y a que du faux les autres disent que tout ce qu'ils font est vrai. Je crois que la vérité elle est quelque part au milieu. Quant à vouloir disqualifier notre classe politique je crois que c'est de la sinécure cette classe politique est malheureusement le reflet de nous-mêmes aussi hideuse qu'elle soit elle nous montre ce que nous sommes. C'est comme la famille vous ne pouvez pas vous en débarrasser jusque parce que un est devenu fou brigand alcoolique tout ce que vous voulez ils resteront toujours nos pères oncles cousins et que sais je encore, la meilleure manière de s'en prendre à nos c'est de rechercher les remèdes de manière intelligente, dans la culture du débat du compromis utile.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Le Niger 27-05-2017 15:58
Citation en provenance du commentaire précédent de lolna :
Je crois que notre débat commence à être intéressant. Le réplique, vous vous dites qu'il n'y a que du faux les autres disent que tout ce qu'ils font est vrai. Je crois que la vérité elle est quelque part au milieu. Quant à vouloir disqualifier notre classe politique je crois que c'est de la sinécure cette classe politique est malheureusement le reflet de nous-mêmes aussi hideuse qu'elle soit elle nous montre ce que nous sommes. C'est comme la famille vous ne pouvez pas vous...

:sad
Mr lolna certainement que vous êtes de la classe politique et je dirais même un haut placé du régime à vous entendre parler mais un temps soit peu si vous êtes pour le changement et le progrès du Niger agissez au sein même de votre gouvernement par des conseils à qui il en faut.... Merci
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 lolna 28-05-2017 20:42
Monsieur le Niger vous vous êtes largement trompé je n'ai rien à voir avec ce gouvernement, je souhaite seulement en regardant tout autour de nous en Afrique qu'on ne tombe pas dans les mêmes travers.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

campagne nouvelles chaines ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 21/10/2020, 22:15
infrastructures-routieres-inauguration-officielle-de-la-route-illela-bagaraoua-region-de-tahoua Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre...Lire plus...
Publier le 21/10/2020, 16:23
direction-generale-des-douanes-vulgarisation-du-nouveau-code-des-douanes-et-de-ses-principales-innovations La Direction générale des Douanes (DGD) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Niamey, un atelier de...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 22:32
sahel-central-1-7-milliard-de-dollars-d-aide-humanitaire-promis-par-les-bailleurs-de-fonds-onu Les bailleurs de fonds ont annoncé  ce mardi 20 octobre 2020, plus de 1,7 milliard de dollars...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 09:51
semaine-des-nations-unies-un-dialogue-sur-le-role-des-jeunes-et-des-femmes-en-periode-electorale-pour-lancer-la-celebration-de-75-ans-d-engagement-en-faveur-de-la-paix-dans-le-monde Les activités entrant dans le cadre de la commémoration de l’édition 2020 de la Semaine des Nations...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...
Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...
Publier le 16/10/2020, 07:22
journee-mondiale-du-lavage-des-mains-edition-2020-des-progres-enregistres-en-matiere-de-changement-de-comportement  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 17/10/2020, 12:38
haroun-printing-les-raisons-de-la-plainte-contre-l-activiste-bana-ibrahim-pour-chantage-et-tentative-d-extorsion-de-fonds Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la...
Publier le 20/10/2020, 06:56
strategie-nationale-de-securite-de-proximite-des-consultations-multi-acteurs-pour-une-approche-plus-inclusive-en-matiere-de-gestion-securitaire Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre...
Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...

Dans la même Rubrique

Infrastructures routières: inauguration officielle de la route Illéla-Bagaraoua (Région de Tahoua)

21 octobre 2020
Infrastructures routières: inauguration officielle de la route Illéla-Bagaraoua (Région de Tahoua)

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre 2020, à l’inauguration officielle de la Route Illéla-Bagaroua, les bretelles PK10-Dandadji, Dandadji-Dangona, et travaux...

Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

21 octobre 2020
Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

La Direction générale des Douanes (DGD) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Niamey, un atelier de vulgarisation du nouveau Code national des douanes. La rencontre qui a réuni...

Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

20 octobre 2020
Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

Les activités entrant dans le cadre de la commémoration de l’édition 2020 de la Semaine des Nations Unies ont été lancées, ce lundi 20 octobre au Radisson Blu de Niamey...

Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

17 octobre 2020
Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la semaine dernière une conférence de presse relative à la plainte que l’entreprise en charge...

Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

16 octobre 2020
Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel immeuble qui va abriter  tous les services relevant du Ministère des Finances. D’un coût...

Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

16 octobre 2020
Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement (DGA/MHA) M. Moussa Dandobi a présidé ce Jeudi 15 octobre 2020 la cérémonie d’ouverture de la conférence...