mardi, 19 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Societe civile acteurs reunis

DECLARATION DE PRESSE

Réunies à l’effet d’examiner le développement de la situation sociopolitique et économique en cours dans notre pays, marquée particulièrement par la détérioration du climat sociopolitique, économique et sécuritaire, le Collectif des Organisations de la Société Civile, faisons le constat ci-après : 

Zeyna transfert argent bis

• la déliquescence sans précédent de l’école publique pour ne pas dire de l’ensemble du système éducatif Nigérien.

• La dégringolade vertigineuse de la qualité de l’enseignement consécutive à plusieurs années de politique d’ajustement structurel.

• L’absence d’une réelle volonté politique d’allouer des ressources suffisantes au secteur éducatif, socle de l’émancipation et de la civilisation d’une nation.

• La primauté de l’injustice, du népotisme, de la corruption,  de la création d’emplois fictifs, de l’impunité et l’arbitraire dans la gestion du pays ;

• Les violations graves des droits humains.

Partant de ces tristes constats, convaincues de la nécessité d’une large mobilisation citoyenne pour la réhabilitation et la défense des acquis des luttes antérieures, indéfectiblement attachées à la sacralité de la vie humaine, nous, organisations de la société civile, profondément attachées au respect des droits humains, des libertés individuelles et des valeurs de la démocratie :

• Sommes totalement résolues pour empêcher, par tous les moyens légaux, le retour à l’autoritarisme.

• Exprimons notre profonde indignation devant la récurrence des arrestations des militants syndicaux, des leaders d’opinions, des citoyens lambda dont entre autres celles :

- du SGA du SYNACEB Seyni Harouna;

- de Maikoul ZODI, acteur de la société civile ;

- de Baba ALFA, journaliste ;

- des étudiants, endeuillés par l’assassinant de Bagallé Malla ;

- de Sani Chékaraou, président des syndicats des commerçants ;

- Les arrestations dans l’affaire les affaires dites tentatives de coups d’état.

- Les dernières en date est celle d’Abdourahmane Ag Insar, acteur de la société civile  d’Agadès et du leader du FRDDR Monsieur Amadou Djibo ALI dit MAX, qui interviennent dans un contexte émaillé de menaces, d’intimidations et autres abus contre les citoyens engagés dans la défense des valeurs démocratiques et républicaines.

Sur ce point, nous, organisations de la société civile :

• dénonçons et condamnons fermement la politique va-t-en-guerre choisie par le gouvernement face aux manifestations syndicales, politiques, estudiantines d’une part, et à l’expression des libertés collectives et individuelles d’autre part qui s’illustrent par des menaces, des interpellations et stigmatisations des citoyens.

• Saluons le travail d’investigation remarquable mené par les journalistes Nigériens qui ont révélé les affaires de corruption.

• Louons la prise de position courageuse de certains magistrats Nigériens réunis au sein du SAMAN qui ont demandé au Procureur de la République de se saisir de l’affaire de 200 milliards de francs CFA transférés du compte de la SOPAMINE à un compte domicilié à DUBAI.

• Demandons la libération pure et simple de tous les prisonniers politiques et d’opinion dans les geôles du pouvoir.

• Appelons tous les citoyens Nigériens épris de paix et de justice ainsi que les parents d’élèves, à se mobiliser et à prendre part à la grande marche du 20 MAI 2017 à partir de 8H de La Place Toumo à la Place de la Concertation pour sauver l’école Nigérienne et dire non à la mauvaise gouvernance et à la corruption, et défendre la DEMOCRATIE et les DROITS HUMAINS dans notre pays.

                               VIVE LA SOCIETE CIVILE NIGERIENNE.

                               VIVE LA DEMOCRATIE

                               VIVE LE NIGER

Fait à Niamey, le 16 Mai 2017

Commentaires  

-5 #1 Amanokal 17-05-2017 08:21
"Appelons tous les citoyens Nigériens épris de paix et de justice ainsi que les parents d’élèves, à se mobiliser et à prendre part à la grande marche du 20 MAI 2017 à partir de 8H de La Place Toumo à la Place de la Concertation pour sauver l’école Nigérienne et dire non à la mauvaise gouvernance et à la corruption, et défendre la DEMOCRATIE et les DROITS HUMAINS dans notre pays."

du n'importe quoi,vous allez vous fatiguer car c'est peine perdue,vos intentions malsaines vont se retourner contre vous. Vous feriez mieux de faire des prières collectives et lecture de coran pour ce pays,que de battre le pavé à tout bout de champ.
simple opinion et sans rancune! :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Verdatre 17-05-2017 08:41
Nos chaussures sont usées avec ces marchent interminables. Il faut maintenant explorer la justice et faire pression pour que nos tribunaux sont réellement le dernier recours sur lesquels nous pouvons fonder espoir. La justice est à notre image, rendons-là crédible.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 COURTE 18-05-2017 10:34
Société Civile ou Société politico opposition...????????
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Alheri 18-05-2017 20:12
marcher et crier, c'est votre droit. Mais de grace soyez honnetes car vous repondrez devant Dieu de tous ce que vous faites, caché ou exposé. Le Niger n'a pas besoin des agitations inutiles. Au lieu de perdre votre temps a marcher prenez au moins dix mi'utes pour netoyer les rues que vous allez empreinter. Par ce petit geste de citoyennete,. Les nigeriens seront convaincus de l'eventuel grain de noblesse de vos agitations télécommandées.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 unemploi 19-05-2017 10:00
Jeune homme en pleine forme et sportif, recherche un emploi de chauffeur particulier ou chauffeur de camion. Je suis nigérien. J'ai 12 ans d'expérience de conduite au Niger, 10 ans d'expérience de conduite en Europe, au Burkina Faso, au Bénin et au Togo. Je possède quelques notions en mécanique et je sais bien faire l'entretien d'un véhicule. Je suis une personne propre, ordonnée et aimant garder un endroit (véhicule) propre. Je suis très patient, calme, discret et sociable. Je suis ouvert d'esprit et désire apprendre plus. Je ne bois pas d'alcool et ne fume pas (l'alcool et le tabac ne me dérange pas). Je possède un permis de conduire nigérien, européen, un diplôme de secouriste Croix Rouge...etc. Bonne connaissance du français, parlé et écrit ; anglais basique ; djerma et haoussa (langues maternelles). Je suis disponible immédiatement, tous les jours et 24H/24H.
Veuillez me contacter au 99. 67.42.17 pour d'amples informations ou entretien.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...Lire plus...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...Lire plus...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...

Dans la même Rubrique

Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

18 janvier 2021
Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un engin explosif improvisé dans la région de Diffa (sud-est du pays) cible régulière des...

Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

18 janvier 2021
Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une semaine, par des bandits armés en provenance du Nigéria voisin, c’est là une preuve...

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

7 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

Le Niger a organisé le dimanche 27 décembre 2020 les élections législatives et présidentielle premier tour. A cette occasion, la Haute Autorité de lutte contre la Corruption et les Infractions...

Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

4 janvier 2021
Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

Le gouvernement a annoncé ce lundi 4 janvier, qu’un deuil national de trois (3) jours à compter du mardi 5 janvier est décrété suite au massacre d’une centaine de civils...