samedi, 24 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


ville de Niamey taxi

Le mot d'ordre d'une journée ville morte jeudi lancé par la société civile nigérienne regroupée au sein d'un collectif "Résistance citoyenne", sur l'ensemble du territoire national, "pour lutter contre la remise en cause de l'ordre démocratique", a été timidement suivi.

Zeyna transfert argent bis

A Niamey, la capitale nigérienne, les banques, les marchés et autres magasins sont restés ouverts, les conducteurs de taxis et de minibus, communément appelés "faba-faba" (secourir, en langue Zarma), ont circulé toute la journée, dans l'ensemble, la population a vaqué à ses occupations habituelles, a constaté un correspondant de Xinhua.

"La ville a été plus vivante que jamais", ironise un habitant, pour qui "le collectif a été tout simplement désavoué par la population".

Par contre pour les organisateurs de cette journée, le bilan est plutôt satisfaisant eu égard au temps relativement court pour sa préparation. Pour eux, "la lutte ne fait que commencer" et se disent "sûrs de la victoire finale".

Les acteurs du collectif, qui regroupe une vingtaine d'ONG, entendent dénoncer, à travers cette manifestation, les irrégularités ayant marqué les dernières élections au Niger qui ont reconduit le président sortant Mahamadou Issoufou, et empêcher "les dérives autoritaires" dans le pays.

Le "Collectif Résistance citoyenne" dit ne pas pouvoir accepter, "après tant de sacrifices consentis pour la voir vu naître et tant de luttes menées, parfois au péril de leur liberté et de leur vie, que la démocratie soit mise sous coupe réglée et qu'elle devienne la chose de quelques individus prêts à tout pour conserver le pouvoir".

"C'était une décision prise rapidement, et avec les coupures intempestives d'électricité, les gens n'ont pas regardé la télévision ou n'ont pas écouté la radio, et la communication n'est pas passée", a expliqué l'un des leaders du collectif à notre correspondant.

Il appelle également à une journée de prière vendredi et projette d'organiser une nouvelle manifestation (meeting suivi de marche) samedi prochain.

 

Avec Xinhua

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+4 #1 Bako 28-04-2016 21:06
Échec total.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Zaki 28-04-2016 21:30
Sa ira mr
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 nigerien 28-04-2016 21:32
le [mot censuré] aboie,la caravane passe...hahhh
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 Lecteur Actuniger 28-04-2016 21:46
Gros échec de la nouvelle opposition (société civile). la mentalité des nigériens a changé les mecs prébendiers de la soi disante société civile. Issoufou doit s'inspirer de Déby du Tchad pour cette société civile pour le bon progrès du Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 dan madotchi 28-04-2016 22:57
Collectif Rigolade Citoyenne a frappé un gros coup. On est parti pour une semaine à se dilater la rate... Bande de ploucs... Ville morte ville morte vous prenez les nigériens pour vos jouets ou quoi ?
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #6 @104 29-04-2016 01:36
la lute ne fait que commencer pour la restauration de l’état de droit, et contre le coup d'etat electoral de Mahamadou Issoufou
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #7 Nainou Guero 29-04-2016 05:16
L'infoa belle et bien passé dire juste k tt l monde à compris votre mauvaise intention
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 MALAM ASSIS 29-04-2016 08:08
Hé Hé Hé. Qu'Allah protège le Niger et son peuple.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #9 NIGERIEN 29-04-2016 08:16
Ce n'est pas parce que on s'appelle Tchangari, Siragi, Gamatché et autres badauds qu'on peut appeler les Nigériens à abandonner leur activités de tous les jours et qu'ils obtempèrent unanimement. Pour que les Nigériens suivent ce mot 'dre, il faut qu'il soit lancé par des Nigériens un peu plus sérieux. Que ces soit- disant acteurs de la société civile se rendent compte qu'ils ne représentent qu'eux même et qu'ils arrêtent à partir d'aujourd'hui de parler au nom des Nigériens. Point barre
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 dan niger 29-04-2016 09:17
J'espère que la chose des Moussa tchangari et autres politicards vont enfin rester tranquille. L'échec est total. Même DR buzz s'est aussi ravisé et n'exige plus le recompte des voix. Quand aux amis gafili, désobéissance et les autres badauds et gabdis de la secte lumana anti kekanda, c'est la désolation. Je souhaite qu'il n'y ait pas de décès par arrêt cardiaque dans les rangs des apatrides tellement la déception est énorme. Alors tous au travail maintenant que les masques sont tombés. Bonjour dan madotchi, le digne combattant
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Dr ANASSER AG RHISSA 29-04-2016 11:25
Bonjour,
Merci Dan Niger, vous ne faites que des amalgames. Si vous continuez à ne pas échanger honnêtement, je ne vous répondrai plus.

Ma lettre ouverte à l'ONU (au secrétaire général de l'ONU) et aux acteurs proposant la revérification DES SUFFRAGES du deuxième tour de la présidentielle en présence de tous les acteurs nationaux et internationaux, et sous la supervision de l'ONU, a déjà été envoyée en ligne.

Si une telle revérification avait eu lieu, la confiance entre les acteurs serait renforcée et il n'y aurait pas ces revendications du collectif résistance citoyenne ni de DÉFIANCE DES INSTITUTIONS PAR L'OPPOSITION même si cette défiance n'a duré que trois semaines.

Mieux vaut prévenir que guérir.

Calmons la situation à travers le dialogue entre acteurs.

Cultivons la confiance, la paix, Rassemblons-nous autour du Niger et développons-le.

Cordialement
Dr ANASSER AG RHISSA
TEL 97 89 41 55
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 Dr ANASSER AG RHISSA 29-04-2016 11:27
Bonjour,
Chers frères et sœurs du "collectif résistance citoyenne", la meilleure lutte démocratique se déroule à travers le dialogue entre frères et sœurs Nigériens.

LES ACTIONS "VILLE MORTE" ET LA MARCHE PACIFIQUE PEUVENT DÉGÉNÉRER ET DONNER DES RÉSULTATS AUTRES QUE CEUX ESCOMPTÉS.

Le dialogue est plus démocratique et permet aux acteurs d'échanger pour aboutir à des consensus.

Chers frères et sœurs du "collectif résistance citoyenne", sollicitez un dialogue FRANC ET SINCÈRE avec le gouvernement dans le respect de la constitution, des lois et de l''dre public.

Le gouvernement doit accepter ce dialogue (qui peut être aussi organisé à sa demande) afin de contribuer à rendre serein le climat et pour la concorde, la réconciliation nationales et la paix.

Optons, optez pour la concorde, la réconciliation nationales et la paix.

Cdlt
Dr ANASSER AG RHISSA
Expert TIC, Gouvernance et Sécurité
TEL 97 89 41 55
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #13 dan madotchi 29-04-2016 12:01
Bonjour cher ami Dan Niger, tu vois ces gens là sont incorrigibles. Regarde leur milicien de service le sieur Dr Buzz, il continue de croire que y a besoin de causer avec une opposition qui n'existe que de nom. Il a vraiment du temps à perdre tandis que ceux pour qui il fait semblant de se battre s'occupent à récupérer leurs strapontins à l'AN et à la ceni, à défaut d'avoir eu des coquilles même vides. Tchangari lui cherche à justifier l'argent qu'il a pris auprès de certains bailleurs.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #14 Dr ANASSER AG RHISSA 29-04-2016 12:55
Citation en provenance du commentaire précédent de dan madotchi :
Bonjour cher ami Dan Niger, tu vois ces gens là sont incorrigibles. Regarde leur milicien de service le sieur Dr Buzz, il continue de croire que y a besoin de causer avec une opposition qui n'existe que de nom. ....


Bonjour,
Merci Dan Madotchi de votre message.

J'aurai été surpris qu'il n'y ait pas d'amalgame dans votre message.

Vous vous trompez, je ne suis le milicien de quiconque, relisez mon message 12.

Vous avez du mal à comprendre la portée de mes lettres ouvertes appelant au dialogue inter-acteurs ET proposant des solutions.

Relisez mon message 11 adressé à Dan Niger, il rappelle que ces lettres auraient permis que la confiance entre les acteurs soit renforcée et il n'y aurait pas ces revendications du collectif résistance citoyenne ni de DÉFIANCE DES INSTITUTIONS PAR L'OPPOSITION même si cette défiance n'a duré que trois semaines.

Cdlt
Dr ANASSER AG RHISSA
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #15 dan niger 29-04-2016 13:48
Dan madotchi tu as parfaitement raison. Mais DR buzz a mis de coté ses premières revendications lui qui, jadis, vilipendait nos institutions. Heureusement que lui commence à revenir sur terre contrairement aux badauds et autres gabdis de la secte maléfique lumana. J'espère que les gafili se remettront bientôt de leurs illusions pour nous revenir dans des débats constructifs. Leur convalescence a quand même duré. C'est le coup qui a été très dur pour eux
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 Dr ANASSER AG RHISSA 30-04-2016 10:55
Bonjour,
Pourquoi, Dan Niger, dites-vous des contre-vérités ?

J’ai déjà écrit quatre lettres ouvertes, adressées au Président du Niger et aux acteurs nationaux et internationaux, POUR ALERTER CONTRE LES DÉRIVES EXTRÊMES (prise en otage de la démocratie, des élections, des institutions de la République et de son économie, et même prise en otage du pays tout entier) AUXQUELLES POURRAIT ÊTRE SOUMIS LE Niger ET pour PROPOSER des solutions IDOINES à base de dialogue inter-acteurs.

La première, de ces lettres ouvertes, datait du 25/26 Février 2016.

Malgré ma stratégie proactive, rien n’a été fait à temps, ainsi, après l’opposition/copa avec son boycott des institutions, le collectif résistance citoyenne a lancé ses actions pour éviter la prise en otage de la démocratie.

Ce que je craignais est, en partie, arrivé.

Ce n'est, donc, pas moi qui vilipende les institutions, au contraire.

Cdlt
Dr ANASSER AG RHISSA
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 Dr ANASSER AG RHISSA 01-05-2016 09:54
Bonjour,
Pour garantir la quiétude et la paix, il est judicieux d'ouvrir un dialogue entre le gouvernement et le collectif résistance citoyenne.

De toute façon, des bordures rouges existent et doivent être respectées, cas de :
- la constitution,
- la justice et de 'dre public,
- lois électorales,
- institutions, en particulier, la CENI, la Cour constitutionnelle et celles issues des élections passées (la Présidence et l'assemblée nationale).

D'où l'existence d'un canevas pour les échanges.

POUR LES ÉLECTIONS LOCALES PROCHAINES, TOUT PEUT ÊTRE NÉGOCIÉ.

De même que les prochains gouvernements.

PLUSIEURS OUVERTURES SONT POSSIBLES.

J'appelle, une fois de plus, le gouvernement et le collectif résistance citoyenne à prendre de la hauteur en acceptant ce dialogue.

Que Dieu apporte la concorde, la réconciliation et la paix.

AMINE.

Dr ANASSER AG RHISSA
TEL 97 89 41 55
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 la force des argumeI 03-05-2016 10:29
Dr ANASSER AG RHISSA tu perd ton temps ils ne t'entendements pas. en afrique, celui qui détient le pouvoir croie dur comme fer qu'il est intouchable. que Dieu est avec lui pour toujours. les gents à ki tu t'adresse n'ecoute le conseil de personne sauf satan. le niger à passer par +sieur péripéties de Diori à tanja tjr la fin a eté douloureuse laisse les languir du pouvoir éphémère pour un temps que Dieu leur a accorder.sinon il vont tecraser car la démocratie c' de l'utopique.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

campagne nouvelles chaines ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 24/10/2020, 09:32
objectifs-de-developpement-durable-odd-les-nations-unies-pleinement-engagees-avec-le-niger-pour-vivre-mieux-dans-un-monde-meilleur-en-2030 Dans le cadre des activités entrant dans le cadre de la célébration de la Semaine des Nations Unies...Lire plus...
Publier le 23/10/2020, 20:41
moden-fa-lumana-le-ministere-de-l-interieur-valide-le-congres-de-l-aile-noma Par décision 5037/MISPD/ACR/DGAPJ/DLP en date du 23 octobre 2020, le ministère de l’Intérieur a fait...Lire plus...
Publier le 23/10/2020, 08:49
cdp-marhaba-bikhum-plebiscite-a-la-tete-du-parti-yves-mamane-sani-diatta-decline-ses-ambitions-pour-un-nouveau-niger La Convergence pour la Démocratie et le progrès (CDP Marhaba Bikhum) a tenu les assises de son...Lire plus...
Publier le 23/10/2020, 06:29
nigeria-buhari-ferme-et-intransigeant-face-aux-protestataires Le président nigérian est enfin sorti de son silence plusieurs jours après le début des manifestations...Lire plus...
Publier le 22/10/2020, 20:33
lettre-ouverte-a-l-ex-pensionnaire-du-lycee-national-issoufou-mahamadou-sur-les-souvenirs-provoques-par-l-inauguration-de-l-hotel-du-ministere-des-finances-par-djibril-bare Cher grand-frère, L’inauguration, le jeudi 15 octobre 2020 à travers une cérémonie officielle de...Lire plus...
Publier le 23/10/2020, 20:41
moden-fa-lumana-le-ministere-de-l-interieur-valide-le-congres-de-l-aile-noma Par décision 5037/MISPD/ACR/DGAPJ/DLP en date du 23 octobre 2020, le ministère de l’Intérieur a fait...
Publier le 21/10/2020, 22:15
infrastructures-routieres-inauguration-officielle-de-la-route-illela-bagaraoua-region-de-tahoua Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...
Publier le 22/10/2020, 20:33
lettre-ouverte-a-l-ex-pensionnaire-du-lycee-national-issoufou-mahamadou-sur-les-souvenirs-provoques-par-l-inauguration-de-l-hotel-du-ministere-des-finances-par-djibril-bare Cher grand-frère, L’inauguration, le jeudi 15 octobre 2020 à travers une cérémonie officielle de...
Publier le 23/10/2020, 06:29
nigeria-buhari-ferme-et-intransigeant-face-aux-protestataires Le président nigérian est enfin sorti de son silence plusieurs jours après le début des manifestations...
Publier le 23/10/2020, 20:41
moden-fa-lumana-le-ministere-de-l-interieur-valide-le-congres-de-l-aile-noma Par décision 5037/MISPD/ACR/DGAPJ/DLP en date du 23 octobre 2020, le ministère de l’Intérieur a fait...
Publier le 22/10/2020, 20:33
lettre-ouverte-a-l-ex-pensionnaire-du-lycee-national-issoufou-mahamadou-sur-les-souvenirs-provoques-par-l-inauguration-de-l-hotel-du-ministere-des-finances-par-djibril-bare Cher grand-frère, L’inauguration, le jeudi 15 octobre 2020 à travers une cérémonie officielle de...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...
Publier le 19/10/2020, 06:56
strategie-nationale-de-securite-de-proximite-des-consultations-multi-acteurs-pour-une-approche-plus-inclusive-en-matiere-de-gestion-securitaire Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre...
Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...

Dans la même Rubrique

Objectifs de Développement Durable (ODD) : les Nations Unies pleinement engagées avec le Niger pour « vivre mieux dans un monde meilleur en 2030 »

24 octobre 2020
Objectifs de Développement Durable (ODD) : les Nations Unies pleinement engagées avec le Niger pour « vivre mieux dans un monde meilleur en 2030 »

Dans le cadre des activités entrant dans le cadre de la célébration de la Semaine des Nations Unies couplée cette année au 75e anniversaire de l’ONU, le Système des Nations...

Infrastructures routières: inauguration officielle de la route Illéla-Bagaraoua (Région de Tahoua)

21 octobre 2020
Infrastructures routières: inauguration officielle de la route Illéla-Bagaraoua (Région de Tahoua)

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre 2020, à l’inauguration officielle de la Route Illéla-Bagaroua, les bretelles PK10-Dandadji, Dandadji-Dangona, et travaux...

Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

21 octobre 2020
Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

La Direction générale des Douanes (DGD) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Niamey, un atelier de vulgarisation du nouveau Code national des douanes. La rencontre qui a réuni...

Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

20 octobre 2020
Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

Les activités entrant dans le cadre de la commémoration de l’édition 2020 de la Semaine des Nations Unies ont été lancées, ce lundi 20 octobre au Radisson Blu de Niamey...

Stratégie nationale de sécurité de proximité: des consultations multi-acteurs pour une approche plus inclusive en matière de gestion sécuritaire

19 octobre 2020
Stratégie nationale de sécurité de proximité: des consultations multi-acteurs pour une approche plus inclusive en matière de gestion sécuritaire

Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre 2020, l’Atelier régional d'analyse et de réflexion pour la contribution à...

Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

17 octobre 2020
Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la semaine dernière une conférence de presse relative à la plainte que l’entreprise en charge...