lundi, 19 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


idimamakoutoudi

Droit De Réponse du Conseiller principal en communication du Président de la République du Niger

A

 Monsieur le Directeur de publication de Le Point.fr

 Dans une publication en date du 22 juillet 2015, le site Le Point.fr, évoquant le départ du Niger d’un Ambassadeur de France, porte de graves accusations sur le Président nigérien qui, selon lui, « refuse d’écouter les conseils insistants de ces diplomates » et aurait exigé de Paris le retrait de M. Antoine ANFRE.

Contrairement à vos allégations, et cela est de notoriété publique, le Président Issoufou Mahamadou est à l’écoute constante de tous les diplomates accrédités au Niger ; mais c’est sans doute à eux qu’il appartient de témoigner de cette disponibilité.

 Pour ce qui est précisément du départ récent de l’Ambassadeur de France au Niger, notre ministère des Affaires étrangères a publié le 22 juillet 2015 un communiqué pour « apporter un démenti catégorique à l’assertion selon laquelle Monsieur Antoine ANFRE a été expulsé du Niger. Le départ de l’Ambassadeur de France procède d’une décision souveraine des autorités compétentes françaises, lesquelles ont décidé de lui confier de nouvelles missions à Paris. En effet, conformément aux termes de la Convention de Vienne du 18 avril 1961 sur les relations diplomatiques, les Etats accréditants gardent la liberté de mouvement de leur personnel diplomatique».

Le Ministère des Affaires étrangères du Niger a aussi indiqué « qu’à aucune des réunions du Cadre de Dialogue Politique qui regroupe aux termes de l’Accord de Cotonou, Article 8, la Ministre des Affaires Etrangères, les Ambassadeurs de l’Union Européenne et la Délégation de l’Union Européenne au Niger, un ambassadeur n’a exprimé des craintes quant aux conditions de préparation et/ou d’organisation des élections générales prévues au Niger en 2016.

Les Ambassadeurs membres du Cadre du Dialogue Politique, ainsi que les autres membres du Corps diplomatique (bilatéraux et multilatéraux) ont toujours salué les bonnes dispositions du Gouvernement à créer les conditions d’organisation par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), d’élections libres et transparentes. Du reste, il y a lieu de rappeler qu’au Niger tout processus électoral fait l’objet d’un consensus de toute la classe politique regroupée au sein du Conseil National de Dialogue Politique(CNDP), gage d’élections crédibles et ouvertes ».

Le Président de la République du Niger, qui a donné des instructions fermes à son gouvernement pour que cela soit, ne peut par conséquent être accusé de ne pas vouloir des élections libres et transparentes. Faut-il peut-être vous le rappeler, le président a déclaré publiquement être fermement attaché à la tenue d’élections honnêtes, crédibles, transparentes, justes et équitables avec la présence d’observateurs  nationaux et internationaux indépendants. Son attachement aux valeurs démocratiques et républicaines n’a jamais été démenti. 

 Vous dites encore dans votre article, pour le moins tendancieux puisque basé sur une seule source (un leader de notre opposition politique), que « M. Hama Amadou, Premier ministre durant neuf ans et président de l'Assemblée nationale, est en exil en France pour avoir décidé de se présenter à la prochaine présidentielle ».

Nous vous rappelons que ce Monsieur, même s’il a quitté la mouvance présidentielle au plus grand regret de ses alliés de l’époque, n’est pas en exil suite à un harcèlement politique. Il s’est volontairement mis dans cette position pour ne pas répondre à une convocation de la justice de son pays dans le cadre de l’instruction d’une affaire n’ayant aucun lien avec la politique. Il a simplement fui la justice de son pays qui le poursuit pour des actes dont la nature est aujourd’hui connue du monde entier.

Vous dites aussi, toujours sous sa dictée, que « le Niger souffre d’une extrême pauvreté et d’une forte corruption ». Puisque c’est vous qui avez rappelé que M. Hama fut Premier ministre pendant neuf ans (en fait de 2000 à 2007) puis Président de l’Assemblée nationale, demandez-lui donc ce qu’il en était à son époque.

Les indicateurs socio-économiques des sept années au cours desquelles il a dirigé le gouvernement, qui sont disponibles, attestent de la mauvaise qualité de la gouvernance qu’il a produite.

A l’inverse, les efforts que nous avons fournis depuis plus de quatre ans dans la mise en œuvre du Programme de Renaissance du Niger ont porté des fruits : les Nigériens ne souffrent plus de la faim et de la soif comme avant, c’est pourquoi la FAO nous a décerné une distinction dès 2012.

Depuis quatre années que le président Issoufou dirige le Niger, les indicateurs sur la lutte contre la corruption et sur les libertés se sont constamment améliorés. En l’occurrence et s’agissant de la corruption, les années les plus mauvaises correspondent exactement à la période au cours de laquelle M. Hama Amadou a dirigé le gouvernement du Niger. Notre gouvernement a mis en place dès son avènement un dispositif de lutte contre la corruption, dont la dernière prise est justement un proche de M. Hama, pour un dossier de détournement d’aide alimentaire de l’ordre de 6,5 milliards de FCFA, commis au moment où le peuple nigérien affrontait une terrible famine. Comme vous le voyez, il est  toujours utile de recouper et de vérifier vos informations.

 Vous présentez M. Hama Amadou comme le challenger du Président Issoufou en 2016 ; nous vous rappelons simplement qu’aux dernières élections (2011), il était arrivé troisième, avec la moitié des suffrages obtenus par le candidat Issoufou Mahamadou.

 Vous dites que « des trafiquants de drogue, deux branches d'Al-Qaida (Aqmi et Mujao) ainsi que Boko Haram se sont établis dans la région », et que le manque de résultats est manifeste. Permettez-nous de ne pas penser comme vous : depuis que Boko Haram a attaqué notre territoire en février dernier, les dispositions prises par notre gouvernement au plan militaire ont permis le contrôle de notre territoire, la contribution à la libération de plusieurs localités au Nigeria, le retour dans leurs familles d’otages de la secte, l’élimination de plusieurs dizaines de terroristes et la saisie de leurs matériels et équipements. Avec la France et les pays riverains du Lac Tchad, nous intensifions les efforts de lutte contre les trafics en tous genres dans la zone du Lac Tchad et du Sahel. C’est d’ailleurs dans ce cadre qu’est érigée en collaboration avec la France la base militaire à laquelle vous faites allusion, et pour laquelle l’Assemblée nationale du Niger n’a nullement requis une consultation comme vous l’affirmez.

Le Niger reste fermement engagé dans la lutte contre Boko Haram et toutes les formes de terrorisme avec ses propres moyens et ceux de la coopération internationale dont il loue et salue les efforts notamment en matière de renseignement et d’appuis logistiques. Les résultats de notre engagement sont visibles et incontestés, sauf de la part de ceux qui, comme Mr Hama Amadou, sont devenus des alliés objectifs de ce groupement terroriste.

Enfin, concernant la surveillance du rédacteur en chef du site MondeAfrique, que vous qualifiez de scandaleuse, les Autorités nigériennes ne s’en sentent ni responsables ni concernées, pour la simple raison qu’elles ne savent pas ce que fait M. Seidik en France ni qui l’emploie. Et de toute façon, il n’est pas dans leurs pratiques et dans leur rôle de mettre sous surveillance des compatriotes, même lorsque ceux-ci adorent s’adonner à la victimisation. Le Niger n’a jamais demandé, ni fait surveiller Mr Seidik Abba. Son travail ou ses prises de positions ne constituent en aucune manière une préoccupation pour le gouvernement nigérien. Au demeurant, en matière de liberté de presse, le Niger est aujourd’hui cité en exemple. Pour preuve, le président Issoufou a été le premier Chef d’Etat au monde à avoir signé la Déclaration de la Montagne de la Table, visant à « abolir les lois sur la diffamation et l’injure publiques en Afrique et replacer la liberté de la presse au cœur des discussions ».

 Nous souhaitons que ces informations soient portées à la connaissance de vos lecteurs.

 Cordialement,

 IDIMAMA KOTOUDI

Conseiller principal en communication du Président de la République du Niger

{jathumbnail off}

Commentaires  

+1 #1 Spin Doctor 25-07-2015 20:27
Les éminences grises sont ce qu'on appelle les hommes de l'ombre. Lorsqu'ils s'exposent ou sont exposés, c'est soit ils sont partants ou bien le pouvoir se dénude.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 amasgalal 25-07-2015 20:54
Il faut porter plainte contre ce journal.Le Niger est independant.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Permanent 25-07-2015 21:10
Le point.fr n'est pas n'importe quel journal.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Sirius 25-07-2015 21:19
Le Point est un journal de droite. Pense t-il en diffusant sans recul atteindre Hollande qui est le supposé ami socialiste d'Issoufou ? la question mérite d'être posée sans polémiques ! Le Niger et son peuple est victime de la tambouille politique franco-française, allant jusqu"à affirmer que Boko Haram est installé au Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #5 bobo dioulasso 25-07-2015 21:57
Conseiller makaryaki.
On a progresses en quatre ans c est vraies,
Puisque le niger est toujours dernier pays
Du monde entier ,oh seigneur on vs a fait quoi
Pour mériter ses Charles,malgré notre pétrole
On est dernier pourtant au temps de Hama on a pas de pétrole on est pas non plus dernier.
On vs a compris, vs êtes des menteurs pas plus
Pas .moins bandes de bougnoules.
Citer | Signaler à l’administrateur
+11 #6 hum 25-07-2015 23:28
Voyez vous comment ce monsieur est poli envers ce journal francais ? Si c est un journal nigerien qui l a publie , le lendemain il aura la visite des enfants de Latchako.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 Anti-balaka 25-07-2015 23:54
conseiller de diable
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 TALAKANNIGER 26-07-2015 05:34
Mr le conseiller vous ferez mieux de retournez à l'UNICEF car vous ne pouvez pas défendre ce régime kamikaze.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #9 Anti-balaka 26-07-2015 06:35
on s achemine vers la 8em république, bravo Guri :lp
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #10 sambaratchi 26-07-2015 06:44
Le fond et la forme de votre droit de reponse vous mettent une fois de plus á nu de votre acharnement politique contre Hama Amadou car il n est ni le redacteur de l article du journal le point encore moins son redacteur en chef pour vomir toute votre haine dans sur lui.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #11 vison1 26-07-2015 07:30
C'est du bla bal, vous racontez n'importe quoi, vous allez tomber un jour.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #12 M sani 26-07-2015 07:43
Mr le conseiller tu dis : "Nous souhaitons que ces informations soient portées à la connaissance de vos lecteurs."
Je suis vraiment désolé je ne vois pas qui est ce lecteur qui va vous croire.
Je vous pose une question, pourquoi son départ n'a pas été officiellement médiatisé comme d'habitude lorsque tous les ambassadeurs sont en fin de mission?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #13 Zodi 26-07-2015 07:46
Un État démocratique qui perd le fichier électoral de 2010 ce fichier qui a permis au President d être élu en 2011 et recemment les nouveaux membres de la CENI ont pris de l argent pour changer le chrono gramme des échéances électorales alors on a même pas besoin d être diplomate au Niger pour savoir ce que vous manigancer. De toutes les façons vous verrez le nouveau livre de Sidik Abba avec preuves a l appui.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #14 Africain du Niger 26-07-2015 07:48
Le monsieur conseillé du président c'est au gouvernement français que vous devrez écrire pas au journal.
Le dictateur si c un journal Niger il sera fermé.
Dites nous pourquoi tout c procès juridique interminable au Niger et tout les partis de l'opposition en fai les frais.
En tout cas issoufou fait honte a l'international socialiste.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 BATASSAYÉ JIKAN AGGO 26-07-2015 09:35
bobo dioulasso#5 ! En allant acheter 1Kg de viande, n'est-ce pas mieux et plus juste au charcutier, de poser le poids-mesure d'1 vrai Kg sur un plateau de la balance et la viande sur l'autre? Si tu es sérieux, tu n'accepterais ce qu'on te vend par imagination, quoique plus que ton besoin. Un adage haoussa dit "Dans une nuit obscure, tu t'égares sur la direction du village où tu te rends, mieux vaut écouter le chant de coq ou le bruit de pilons des femmes pilant le mil dans les mortiers". Les hommes de médias français avec leur fâcheuse face de Râ, pensent que le journalisme sur l'Afrique est tel qu'au "Blood Sport où tous les coups sont permis" tel le disait l'intrépide chanteur tradi-musicien Elh Mamane Barka "Les chasseurs de prime se cachent derrière du buisson pour tirer sur la vache d'autrui et faire croire avoir visé sur un buffle". On rappelle-toi du comment Seidick Abba excellent journaliste chez Panapress-France, a été nommé Rédacteur en Chef d'un laps de temps chez J.A.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #16 babanyara 26-07-2015 09:53
:lp :lp :lp :lp
bravo Mr IDIMAMA, bien parlé. tu sais il y'en a ki veront noir meme si c'est bleu.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #17 Askia 26-07-2015 09:58
C'est faut sur la toute ligne, puisque ces dires et ceux qu'il veut faire n'est jamais la même chose, on n'a pas besoin d'être politicien pour savoir que c'est des mensonges sur toute la ligne.De grâce c'est mieux pour lui et ces colaboteurs de se taire et faire ceux que bon leur semble en attendant le verdict du Bon Dieu. Puisque mensonge a beau courir la vérité va l'écraser. Que Le Bon Dieu sauve le Niger Amine
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #18 deboutNiger 26-07-2015 10:07
Vraiment trop d'ignares au Niger...vous ne voyez pas que de plus en plus de journaux etrangers et journalistes mercenaires etablis a l'etranger s'ingerent dans les affaires du Niger juste parceque les elections approche??et bien cher compatriotes c'est comme ca qu'on cree une instabilite politique dans un pays!! on trouve les mecontents et on leur raconte du n'importe quoi!! qui est derriere cette machination? je ne sais pas! mais attention, les journalistes francais sont tout simplement sournois!!! n'avalez pas tou ce qu'on vous balance a la figure.....
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #19 son 26-07-2015 12:31
La démocratie des badaud
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #20 Bako 26-07-2015 14:56
Le Point.fr pour ceux qui ne le savent pas est un journal de la Droite française et de la franc-maçonnerie. H+ étant de droite donc quoi de plus normal pour ce faire aider par ses amis conservateurs. Et surtout qu'il leur allonge les milliards détournés au pauvre peuple nigerien. Mais, il peut toujours courir, les elections se font au Niger et non dans les salles de rédaction des journaux français ou des restaurants du 16ème arrondissement de Paris.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #21 Dangari 26-07-2015 18:58
Un régime socialiste compte plus sur la masse populaire et non sur l’endettement pour développer un pays. Si les régimes précédents ont accès sur la recherche de dons, le régime de la 7è république est le plus imprudent sur l’endettement. Ne nous dites donc pas que le gury syst a quelque chose à voir avec du socialisme, il est plutôt un régime nazi. Parce que avant notre Compatriote Abba, des centaines de nigériens se sont déjà plaints des écoutes et des harcèlements. Aujourd h8, à part vous conseillers à la Présidence, aucun nigérien n’est libre.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #22 Karo Dakaro Saï Rago 26-07-2015 20:25
Dangari#21, si t'as suivi l'intervention du Journaliste Danbagi sur "Télé Labari", évoquant le pertinent point clé de la cause endémique de la pauvreté du peuple nigérien resté IDHchement dernier mondial? Nous tous en sommes concernés! IL FAUT UNE VRAIE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT À LA BASE SANS DES INDIVIDUS TEL LE FUYARD QUI N'EUT HÉRITÉ AUCUN RADIS DE QUI QUE CE SOIT POUR S'ENRICHIR SUR LE DOS DU PEUPLE QU'IL NARGUA EN ACHETANT DES BBs IBOS POUR SATISFAIRE LES CAPRICES DE SON ÉPOUSE HADIZA TOUT EN SE PORTANT PROTECTEUR DE SES ACOLYTES QUI DÉTOURNAIENT LA GRANDE PART DES AIDES ET AUTRES EMPRUNTS EXTÉRIEURS, AU DETRIMENT DE LA PAUVRE POPULATION. Evaluons les coups portés au peuple, depuis l'indépendance jusqu'à son décollement forcé au poste de PM/5ème Rép. Approché par cette catégorie de va-nu-pieds qui hier, se raccommodaient les chaussures; c'est par la grâce de la politique qu'ils devinrent subitement des multimilionnaires et réduisent des milliers de citoyens à la mendicité!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #23 THE GENERAL 27-07-2015 07:45
Ce pense en tt honnêteté que ce conseiller be joue pas son rôle.
Je suis prêt a faire le tour du Niger avec lui, pour vérifier de lui mm les vrais opinions des nigériens sur ce régime.
Qu il ns dise en quoi le quotidien du nigérien a changé? En quoi la qualité des services médicaux a changer? Quelle corruption on faisait hier qui est bani aujourd'hui hui?
Vs be tromperez plus personne. Apres 4 ans de politique 3N, vs déclarez que cette année y a crise alimentaire. Preuve que la promesse n pas tenue.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #24 nigérien fier 27-07-2015 16:19
le régime actuel passe son temps à se comparer aux régimes de Tandja, Question si le régime actuel arrive au pouvoir dans les mêmes conditions que celui de Tandja est ce qu'ils peuvent sortir le Niger du gouffre dans lequel Wanké nous a plongé? (+9 mois d'arriérés de salaire, Dettes extérieures, avec moins de 200 millions dans les caisses du trésor, école et santé n'en parlons même pas).
Pourtant MI a arrivé au moment où les richesses du pays fleurissaient (pas d'arriérés de salaires, dettes extérieures allégées, pétrole, sécurité, quiétude, école et santé en progrès) malgré tout la dette à augmenter, l’oisiveté augmenté à la fonction publique, pétrole plus cher que dans les pays n'en produise pas, fermeture des mines d'Imourarène, opacité dans la gestion des ressources naturelles, surfacturation, justice tendancieuse, irresponsabilité des membres du gouvernement, manque de sanction, création de charges inutiles...
Mon Niger fait pitié!!! :(( :(( :(( :(( :ne:
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #25 GAZAGURU MAÏBANTSORO 27-07-2015 18:25
Hey, nigérien fier/ignard! Ne sais-tu pas que c'était un deal entre Wanké et un certain fuyard? D'ailleurs l'éjecté de force par motion de censure d'un 20 Mai 2008, n'a dû régler cette dette par des astuces. Il a berné plus d'un fonctionnaire et travailleur nigériens qui se sont trouvés contraint d'accepter son invention du diable en ses FAMEUX BONS DE TRÉSORS. Autrement, il a intelligemment extorquer les nigériens et l'Etat du Niger car il a trouvé l'astuce de racheter ces BONS en inter-utilisant ses sbires qui les reprenaient à moindre valeur marchande avec l'argent public (35~40%) pour se faire rembourser à 100% sur son ordre, lui le PM de la 5ème Rép dessoudé de son poste par sa propre MAJORITÉ SANS ÂME. Quel idiot ignorant que tu es mon cher! Ou bien t'es un gosse venu au monde après la 6ème Rép de la Refondation de la Gouvernance Démocratique au Niger. Si oui; alors, tais-toi et suis les évènements en cours.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #26 hum 27-07-2015 19:13
@ Gazaguru , il faut verifier tes sources , Hama a ete censure le samedi 31 mai 2007 , c est trop recent .
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #27 hum 27-07-2015 19:17
Et puis les bons de tresore c etait en 95 au temps de la cohabitation.tu es trop confus mon frere
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #28 dan dawra 28-07-2015 06:57
tu auras du aller a la retraite apres toutes ces années a faire le griot pour tous les regimes depuis Kountché a ce jour,dommage pour un pere de famille.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #29 OMK 28-07-2015 07:48
Monsieur le conseiller, pour être très utile aux Nigériens, nous vous conseillons de dire au Président Issoufou de plaider auprès de son Patron Hollande un communiqué pour démentir ce qu'avait dit ce journal. Le problème est que tout Nigérien honnête croit beaucoup plus à la sincérité de ce journal que vous.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #30 Guialadjo 28-07-2015 08:10
"bobo dioulasso"
Ton écrit montre que tu es Djerma ethnocentriste. Hama n'est pas Djerma c'est un esclave des peuls, dans ce cas si tu tiens réellement à l'ethnocentrisme cherche à te coller à un Leader Djerma.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #31 Sambo 28-07-2015 09:46
VOILA AU MOINS UNE REPONSE INTELLIGENTE QUI NOUS CHANGE DES ANERIES PEDANTES DU SIEUR BAZOUM QUI NE FAISAIT QU'ENFONCER LE REGIME.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #32 Tamsir 28-07-2015 09:52
Tu as bien raison Sambo. Je pense qu'il faut laisser les questions de licates de communication a des professionnels et non a des individus pretentieux et maladroits qui font plus de mal, que de bien au regime.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #33 nigeri 28-07-2015 18:47
Chez nous au Niger la honte a perdu son sens .quand des responsables du pays passent leur temps a mentir au peuple .comme leur mégalomane de chef
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #34 GAZAGURU MAÏBANTSORO 28-07-2015 23:55
Voilà comment nous prenons les idiots au cerveau en plomb et cœur en pierre tel ce hum#26/#27 accoquinant acolyte de l'h+ypocrite fuyard. Semblable à l'autre qui ne voit que le superficiel sans jamais essayer d'aller plus loin en excursion dans la savane de sa compagne pour voir les fauves qui s'y grouillent; HUM, tu viens de humer ta poisse car nous avions sciemment présenté la forme confuse du sujet aux fins de comprendre si les aveugles sbires d'H+ se souviennent encore de la date fatidique de sa chute du fauteuil primatorial/5ème Rép; celle-là même qu'a déclenché "SA PROPRE MAJORITÉ SANS ÂME". Ahhh! Si les députés de cette Opposition ARDR destructive, savaient que le vrai-Charlie terré sous le jupon de la France depuis près d'une année, aiguise toujours sa dent contre eux! Ne caressant que la toison sans jamais tété les mamelles de cette France; si ce fuyard devint Pdt au Niger, il commencera par régler le compte à tous les parlementaires qui l'ont fait chuté du poste de PM.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #35 Banda 31-07-2015 08:21
ce monsieur, devait aller a la retraite ou leu de mentir au Nigériens raconté ds mensonges, no bla bla bla
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

campagne nouvelles chaines ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...Lire plus...
Publier le 18/10/2020, 05:56
appel-de-save-the-children-une-rentree-scolaire-securisee-pour-tous-les-enfants-au-niger Au cours de cette année 2020, Save the Children a lancé à travers le monde une campagne globale...Lire plus...
Publier le 17/10/2020, 12:38
haroun-printing-les-raisons-de-la-plainte-contre-l-activiste-bana-ibrahim-pour-chantage-et-tentative-d-extorsion-de-fonds Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 14/10/2020, 13:50
defense-et-securite-lancement-officiel-de-la-construction-d-un-memorial-en-hommage-aux-soldats-tombes-sur-le-front Le Président de la République, Chef Suprême des Armées, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé mercredi, 14...
Publier le 13/10/2020, 08:29
le-parlement-approuve-la-2eme-rectification-a-la-loi-de-finances-2020 Les parlementaires nigériens ont approuvé, ce lundi 12 octobre, la deuxième rectification de la...
Publier le 14/10/2020, 10:44
appui-a-la-societe-civile-2-milliards-fcfa-de-subventions-de-l-ue-pour-10-organisations-nigeriennes-a-travers-le-pasoc3 L’Union Européenne (UE) poursuit son appui au  renforcement des capacités des Organisations de la...
Publier le 13/10/2020, 08:40
paludisme-le-niger-enregistre-2449-deces-a-la-date-du-07-octobre-2020-gouvernement Le Niger a enregistré, du 1er Janvier au 07 octobre 2020, au total 2.449.858 cas de paludisme...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 13/10/2020, 08:40
paludisme-le-niger-enregistre-2449-deces-a-la-date-du-07-octobre-2020-gouvernement Le Niger a enregistré, du 1er Janvier au 07 octobre 2020, au total 2.449.858 cas de paludisme...
Publier le 14/10/2020, 10:44
appui-a-la-societe-civile-2-milliards-fcfa-de-subventions-de-l-ue-pour-10-organisations-nigeriennes-a-travers-le-pasoc3 L’Union Européenne (UE) poursuit son appui au  renforcement des capacités des Organisations de la...
Publier le 13/10/2020, 08:29
le-parlement-approuve-la-2eme-rectification-a-la-loi-de-finances-2020 Les parlementaires nigériens ont approuvé, ce lundi 12 octobre, la deuxième rectification de la...

Dans la même Rubrique

Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

17 octobre 2020
Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la semaine dernière une conférence de presse relative à la plainte que l’entreprise en charge...

Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

16 octobre 2020
Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel immeuble qui va abriter  tous les services relevant du Ministère des Finances. D’un coût...

Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

16 octobre 2020
Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement (DGA/MHA) M. Moussa Dandobi a présidé ce Jeudi 15 octobre 2020 la cérémonie d’ouverture de la conférence...

Célébration de la Journée Internationale de la Fille (JIF 2020) : un plaidoyer pour agir en faveur des filles, ces véritables actrices de changement

14 octobre 2020
Célébration de la Journée Internationale de la Fille (JIF 2020) : un plaidoyer pour agir en faveur des filles, ces véritables actrices de changement

A l’instar de la communauté internationale, le Niger a célébré le 11 octobre dernier, la Journée Internationale de la Fille (JIF). Pour l’édition 2020, la célébration de la JIF  a...

Projet « Voix des jeunes du Sahel » : les jeunes s’engagent pour un dialogue permanent avec les institutions

14 octobre 2020
Projet « Voix des jeunes du Sahel » : les jeunes s’engagent pour un dialogue permanent avec les institutions

A quelques mois de la fin du projet « La voix des jeunes du Sahel », les représentants de la jeunesse nigérienne se sont engagés à poursuivre et maintenir la dynamique pour...

Défense et sécurité: lancement officiel de la construction d'un Mémorial en hommage aux soldats tombés sur le front

14 octobre 2020
Défense et sécurité: lancement officiel de la construction d'un Mémorial en hommage aux soldats tombés sur le front

Le Président de la République, Chef Suprême des Armées, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé mercredi, 14 octobre 2020, la cérémonie officielle de lancement des travaux de construction du Mémorial des...