mercredi, 03 mars 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


SORAZ Niger IMG

La montagne a accouché d’une souris ! C’est en substance l’appréciation que font les travailleurs nigériens des conclusions du Conseil d’administration de la Société de raffinerie de Zinder (SORAZ). Le Conseil qui s’est tenu du 7 au 9 Juillet dernier à Niamey, a réunit les principaux actionnaires de la principale et unique raffinerie du pays c'est-à-dire l’Etat (40%) et la CNPC (60%).

Zeyna transfert argent bis

« Le Conseil a pris fin sur un échec total, c’est une grande déception pour nous ! » a confié à Actuniger.com,  Boukar Elemi, le secrétaire général du collectif des travailleurs nigériens à la SORAZ. Selon lui, les principales doléances des travailleurs nigériens qui étaient inscrites à l’ordre du jour de ce conseil n’ont pas été prises en compte. « C’est le 3e conseil au cours duquel les chinois tiennent tête au gouvernement » tient à préciser Boukar Elemi. Le secrétaire général du syndicat du personnel local de la SORAZ a énuméré par la même occasion les principales raisons  de leur déception : pas de statut pour le personnel,  ni de grille salariale pour les agents et le projet de compression du personnel chinois qui était à l’ordre du jour a aussi avorté.

 Le personnel local de SORAZ espérait beaucoup de ce conseil d’administration qui devrait se tenir en principe depuis la fin de l’année 2014 mais qui a été repoussé à deux reprises. Après une série de grèves en début d’année qui a paralysé le fonctionnement de la société, les agents locaux ont tempéré leur fronde en attendant les décisions du conseil qui vient de se tenir.

Il était d’ailleurs entendu que le gouvernement rappelle à l’ordre du jour la CNPC pour sa gestion de la SORAZ.

Selon Afrique Intelligence, la session du Conseil devrait permettre l’adoption d’une nouvelle grille salariale afin de réduire les disparités entre employés chinois et locaux. Alors que les 299 employés chinois représentent 87% de la masse salariale (environ 25.5 millions euros) contre 13% pour le personnel nigérien (425 employés, prés de 3.75 millions euros), la grille de 2013 prévoyait de faire progressivement monter la part des Nigériens à 20%.

« Il y a plus de 300 chinois qui travaillent actuellement à la SORAZ, il était prévu de réduire  ce nombre à 40 ou 50 agents dans le cadre de la nigerisation des travailleurs mais aussi parce qu’ils  constituent des charges énormes pour la société. Cela aurait permis à l'entreprise de respirer financièrement» nous a préciser Boukar Elimi.

Les autres sujets abordés durant la session du Conseil ont été relatifs à la maintenance de la raffinerie effectuée par la CNPC du 1er décembre au 15 janvier, une opération facturée à 16.5 millions d’euros aux autorités et qui n’a fait l’objet d’aucun appel d'offres. Aussi, la question de l'utilisation de l’enveloppe de 1,5 million d’euros affectée chaque année aux programmes de formation, figurait au menu du Conseil.

Il faut dire que l’Etat du Niger partait dans ses négociations en mauvaise posture. Selon nos sources, en marge de ces discussions relatives à la gestion de la société, le gouvernement comptait renégocier avec la CNPC les conditions de remboursement du prêt contracté auprès de la Chine dans le cadre de la construction de la raffinerie.

Les légitimes revendications du collectif des agents nigériens de la SORAZ  ont-elles été sacrifiées sur l’autel de la demande du gouvernement à bénéficier d’un assouplissement des échéances du prêt contracté ? L’avenir nous le dira.

En attendant, le personnel local de la SORAZ devra prendre son mal en patience et espérer des vents plus favorables pour que ses revendications soient véritablement prises en compte, ce qui suppose d’attendre un autre Conseil d’administration qui n’interviendra probablement pas, dans le meilleur des cas, avant l’année prochaine. A défaut d’urgence nationale !

A.Y. Barma

Actuniger.com

Commentaires  

+12 #1 mamaro 13-07-2015 08:46
C'est normal que les empolyers chinois soient mieux payes que les employers nigeriens parce qu'ils travaillent beaucoup mieux que vous.Dans ce monde actuel seul le travail paye surtout au niveau du prive. Mes chers freres deposer vos masques d'esprit trop syndicaliste et partisan en vous mettant au travail productif, car la CNPC n'est pas un ministere ou une direction central pour dormir, chomer, abandonner le service et etre payer la fin du mois
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #2 gaskérou 13-07-2015 09:18
ayez le don de soi et le goût d'apprendre .beaucoup d'entre vous ont été recrutés de manière fantaisiste juste pour qu'il ait des nigériens et non par nécessité car la raffinerie est entièrement automatisée si bien que bon nombre d'entre vont juste pour manger,bavarder et revenir.tous les postes nécessitant une connaissance pointue de cette technologie sont occupés par des chinois.alors,mettez plutôt la pression sur la formation dans un premier temps.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 toh kazi 13-07-2015 11:26
Lak
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 deboutNiger 13-07-2015 19:52
sil dimunuent le personel chinois a 40, je pense pas qu'il y ai assez de nigeriens qualifies pour faire le travail!! il faut le reconnaitre, le nigerien actuel ne sait que faire la politique!il faudrait beaucoup d'annees pour qu'on ai assez de travailleur experimentes pour faire fonctionner cette societe!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 observateur 13-07-2015 23:53
:cry: :cry: :(( :(( C'est desolant de voir à quel point le nigerien ne croit pas à son frere nigerien,,,,,,. Vs pensez que les chinois ont deux cerveaux ou 2 tetes???? avec tous les ingenieurs qu'on a en technique petroliere vs pensez que les nigeriens ne seront pas capable de faire fonctionner une raffinerie?? Vs oublier qu'on a meme une filiere petrole à la FAST de l'université de Ny,,,,on les forme prqoi a votre avis?? Pour elever les vaches??? Nn SVP,,,,,,meme si cè vrè que la politique a habitué certains aux gains faciles ce nè pas le cas pour tout le monde au Niger,,, et y a bien entendu bn nbre de nigeriens qui gagnent leur pain à la sueur de leur front,,,,
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 03/03/2021, 13:13
insecurite-3-soldats-et-un-civil-tues-dans-deux-attaques-armees-a-maine-soroa-et-dans-l-anzourou Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans...Lire plus...
Publier le 03/03/2021, 12:58
insecurite-humanitaire-les-violences-au-nord-ouest-du-nigeria-forcent-plus-de-7-600-personnes-a-fuir-au-niger-hcr L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la...Lire plus...
Publier le 02/03/2021, 16:50
situation-politique-le-comite-des-sages-de-la-cndh-appelle-au-dialogue-pour-la-paix-des-coeurs-et-des-esprits Communiqué du Conseil des Sages de la Commission nationale des droits humains (CNDH) suite aux...Lire plus...
Publier le 02/03/2021, 14:53
niger-tournons-la-page-s-inquiete-de-la-situation-nee-de-la-proclamation-des-resultats-globaux-provisoires-du-deuxieme-tour-de-l-election-presidentielle-communique Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 26/02/2021, 21:53
alkache-alhada-ministre-de-l-interieur-nous-n-accepterons-jamais-que-des-pyromanes-ou-que-des-individus-sans-foi-ni-loi-sapent-les-fondements-de-notre-nation  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse...
Publier le 27/02/2021, 23:23
mahamane-ousmane-de-l-injustice-jaillit-la-frustration-et-de-la-frustration-nait-la-revolte-interview-exclusive-avec-la-dw Le candidat battu aux élections présidentielles [selon les résultats provisoires proclamés par la...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 25/02/2021, 12:43
tensions-post-electorales-calme-precaire-a-niamey-internet-toujours-bloque Après 48h de violentes manifestations à Niamey, un calme précaire règne dans cette matinée du jeudi 25...

Dans la même Rubrique

Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

3 mars 2021
Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans la Région de Diffa,  par des assaillants  présumés membres de...

Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

3 mars 2021
Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la recrudescence de la violence dans le nord-ouest du Nigéria, qui a alimenté de...

Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

2 mars 2021
Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux candidats qualifiés pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. Cette élection, devrait...

Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

28 février 2021
Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger et les 4 opérateurs présents sur le marché national suite à la restriction de...

Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

26 février 2021
Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse nationale et internationale. L’occasion pour le Ministre de l’Intérieur, de revenir sur les...

Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

26 février 2021
Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et  appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

Communiqué de presse de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) suite au second tour de l'élection présidentielle du 21 février 2021.