mercredi, 25 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Boukari Ibrahim Sally

Le Procureur de la République près le Tribunal hors classe de Niamey a animé, hier mercredi dans la soirée, un point de presse relativement à la liberté provisoire qui a été accordée, quelques instants avant, à deux acteurs de la société civile poursuivis et inculpés pour « atteinte à la défense nationale ».

Selon Boukary Sally, « le ministère public est satisfait de la décision rendue par le juge d’instruction». Pour le procureur, l’essentiel est que le juge a reconnu les infractions visées par le bureau du Procureur. « La preuve en est que le parquet n’a pas jugé utile d’interjeter appel de l’ordonnance de refus de placement sous mandat de dépôt que le juge a rendu » a-t-il également déclaré.

Dans des propos liminaires, le Procureur est revenu sur les raisons de l’interpellation des deux acteurs de la société civile soulignant que « les propos tenus par les deux acteurs de la société civile notamment par Moussa Tchangari dans le rapport d’Alternative Espaces Citoyens, sont des propos que le parquet a estimé assez graves dans le contexte actuel ». De ce fait, les dispositions du Code pénal sur la base desquelles ils ont été poursuivis par le parquet sont constitutifs « d’atteinte grave à la défense nationale sur la base de l’article 63 alinéa 4 et de l’article 74 du Code Pénal ».

« Au niveau du juge d’instruction, ils ont été inculpés mais placés en liberté provisoire, cela ne veut pas dire qu’ils n’ont rien fait et qu’ils sont totalement libres de leurs mouvements » a estimé le procureur pour qui, il ne faudrait pas « crier sur tous les toits qu’ils sont libres et qu’ils n’ont rien fait ».

« Les faits pour lesquels ils ont été poursuivis par le parquet ont été reconnus par le juge d’instruction qui n’a pas estimé nécessaire de les placer sous mandat de dépôt parce qu’il a estimé qu’ils ont une garantie de représentation » a encore répété le procureur Sally avant d’ajouter que le juge va continuer à instruire le dossier jusqu’à arriver à la clôture de l’information et, éventuellement, « les renvoyer devant la juridiction de jugement si toutefois il trouve des charges contre eux ».

A.Y Barma

Actuniger.com

{jathumbnail off}

 Voici la Vidéo de la conférence de presse du Procureur Boukarry Sally, quelques instants après la fin de l’audience de comparutions des deux acteurs de la société civile, Moussa Tchangari et Nouhou Arzika (Images Labari TV).

 

 

 

Commentaires  

+7 #1 TOTO A DIT 28-05-2015 13:35
TOH!!!! :D Moussie PROCUREURERREUR..... POURQUOI ... :)) tu ne t'auto saisis pas aussi de certains dossiers? :D ;-0 :)) ;-0 :D
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #2 Kari 28-05-2015 15:15
Triste Niger, ni clair, précis dans les propos,
Continuez à chercher vos mots Monsieur, c'est aussi cela le Niger,
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #3 Le Subconscient 28-05-2015 15:55
Il faut reconnaitre que les humains portent tjrs le virus du péché originel duquel, AUCUN HOMME N'EST PARFAIT DANS CE BAS-MONDE. De par la conclusion de l'intrépide journaliste Antoine Glazer Rédacteur en Chef de la Lettre du Continent interviewant le Gd Maïtre François, "Tout individu est, à quelque degré près, franc-maçon". Et, les Djiins des uns sont plus enclins à nuire franc-maçonniquement plus que les autres. En effet, sur Terre, seul le St Prophète Mohamed (rsaws) eut sa poitrine nettoyée de la graine de la FRANC-MAÇONNERIE, par des Anges; d'où, les musulmans sont plus persécutés pour leur fidélité à cet Envoyé d'Allah (swt) pour avertir l'humanité de la finalité des incrédules à la BARRE DU TRIBUNAL SEIGNEURIAL OÙ SA BALANCE EST INFAILLIBLE. Le Ministère Public doit considérer l'inquiétude liée aux agents de l’État et autres FDS, fabriqués par le fuyard; et qui sont prompts à jouer le jeu pour lesquel, ils furent placés près des coquilles pleines de postes stratégiques.
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #4 tapargaza 28-05-2015 15:56
Tellement il est gêné quant il parlait a la télé :eek: problème de conscience :((
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #5 MAGANI 28-05-2015 15:57
Je n'ai rien compris de ce que le procureur a dit?
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #6 goge 28-05-2015 16:01
le procureur a été clair les accusés sont inculpés mais mis en liberté provisoire. Il n'ya ps plus clair sauf pour les.......
Citer | Signaler à l’administrateur
+11 #7 baga 28-05-2015 18:16
on dirait que il est un peu gêner pour s’exprimer correctement ! autrement je ne vois pas aucune utilité de cette sortie médiatique
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #8 askia 28-05-2015 18:44
VOICI UNE NOMINATION de complesance un PR qui a toutes les peines du monde pour enfanter une phrase
Il ferait mieux d'aller chercher un autre boulot..... La justice nigérienne mérite mieux.....
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #9 kayfi 28-05-2015 18:55
Ouvrez bien les yeux et les oreilles, il ya bien la une delonstration d de force ki ne dit pas son nom.Depuis quand la société civile et telle comparable a l'appareil de l'Etat. Qu'est ce qui vs arrivent les nigeriens???
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #10 Gaskiya 28-05-2015 21:22
Ce procureur de la république est politisé, mais attendez qui nome le procureur c'est le président. Donc il fait partie de ce gouvernement bado satanique
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #11 killman 28-05-2015 22:41
"d’atteinte grave à la défense nationale sur la base de l’article 63 alinéa 4 et de l’article 74 du Code Pénal" Ces genres d`articles ne sont pas digne d`un pays democratique. Il doit etre precis a l`etat actuel personne n`est a l`abris de l`abus du pouvoir politique. a ce que je sache, il n`a pas finance, arme ou proteger des elements de boko haram. Tout ce qu`il a dit c`est la verite sur le terrain. Le governement peut deployer la presse nationale et internationale pour verifier la veracite des faits au lieu d'embastiller des innocents commes dans un regime militaire ou autoritarian .Pourquoi enfermer des nigeriens parcequ`ils ont denonce une situation injuste?
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #12 bobo dioulasso 28-05-2015 23:25
Un procureur qui ne s exprime pas très bien en
Français oh mon niger je ne te reconnaît plus
Rien que des bougnoules.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 badeau 29-05-2015 00:21
si on doit restituer la responsabilité de mort de nous 43 soldats + les 30 disparus, ce Nouhou Arzika ? Moussa thangari ? les 5 chefs des villages ? Hama Amadou ? Bazoum ? Ousmane ? Seyni Oumarou ? responsables militaires ?...... mais surement il ya un responsable
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 way waye adon tahia 31-05-2015 11:56
PROCUREUR!!!!!! :z: au moins toi tu reconnais la garantie de representation dans d'autres cieux des elus (Maires)sont mis au mandat dépôt quelle republique !!!! 2 poids 2 mesures
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Inconito 07-05-2020 11:50
Citation en provenance du commentaire précédent de bobo dioulasso :
Un procureur qui ne s exprime pas très bien en
Français oh mon niger je ne te reconnaît plus
Rien que des bougnoules.

En tout cas il s'exprime mieux que ton père
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 25/11/2020, 17:51
argentine-le-footballeur-diego-maradona-est-mort-a-l-age-de-60-ans La légende du football Diego Maradona est décédée ce matin à la suite d'un arrêt cardio-respiratoire à...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 15:57
disparition-de-tandja-mamadou-l-ancien-president-sera-inhume-ce-jeudi-a-maine-soroa-sa-ville-natale Les obsèques officielles de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou auront lieu le jeudi 26...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 13:26
droit-de-l-enfant-atelier-de-formation-des-journalistes-des-membres-du-parquet-et-de-la-pj-sur-le-droit-a-l-image-des-enfants-au-sein-des-medias-2 En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 12:54
campagne-contre-les-violences-a-l-egard-des-femmes-et-des-filles-les-chefs-traditionnels-au-coeur-de-la-prevention Démarrage aujourd’hui 25 novembre 2020 de la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences à...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 10:24
disparition-de-tandja-mamadou-le-peuple-nigerien-vient-de-perdre-un-de-ses-illustres-fils-selon-hama-amadou-son-ancien-premier-ministre-et-bras-droit Dans son message de condoléances, l’ancien premier ministre (2000 à 2007) Hama Amadou  a tenu à...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 19/11/2020, 16:29
elections-rien-ne-s-oppose-a-ce-que-les-differents-scrutins-se-deroulent-aux-dates-prevues-a-estime-le-president-issoufou-apres-le-retrait-de-sa-carte-d-electeur Le Président de la république a procédé ce jeudi 19 novembre 2020 au retrait de sa carte d’électeur....
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...

Dans la même Rubrique

Disparition de Tandja Mamadou : l’ancien président sera inhumé ce jeudi à Mainé-Soroa, sa ville natale

25 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : l’ancien président sera inhumé ce jeudi à Mainé-Soroa, sa ville natale

Les obsèques officielles de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou auront lieu le jeudi 26 novembre au Palais de la Présidence de Niamey où un hommage national lui sera...

Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

25 novembre 2020
Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25 novembre 2020 à Niamey, une formation à l’endroit des journalistes, du parquet et des...

Campagne contre les violences à l’égard des femmes et des filles : les chefs traditionnels au cœur de la prévention

25 novembre 2020
Campagne contre les violences à l’égard des femmes et des filles : les chefs traditionnels au cœur de la prévention

Démarrage aujourd’hui 25 novembre 2020 de la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences à l’égard des femmes et des filles sous le thème ‘’Orangez le monde : financez,...

Disparition de Tandja Mamadou : « le peuple nigérien vient de perdre un de ses illustres fils » selon Hama Amadou, son ancien premier ministre et bras droit

25 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : « le peuple nigérien vient de perdre un de ses illustres fils » selon Hama Amadou, son ancien premier ministre et bras droit

Dans son message de condoléances, l’ancien premier ministre (2000 à 2007) Hama Amadou  a tenu à rendre hommage au défunt président Tandja Mamadou, décédé le mardi 24 novembre, et dont...

Disparition de Tandja Mamadou : le président Issoufou reporte sa visite dans la région de Maradi

24 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : le président Issoufou reporte sa visite dans la région de Maradi

Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président Issoufou Mahamadou a décidé de reporter la visite qu’il devrait entamer dans la...

Disparition de l’ancien président Tandja Mamadou : le gouvernement décrète un deuil national de trois (3) jours (Communiqué)

24 novembre 2020
Disparition de l’ancien président Tandja Mamadou : le gouvernement décrète un deuil national de trois (3) jours (Communiqué)

Suite à la disparition de l’ancien Président de la République, Tandja Mamadou, le gouvernement a décrété un deuil national de trois (3) jours sur toute l’étendue du territoire national, selon...