mardi, 21 janvier 2020
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......


Infirmiers maladie ebola

Mobilisation générale en Afrique de l'Ouest : selon l’OMS, la région fait face à la plus grave épidémie jamais signalée de fièvre hémorragique Ebola. L'Organisation mondiale de la Santé a donc convoqué une réunion d'urgence de onze pays à Accra, au Ghana, afin de prendre « des mesures drastiques » pour empêcher la propagation du virus. 

L’épidémie d’Ebola a fait depuis quatre mois plus de 460 morts sur presque 760 cas recensés dans seulement trois pays - la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone -. Des chiffres en très nette augmentation par rapport au bilan donné par l’OMS il y a une dizaine de jours. Celui des décès a fait un bond de 38% et celui du nombre de cas de 27%. Mais tous les cas de fièvre hémorragique signalés n’ont pas été confirmés comme étant causés par le virus Ebola. Et la crainte aujourd’hui est que le virus se propage dans toute la sous-région ouest-africaine. Une crainte de l’OMS, partagée avec chacun des pays de la sous-région qui n’ont pas encore été touchés par l’épidémie.

Quelles mesures prendre pour enrayer la maladie dans les trois pays contaminés ? Comment éviter la contamination dans les pays encore préservés ? Que coûte la prévention contre l’épidémie ? Qui va financer ? Comment se préparer à faire face à une éventuelle arrivée du virus dans des pays comme la Guinée Bissau, la Côte d’Ivoire, le Mali ou le Sénégal ? Autant de questions qui seront abordées, en essayant d’y apporter des réponses concrètes lors des ces deux jours de conclave. A noter que deux Guinéens qui ont vaincu le virus tueur d’Ebola se trouvent dans la capitale ghanéenne. Leurs témoignages vont encourager celles et ceux qui se mobilisent contre l’épidémie, notamment la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Mali et la Guinée Bissau, quatre pays jusqu’à présent préservés et aujourd’hui particulièrement menacés, selon l’OMS.

La « viande de brousse » interdite en Côte d’Ivoire

Chacun des onze pays d’Afrique de l’Ouest qui participent à la réunion d’Accra pour lutter contre l’épidémie d’Ebola a jugé dès le début que la menace de propagation était très sérieuse, sans pour autant restreindre les mouvements transfrontaliers ni de mesures particulières dans les aéroports.

Le gouvernement ivoirien, par exemple, expliquait dès le mois de mars qu’on ne peut pas fermer les frontières aux petits animaux comme l’agouti, ce rongeur prisé dans la cuisine ivoirienne, le porc-épic ou encore la biche. Et qu’il était donc inutile de limiter les voyages des personnes vers ou depuis la Guinée et le Libéria voisins. En revanche, la consommation du gibier et de la « viande de brousse » a été interdite jusqu’à nouvel ordre.

Il y a trois semaines, le directeur de l'Institut national d'hygiène publique, Simplice Dagnan, déplorait la baisse de la vigilance, avec notamment la reprise de la chasse des gibiers interdits dans certaines régions de Côte d’Ivoire, où aucun cas du virus Ebola n’a été signalé jusqu’ici. Au niveau de la sensibilisation, le gouvernement ivoirien maintient sa recommandation à toute personne à se rendre dans la structure sanitaire la plus proche dès la moindre fièvre et le moindre saignement. « Les dispositions qui ont été prises depuis le mois de mars n’ont pas varié jusqu’à présent, explique le docteur Dagnan au micro de RFI. Nous avons mis en place ce que nous avons appelé : le poste de coordination avancé le long de la frontière de Haute-Guinée et jusqu’à San-Pédro [sur la côte atlantique NDLR], et aucun cas (d’Ebola) n’a été détecté jusqu’à présent en Côte d’Ivoire ».

Plus de prévention nécessaire au Mali

Au Mali, les autorités exhortent la population à s’impliquer davantage dans la prévention. « Il faut une plus forte implication des communautés pour faciliter la tâche des praticiens, insiste le chargé de communication du ministère de la Santé publique, Markacié Daoue. On ne doit pas baisser les armes tant que l’on n’a pas la certitude que le dernier cas remonte à plus de 45 jours ».

Enfin au Sénégal, le contrôle sanitaire a été renforcé au niveau du port de Dakar, de l'aéroport et de certaines frontières terrestres. Des marchés à vocation sous-régionale ont été suspendus dans la région de Kolda, frontalière avec la Guinée.

RFI

{jathumbnail off}

Ajouter un Commentaire

FSA

Top de la semaine

Publier le 20/01/2020, 09:54
enseignement-superieur-debut-d-une-greve-d-un-mois-dans-les-universites-publiques Les enseignants des universités publiques du Niger (UPN) ont entamé, ce lundi 20 janvier, une grève...Lire plus...
Publier le 18/01/2020, 22:37
hommage-au-capitaine-na-allah-mori-et-aux-88-heros-tombes-sur-le-champ-d-honneur-a-chinagoder-par-djibril-bare  Quand je sus par « La Radio Mondiale » combien de héros étaient tombés au commandement...Lire plus...
Publier le 18/01/2020, 20:31
diffa-n-glaa-pres-de-100-milliards-d-investissements-sur-trois-ans-comite-national  Le Président du Comité d’organisation de la fête tournante du 18 décembre 2020, ‘’Diffa...Lire plus...
Publier le 18/01/2020, 18:08
situation-securitaire-declaration-de-l-opposition-politique-frddr  Front pour la Restauration de la Démocratie et la Défense de la  République...Lire plus...
Publier le 18/01/2020, 17:14
le-smartphone-un-bon-instrument-au-service-de-la-liberte-d-expression-par-zakaria-abdourahaman Le vœu cartésien de voir la science ‘’rendre l’homme maître et possesseur de la nature’’ s’est réalisé...Lire plus...
Publier le 18/01/2020, 09:34
mpr Le Mouvement patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) est de nouveau secoué par une nouvelle...
Publier le 16/01/2020, 15:13
medias-le-journaliste-salou-gobi-vire-de-son-poste-a-l-ortn-pour-des-propos-polemiques-video  Depuis quelques jours, une nouvelle polémique défraie la chronique particulièrement sur les...
Publier le 18/01/2020, 18:08
situation-securitaire-declaration-de-l-opposition-politique-frddr  Front pour la Restauration de la Démocratie et la Défense de la  République...
Publier le 17/01/2020, 19:08
front-social-quelques-echauffourees-a-niamey-suite-a-la-manifestation-interdite-de-la-societe-civile A Niamey, des échauffourées ont éclaté ce vendredi en début d’après-midi, entre la police et des...
Publier le 16/01/2020, 16:19
societe-civile-une-manifestation-prevue-ce-vendredi-en-soutien-aux-fds-et-contre-la-presence-des-forces-etrangeres Le Cadre d’action et de concertation de la société civile n’en démord pas sur sa volonté de...
Publier le 18/01/2020, 09:34
mpr Le Mouvement patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) est de nouveau secoué par une nouvelle...
Publier le 17/01/2020, 19:08
front-social-quelques-echauffourees-a-niamey-suite-a-la-manifestation-interdite-de-la-societe-civile A Niamey, des échauffourées ont éclaté ce vendredi en début d’après-midi, entre la police et des...
Publier le 16/01/2020, 15:13
medias-le-journaliste-salou-gobi-vire-de-son-poste-a-l-ortn-pour-des-propos-polemiques-video  Depuis quelques jours, une nouvelle polémique défraie la chronique particulièrement sur les...
Publier le 17/01/2020, 19:32
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-17-janvier-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 17 janvier 2020, dans la salle habituelle...
Publier le 17/01/2020, 07:49
defense-promotion-et-nomination-d-officiers-superieurs-des-fan-decret Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou a signé un...

Dans la même Rubrique

Education : le Fond de solidarité islamique (FSID) mobilise 30 millions de dollars en faveur des enfants déscolarisés au Niger

14 janvier 2020
Education : le Fond de solidarité islamique (FSID) mobilise 30 millions de dollars en faveur des enfants déscolarisés au Niger

Le Fonds de solidarité islamique pour le développement (FSID) et la Banque islamique de développement (BID) vont mobiliser une enveloppe de 30 millions de dollars en faveur des enfants déscolarisés....

Éducation : déclaration du BEN/SYNACEB du 8 janvier 2020

8 janvier 2020
Éducation : déclaration du BEN/SYNACEB du 8 janvier 2020

Le Bureau Exécutif du Syndicat National des Agents Contractuels et fonctionnaires de l’Education de Base (SYNACEB) ; profondément touché par la situation de l’insécurité grandissante dans plusieurs régions du pays...

Atelier de validation du PSNSC : la santé communautaire au menu des débats

5 novembre 2019
Atelier de validation du PSNSC : la santé communautaire au menu des débats

Le Palais des congrès de Niamey abrite, du 04 au 05 novembre  un atelier de validation du plan stratégique national santé communautaire (PSNSC) 2019-2023  sous la houlette du Ministre de...

Éducation des filles au Niger : un appui de 7 millions de dollars Cdn du Canada

31 octobre 2019
Éducation des filles au Niger : un appui de 7 millions de dollars Cdn du Canada

Le gouvernement du Canada a fait un don de 7 millions de dollars (5,2 millions de dollars américains) à l'UNICEF, qui sera utilisé au cours des trois prochaines années pour...

SANTÉ: 200 millions de FCFA injectés par semaine pour la gratuité de soins (Ministre de la Santé)

28 octobre 2019
SANTÉ: 200 millions de FCFA injectés par semaine pour la gratuité de soins (Ministre de la Santé)

L’Etat du Niger débloque la somme de 200 millions de FCFA par semaine  depuis près de  6 mois pour accompagner la gratuité de soins, annonce ce samedi 25 octobre  le...

Santé: solidaire de Dr Dillé, le syndicat des médecins spécialistes exige plus de transparence dans les évacuations sanitaires

23 octobre 2019
Santé: solidaire de Dr Dillé, le syndicat des médecins spécialistes exige plus de transparence dans les évacuations sanitaires

DÉCLARATION DU SMES SUR AFFAIRE DR DILLE Mesdames et messieurs ; Camarades militants et sympathisants des Associations et Syndicats amis ici présents ; Camarades militants du SMES ; Honorables invités,