mardi, 21 janvier 2020
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......
nita 4


virus ebola 0Des cas suspects pouvant être des cas de fièvre Ebola ont été repérés au Liberia, selon les autorités locales. En Guinée, une épidémie de cette fièvre mortelle a été déclarée. Quatre-vingt-sept cas suspects de fièvre hémorragique virale ont été signalés, dont soixante-et-un décès. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) précisait que seuls treize cas ont été à ce jour formellement confirmés comme étant Ebola ; des cas aussi confirmés par des laboratoires.

Après la Guinée frappée par des cas de fièvre hémorragique, dont celle provoquée par le virus Ebola, c'est au tour du Liberia d'être touché a priori par l'épidémie. Six cas suspects d'Ebola ont été détectés lundi au Liberia, dont cinq mortels. L'OMS tire la sonnette d'alarme mais reste prudente. Il faut bien faire la distinction entre les cas « confirmés » et les cas « suspects » pour éviter toute panique et bien adapter la réponse sanitaire à la situation.

Pour Tarik Jasarevic, porte-parole de l'OMS, l'existence de l'épidémie est certaine puisqu'elle a été confirmée par un laboratoire : « On parle de cas suspects tant que ce n’est pas confirmé car il y a des maladies qui peuvent avoir comme résultat les mêmes symptômes ».Il faut donc faire attention aux mauvaises interprétations, insiste Tarik Jasarevic . «Ce qui est important au-delà des chiffres, c’est de mettre en place toutes les mesures nécessaires pour contenir cette épidémie et pour qu’il n’y ait justement pas une transmission au-delà des frontières ou au-delà de la région qui a été affectée à en premier lieu ». L'OMS confirme qu'elle  travaille activement avec les autorités de la région, et notamment en Guinée, pour apporter son soutien aux autorités qui ne savent pas nécessairement comment s’y prendre. C'est en effet la première fois qu’il y a une épidémie d'Ebola en Guinée.

Pas de traitement mais un isolement des malades

Il n'existe pas de traitement pour cette fièvre très contagieuse. Les seules moyens d'action sont la prévention de la propagation, et c'est ce à quoi s'attellent les autorités guinéennes. Pour tenter d'éviter la propagation de la maladie, il est nécessaire de mettre en place des mesures et des protocoles précis, explique le porte-parole de l'OMS : « Il s’agit notamment d’établir les endroits d’isolement pour les cas confirmés, d’apporter des soins à ces cas-là. Il s’agit de trouver les contacts des personnes qui ont approché les cas confirmés, car la fièvre hémorragique d’Ebola est très contagieuse. Elle se transmet assez rapidement. Il faut qu’on suive ces cas pour voir s’ils développent des symptômes. Il faut aussi qu’il y ait des capacités de laboratoire pour confirmer les cas ». 

Enfin, pour l'OMS, les personnels de santé doivent absolument être protégés : « Il faut aussi que les médecins et les infirmiers, tous ceux qui reçoivent les malades, qu’ils sachent comment s’y prendre pour ne pas être victimes eux-mêmes. Ce sont les travailleurs de santé locaux qui sont en première ligne de front pour contenir l’épidémie ».

Les cas suspects à Conakry ne sont des cas de fièvres Ebola

Concernant la capitale de la Guinée dont on avait annoncé qu'elle était elle-même touchée par l'épidémie de fièvre Ebola, il semble que les 3 cas de fièvre hémorragique qui ont fait deux morts à Conakry ne soient pas reliés au virus Ebola. Les premiers résultats d'analyses effectués à l'Institut Pasteur de Dakar contredisent en effet les informations de l'Unicef données dimanche. La nature de cette fièvre « reste à déterminer », selon le Dr Sakoba Keïta du ministère guinéen de la Santé contacté par l'AFP. Le ministère de la Santé a d'ailleurs demander aux populations de garder leur calme car la maladie reste pour le moment « circonscrite ».

RFI

Commentaires  

0 #1 sssssssss 26-03-2014 12:24
IL ne faut pas contourner ,il faut dire la vérité à la population.
Il faut que les états prennent des mesures de prévention radicales.: destructions de tous les objets et maisons des malades (avec indemnisation), sécurisation des zones interdiction de voyager, fermetures des frontières, matériel de protection pour les agent de santé ect ...
Il ne faut pas blaguer avec le FEU.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

FSA

Top de la semaine

Publier le 20/01/2020, 09:54
enseignement-superieur-debut-d-une-greve-d-un-mois-dans-les-universites-publiques Les enseignants des universités publiques du Niger (UPN) ont entamé, ce lundi 20 janvier, une grève...Lire plus...
Publier le 18/01/2020, 22:37
hommage-au-capitaine-na-allah-mori-et-aux-88-heros-tombes-sur-le-champ-d-honneur-a-chinagoder-par-djibril-bare  Quand je sus par « La Radio Mondiale » combien de héros étaient tombés au commandement...Lire plus...
Publier le 18/01/2020, 20:31
diffa-n-glaa-pres-de-100-milliards-d-investissements-sur-trois-ans-comite-national  Le Président du Comité d’organisation de la fête tournante du 18 décembre 2020, ‘’Diffa...Lire plus...
Publier le 18/01/2020, 18:08
situation-securitaire-declaration-de-l-opposition-politique-frddr  Front pour la Restauration de la Démocratie et la Défense de la  République...Lire plus...
Publier le 18/01/2020, 17:14
le-smartphone-un-bon-instrument-au-service-de-la-liberte-d-expression-par-zakaria-abdourahaman Le vœu cartésien de voir la science ‘’rendre l’homme maître et possesseur de la nature’’ s’est réalisé...Lire plus...
Publier le 18/01/2020, 09:34
mpr Le Mouvement patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) est de nouveau secoué par une nouvelle...
Publier le 16/01/2020, 15:13
medias-le-journaliste-salou-gobi-vire-de-son-poste-a-l-ortn-pour-des-propos-polemiques-video  Depuis quelques jours, une nouvelle polémique défraie la chronique particulièrement sur les...
Publier le 18/01/2020, 18:08
situation-securitaire-declaration-de-l-opposition-politique-frddr  Front pour la Restauration de la Démocratie et la Défense de la  République...
Publier le 17/01/2020, 19:08
front-social-quelques-echauffourees-a-niamey-suite-a-la-manifestation-interdite-de-la-societe-civile A Niamey, des échauffourées ont éclaté ce vendredi en début d’après-midi, entre la police et des...
Publier le 16/01/2020, 16:19
societe-civile-une-manifestation-prevue-ce-vendredi-en-soutien-aux-fds-et-contre-la-presence-des-forces-etrangeres Le Cadre d’action et de concertation de la société civile n’en démord pas sur sa volonté de...
Publier le 18/01/2020, 09:34
mpr Le Mouvement patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) est de nouveau secoué par une nouvelle...
Publier le 17/01/2020, 19:08
front-social-quelques-echauffourees-a-niamey-suite-a-la-manifestation-interdite-de-la-societe-civile A Niamey, des échauffourées ont éclaté ce vendredi en début d’après-midi, entre la police et des...
Publier le 16/01/2020, 15:13
medias-le-journaliste-salou-gobi-vire-de-son-poste-a-l-ortn-pour-des-propos-polemiques-video  Depuis quelques jours, une nouvelle polémique défraie la chronique particulièrement sur les...
Publier le 17/01/2020, 19:32
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-17-janvier-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 17 janvier 2020, dans la salle habituelle...
Publier le 17/01/2020, 07:49
defense-promotion-et-nomination-d-officiers-superieurs-des-fan-decret Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou a signé un...

Dans la même Rubrique

Education : le Fond de solidarité islamique (FSID) mobilise 30 millions de dollars en faveur des enfants déscolarisés au Niger

14 janvier 2020
Education : le Fond de solidarité islamique (FSID) mobilise 30 millions de dollars en faveur des enfants déscolarisés au Niger

Le Fonds de solidarité islamique pour le développement (FSID) et la Banque islamique de développement (BID) vont mobiliser une enveloppe de 30 millions de dollars en faveur des enfants déscolarisés....

Éducation : déclaration du BEN/SYNACEB du 8 janvier 2020

8 janvier 2020
Éducation : déclaration du BEN/SYNACEB du 8 janvier 2020

Le Bureau Exécutif du Syndicat National des Agents Contractuels et fonctionnaires de l’Education de Base (SYNACEB) ; profondément touché par la situation de l’insécurité grandissante dans plusieurs régions du pays...

Atelier de validation du PSNSC : la santé communautaire au menu des débats

5 novembre 2019
Atelier de validation du PSNSC : la santé communautaire au menu des débats

Le Palais des congrès de Niamey abrite, du 04 au 05 novembre  un atelier de validation du plan stratégique national santé communautaire (PSNSC) 2019-2023  sous la houlette du Ministre de...

Éducation des filles au Niger : un appui de 7 millions de dollars Cdn du Canada

31 octobre 2019
Éducation des filles au Niger : un appui de 7 millions de dollars Cdn du Canada

Le gouvernement du Canada a fait un don de 7 millions de dollars (5,2 millions de dollars américains) à l'UNICEF, qui sera utilisé au cours des trois prochaines années pour...

SANTÉ: 200 millions de FCFA injectés par semaine pour la gratuité de soins (Ministre de la Santé)

28 octobre 2019
SANTÉ: 200 millions de FCFA injectés par semaine pour la gratuité de soins (Ministre de la Santé)

L’Etat du Niger débloque la somme de 200 millions de FCFA par semaine  depuis près de  6 mois pour accompagner la gratuité de soins, annonce ce samedi 25 octobre  le...

Santé: solidaire de Dr Dillé, le syndicat des médecins spécialistes exige plus de transparence dans les évacuations sanitaires

23 octobre 2019
Santé: solidaire de Dr Dillé, le syndicat des médecins spécialistes exige plus de transparence dans les évacuations sanitaires

DÉCLARATION DU SMES SUR AFFAIRE DR DILLE Mesdames et messieurs ; Camarades militants et sympathisants des Associations et Syndicats amis ici présents ; Camarades militants du SMES ; Honorables invités,