vendredi, 22 novembre 2019
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

WhatsApp Image 2019 08 28 at 18.43.25

pose pierre amphietatre uiversiteLe ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, M. Asmane Abdou, a procédé vendredi dernier à la pose de la 1ère pierre pour la construction d'un amphithéâtre d'une capacité de mille places à la Faculté des Sciences et Techniques (FAST) de l'Université Abdou Moumouni de Niamey (UAM). Avec cet amphithéâtre de mille places, les problèmes d'infrastructures d'accueil de cette faculté seront atténués.

La cérémonie s'est déroulée en présence du vice recteur de l'Université, Pr Boureima Amadou, des doyens des facultés, des chefs de département de la FAST, du représentant de l'entreprise, M. Issoufou Saidou dit Tinni, des étudiants et de plusieurs invités.

En procédant à la pose de la première pierre, le ministre en charge de l'Enseignement supérieur a indiqué que la formation, la recherche et l'innovation sont des facteurs indispensables pour disposer de ressources humaines capables d'impulser le développement et par la même occasion procurer au peuple une amélioration de son bien-être. ''C'est dans ce cadre que le gouvernement du Niger à sa tête SE Birgi Rafini et du Président de la République, chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a fait de l'éducation une priorité dans le programme de la renaissance'' a indiqué le ministre Asmane Abdou. Cette politique passe par l'accroissement des infrastructures et la formation des enseignants pour un enseignement de qualité. «C'est donc en articulation avec cette politique que nous avons l'honneur de poser la première pierre pour le 2ème amphithéâtre de mille places. Je vous garantis que mon département ministériel s'investira et je veillerai personnellement, pour que le délai d'exécution soit respecté », a-t-il confié.
M. Asmane Abdou a indiqué que le Président de la République en personne a donné des instructions pour que l'ensemble des étudiants qui avaient sollicité une inscription dans une faculté quelconque soit accepté. «C'est vrai que la capacité d'accueil ne permet à l'université d'absorber tout ce flux. C'est pourquoi, nous avons cherché à mettre à votre disposition des amphithéâtres de grande capacité. J'espère que les instructions du Président de la République seront respectées », a-t-il dit.
Le représentant de l'entreprise Zakou Jibo, a rassuré le ministre que le délai de construction de dix huit (18) mois sera respecté dans l'intérêt du Niger et afin d'atteindre les objectifs fixés par le Président de la République, Chef de l'Etat SE Issoufou Mahamadou. Ces objectifs visent essentiellement à garantir un enseignement de qualité dans des conditions favorables. M. Issoufou Saidou dit Tinni a souligné que le respect d'un engagement, est un acte d'obéissance en Dieu. Il a confié que son entreprise s'investira pleinement pour remettre l'infrastructure dans les délais impartis et permettre à nos jeunes frères de prendre les cours dans des conditions optimales.
Quant au vice recteur de l'UAM, Pr Boureima Amadou, il a rappelé que depuis la création de l'Université, elle a formé des cadres qualifiés pour les services publics et privés avant de souligner qu'en 2012, l'institution a formé 29.229 diplômes dans les différents champs disciplinaires. Le vice recteur a aussi dit que 12.788 étudiants sont régulièrement inscrits en 2012-2013 et plus de 6.140 nouveaux viendront s'ajouter cette année parmi lesquels 682 pour la faculté des sciences et techniques.
Pour le doyen de la faculté des sciences et techniques, Pr Alassane Abdoulaye, il y a longtemps que qu'ils attendent ce moment. En effet, dit-il, au regard des besoins cruciaux d'infrastructures de la faculté, la construction d'un Amphithéâtre de grande capacité est plus qu'opportune. «Chaque année, les effectifs d'étudiants augmentent considérablement, atteignant 2.622 étudiants en 2012/2013, dont une section de près de 700 étudiants et 9 sections de plus de 100 étudiants chacuen. Dans le même temps, la capacité d'accueil de la faculté se limite à deux amphithéâtres de 300 et 150 places et une salle de cours de 90 places. ''La capacité d'accueil de notre faculté est donc largement dépassée'' a-t-il souligné.
Pour la rentrée 2013/2014, la Faculté des Sciences et Techniques a enregistré 2.100 demandes d'inscription. 682 dossiers ont été retenus et près de 400 sont sur les listes d'attente. Il a indiqué que la construction de cet amphithéâtre qui vient augmenter la capacité d'accueil apparaît comme un début de solution aux difficultés rencontrées dans la gestion des effectifs. En effet, les retards accusés dans le déroulement des années académiques sont pour l'essentiel imputables à l'insuffisance des salles de cours, des laboratoires et équipements de travaux pratiques. Il a aussi sollicité le démarrage rapide de la construction des salles de cours de 250 places prévues en même temps que l'amphi 1.000 places mais aussi des laboratoires de travaux pratiques.

Seini Seydou Zakaria

Le Sahel

Commentaires  

0 #1 kkk 21-10-2013 15:47
c grav wallahi
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #2 Sani Galadima 22-10-2013 07:48
Avec 8.000 Nouveaux bacheliers chaque année, et plus 13.000 inscris dans les différentes facultés, Il faudrait construire chaque année et ce pendant 5 ans :
- 5 Amphithéâtre de 1.000 Places (1 pour chaque université et 2 pour l'UAM);
- 11 Amphithéâtre de 500 Places (2 pour chaque université et 4 pour l'UAM);
- 16 Salles de cours de 250 Places (3 pour chaque Universités et 7 pour l'UAM) pour résorber le flux des nouveaux bacheliers sans cesse croissant chaque année (ce qui est souhaitable et encourageant) et répartir les anciens étudiants dans les différentes spécialités (en manque crucialement mais si important pour notre pays). C'est le minimum qu'il faut pour les 10 à 15 prochaines années.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Sani Galadima 22-10-2013 07:52
Tenez bien, ces nombres des amphis et salles à créer ne sont pas pris au minimum par simple hasard. Faites une petite projection pour 10 à 15 années à venir, avec la croissance actuelle du nombre des étudiants (2.000 par an soit 25%), l'accumulation des anciens suivant les années (4 ans de faculté en moyenne), vous trouverez qu’ils seront dans les 50.000 à 60.000 cumulé dans les différentes universités du pays (S'il y aura bien sûr des politiques d'encouragement et de soutient à l'enseignement supérieur comme le chante les autorités). Et s'il n’y aura pas une bonne planification (ce qui a été toujours le drame dans ce pays), dans les infrastructures d'accueil et des programmes d'insertion dans la vie socio-économique e du pays, imaginez la catastrophe qui se dessine à l'horizon. Vous me parlerez peut-être des échecs et la déperdition dans le milieu académique et scolaire en générale.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #4 Sani Galadima 22-10-2013 07:54
Et bien justement c’est le manque de toutes ces politiques, de la qualité des enseignements et de l’issue que ces derniers réservent aux étudiants qui décourage le décollage de l’enseignement sup et moyen et anéantissent ainsi toutes les chances du développement et du progrès qu’a tant besoin la nation et le peuple tout entier. :sad: :(( :sad: :sad:

:eek: Nous n'essayons pas de dramatiser, mais alertons tous les acteurs pour une meilleure prise de conscience face à ce problème sur la résolution duquel reposera considérablement l'avenir de notre pays car il s'agit de la formation des ressources humaines de demain, le seul et véritable vecteur du développement durable. Qu’Allah nous sauve en nous donnant le courage, la volonté et la détermination de trouver les moyens de prendre en charge les vrais problèmes qui nous assaillent car Il nous a déjà accordé l’intelligence d’y parvenir et que c’est à nous d’y prendre garde. AMEN !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #5 aibou danje ibey 22-10-2013 08:52
boun jou lepebor de niger jex vousali boukou sarvisse zain orange refourandou setouroub boucou kerede ou libey onefateke touro
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #6 aibou danjelibey 22-10-2013 08:55
Citer :
boun jou lepebor de niger jex vousali boukou sarvisse zain orange refourandou setourou boucou ou libey onefateke touro
http://actuniger.com/sante-education/7297-pose-de-la-premiere-pierre-d-un-amphitheatre-de-1000-places-a-l-universite-abdou-moumouni.html#
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 ISSILI MASHANONO 22-10-2013 09:33
Bien réfléchi de la part de Son Excellence le Président Issoufou Mahamadou qui t'a confié le Département ministériel des Enseignements Sup et de lma Recherche; mon très cher et courageux Asmane Abdou que j'ai connu grâce à la personne d'un certain Hamissou Kabalé qui ne cesse de faire l'éloge de tes compétences et engagements dans l'action; il faut maintenant agir comme l'écossais Fleming qui vendit chère sa peau aux microbes jusqu'à les abattre sans leur donner la chance de laisser d'héritiers dans les hôpitaux. Aujourd'hui que tu as posé la 1ère pierre pour cet amphithéâtre à l'Université de ton frère - ce joint de Kirtachi et Tessaoua pour le Niger "Abdou Moumouni Dioffo (UAM)", les nigériens espèrent qu'il en sera de même pour les autres universités des banlieux à Maradi, Zinder, Diffa et Tahoua. Veille sérieusement pour que les travaux ne soient pas exécutés à la manière des trompeurs tel Zakou Djibo dit Zakaye qui retarde son coté au détriment des étudiants.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Dongu 26-10-2013 19:45
C ki a eu le contrat la?
C le fameux ZAKOUS Alias Zakay??
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Futur President 26-10-2013 21:41
A entendre le nom de Zakai dans cette affaire, tout comme Albade comme ministre d´Etat, etc, me font ne plus croire au Guri.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 OK 29-10-2013 08:50
Mr le "ministre" il y a des infrastructures encoures depuis 2008 lancée par le régime Tanja n'est il pas plus intelligent de les finir pour soulager les fils des pauvres au lieu de procéder à une pose de première pierré qui plus une connotation politique que sociale. Merci
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Futur President 29-10-2013 18:32
Pourcentage, toi aussi!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Vérité vraie 30-10-2013 23:05
Je suis peine d'apprendre que c'est Zakai qui a eu le marche de la construction e cet amphithéâtre. Ce sera tel un amphithéâtre en Espagne, utopie!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 le plus jeune 19-11-2013 14:02
Continuez dans ce sens
:eek: :sad: :ne: :)) :lp
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 MADOUGOU 09-12-2013 09:22
il a déja eu prèsque un milliard dans l'argent. Peut être avance de démarrage ou pour le payer comme les autres pro-Tchana Ladan.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Nous avons 4051 invités et aucun membre en ligne

10 nouvelles chaines au meme prix

Top de la semaine

Publier le 21/11/2019, 19:49
journee-mondiale-de-l-enfance-a-niamey-les-enfants-ont-pris-les-commandes-a-l-occasion-des-30-ans-de-la-convention-des-droits-de-l-enfant-cde A l’instar de la communauté internationale, le Niger a célébré, le mercredi 20 novembre, la Journée...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 18:28
nation-le-comite-national-de-reflexion-sur-l-hymne-national-fait-le-point-au-chef-de-l-etat Le Comité National chargé de réfléchir sur l’hymne National du Niger a fait, ce jeudi 21 novembre, le...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 12:12
revocation-des-maires-des-communes-rurales-de-dogueraoua-malbaza-et-du-conseil-municipal-de-youri-de-leurs-fonctions Le conseil des ministres qui s’est tenu le mercredi 20 novembre 2019, sous la présidence du Chef de...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 12:05
sahel-lancement-des-activites-du-projet-mediation-agropastorale-au-niger L’hôtel Radisson Blu de Niamey a servit de cadre, mardi 19 novembre, au lancement des activités du...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 11:38
burkina-18-assaillants-et-un-gendarme-tues-dans-une-attaque-a-arbinda-dans-le-soum-sahel Un (1) gendarme a été tué et dix huit (18) assaillants ont été abattus, a annoncé dans un communiqué,...Lire plus...
Publier le 18/11/2019, 09:39
l-opposant-hama-amadou-a-regagne-la-prison-civile-de-filingue L’opposant Hama Amadou, revenu au pays le jeudi dernier après 3 années d’exil, a regagné, depuis ce...
Publier le 19/11/2019, 19:40
eliminatoires-can-2021-le-mena-a-sombre-a-niamey-devant-les-bareas-de-madagascar-2-6 Le Mena National a « bu l’eau », comme il se dit chez nous, ce mardi 19 novembre au Stade...
Publier le 18/11/2019, 22:48
trafic-de-drogue-guinee-bissau-le-nigerien-mohamed-sidi-ahmed-condamne-a-15-ans-de-prison La justice bissau-guinéenne a condamné, ce lundi 18 novembre, le nigérien Mohamed Sidi Ahmed, à...
Publier le 21/11/2019, 18:28
nation-le-comite-national-de-reflexion-sur-l-hymne-national-fait-le-point-au-chef-de-l-etat Le Comité National chargé de réfléchir sur l’hymne National du Niger a fait, ce jeudi 21 novembre, le...
Publier le 18/11/2019, 12:50
fc-g5-sahel-25-terroristes-mis-hors-d-etat-de-nuire-et-du-materiel-recupere-au-cours-d-une-operation-dans-le-gourma-burkina Durant les deux premières semaines du mois de novembre 2019, la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5...
Publier le 18/11/2019, 09:39
l-opposant-hama-amadou-a-regagne-la-prison-civile-de-filingue L’opposant Hama Amadou, revenu au pays le jeudi dernier après 3 années d’exil, a regagné, depuis ce...
Publier le 18/11/2019, 22:48
trafic-de-drogue-guinee-bissau-le-nigerien-mohamed-sidi-ahmed-condamne-a-15-ans-de-prison La justice bissau-guinéenne a condamné, ce lundi 18 novembre, le nigérien Mohamed Sidi Ahmed, à...
Publier le 20/11/2019, 14:33
drame-un-militaire-tire-mortellement-sur-2-de-ses-compagnons-d-arme-avant-de-se-suicider Drame dans la famille des Forces armées nigériennes (FAN). Un militaire relevant de la 7e Zone de...
Publier le 18/11/2019, 21:57
operation-tongo-tongo-mali-niger-24-soldats-maliens-et-17-terroristes-tues-une-centaine-de-suspects-entre-les-mains-des-fan-a-tiloa Le bilan de l’accrochage, ce lundi 18 novembre à Tabankort (Gao), entre les Forces armées maliennes...
Publier le 18/11/2019, 12:50
fc-g5-sahel-25-terroristes-mis-hors-d-etat-de-nuire-et-du-materiel-recupere-au-cours-d-une-operation-dans-le-gourma-burkina Durant les deux premières semaines du mois de novembre 2019, la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5...

Dans la même Rubrique

Atelier de validation du PSNSC : la santé communautaire au menu des débats

5 novembre 2019
Atelier de validation du PSNSC : la santé communautaire au menu des débats

Le Palais des congrès de Niamey abrite, du 04 au 05 novembre  un atelier de validation du plan stratégique national santé communautaire (PSNSC) 2019-2023  sous la houlette du Ministre de...

Éducation des filles au Niger : un appui de 7 millions de dollars Cdn du Canada

31 octobre 2019
Éducation des filles au Niger : un appui de 7 millions de dollars Cdn du Canada

Le gouvernement du Canada a fait un don de 7 millions de dollars (5,2 millions de dollars américains) à l'UNICEF, qui sera utilisé au cours des trois prochaines années pour...

SANTÉ: 200 millions de FCFA injectés par semaine pour la gratuité de soins (Ministre de la Santé)

28 octobre 2019
SANTÉ: 200 millions de FCFA injectés par semaine pour la gratuité de soins (Ministre de la Santé)

L’Etat du Niger débloque la somme de 200 millions de FCFA par semaine  depuis près de  6 mois pour accompagner la gratuité de soins, annonce ce samedi 25 octobre  le...

Santé: solidaire de Dr Dillé, le syndicat des médecins spécialistes exige plus de transparence dans les évacuations sanitaires

23 octobre 2019
Santé: solidaire de Dr Dillé, le syndicat des médecins spécialistes exige plus de transparence dans les évacuations sanitaires

DÉCLARATION DU SMES SUR AFFAIRE DR DILLE Mesdames et messieurs ; Camarades militants et sympathisants des Associations et Syndicats amis ici présents ; Camarades militants du SMES ; Honorables invités,

Santé Publique: point de presse du secrétaire général du ministère de la Santé Publique sur la situation de la lutte contre le cancer au Niger

23 octobre 2019
Santé Publique: point de presse du secrétaire général du ministère de la Santé Publique sur la situation de la lutte contre le cancer au Niger

Mesdames, Messieurs Depuis quelques jours une polémique s'est instaurée à travers les médias et les réseaux sociaux sur la question de la prise en charge des cancers au Niger. Comme...

Une génération perdue, si 2 millions d’enfants en Afrique de l’ouest et du centre ne font pas leur rentrée des classes cette année

10 octobre 2019
Une génération perdue, si 2 millions d’enfants en Afrique de l’ouest et du centre ne font pas leur rentrée des classes cette année

Alors que de nombreux enfants s’apprêtent à reprendre le chemin de l’école en Afrique de l’Ouest et du Centre ; plus de 2 millions d’enfants ne feront pas de rentrée suite...