mercredi 10 août 2022

4230 lecteurs en ligne -

fraren

Lutte contre la COVID-19 : le Niger va décentraliser la prise en charge

Comite interministeriel covid19 Niger

Face aux nouveaux cas enregistrés ces derniers jours, le Niger envisage « de décentraliser totalement la prise en charge » de la COVID19. Une nouvelle approche pour mieux lutter contre la pandémie.

Les formations sanitaires du Niger seront équipées pour être à même de diagnostiquer le coronavirus. « Il faut que toutes nos formations sanitaires soient désormais équipées pour diagnostiquer et le traiter les cas de COVID19 », a déclaré le Premier ministre, Brigi Rafini, lors de la réunion du Comité interministériel sur la lutte contre la COVID19, tenue mercredi à Niamey.

Entre autres les mesures prises concernent « l’ouverture de tous les centres de traitement et la relance des activités des centres des régions ».

Regain de nouveaux cas de COVID19

A l’image de certains pays d’Europe, le Niger enregistre depuis quelques jours, des nouveaux cas de Coronavirus. A la date du 18 novembre 2020 quatre cas positifs sur 231 tests réalisés à la COVID19, dont deux cas de sexe féminin et deux cas de sexe masculin, enregistrés à Niamey. « Nous ne sous-estimons pas ce regain avec les nouveaux cas enregistrés qui font monter notre RO », a dit le Premier ministre.

« Il est bon, poursuit-il, qu’on fasse une évaluation pour voir en urgence ce dont nous avons besoin, qui s’avère impérieux pour prévoir les moyens nécessaires afin de faire face à ce que certains ont qualifié une deuxième vague », a-t-il expliqué.

Le ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara, estime que le R0=0,182 est à actualiser. Le Niger entend aussi réactualiser son « plan global de lutte contre la COVID19 ».

ActuNiger



Commentaires  

0 #1 Lecteur-Actuniger 19-11-2020 11:24
Beaucoup des agents de santé sont formés sur la gestion de la COVID-19, disponibiliser les moyens notamment le traitement de prise en charge gratuit à tous les centres de prise en charge de la COVID-19; sensibiliser d'avantage les prestataires à un bon accueil et une prise en charge de qualité, mettre en place un mécanisme de respect des mesures barrières dans les lieux publics y compris les marchés, les auto gars, ne pas fermer les mosquées si vous ne fermer pas les marchés
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com