jeudi, 26 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Eleves en situation de classe

Dans un contexte mondial caractérisé par la rareté des ressources, le Niger et ses partenaires ont su mettre en place un mécanisme et un outil de financement, alignés sur les priorités nationales : le Fonds commun sectoriel de l’éducation (FCSE). Créé le 5 juillet 2017, le FCSE regroupe actuellement les contributions des partenaires techniques et financiers (Coopération suisse, Coopération luxembourgeoise, AFD - Agence française de développement et UNICEF). Il est destiné aux six ministères en charge de l’éducation et de la formation à savoir les ministères en charge de l’Enseignement primaire ; des Enseignements secondaires ; de l’Enseignement supérieur ; des Enseignements professionnels et techniques ; de la Jeunesse et des Sports et enfin de la Renaissance culturelle.

 

Zeyna transfert argent bis

La mise en place du FCSE découle d’un certain nombre de constats. En effet, si le pays investit 19 % (2016) des ressources nationales dans le secteur de l’éducation et de la formation, les objectifs qu’il s’est fixés ne sont pas encore atteints. D’autant que le Niger fait, en outre, face à une croissance démographique accélérée, à l’insécurité et au terrorisme, qui compromettent les efforts importants consentis par l’État et ses partenaires dans le secteur éducatif. À ces défis globaux s’ajoutent des défis spécifiques au secteur de l’éducation lui-même (baisse de la qualité des enseignements-apprentissages, enjeu de la scolarisation de la jeune fille et inadéquation entre la formation et l’insertion).

C’est pour pallier ces difficultés que le gouvernement nigérien a décidé de créer le FCSE, mécanisme innovant de financement de l’éducation, avec l’appui de quatre importants partenaires. Leur souhait, dans cette démarche, est de favoriser l’efficacité des actions de développement du secteur, de prioriser l’alignement sur les stratégies nationales, de favoriser l’appropriation des outils et des méthodes de bonne gouvernance et d’harmoniser les pratiques au niveau des différents partenaires.

L’exécution des actions relève de la responsabilité du gouvernement : la démarche adoptée dans le cadre du FCSE permet à l’essentiel des ressources mobilisées et mises à la disposition d’être affectées aux régions, aux collectivités territoriales et aux services déconcentrés de l’État en charge de l’éducation. À titre d’illustration, 8 889 951 329 FCFA ont été inscrits par le FCSE dans la loi de finances 2019. Sur cette inscription, 85 % des ressources sont destinées aux régions (réparties comme suit : 35 % pour les services déconcentrés, 27 % pour les collectivités territoriales et 23 % pour les établissements publics autonomes). « Le FCSE a été mis en place sur la base d’une idée et d’un principe simples : disposer très rapidement de ressources et les mettre à la disposition du secteur de l’éducation », explique M. Galy Kadir Abdelkader, coordonnateur de la Cellule d’appui à la mise en œuvre et au suivi du Programme sectoriel de l’éducation et de la formation (CAMOS) au cabinet du Premier ministre.

Pr. Galy Kader Abdel Kader

Parmi les actions financées à travers le FCSE, l’on peut retenir, entre autres, la construction de classes, les appuis en matériel et équipements, la formation des enseignants, le renforcement des capacités des acteurs et institutions de formation, l’appui à la formation professionnelle. Il faut ajouter à cela l’accompagnement au processus de décentralisation, l’insertion des jeunes, des femmes et des personnes handicapées, le soutien à la scolarisation des filles, l’amélioration et l’harmonisation des programmes de formation.

Le FCSE prône transparence, redevabilité, responsabilité et implication des différents acteurs dans la gestion de l’école. En ce qui concerne les compétences transférées aux régions ou aux communes : « C’est la collectivité qui décide de l’utilisation qu’elle fait des ressources mises à sa disposition, mais elle le justifie à l’ANFICT (Agence nationale de financement des collectivités territoriale) qui à son tour justifie auprès des partenaires l’utilisation des fonds FCSE », explique M. Barmou Alhassane, point focal FCSE à l’ANFICT. « Aujourd’hui, certains maires ont commencé à gérer la construction des classes, la confection des tables bancs. C’est un pas important vers le transfert des compétences et des ressources de l’État aux collectivités dans le secteur de l’éducation », se réjouit M. Adamou Wajé Alou, maire de la commune rurale de Gazaoua, bénéficiaire du FCSE.

Adamou Waje Alou maire de la commune rurale de Gazaoua

L’entrée de la Norvège en 2020 et celle prochaine du Partenariat mondial de l’éducation dans le FCSE apporteront des ressources supplémentaires au service du développement de l’éducation et de la formation des jeunes et adolescents du Niger.

 Salles de classes en construction dans le cadre du FCSE

A propos de l’Agence française de développement

Le groupe Agence française de développement (AFD) est un établissement public qui met en œuvre la politique de la France en matière de développement et de solidarité internationale.

Climat, biodiversité, paix, éducation, urbanisme, santé, gouvernance… Nos équipes sont engagées dans plus de 4000 projets à fort impact social et environnemental dans les Outre-mer français et 115 pays. Nous contribuons ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable (ODD).

www.afd.fr

Contact presse à l’ambassade

Fatimé Aminami Sidikou / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / +227 92 67 17 17

Contact presse AFD au Niger

Naomi Moumouni-Sabatini / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / +227 80 21 51 07

Contact presse AFD au Sahel

Tijs Magagi Hoornaert / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / +226 072 100 91

 

 

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 22:44
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-25-novembre-2020 En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 17:51
argentine-le-footballeur-diego-maradona-est-mort-a-l-age-de-60-ans La légende du football Diego Maradona est décédée ce matin à la suite d'un arrêt cardio-respiratoire à...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 15:57
disparition-de-tandja-mamadou-l-ancien-president-sera-inhume-ce-jeudi-a-maine-soroa-sa-ville-natale Les obsèques officielles de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou auront lieu le jeudi 26...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 13:26
droit-de-l-enfant-atelier-de-formation-des-journalistes-des-membres-du-parquet-et-de-la-pj-sur-le-droit-a-l-image-des-enfants-au-sein-des-medias-2 En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 23/11/2020, 07:46
elections-malgre-des-defis-importants-le-niger-a-l-opportunite-d-assurer-un-transfert-paisible-du-pouvoir-selon-mohamed-ibn-chambas-envoye-special-du-sg-de-l-onu Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU,...
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...

Dans la même Rubrique

Lutte contre la COVID-19 : le Niger va décentraliser la prise en charge

19 novembre 2020
Lutte contre la COVID-19 : le Niger va décentraliser la prise en charge

Face aux nouveaux cas enregistrés ces derniers jours, le Niger envisage « de décentraliser totalement la prise en charge » de la COVID19. Une nouvelle approche pour mieux lutter contre...

Santé : grâce à un soutien de la Chine, l’Unicef fait un don de 50 motos pour a𝐦𝐞́𝐥𝐢𝐨𝐫𝐞𝐫 𝐥’offre d𝐞𝐬 𝐬𝐨𝐢𝐧𝐬 𝐝𝐞 𝐬𝐚𝐧𝐭𝐞́ 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐥𝐞𝐬 𝐝𝐢𝐬𝐭𝐫𝐢𝐜𝐭𝐬 de la région de Tahoua

17 novembre 2020
Santé : grâce à un soutien de la Chine, l’Unicef fait un don de 50 motos pour a𝐦𝐞́𝐥𝐢𝐨𝐫𝐞𝐫 𝐥’offre d𝐞𝐬 𝐬𝐨𝐢𝐧𝐬 𝐝𝐞 𝐬𝐚𝐧𝐭𝐞́ 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐥𝐞𝐬 𝐝𝐢𝐬𝐭𝐫𝐢𝐜𝐭𝐬 de la région de Tahoua

Avec le soutien du Gouvernement de la République populaire de Chine, des séries d’interventions sont menées dans sept districts de la région de Tahoua pour accélérer les efforts visant à...

Le Fonds commun du secteur de l’éducation (FCSE) : un mécanisme innovant pour le financement et l’amélioration de la qualité de l’éducation au Niger

6 novembre 2020
Le Fonds commun du secteur de l’éducation (FCSE) : un mécanisme innovant pour le financement et l’amélioration de la qualité de l’éducation au Niger

Dans un contexte mondial caractérisé par la rareté des ressources, le Niger et ses partenaires ont su mettre en place un mécanisme et un outil de financement, alignés sur les...

APPEL DE SAVE THE CHILDREN : une rentrée scolaire sécurisée pour tous les enfants au Niger

18 octobre 2020
APPEL DE SAVE THE CHILDREN : une rentrée scolaire sécurisée pour tous les enfants au Niger

Au cours de cette année 2020, Save the Children a lancé à travers le monde une campagne globale appelée « SauverNotreEducation » pour attirer l’attention des dirigeants du monde sur les défis...

Paludisme : le Niger enregistre 2449 décès à la date du 07 octobre 2020 (Gouvernement)

13 octobre 2020
Paludisme : le Niger enregistre 2449 décès à la date du 07 octobre 2020 (Gouvernement)

Le Niger a enregistré, du 1er Janvier au 07 octobre 2020, au total 2.449.858 cas de paludisme confirmés dont 2449 décès, a annoncé le ministre de la santé publique lors d’une...

Lutte contre le paludisme : la Coopérative de développement du village de Loubérat au chevet des malades

6 octobre 2020
Lutte contre le paludisme : la Coopérative de développement du village de Loubérat au chevet des malades

Fidèle à son engagement social, la Coopérative du Développement du Village de Loubérat (CODVL), dans le département de Tassara (Région de Tahoua), est venue au secours des populations de la...