jeudi 11 août 2022

3963 lecteurs en ligne -

fraren

Atelier de validation du PSNSC : la santé communautaire au menu des débats

atelier validation PNSC

Le Palais des congrès de Niamey abrite, du 04 au 05 novembre  un atelier de validation du plan stratégique national santé communautaire (PSNSC) 2019-2023  sous la houlette du Ministre de la Santé publique. La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été marquée par la présence de monsieur Abarchi Ranaou, secrétaire général du ministère de la sante publique,  la représentante a.i. de l’UNICEF au Niger, Mme Ilaria Carnevali, la représentante de l’OMS au Niger, des Chefs  traditionnels, des techniciens de la santé, des partenaires techniques et financiers...

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

L’objectif est d’avoir un accès aux services de santé avec une bonne qualité de soin qui est une grande préoccupation pour le Gouvernement du Niger. D’importantes avancées ont été réalisées au cours des dernières années en faveur du système de santé particulièrement en ce qui concerne les enfants et les femmes. On peut relever l’adoption par le gouvernement des soins de Santé Primaires, la révision de la Politique Nationale de Santé, la souscription à diverses initiatives mondiales et engagements en santé communautaire qui se sont concrétisés à travers des expériences pilotes qui visaient à améliorer l’accès des populations aux soins et contribuer au slogan de « la Santé pour Tous d’ici 2000 .

Pour répondre à ces défis, le Gouvernement a initié l’élaboration, l’adoption et la mise en œuvre d’un Plan Stratégique National de Santé Communautaire pour les 5 prochaines années et impliquera l’engagement du niveau central au niveau communautaire.  Le Plan Stratégique sera le cadre de référence pour l’ensemble des interventions en matière de santé communautaire, à travers des mesures participatives et concertées qui impliqueront et guideront tous les acteurs du secteur dont les techniciens de la santé, les partenaires techniques et financiers, les Organisations Communautaires de Base (OCB), les organisations non gouvernementales, les collectivités territoriales, les communautés et tous les acteurs issus des secteurs autres que la santé. 

Dans l’allocution d'ouverture qu’il a prononcé à cette occasion, le secrétaire général du ministère de la santé publique  a rappelé : « l‘historique de la Santé Communautaire remonte aux années 1960 ou notre pays a commencé à mettre en place les premières plates formes communautaires. » Ainsi, a souligné Mr Abarchi Ranaou, l’une des raisons qui motive le développement des approches communautaires est la faiblesse de la couverture sanitaire de notre pays malgré les énormes efforts consentis ces dernières décennies pour accroitre l’accessibilité des populations aux soins et services de santé. « Environ 49% des populations vivent au-delà de 5 km d'une formation sanitaire et l'une des stratégies pour assurer l’'accés aux soins à ces populations est de les impliquer davantage dans la promotion et l'adoption des pratiques favorables a leur développement » a-t-il dit. Les approches communautaires sont des stratégies très prometteuses car  considérées comme avantageuses en termes de cout-efficaces et de durabilité a poursuivi le SG du ministère de la santé dans son intervention, tout en expliquant que la mise en œuvre des expériences de soins communautaires a démontré l'efficacité des approches communautaires.

Quant à Mme Ilaria Carnevali, Représentante a.i de l’UNICEF au Niger, « rien que dans le district de Goudoumaria, plus de 500 cas de paludisme, prés de 2200 cas de Diarrhée et plus de 2 000 cas de pneumonie ont été traités et prés de 1,000 cas de cas de malnutrition ont été dépistés et référés vers les formations sanitaires en 2018 — grâce aux 97 autres « hommes à la caisse bleue » de ce district. »

« Les travaux de cet atelier devront permettre de s'accorder sur les contenus du plan stratégique, notamment la vision, les orientations stratégiques et les actions prioritaires pour l'amélioration des interventions de santé à assise communautaire, ainsi que le cadre de mise en œuvre, la coordination et le suivi évaluation qui l'accompagneront », a-t-elle indiqué.

Pour elle, « dans la même perspective, il est important d’assurer la standardisation du profil des relais communautaires, le renforcement du système d'information sanitaire et la chaine d’approvisionnement intégrant le niveau communautaire, et l'amélioration de la mise en œuvre des interventions multisectorielle communautaires.»

Selon elle, « pour la réussite de cette stratégie de santé communautaire et se diriger par conséquent vers une Couverture Sanitaire Universelle, il est crucial et indispensable de garantir : la continuation du leadership notable du Ministère de la santé publique, le lien étroit avec les autres secteurs notamment le développement communautaire et l'aménagement du territoire, la mobilisation et le maintien des allocations financières pour la santé communautaire, la stabilité des personnels clés, et la fiabilité des données. Les efforts déjà en cours dans ce sens sont tangibles.»

Le PSNSC (Plan Stratégique National Santé Communautaire) a pour but de contribuer à la baisse de la mortalité infanto-juvénile et maternelle à travers la promotion de la santé, l’amélioration de l’accès des soins aux communautés éloignées et à l’amélioration de l’utilisation des Services de Santé avec la participation de la communauté. A terme, il s’agit d’avoir une augmentation dans la fréquentation des services de santé et une amélioration de la qualité des soins.

atelier validation PNSC BIS

A.K.M (actuniger.com)



Commentaires  

0 #1 Lecteur-Actuniger 05-11-2019 17:59
Très bien
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Chris 11-10-2021 01:21
Thanks for finally writing about >Atelier de validation du
PSNSC : la santé communautaire au menu des débats
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Bessie 28-05-2022 07:41
Thanks for finally writing about >Atelier de validation du
PSNSC : la santé communautaire au menu des débats
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Rickey 21-06-2022 15:15
Thanks for finally writing about >Atelier de validation du
PSNSC : la santé communautaire au menu des débats
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com