jeudi, 13 décembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Hopital de reference Maradi min

L’hôpital de référence de Maradi d’un coût de près de 60 milliards de FCFA est achevé à 99 pour cent a déclaré ce jeudi à Maradi le directeur du projet de construction, M. Ahmet  Seran à un groupe de journalistes.

 

D’une capacité de 500 lits, cet établissement offre tous les soins avec des équipements de pointe excepté l’ophtalmologique qui sera assuré par un hôpital spécialisé en construction par les Koweitiens.
L’hôpital de référence de Maradi est financé par la Turquie à hauteur de 35% sous forme de don et le reste en prêt.
Composée de 10 bâtiments  d’habitation,  d’une station pour oxygène, d’un  héliport  et d’une morgue, l’unité sanitaire s’étend sur 32 hectares qui servira de site officiel pour la plantation d’arbres à l’occasion du 3 Août, la 2ème édition de cette fête en région prévue à Maradi.
« D’ici la fin de ce mois d’août tous les travaux seront achevés’’, le délai contractuel de finition étant le mois de septembre 2018, assure le chef du projet de construction.
Le reporter de l’ANP a constaté que les travaux de maçonnerie sont achevés et les employés s’attèlent déjà à l’installation des appareillages dans  les nombreuses salles que compte ce joyau médical qui soulagera les populations de Maradi et du Niger.
La construction de cet hôpital  fruit de la coopération turque soulagera sans nul doute les populations de la région de Maradi et des régions environnantes  en évitant  les coûteuses évacuations sanitaires.
Les travaux de construction avaient été lancés en décembre 2015 par le président de la république  . 

 

 

ANP

Commentaires   

+7 #1 bagague 02-08-2018 09:47
Très bonne initiative.Il reste le recrutement de médecins disponibles et sincères,qui vont consacré leur temps à soigner les malades.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Gorzo 02-08-2018 15:12
Merci Tonton Issoufou. Cet hôpital va beaucoup servir pour de stage de médecins en formation à Maradi. L'équipe de gestion doit être composée des femmes et des hommes. Aucun de nos hôpitaux sont présentement gerés par de femmes. c'est l'occasion d'y penser
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 MAI IDON GANI 02-08-2018 16:19
TOUT DOUCEMENT LE NIGER AVANCE. MR LE PRESIDENT, PUISSE ALLAH VOUS GUIDEZ D'AVANTAGE POUR LEGUER A LA GENERATION FUTURE NON SEULEMENT DES JOYEUSES INFRASTRUCTURES MAIS AUSSI UNE VERTUE CARDINALE :AIMER SON PAYS ET LUI CONSACRE TOUTE ENERGIE POUR SA CONSTRUCTION. MERCI POUR LE TRAVAIL BIEN AU PROFIT DES COUCHES VULNERABLE.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Kaba 02-08-2018 21:38
Issouf à bouclé la boucle avec ce chef d oeuvre. Il ne reste plus ka construire une autoroute au Niger .c est en tout cas ce ki reste au futur pdt de la république
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Maman Sani Almou 03-08-2018 16:40
Assalamu alaikoum. Kayi mun gani mun gode.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 verite 04-08-2018 10:25
Le coût est chers,mais une belle initiative parske MARADI a besoin d'un hôpital com celui la car son centre régional n'est un centre de detension pour la population de MARADI ki ne cessent de déplorer les mauvaix traitement dont sont l'objet de la part de médecins et infermiers de c vieux hôpital,la gestion de centre est catastrophic tout est en désordre et chacun fait tout c k'il veut c pour nous demandons au gouvernement de mètre en place des médecins et infermiers competentd ,disponibles et respectueux des NOUVO recrus même et oci bien formes et expérimentés.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 Mansour Idrissa 04-08-2018 14:29
la population de Maradi est reconnaissante pour ce joyaux infrastructures.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Citoyen dankassa 05-08-2018 13:13
Tout simplement bravo à tous , le pays avance doucement malgré vents et marées.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Maradi vit au rythme de 30 nouvelles infections au VIH par jour au sein de certains groupes (Médecin)

11 décembre 2018
Maradi vit au rythme de 30 nouvelles infections au VIH par jour au sein de certains groupes (Médecin)

Le Coordonnateur  Régional de l’unité  intersectorielle de lutte contre le SIDA de Maradi, Dr Ali Soumana  a déclaré dans une conférence débat qu’à Maradi,’’ il y a 1 575 personnes,...

La propagation du sida s’est stabilisée au Niger (ministre de la santé)

1 décembre 2018
La propagation du sida s’est stabilisée au Niger (ministre de la santé)

  « La propagation du sida s’est stabilisée au Niger  autour de 0,4 pour cent  avec  environ 43 000 personnes vivantes avec le VIH-sida, a déclaré le jeudi 29 novembre...

Santé : deux centres britanniques fermés au Niger pour pratique d’avortement

28 novembre 2018
Santé : deux centres britanniques fermés au Niger pour pratique d’avortement

Deux centres dirigés par l’organisation caritative britannique Marie Stopes International, ont été fermés par les autorités nigériennes pour, selon le ministre de la Santé à l’AFP mardi,  pour avoir pratiquer...

Éducation/Groupe AKOMILI : 30 bourses au profit des orphelins

24 novembre 2018
Éducation/Groupe AKOMILI : 30 bourses au profit des orphelins

Le groupe scolaire AKOMILI offre une inscription gratuite pour l'année scolaire 2018- 2019 à Trente (30) orphelins de père et mère dans ses différents établissements, a appris ACTUNIGER. Ces bourses...

DÉCLARATION D'URGENCE : 3 cas de Poliovirus dans la région de Zinder (Officiel)

6 octobre 2018
DÉCLARATION D'URGENCE : 3 cas de Poliovirus dans la région de Zinder (Officiel)

Communiqué du Ministère de la Santé Publique  Le 21 septembre 2018, le Ministère de la Santé Publique a reçu du laboratoire de l’Institut Pasteur de Dakar, la confirmation de trois...

ÉPIDÉMIE DE CHOLÉRA AU NIGER: 68 décès sur 3692 cas, selon un bilan au 1er octobre

3 octobre 2018
ÉPIDÉMIE DE CHOLÉRA AU NIGER: 68 décès sur 3692 cas, selon un bilan au 1er octobre

L’épidémie de choléra qui sévit depuis début juillet dans la région de Maradi (Centre Est) a causé 68 décès sur 3692 malades déclarés soit un taux de létalité de 1,8%,...