lundi, 23 juillet 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Bac Resultats Niger 01 bell

Réunis ce lundi 2 juillet en Assemblée générale suivie d’un sit-in au Service des examens du Baccalauréat, les correcteurs, surveillants et secrétaires des jurys se sont engagés à boycotter l’examen de cette année si d’ici demain mercredi 4 juillet, le gouvernement ne débloque pas l’intégralité du reliquat de leurs frais de l’édition 2017.

 

C’est après plusieurs mois d’attente et de requête auprès des autorités de tutelle notamment le ministère de l’Enseignement supérieur, que les concernés ont décidé de passer à la vitesse supérieure en posant cet ultimatum de 48H au gouvernement pour que les frais de séjour, surveillance et correction de l’examen de 2017 leur soient intégralement versés.

Selon un des délégués des frondeurs, c’est au total une enveloppe de 408 millions FCFA qui reste à débloquer mais malheureusement, le gouvernement n’a pu mettre sur la table que 200 millions FCFA. L’université ayant déjà fait part au ministère qu’elle n’est pas en état de pouvoir compléter le reste, il va falloir trouver le gap.

A une semaine du début des épreuves et alors que tout est presque prêt au niveau du service des examens du bac ainsi que des candidats, le doute plane donc sur le BAC 2018. Fort heureusement, les négociations se poursuivent encore entre les trois parties et l’espoir est donc permis de voir la situation se décanter d’ici-là. Même s’il est fort improbable que ces menaces de boycott puissent empêcher la tenue des examens, il va sans dire que sans une solution consensuelle et surtout urgente, c’est l’image du baccalauréat nigérien et partant du système éducatif national qui risque encore de prendre un sérieux coup. Ce qui impose au gouvernement de prendre ces menaces au sérieux et de s’engager résolument vers la résolution de cette crise.

Ikali (Actuniger.com)

 

 

Commentaires   

-1 #1 ADA66 03-07-2018 17:33
"..Même s’il est fort improbable que ces menaces de boycott puissent empêcher la tenue des examens.."
Vous n'y croyiez pas? Qui va surveiller et qui va corriger les copies? L'Etat doit les mettre dans leur droit c'est tout.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 MOI 03-07-2018 20:08
Comment le Ministère et le service du Baccalauréat ont-ils pu être si négligents ? L'état n'est-il plus en mesure de décaisser 408 millions en un an ? Les responsables de cette situation doivent démissionner. J'exhorte les surveillants, les secrétaires et les correcteurs à surseoir au boycott. Répondez aux convocations et remplissez-vous les poches ! Nous verrons bien qui est l'[mot censuré] qui vous le reprochera. Iskanci [mot censuré] !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 le nigerien 04-07-2018 02:14
Il faut trouvé une solution et n'oubliez pas que c'est notre pays qui gagne
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 dogo 04-07-2018 09:31
ALLAH IL FAUT SECOURIR NOS ENFANTS DEVANT CETTE SITUATION.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Blackmarket 04-07-2018 09:32
Sheba Niger, chaque jour c'est un nouvel épisode de délires :D
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #6 Formal 04-07-2018 09:34
les correcteurs, surveillants et secrétaires des jurys se sont engagés à boycotter l’examen de cette année si d’ici demain mercredi 4 juillet,

je pleure :cry: :cry: :cry:

ce pays n'ira nulle part! a part leurs salaire il faut indamniser les correcteurs, surveillants et secrétaires des jurys ???? Waihoooo Allah!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 ADA66 04-07-2018 11:55
Citation en provenance du commentaire précédent de Formal :
les correcteurs, surveillants et secrétaires des jurys se sont engagés à boycotter l’examen de cette année si d’ici demain mercredi 4 juillet,

je pleure :cry: :cry: :cry:

ce pays n'ira nulle part! a part leurs salaire il faut indamniser les correcteurs, surveillants et secrétaires des jurys ???? Waihoooo Allah!


Tout fonctionnaire qui va en mission a droit à des frais de mission. Il ne doit pas avoir d'exception pour les enseignant.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Mohamed Ahmed 10-07-2018 14:25
Je suis désolé pour l'avenir de notre pays.a ce jour même les candidats sont déjà en face de leurs épreuves de Physique chimie et philosophie.Où allons nous avec ces allures svp? La corruption et la tricherie normalement doivent être éradiquer dans un pays qui se respecte
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Un candidat 21-07-2018 17:49
Je passe le 2nd groupe et je suis plus que désolé, désolé d'être candidat au BAC nigérien
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Un candidat 21-07-2018 17:50
:-x je passe le second groupe et j'en suis navré , désolé pour mon pays
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

265x285 C Jeunesse2018 Niger

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

BAC 2018 : les correcteurs, surveillants et secrétaires menacent de boycotter les examens

3 juillet 2018
BAC 2018 : les correcteurs, surveillants et secrétaires menacent de boycotter les examens

Réunis ce lundi 2 juillet en Assemblée générale suivie d’un sit-in au Service des examens du Baccalauréat, les correcteurs, surveillants et secrétaires des jurys se sont engagés à boycotter l’examen...

SANTE : l’opération d’assainissement se poursuit, nouvelle fermeture d’une dizaine de centres de soins

13 juin 2018
SANTE : l’opération d’assainissement se poursuit, nouvelle fermeture d’une dizaine de centres de soins

Suite aux missions d’inspection des établissements privés de santé diligentées par les services compétents du ministère de la santé publique au cours du mois de mai 2018, il a été...

DÉCLARATION DE PRESSE DU COMITÉ EXÉCUTIF DE L'UNION DES ÉLÈVES ET ÉTUDIANTS NIGERIENS AU BÉNIN (UEENIB)

28 mai 2018
DÉCLARATION DE PRESSE DU COMITÉ EXÉCUTIF DE L'UNION DES ÉLÈVES ET ÉTUDIANTS NIGERIENS AU BÉNIN (UEENIB)

Vu l'acte n°1 portant statut de la Conférence nationale souveraine ;          Vu l'acte n°27 de la même Conférence portant reconnaissance juridique de l'USN ; Vu l'article 14 des statuts de l'USN portant...

Université de Maradi (UDDM) : le restaurant de nouveau fermé

20 mai 2018
Université de Maradi (UDDM) : le restaurant de nouveau fermé

Le gouvernement n’entend faire aucune concession aux étudiants et à leurs structures dans le cadre de « l’opération d’assainissement » qu’il a engagé en milieu universitaire. Les étudiants de l’Université Dan Dicko...

Crise scolaire : Le CD/USN et le gouvernement font la paix des braves tout en se regardant en chiens de faïence

15 mai 2018
Crise scolaire : Le CD/USN et le gouvernement font la paix des braves tout en se regardant en chiens de faïence

La crise scolaire née de la grève illimitée lancée par le CD/USN depuis le 20 avril dernier et après plusieurs débrayages, est peut-être en train de connaitre son épilogue. Le...

Les étudiants nigériens au Maroc apportent leur soutien au CD/USN et rappellent au gouvernement la situation des boursiers à l’extérieur

7 mai 2018
Les étudiants nigériens au Maroc apportent leur soutien au CD/USN et rappellent au gouvernement la situation des boursiers à l’extérieur

Déclaration de presse de l’Association des Nigériens Etudiants au Maroc (ANEM) -Vu l’acte n°1 portant statut de la conférence Nationale souveraine ; -Vu l’acte N°27 de la conférence nationale souveraine portant...