samedi, 26 mai 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

GISMA copie.jpg

kboursier

Les boursiers de l’enseignement professionnel interdits de cours pour non-paiement par l’Etat de leurs frais de scolarité.

Les étudiants et élèves des Instituts et Ecoles Professionnelles de Niamey n’ont pas pu accéder aux salles de cours ce matin pour non-paiement par l’Etat de leurs frais de scolarité.

Déçu et frustré devant la porte d’un institut de formation, Alhasane Abdoulaye s’est vu refuser l’accès à la salle. Il lance un cri de cœur : « L’Etat, qu’il puisse payer le plus vite possible les frais de formation des boursiers. Parce qu’aujourd’hui il y a des camarades qui ont ratés des évaluations du mois. Ils vont revenir en cession à cause du non-paiement des frais de formation. Vraiment c’est une situation qui est déplorable. »

Hamadou Hamidou, fondateur de l’institut dit, que la situation financière de leur établissement et le non-paiement des frais de scolarité les ont contraint à prendre cette décision : « En 2016 – 2017 on n’a pas été payé. Sans vous cacher toutes nos écoles ont des problèmes financiers. Soit nous avons pris des crédits avec des banques, ou bien avec des particuliers, sans compter ceux qui n’ont pas payé de loyer pendant 8 à 12 mois. Ou bien, encore, des professeurs non payés depuis mars et avril passés. Si on ne fait pas attention, en tout cas, beaucoup de nos écoles vont fermer. C’est vraiment un cri d’alarme pour que l’Etat et les parents d’élèves sachent que vraiment quelque part, nous sommes en train de souffrir.

L’Union des Etudiants des Instituts et Ecoles Professionnelles de Niamey entend prendre en charge la question. Moukaila Ibrahim, Secrétaire Général de l’UEIEPTN : « L’UEIEPTN est entrain de constater ce qui se passe avec amertume et prendra toutes ses responsabilités pour arracher ses droits. Ici à côté au Sénégal, les frais de formation font 40 milliards et l’Etat Sénégalais les a déjà versés. Ici au Niger, les frais de formation ne dépasse pas 3 milliards et l’Etat est incapable de verser cela, c’est vraiment écœurant… »

Pendant que les étudiants retournent à la maison, les cours continuent dans les écoles professionnelles.

Actuniger Avec Studio Kalangou

Commentaires   

+3 #1 bagague 17-01-2018 09:05
Ca c'est le régime de ZAKI comme ça: la renaissance comme ses camarades et lui l'appellent.

Jusqu'où ira cette fameuse renaissance ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #2 Blackmarket 17-01-2018 14:37
Chaque jour est un nouvel épisode du feuilleton-réalité Descente Dans les Abîmes...
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 Bannière web 265x285px 01 min

 

CFEVRIER2018Niger 1 bell

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Université de Maradi (UDDM) : le restaurant de nouveau fermé

20 mai 2018
Université de Maradi (UDDM) : le restaurant de nouveau fermé

Le gouvernement n’entend faire aucune concession aux étudiants et à leurs structures dans le cadre de « l’opération d’assainissement » qu’il a engagé en milieu universitaire. Les étudiants de l’Université Dan Dicko...

Crise scolaire : Le CD/USN et le gouvernement font la paix des braves tout en se regardant en chiens de faïence

15 mai 2018
Crise scolaire : Le CD/USN et le gouvernement font la paix des braves tout en se regardant en chiens de faïence

La crise scolaire née de la grève illimitée lancée par le CD/USN depuis le 20 avril dernier et après plusieurs débrayages, est peut-être en train de connaitre son épilogue. Le...

Les étudiants nigériens au Maroc apportent leur soutien au CD/USN et rappellent au gouvernement la situation des boursiers à l’extérieur

7 mai 2018
Les étudiants nigériens au Maroc apportent leur soutien au CD/USN et rappellent au gouvernement la situation des boursiers à l’extérieur

Déclaration de presse de l’Association des Nigériens Etudiants au Maroc (ANEM) -Vu l’acte n°1 portant statut de la conférence Nationale souveraine ; -Vu l’acte N°27 de la conférence nationale souveraine portant...

BEPC SPORTIF : les épreuves débuteront ce lundi 30 avril et les absents seront exclus de l’examen écrit

28 avril 2018
BEPC SPORTIF : les épreuves débuteront ce lundi 30 avril et les absents seront exclus de l’examen écrit

Dans l’épreuve de force qu’il a engagé avec l’USN pour étouffer dans l’œuf la grève illimitée que le syndicat des scolaires a lancé depuis quelques jours, le gouvernement ne lésine...

Université de Niamey : les étudiants déterminés à aller jusqu’au bout de leurs revendications

19 avril 2018
Université de Niamey : les étudiants déterminés à aller jusqu’au bout de leurs revendications

Communiqué de presse  de la Commission presse de l’Union des étudiants nigériens à l'université de Niamey (UENUN)  CONTEXTE-JUSTIFICATION: Il vous souviendra que le CD USN a décrété un mot d'ordre de...

Crise à l’Université de Niamey : une commission d’enquête parlementaire pour proposer des solutions

18 avril 2018
Crise à l’Université de Niamey : une commission d’enquête parlementaire pour proposer des solutions

Déclaration de l'Assemblée nationale sur la situation de l'enseignement supérieur En application de l'article 98 de la Constitution du 25 novembre 2010 et des articles 112 et 113 du Règlement Intérieur de...