NITA Fond Site Web 675 x 240

produit laitier

Les consommateurs des produits laitiers dénoncent la hausse des prix observée sur certains de ces produits depuis l’annonce de l’augmentation du prix du litre de gasoil à la pompe au Niger amenant l’association des consommateurs ADDC-Wadata à demander au gouvernement d’inclure le lait parmi les produits bénéficiant d’un abattement tarifaire. Depuis l’annonce le 1er août dernier du prix du litre de gasoil à la pompe, les nigériens assistent à une augmentation des prix de certains produits dont le lait et ses dérivées.

 

Zeyna commission0

Pour le Président de l’ADDC-WADATA, une association de consommateurs, Mr Mahaman Nouri ‘’l’augmentation du prix des produits laitiers, je crois qu’il fallait s’y attendre parce ce que le problème de la hausse des prix des produits de consommation existait déjà bien avant le début de l’année 2022’’.

Depuis quelques semaines, certains produits laitiers usinés au Niger connaissent une flambée de prix. C’est le cas du sachet de lait, communément appelé Laban, Jaouda, ou Toukous, qui se vendait à 100f est passé à 125f.

Ainsi, bien avant cette augmentation de prix, a souligné M. Mahaman Nouri ,  ‘’lors d’une visite de sensibilisation sur la hausse des prix des produits de consommation, on a eu à faire le tour des industries et cette question a été soulevée par une des sociétés qui voulait déjà augmenter le prix compte tenu de la cherté des produits, mais on les a suppliés de ne pas le faire’’.

 Cependant, indique le président de l’ADDC-Wadata, les causes de cette augmentation sont à chercher bien avant le mois d’août.

‘’Cette  hausse des prix a commencé  depuis 2021 avec  le début de la crise ukrainienne ralentissant ainsi  considérablement les offres des produits laitiers auxquelles vient s’ajouter la sécheresse qui existe déjà  dans plusieurs pays producteurs de lait’’ a-t-il précisé.

Par conséquent, a fait remarquer le président de l’ADDC, ‘’le prix du lait a presque doublé en un rien de temps et malheureusement, si on ne fait pas attention, ça risquerai d’augmenter davantage’’.

Actuellement, ‘’la hausse  a atteint un certain niveau où tous les consommateurs sont en train de  la sentir, et d’ailleurs il y a ceux qui ont déjà  abandonné la consommation de certains produits laitiers industrialisés se  tournant  vers les produits locaux. Ceci est, par ailleurs, une bonne chose pour la production locale’’ a expliqué Mr Mahaman Nouri.

Il a, à cette occasion, rappelé que ‘’lors de la décision du gouvernement pour faire un abattement  tarifaire du dédouanement  sur certains produits, le lait fait  malheureusement  partie des produits qui n’ont pas bénéficié de cet abattement’’.

‘’Nous leur lançons par conséquent un appel pour revoir le cas des produits laitiers en termes de cet abattement tarifaire du dédouanement pour que le lait, qui est d’ailleurs un produit très important de façon globale et particulièrement pour les enfants, soit accessible’’ a-t-il lancé à l’endroit du gouvernement.

Pour Mahaman Nouri ‘’ nous faisons  actuellement face à un problème d’approvisionnement avec, selon d’autres sources et des informations que nous avons reçues, une grande quantité de marchandises dont le lait est bloquée à Fada N’gourma (Burkina Faso) dans environ 300 camions pour des questions de sécurité. A cela s’ajoute le problème de hausse des prix au niveau mondial que nous vivons déjà’’.

Selon M. Nouri, en ce qui concerne  la qualité‘’des produits laitiers liquides, industrialisés ici au Niger, la teneur en lait de tous ces produits reste à désirer même s’il y a des sociétés qui respectent les normes, il y en a beaucoup dont je ne citerai pas les noms qui doivent revoir leur cas avant de faire de cette augmentation de prix une exigence’’.

‘’Nous conseillons aux  consommateurs de s’intéresser plus aux produits laitiers locaux, particulièrement le lait de vache frais ou de chamelle  dont le litre se vend actuellement à environ 500f CFA en attendant, surtout avec la saison pluvieuse que nous vivons, les animaux produisent en quantité. C’est donc l’occasion  de profiter pour faire la promotion de nos produits locaux d’origine animale’’ a-t-il conclu.

‘’Nous prenons les produits laitiers à 85f CFA l’unité avant pour les revendre à 100f à notre tour. Par contre, avec la hausse du prix  depuis quelques semaines, nous prenons les produits  à 110f à l’usine et revendre à 125f à notre tour’’ déclare, quant à lui, El hadj Moussa, propriétaire d’une alimentation à Niamey qui a souligné qu’ils n’ont pas de problème avec les clients, vue qu’ils sont déjà au courant de la situation.

Mr. Abdoulaye, consommateur, quant à lui, soutient que ‘’pour mes trois petits enfants, j’achetais les six sachets à 600f chaque soir à ma descente du boulot, faute de quoi ils vont passer toute la nuit à en réclamer. Depuis quelques semaines, les produits ont connu une augmentation de 25F,  par conséquent, je dépense 750f au lieu de 600f’’.

‘’Cette augmentation de prix nous inquiète beaucoup car de nos jours les produits laitiers font partie des aliments préférés des enfants. Nous prions donc les sociétés de production ainsi que le gouvernement de bien vouloir revoir cette situation pour que ces produits reviennent à leurs prix initiaux’’ a-t-il souhaité.  

ANP



Commentaires

1
TOTO A DIT
1 année ya
:D :lol: Ne dites vous pas SAI BOUZOUM !!!
Hausse dd prix l
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
IM
1 année ya
[quote name="TOTO A DIT"]:D :lol: Ne dites vous pas SAI BOUZOUM !!!
Hausse dd prix l
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 année ya
[quote name="IM"][quote name="TOTO A DIT"]:D :lol: Ne dites vous pas SAI BOUZOUM !!!
Hausse dd prix l
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 année ya
:o :o A t il dit omniscient ????

Quel cafard des toilettes !!!! :zzz :zzz
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2089 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
533 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
331 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
477 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
366 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages