mardi 4 octobre 2022

3985 lecteurs en ligne -

fraren
Ads Sidebar

Niger-Libye : « il n y a pas de mercenaires nigériens en Libye, un pays voisin qui est stratégique pour nous », assure le Président Bazoum au Premier ministre libyen

Bazoum et Abdel Hamid Dbeibah

Le Président Bazoum a assuré au Premier ministre libyen, qui a séjourné hier mercredi à Niamey à la tête d’une importante délégation, que le Niger n’est en aucun cas partie prenante au conflit auquel fait face actuellement et depuis des années, son voisin du nord. L’occasion aussi pour le Chef de l’Etat nigérien de rassurer à Abdel Hamid Dbeibah sur  la volonté des autorités nigériennes à entretenir et à développer la « relation spéciale et stratégique » qui lie les deux pays.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

 

C’est au Niger que le Premier ministre libyen a consacré sa première visite officielle dans un pays subsaharien depuis sa prise de fonction, il y a quelques mois. A cette occasion, Niamey a réservé tous les honneurs pour Abdel Hamid Dbeibah et la délégation qui l’accompagne, lesquels ont été reçus,  dans l’après-midi du mercredi 29 septembre 2021, au Palais de la Présidence, où une séance de travail élargie aux délégations des deux pays, s’est tenue sous la présidence conjointe du Chef d’Etat Bazoum Mohamed et de son hôte du jour.

 « Nous allons discuter des questions qui nous concernent  et notamment de la situation sécuritaire», a indiqué, dans des propos introductifs et de bienvenue, le président nigérien avant d’ajouter que la rencontre va permettre de « traiter de cette question de façon à développer une coopération susceptible de nous aider à mutualiser nos forces et à faire face à ce fléau ensemble ».  Selon le chef de l’Etat, en plus de la question de l’insécurité, « les deux pays ont en commun le souci de la lutte contre la migration irrégulière ».

 «Nous éprouvons une grande fierté de vous recevoir ici. En venant au Niger vous venez chez vous parce que le Niger et la Libye entretiennent une relation spéciale, fondée sur une histoire commune basée sur la géographie, la culture séculaire imprégnée des valeurs de l’Islam. La Libye est un voisin stratégique du Niger. Votre arrivée ici nous donnera l’opportunité de discuter d’un certain nombre de questions qui nous concernent tous Malheureusement, le contexte de notre région est fortement marqué par le phénomène du terrorisme et de l’insécurité, et nous avons là une occasion de traiter de cette question de façon à développer une coopération susceptible de nous aider à mutualiser nos forces et à faire face à ce fléau ensemble. La Libye, malgré ses difficultés, reste un pays qui peut aider considérablement le Niger et je sais que je peux compter sur vous à cet effet. Le Niger a des besoins qui peuvent être satisfaits par la Libye dans le domaine de la sécurité».

Coopération sécuritaire

Dans son intervention, le président nigérien a aussi fait cas de la situation d’instabilité qui prévaut de la situation qui prévaut en Libye et surtout de celle des nigériens en terre libyenne.  «Nos deux pays ont en commun le souci de la migration irrégulière. Ces questions concernent le sud de la Libye et le nord du Niger. Et nous devons, entre nous, en concert avec d’autres pays voisins de la Libye développer une coopération qui sera bénéfique pour nous tous », a mis en avant Bazoum qui a tenu à préciser qu’aucun citoyen de son pays n’est partie prenante dans le conflit auquel fait face son grand voisin du nord.

 « Nous n’avons pas non plus de groupes armés qui ont pu être utilisés comme mercenaires par des nombreuses parties en conflit en Libye. Les Nigériens sont très nombreux chez vous, mais ce sont des gens paisibles qui mènent diverses activités et pour lesquelles les Libyens vouent une certaine confiance, une certaine considération du fait de leur comportement. Nous sommes un pays très à l’aise dans la promotion de la paix non seulement en Libye mais aussi dans plusieurs pays».

Le Président nigérien s’est aussi félicité de l’évolution de la situation en Libye depuis l’arrivée d’Abdel Hamid Dbeibah à la tête du gouvernement. «Votre visite au Niger est la preuve de ce changement. Vous avez conscience de la nécessité de développer une certaine relation avec notre pays, c’est pourquoi vous êtes là aujourd’hui au Niger. Malgré ses difficultés, la Libye est un pays qui peut aider le Niger et je sais que je peux compter sur vous, notamment sur des besoins sécuritaires. Nous avons un pressant besoin en moyen de locomotion au niveau de nos frontières, le Niger est un pays vaste, autant que le vôtre avec un espace très désertique», a reconnu le chef de l’Etat nigérien qui n’a pas manqué d’évoquer aussi les défis sécuritaires auxquels fait face le Niger avec les foyers d’insécurité à la frontière malienne et avec le lac Tchad. Sur toutes ces frontières, a-t-il précisé, « il faut mobiliser une logistique importante ». «Nous devons renforcer la coopération au niveau des renseignements et aussi au niveau militaire» a estimé le Président Bazoum qui a soumis quelques doléances à son hôte nigérienne pour ce qui est, notamment, de la gestion de la frontière sécuritaire entre le Niger et la Libye.

Dans sa réponse préliminaire, le Premier ministre  Abdel Hamid Dbeibah a aussi admis que « la coopération sécuritaire est plus que nécessaire »  entre les deux pays  avant d’assurer le chef de l’Etat nigérien d’examiner ensemble tous les voies et moyens devant permettre de raffermir davantage la coopération bilatérale entre le Niger et la Libye.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

 

.

Commentaires  

-1 #1 hama le barron 30-09-2021 10:55
bandes de zinnaizès
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 YAKAKA 30-09-2021 11:14
Citation en provenance du commentaire précédent de hama le barron :
bandes de zinnaizès


ET TOI QUI ES TU? NE SERAIT CE PAS TOI LE « zinnaizès » en réalité?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 TOTO A DIT 30-09-2021 13:56
:-) ;-) Quand TOTO A DIT partage ses lu par ailleurs et aller à la ligne reste un choix....
“Il faut que nos États fassent preuve de courage politique pour opérer des choix stratégiques pour sauver nos pays et nos peuples et non plus se soucier de sauvegarder une coopération fondée sur la suprématie des intérêts des occidentaux. Les États ont besoin de solutions efficaces pour protéger le pays et les populations contre l’occupation par des forces ennemies extérieures et non des interventions calculées et formelles”,.... '', a déclaré le Député Burkinabè ACHILLE TAPSOBA
Pour le Parlementaire Burkinabè , malgré l’implication occidentale la situation sécuritaire ne faisant qu’empirer au Mali comme au Burkina Faso. “Il convient de chercher d’autres alternatives”, prône-t-il, que celles-ci s’inscrivent dans une coopération étatique ou une approche d’un autre ordre, comme avec des entités privées, y compris le groupe Wagner.
À suivre...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 TOTO A DIT 30-09-2021 14:02
Suite et fin
Quand à cela, le Ministre de l’Administration Territoriale, CLÉMENT SAWADOGO a récemment affirmé sur les ondes de la radio privée Oméga que............. “le débat actuellement au Mali sur la question de [la société privée russe] Wagner ne se pose pas au Burkina Faso”, ajoutant qu'”il appartient au peuple malien de se décider de son avenir.”

Fort de cela, TOTO A DIT ne comprend pas pourquoi certains nègres de maison, voisins au Mali veulent paraître plus Macroniste que Macron.....jusqu'a oublier l'obligation de réserve.... :P... Ils reconnaîtront..... Est ce que TOTO A DIT a cité des noms ?
:D :lol: NAH!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 TOTO A DIT 30-09-2021 14:07
8) lire plutôt..
Ils SE reconnaîtront... '
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #6 TOTO A DIT 30-09-2021 14:11
:sigh: TOTO A DIT semble oublier...
Il faut mettre ce billet au début des post précédents...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 TOTO A DIT 30-09-2021 14:12
WOILA VOILÀ :-)
Alors que la perspective d’un partenariat entre le Mali et une société de sécurité privée russe n’en finit pas de provoquer l’ire des chancelleries occidentales, au Burkina Faso, partenaire de Bamako dans la lutte antiterroriste au Sahel, les politiques, acteurs de la société civile et internautes ont leur avis sur la question
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Thusssss 30-09-2021 17:27
Thusssss
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #9 webdubois 30-09-2021 17:45
@TOTO A DIT
finalement tu est sorti de ton variant delta...t as eu la chance ...calice
tu raconte des inepties 8) 8) 8) 8) 8)
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Sani Saley 01-10-2021 10:43
Lui et le premier ministre de son pays!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Alpha 01-10-2021 13:06
Citation en provenance du commentaire précédent de Sani Saley :
Lui et le premier ministre de son pays!

Plutot ton president et le premier ministre libyen.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 Sani Ali 01-10-2021 13:41
Citation en provenance du commentaire précédent de Alpha :
Citation en provenance du commentaire précédent de Sani Saley :
Lui et le premier ministre de son pays!

Plutot ton president et le premier ministre libyen.


Tuas raison, mon president est un libyen, donc le premier ministre libyen avec un de ses citoyens qui est le president du dernier pays de la planete.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Hum 01-10-2021 17:00
Ça commence par là: des mauritaniens conseillés spéciaux et après la coopération algérienne c est celui de la Libye, le nigériens ne voient pas au-delà du bout de leur nez sinon quels autres actes vous voulez que ce monsieur pose encore pour vous mettre devant le fait accompli.
Depuis quand y’a eu coopération entre le Niger et la Libye?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 Sani Ali 02-10-2021 00:13
Citation en provenance du commentaire précédent de Hum :
Ça commence par là: des mauritaniens conseillés spéciaux et après la coopération algérienne c est celui de la Libye, le nigériens ne voient pas au-delà du bout de leur nez sinon quels autres actes vous voulez que ce monsieur pose encore pour vous mettre devant le fait accompli.
Depuis quand y’a eu coopération entre le Niger et la Libye?


Si le nigerien est inteligent, le Niger ne serait pas dernier de la planete. On a acu controle de notre pays. c;est dans les mains des terroristes, narco traffiquants et autres traitres.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 sarko 02-10-2021 15:48
C'est pas vrai je l'ai pas tuez khadafi , c'est le gipmossad , nananere
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com