mercredi, 30 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


 Amadou Djibo Max FRDDR

Nigériennes, Nigériens,

Chers hôtes vivant parmi nous,

L’Opposition Nigérienne, regroupée au sein du :

Front pour la Démocratie et la République (FDR) ;

Front de l’Opposition Indépendante (FOI) ;

Front Patriotique (FP) ;

Front pour la Restauration de la Démocratie et la Défense de la République (FRDDR) ;

Zeyna transfert argent bis

Avons l’honneur de vous adresser ce jour, 2 août 2020, le message solennel ci-après :

3 août 1960 – 3 août 2020,

Soixante (60) saisons pluvieuses exactement que notre cher pays est devenu indépendant.

C’est le lieu de rappeler ici, qu’en 60 ans de son existence, notre jeune Nation a connu quatorze (14) ans de régime de parti unique, 15 ans de régime d’exception, trois (3) coups d’Etat, sept (7) Républiques, neuf (9) chefs d’Etat dont six (6) présidents élus.

Que de chemin parcouru !

Mais ce qu’il faut surtout retenir, c’est qu’à la suite des espoirs de liberté et de progrès de la Conférence nationale du 29 juillet 1991, qui a instauré la démocratie pluraliste, notre pays, après des décennies d’errements sur le plan économique, s’est inscrit au dernier rang du classement mondial de l’Indice de Développement Humain (IDH) du PNUD pour la 9 ème fois, cette année encore, en 9 ans de gouvernance du régime en place, derrière des pays en guerre depuis des dizaines d’années et dépourvus de ressources naturelles.

Ce classement ne serait pas scandaleux si notre pays n’était pas riche de son uranium, de l’or, du manganèse, du charbon, du molybdène, de la cassitérite,…et plus récemment du pétrole, pour ne citer que ces ressources naturelles.

Triste record !

Ce verdict est donc sans appel sur l’échec de notre système multipartite qui a généré à ce jour 145 partis politiques, et ce n’est pas fini, pour une population de près de 21 millions d’âmes, constituée de 60 %  de jeunes de moins de 18 ans et 80% de moins de 30 ans.

Nigériennes, Nigériens, quel pays a fait pire ?

C’est pourtant dans un tel contexte que notre jeune démocratie s’apprête à vivre sa première expérience de passation démocratique et pacifique du pouvoir dans la même République.

Ce pari ne sera sans doute relevé que si les conditions de transparence et d’équité dans la gouvernance économique et politique est assuré.

En effet, le président de la République, qui s’apprête à livrer ce soir son dernier message à la nation pour l’accession à l’indépendance de notre pays, omettra sans nul doute d’avouer à la nation, qu’il aura profité de ses neuf années d’exercice solitaire du pouvoir pour mettre en place :  

  • un système de prédation fondée sur la corruption et l’impunité qui ont gravement impacté l’ensemble des secteurs de la vie sociale, économique, politique, administrative, culturelle et surtout la situation sécuritaire du Niger ;
  • un véritable système de captation des richesses nationales, de mainmise sur l’appareil d’Etat et sur l’Administration Publique.

Ceci naturellement eu pour conséquence d’empêcher l’Etat d’assumer ses fonctions régaliennes de sécurité et de développement, et a conduit le Niger au bord du gouffre et compromis la stabilité dans notre pays du Sahel. avec, notamment :

▪ l’immixtion flagrante d’intérêts privés qui ont pris le contrôle de la gestion des affaires publiques ;

▪ les détournements massifs et documentés des fonds alloués, y compris ceux alloués à nos Forces de défense et de sécurité, pour un pays en guerre et sous assistance Africaine et Internationale ;

▪ l’instrumentalisation de la crise dans les Régions de Tillabéry à l’Ouest et de Diffa à l’Est ;

▪ le développement de toutes sortes de trafics et de pratiques impactant la sous-région ;

▪ la remise en cause de l’unité nationale et du vivre-ensemble par le concassage des partis politiques ;

▪ le laxisme et les complicités dans la lutte contre le terrorisme qui a été importé à tort des pays voisins par des postures va-t’en guerre des gouvernants pour des raisons inavouables ;

▪ le non-respect de multiples engagements pour la décrispation de la situation sociopolitique et sécuritaire ;

▪ l’abandon de secteurs entiers de la vie socio-économique (Ecole, Santé, Secteur Agricole, infrastructures …) ;

▪ des arrestations arbitraires et les incarcérations d’opposants

▪ Des violations répétées de la Constitution ;

▪ des fraudes électorales qui ne permettent plus aux élections de jouer leur rôle régulateur, notamment lors l’élection des députés en 2015 et du holdup électoral de 2016 ;

▪ des interdictions systématiques des manifestations et/ou leurs répressions sanglantes.

Cette circonstance exceptionnelle de la Fête de l’Indépendance de notre pays  nous impose « d’éviter les vaines querelles »,et la communion des cœurs et des esprits  nous interdit d’énumérer les centaines de scandales financiers et les dizaines de milliers de morts et de blessés qui ont émaillé les neuf dernières années  de  gouvernance du régime en place.

Nigériennes, Nigériens,

Au regard de tout ce qui précède, la célébration ce 60 ème anniversaire, nous donne, nous membres de l’opposition politique nigérienne, l’occasion de rappeler aux autorités en place, qu’au regard de la situation chaotique qui se pointe à l’horizon, seule, la création dun cadre de dialogue national inclusif et sincère, tel que recommandé dans notre Livre blanc sur le processus électoral en cours, publié la fin du mois dernier, pourrait éviter des graves périls à notre pays.

Nigériennes, Nigériens,

Nous avons pris le soin de rappeler que ce dialogue national, qui se veut inclusif et sincère, devrait impérativement traiter des questions fondamentales ci-après :

  • l’apaisement du climat politique et social par la libération des prisonniers politiques et des acteurs de la société civile ;
  • l’indépendance de la justice et la fin de l’impunité ;
  • l’Audit international du fichier électoral ;
  • l’adoption d’un Code électoral et la mise en place d’une CENI consensuels ;
  • la démission des membres actuels de la Cour Constitutionnelle et sa recomposition sur une base consensuelle ;
  • dissolution de la CENI ;
  • la réhabilitation du Conseil National de Dialogue Politique (CNDP) ;
  • Dissolution du Conseil, Supérieur de la Communication ;
  • le Respect de la Charte des partis politiques ;
  • le respect du Statut de l’opposition ;
  • le respect de l’administration des collectivités territoriales ;
  • la neutralité de l’Administration Publique et la réhabilitation de la Fonction publique ;
  • l’accès équitable des partis politiques aux médias d’Etat ;
  • l’accès équitable aux médias d’Etat ;
  • l’enrôlement et le vote des nigériens de l’extérieur ;
  • la décrispation du climat politique et social.

Nous réaffirmons, que tout autre discours d’autosatisfaction et d’autoglorification auquel nous aura habitués le Chef de l’Etat à l’occasion de chacun de ses discours à la Nation depuis neuf (9) ans, ne saurait intéresser notre nation.

Nigériennes, Nigériens,

Pour finir,

Nous invitons chacune et chacun d’entre vous à planter un arbre au moins. Souvenez-vous, « celui qui a planté un arbre dans sa vie n’aura pas vécu inutilement ».

Vive le Niger !

Vive la République !

Pour  l’opposition Nigérienne,

Amadou Djibo Ali

 

Commentaires  

-2 #1 Kad 03-08-2020 00:00
Bande d'incompétents.Trop de déclarations et de communiqués,au lieu d'écrire du n'importe quoi sortez pour montrer vos muscles!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Tonton 03-08-2020 04:56
Citation en provenance du commentaire précédent de Kad :
Bande d'incompétents.Trop de déclarations et de communiqués,au lieu d'écrire du n'importe quoi sortez pour montrer vos muscles!

Espèce de lâché, de trouillard. Pourquoi ne donnes tu pas ton vrai nom pour insulter des patriotes. Va au cimetière puisque tu es un Charlie creuse un trou et fais toi enterré toi même puisque c'est tout ce que tu mérites. Vous êtes la plaie de nation. Vaurien va!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Aboubacar Tsahirou 03-08-2020 13:02
Kad tu es vraiment un délinquant de la dernière classe , espèce de traître toi et tes mentors
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Kad 03-08-2020 13:41
Aboubacar tsahirou et tonton votre haine va vous tuer.Cette opposition va vous donner la honte en reconnaissant de fait les institutions qui seront issues des futures élections.Que n'ont-ils pas dit en 2016?et après ils viennent sièger à l'assemblée nationale et saisir la cour constitutionnelle,pourtant ils ont dit qu'ils vont pas reconnaître Les institutions de la issues des élections de 2016.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Kad 03-08-2020 13:46
Ils ont dit qu'ils reconnaissant pas la ceni et la cour constitutionnelle et pourtant ils disent qu'ils vont participer aux élections que cette même cour va arbitrer.Cette opposition va se disloquer car ses composants ne défendent pas les mêmes intérêts.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Kad 03-08-2020 13:46
Ils ont dit qu'ils reconnaissant pas la ceni et la cour constitutionnelle et pourtant ils disent qu'ils vont participer aux élections que cette même cour va arbitrer.Cette opposition va se disloquer car ses composants ne défendent pas les mêmes intérêts.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #7 Abdourahamane 03-08-2020 13:53
Chers compatriotes presque tout ce que l'opposition déclare c'est véridique il seulement chercher un compromis pour l'intérêt du pays
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #8 Abdoulahi 03-08-2020 16:34
En tout cas, il faut porter des verres en bois pour nier la triste réalité ! Même si c q l opposition réclame est un peu excessif, il faut reconnaître q ds l ensemble ça n va pas. Soyons des vrais patriotes
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #9 Hamlou 04-08-2020 16:30
10 ans au dernier rang de la planète et des gens se donnent le culot de vilipender l'opposition. Qui peut se réjouir d'avoir un enfant en queue de pèlerin dans sa classe. Comment peut-on en âme et conscience supporter un régime animé par des amateurs, des incompétents, des nuls qui n'ont des idées dans la tête que celles de s'enrichir et de laisser pour compte le pays. Aujourd'hui notre école bat de l'aile, la santé revient à l'ère des ordonnances par manque de médicaments dans les formations sanitaires. Comment peut-on se laisser entrainer dans une hystérie collective en suivant un président qui vit dans un monde de psychopathes. Partout, il insiste et persiste sur la réussite de 3N. C'est quoi ce slogan creux? Pure fantasme. Lui qui n'a même pas pu donner au Niger son indépendance énergétique. L'homme du gâchis de gorou banda, du gâchis du chemin de fer. Tant de salives et d'encre ont coulé sur goroubanda et sur un train de science fiction qui ne sifflera jamais. Les gros scandales de la décennie ce n'est pas l'opposition.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 Lekoun 04-08-2020 16:57
Quelle chanson Issoufou n'a pas chanté pour vilipender les régimes dans lesquels il a été opposant. De quel droit et quelle liberté a-t-il été privé à l'époque? Aujourd'hui, il applique sa loi à ceux qui ne sont pas dans son sillage. La fameuse main tendue, vous venez avec moi ou je vous concasse, je vous écrase. Son parti rose aurait-il existé si les autres régimes se sont comporté de la sorte à son égard ? Absolument pas.
En 2016, il fait un holdup clair et net comme de l'eau de roche puis il se réjouir dans son imaginaire de voir une vague rose se deferler sur le pays avec la carte du Niger qu'il voit colorée en rose sur le site web de la CENI. Comme quoi nous sommes tous des fous à des degré divers. Paraître normal ne signifie pas qu'on est pas un mental. Il y'a des traits et des comportements qui frisent un état pathologique latent.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 issaid 06-08-2020 11:20
Hamlou, tu as une mémoire courte, as-tu- oublié le fonds d'aide à la presse, le psop, le peps, les marchés de gré à gré, la fermeture des universités, des collèges et primaires ,les étudiants étaient dans dans une situation sans précédent...le trafic des bébés hibou, Votre cheval sur quelle base il s'est enrichi. Vous jamais trouvé des poux sur un cran rasé, le régime est un modèle pour l’Afrique, vous êtes jaloux des ces nombreuses réalisations, que vous n'avez pas fait pendant plus de cinquante au pouvoir.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 issaid 06-08-2020 11:22
Pardon, cherchez un leader pas ce vieux terminé.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Lilwayne 07-08-2020 23:50
Ce vieux termine est plus imposant que ton pere spirituel actuellement au pouvoir
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 29/09/2020, 14:13
societe-civile-apres-6-mois-de-detention-mounkaila-halidou-maikoul-zodi-et-moudi-moussa-libres-en-attendant-le-delibere-de-leur-proces-en-appel Les 3 acteurs de la société civile Mounkaila Halidou, Maikoul Zodi et Moudi Moussa ont été libérés...Lire plus...
Publier le 29/09/2020, 10:07
journee-de-solidarite-coris-day-2020-coris-bank-niger-offre-des-vivres-et-du-materiel-a-plus-de-300-sinistres-de-harobanda-et-de-saga L’édition 2020 de la Journée de solidarité, « CORIS DAY », de Coris Bank International a été...Lire plus...
Publier le 29/09/2020, 08:48
communique-du-conseil-des-ministres-du-lundi-28-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, lundi 28 septembre 2020, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 28/09/2020, 14:47
togo-le-president-faure-nomme-victoire-tomegah-dogbe-a-la-tete-du-gouvernement Le président togolais, Faure Gnassingbé, a nommé ce lundi 28 septembre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé,...Lire plus...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...Lire plus...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...
Publier le 27/09/2020, 21:31
fenifoot-le-francais-jean-michel-cavalli-va-s-engager-avec-le-mena-national Le technicien français Jean-Michel Cavalli vient d’arriver à Niamey où il va s’engager avec la...
Publier le 27/09/2020, 16:24
niger-des-partis-politiques-comme-s-il-en-pleuvait Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 27/09/2020, 16:24
niger-des-partis-politiques-comme-s-il-en-pleuvait Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...
Publier le 29/09/2020, 08:48
communique-du-conseil-des-ministres-du-lundi-28-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, lundi 28 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...

Dans la même Rubrique

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 28 SEPTEMBRE 2020

29 septembre 2020
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 28 SEPTEMBRE 2020

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, lundi 28 septembre 2020, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République,...

Présidentielles: Alma Oumarou investi candidat du RPP Farilla

28 septembre 2020
Présidentielles: Alma Oumarou investi candidat du RPP Farilla

Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey, son premier congrès constitutif. Par la même occasion, son président Alma Oumarou a...

NIGER : Des partis politiques comme s’il en pleuvait… !

27 septembre 2020
NIGER : Des partis politiques comme s’il en pleuvait… !

Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130 partis politiques, Burkina Faso 103, Mali 94, Sénégal 77, Togo 68, Guinée 46, Nigéria 41, Benin...

Présidentielles : le journaliste Salou Gobi investi candidat du CNR Gayya

27 septembre 2020
Présidentielles : le journaliste Salou Gobi investi candidat du CNR Gayya

La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des Sports de Niamey, son premier congrès statutaire qui a été couplé à la...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 25 SEPTEMBRE 2020

25 septembre 2020
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 25 SEPTEMBRE 2020

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la...

Assemblée nationale : discours du PAN à l’ouverture de la 2e session ordinaire au titre de l’année 2020

25 septembre 2020
Assemblée nationale : discours du PAN à l’ouverture de la 2e session ordinaire au titre de l’année 2020

La 2ème session ordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2020, dite Session budgétaire, s’est ouverte ce vendredi 25 septembre  2020 à l’hémicycle, Place de la concertation. A cette occasion,...