dimanche, 29 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Issaka Souna PR CENI triangle

Initialement prévu pour le 1er octobre, le début de l’enrôlement des électeurs pour la confection du premier fichier électoral biométrique du Niger, ne sera effectif que le 15 octobre prochain, soit avec deux semaines de retard par rapport au  chronogramme de la Commission électorale nationale (CENI).

Zeyna transfert argent bis

C’est le président de la CENI, Me Issaka Souna, qui en a fait l’annonce, au cours de la dernière  réunion du Conseil National du Dialogue Politique (CNDP), qui s’est tenue le jeudi 10 octobre dernier, dans la salle des banquets de la primature. Le président de la CENI  a d’abord indiqué que le processus électoral se poursuit avec certaines activités déjà entamées, notamment les audiences foraines, qui ont permis d’enregistrer plus de 5 millions de nigériens. Sur les 5 millions, on compte deux 2 millions d'actes de naissance ou de jugements supplétifs traités, et un millions de ces pièces d’état civil ont déjà été remises à leurs propriétaires.

Dans son intervention, Me Issaka Souna a rassuré les représentants des partis politiques de la majorité et des non-affiliés, ceux de l’opposition ayant boycotté la réunion, que cette fois, l’enrôlement biométrique va bel et bien commencé le 15 octobre prochain pour la première phase. Cependant, il a reconnu que des difficultés ont émaillées le processus, et la CENI, en partenariat avec les autorités ainsi que l’opérateur Gemalto, est en train de trouver les solutions pour y remédier.

« Toutes les conditions sont réunies pour débuter l'enrôlement biométrique le 15 octobre prochain. Cependant, la mise en œuvre de ce processus est sujette à des difficultés endogènes et exogènes ». Me Issaka Souna, Président de la CENI.

Couacs en séries

Parmi les difficultés rencontrés par la CENI, le retard dans la signature par les juges et la remise des actes d’état civils à leurs propriétaires, en raison du mouvement d’affectation décidées lors la dernière réunion du Conseil supérieur de la magistrature. Il y a aussi l'insuffisance du personnel due au désistement des étudiants et enseignants, qui ont été pourtant recrutés et formés, et le retard des décaissements au profit de la CENI. Par ailleurs, le Bureau de l'informatique et du fichier biométrique, a également fait état d’un dysfonctionnement constaté au niveau de 1.500 kits dont 500 tablettes  « par manque de logiciel ».

Ce sont donc ces couacs en série qui ont retardé le démarrage effectif de l’enrôlement des électeurs, une phase décisive pour la poursuite du processus électoral. Il convient d’ailleurs de relever que ces risques de défaillance ont été à maintes reprises soulignés par l’opposition politique qui doutent de la régularité du processus, mais aussi par l’Alliance pour la République (APR), alliée à la MRN au pouvoir, et qui a aussi alerté sur les risques de voir le processus pris en otage, si des mesures de correction ne sont pas prises dès à présent.

Malgré ces difficultés dont certaines sont encore loin d’être solutionnées, le gouvernement et la CENI se sont voulus rassurants. « Les espoirs sont permis », a même avancé Me Issaka Souna, le président de la CENI, en droite ligne avec les assurances données par le ministre de la justice, Marou Amadou, sur la poursuite des audiences foraines ainsi que le chef du gouvernement et le ministre de l’Intérieur. Même l’opérateur Gemalto s’est inscrit dans le même registre, en annonçant de nouvelles mesures pour pallier aux problèmes rencontrés par certains kits.

Au sortir de la réunion, des doutes ont été certes levés selon l’avis exprimé par les représentants de certains partis politiques. Toutefois, il va falloir attendre les prochains jours ainsi que l’effectivité du démarrage de l’enrôlement pour tempérer le pessimisme ambiant. Une rude épreuve pour la CENI qui va devoir donner les preuves de son assurance, alors qu’elle est déjà fortement contestée par l’opposition politique qui continue de boycotter le processus électoral, à presque un an du début des scrutins.

A.Y.B (actuniger.com)

 

Commentaires  

+1 #1 banda réni 14-10-2019 06:41
tous ces couacs pouvaient être évités si le président de la CENI travaillait en synergie avec ses collaborateurs notamment son vice président et les représentants de la société civile.Il faut que Me Sounna sache qu' il porte l' entière responsabilité sur la réussite ou l' échec de ses élections pourtant vitales pour l' avenir de notre pays.A bon entendeur, salut.mettons fin à l 'affairisme et travaillons pour la stabilité de notre pays.que Dieu nous assiste.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Amadou Sanda 14-10-2019 07:52
BBien vu tout le probleme est vraiment ce 2 men show du President avec la dame DAF qui font tout entre eux sans associer les menbres de la ceni. Ces vraiment une caverne d Alibaba les deux faudra que la Halcia et le Gouvernement prenne des dispositions URGENTE pour ssauver le processus electoral . La DAF EST VRAIMENT ENTRAIN DE SABOTER TOUTE LES ACTIVITES JUSTE POUR METTRE LE.MAXIMUM DE PACTOLE DANS SA POCHE
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Dieu est grand 14-10-2019 08:13
Le probleme de la CENI n'est pas ce truc sur la photo, mais issoufou mahamdou en personne qui cree les conditions du sabordage du processus pour des buts que lui seul connait mais qui releve de son seul et unique profit personnel.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 Zafaz 14-10-2019 08:24
Rares sont ceux qui critiquent une gestion lorsqu'ils y sont impliqués à la mangeoire. Dans le meilleur des cas ils gardent un profil silencieux.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 illo 14-10-2019 09:28
Après 8 années de calamités et d'affairisme, pourquoi perdre son temps à croire à un processus électoral propre. J''Y CROIS PAS
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 CITOYEN 14-10-2019 16:31
Je suggérè qu'on revienne a la case de départ tout en oubliant et mettre l'affaire du fichier biométrique dans la poubelle;en maintient l'ancienne carte électorale que tout les peuples ont connus. Sinon ça n'aboutira a rien que du gaspillage d'argent et du temps déjà le temps est contre,dans certaines localités il n’y avait mème pas l’électricité a plus forte raison qu'un panneaux solaire afin de faire face au facteurs temps. De l'autre coté l'adversaire est contre sa n'avancera plus si l'autre se sentait bafouer de ses droit.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 MOUGAMOU ALIO 14-10-2019 22:18
EN TOUT CAS SI SOUNNA OU DOUNNA EST DIGNE IL DOIT JETTER L EPONGE ET SE FAIRE REMPLACER PAR QUELQU UN D AUTRE
CES ELECTIONS A CETTE ALLURE N AURONT JAMAIS LIEU
QU ALLAH ECOURTE CETTE SITUATION EN FAISANT PARTIR LES ROSEENS NE SERAIT CE QUE PAR UN COUPS D ETAT
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 mangal 15-10-2019 08:07
Citation en provenance du commentaire précédent de MOUGAMOU ALIO :
EN TOUT CAS SI SOUNNA OU DOUNNA EST DIGNE IL DOIT JETTER L EPONGE ET SE FAIRE REMPLACER PAR QUELQU UN D AUTRE
CES ELECTIONS A CETTE ALLURE N AURONT JAMAIS LIEU
QU ALLAH ECOURTE CETTE SITUATION EN FAISANT PARTIR LES ROSEENS NE SERAIT CE QUE PAR UN COUPS D ETAT

Ceux qui l'ont choisis pour etre P CENI ne veulent pas de gens qui ont de la dignite et un haut estime de soi. Ils preferent des gens exactement comme lui.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 28/11/2020, 17:44
infrastructures-inauguration-officielle-de-la-route-bitumee-maradi-madarounfa-frontiere-du-nigeria Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a inauguré officiellement,...Lire plus...
Publier le 28/11/2020, 14:32
47e-session-du-conseil-des-ministres-de-l-oci-a-niamey-la-lutte-contre-le-terrorisme-au-coeur-du-conclave-des-chefs-de-la-diplomatie-des-pays-musulmans La capitale nigérienne abrite, du 27 au 28 novembre 2020, les assises de la 47e session du Conseil des...Lire plus...
Publier le 28/11/2020, 09:36
ce-que-tandja-m-a-dit-l-emouvant-hommage-du-journaliste-abdoulaye-barry-a-tandja-mamadou Un grand baobab vient de se coucher pour toujours. Homme d’état au patriotisme inaltérable, son...Lire plus...
Publier le 28/11/2020, 09:36
issa-abdou-eleve-de-16-ans-nos-conditions-de-vie-sont-vraiment-precaires-sur-ce-site-qui-accueille-les-sinistres-des-inondations Dans le cadre de la célébration de l’édition 2020 de la Journée Mondiale de l’Enfance,  célébrée...Lire plus...
Publier le 28/11/2020, 09:22
lutte-contre-drogue-des-series-de-saisies-de-drogue-operees-a-l-interieur-du-pays-ces-deux-dernieres-semaines-police-nationale Les services de la police nationale ont procédés, ces deux dernières semaines, à une série de saisies...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 28/11/2020, 09:36
ce-que-tandja-m-a-dit-l-emouvant-hommage-du-journaliste-abdoulaye-barry-a-tandja-mamadou Un grand baobab vient de se coucher pour toujours. Homme d’état au patriotisme inaltérable, son...
Publier le 23/11/2020, 07:46
elections-malgre-des-defis-importants-le-niger-a-l-opportunite-d-assurer-un-transfert-paisible-du-pouvoir-selon-mohamed-ibn-chambas-envoye-special-du-sg-de-l-onu Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 28/11/2020, 09:36
ce-que-tandja-m-a-dit-l-emouvant-hommage-du-journaliste-abdoulaye-barry-a-tandja-mamadou Un grand baobab vient de se coucher pour toujours. Homme d’état au patriotisme inaltérable, son...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...

Dans la même Rubrique

47e Session du Conseil des ministres de l’OCI : à Niamey, la lutte contre le terrorisme au cœur du conclave des chefs de la diplomatie des pays musulmans

28 novembre 2020
47e Session du Conseil des ministres de l’OCI : à Niamey, la lutte contre le terrorisme au cœur du conclave des chefs de la diplomatie des pays musulmans

La capitale nigérienne abrite, du 27 au 28 novembre 2020, les assises de la 47e session du Conseil des ministres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) qui se tient...

Discours d’ouverture du Président de la République Issoufou Mahamadou à l’occasion de la 47ème Session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères (CMAE) de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI)

27 novembre 2020
Discours d’ouverture du Président de la République Issoufou Mahamadou à l’occasion de la 47ème Session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères (CMAE) de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI)

Bismillahi Rahamani Rahim, Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale, Monsieur le Premier ministre, Altesses Royales, Monsieur le Secrétaire General de l’Organisation de la Coopération Islamique OCI, Mesdames et Messieurs les...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 25 NOVEMBRE 2020

25 novembre 2020
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 25 NOVEMBRE 2020

En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la République, une délégation de pouvoirs pour la présidence d’un Conseil des Ministres. C’est...

Coalition Bazoum2021 : 45 partis soutiennent Bazoum Mohamed pour l’élection présidentielle

23 novembre 2020
Coalition Bazoum2021 : 45 partis soutiennent Bazoum Mohamed pour l’élection présidentielle

Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont officialisé, le samedi 21 novembre 2020 au Palais des congrès de Niamey, leur soutien à...

Elections : « malgré des défis importants, le Niger a l’opportunité d’assurer un transfert paisible du pouvoir » selon Mohamed Ibn Chambas, envoyé spécial du SG de l’ONU

23 novembre 2020
Elections : « malgré des défis importants, le Niger a l’opportunité d’assurer un transfert paisible du pouvoir » selon Mohamed Ibn Chambas, envoyé spécial du SG de l’ONU

Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU, Mohamed Ibn Chambas, a estimé que l’ensemble des acteurs au processus électoral doivent...

Elections Présidentielles : 15 partis politiques s’engagent à soutenir Albadé Abouba dès le premier tour

21 novembre 2020
Elections Présidentielles : 15 partis politiques s’engagent à soutenir Albadé Abouba dès le premier tour

Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion, pour soutenir la candidature d’Albadé Abouba du MPR Jamhuriya dès le premier tour de l’élection...