jeudi 18 août 2022

2655 lecteurs en ligne -

fraren

Dialogue politique : nouvelle réunion du CNDP sans la présence de l’opposition mais avec celle des nouveaux partis et des non affiliés

CNDP 10 10 2019

Sur convocation du Premier ministre et Chef du Gouvernement, SEM. Brigi Rafini, le Conseil National de Dialogue Politique (CNDP), s’est de nouveau réunit, dans l’après-midi de ce jeudi 10 octobre, dans la salle des banquets de la Primature.  En plus du PM, président du CNDP, on notait la présence du ministre d’Etat en charge de l’intérieur, M Bazoum Mohamed, de son homologue de la Justice, M Marou Amadou, ainsi que des partis membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) et de l’Alliance pour la République (APR),  les deux fronts composant la majorité au pouvoir. La session ordinaire du CNDP a également enregistré la participation massive de plusieurs partis non-affiliés, ainsi que celle des « nouveaux partis », parmi lesquels celle très remarquée, et pour la première fois, du PJD Doubara, représenté par son secrétaire général, M. Hama Hamadou.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Comme il fallait s’y attendre, l’opposition politique (FRDDR et Front patriotique), ont brillé par leur absence à cette seconde session ordinaire de l’année du CNDP, qui intervient pourtant à un moment décisif du processus électoral, en prélude aux élections générales de 2020-2021. Cette absence de l’opposition n’est pourtant guère une surprise, puisqu’elle s’inscrit dans la droite ligne de la posture qu’elle adopte depuis des mois, celle de boycotter le CNDP et la CENI.

Au cours de cette session, les représentants des partis ont notamment échangé sur le déroulement du processus électoral, qui soulève des inquiétudes même au niveau de la majorité ainsi que des non-affiliés. Des inquiétudes qui concerne surtout le démarrage poussif de l’enrôlement des électeurs pour la confection du fichier électoral biométrique, et qui ont conduit l’APR (alliance dirigée par le MNSD Nassara de M. Seyni Oumarou), a sollicité une convocation d’une session extraordinaire du CNDP. Cependant, ce jeudi 10 octobre, c’est plutôt une session ordinaire qui a été convoquée par le premier ministre.

Ikali (actuniger.com)



Commentaires  

0 #1 Dokin karfe 11-10-2019 10:46
Il faut bien préciser, ministre de l'intérieur et candidat du parti au pouvoir. Quoi de plus normal. On peut continuer à traiter un peuple comme on veut, mais Dieu est le principal traiteur de toutes les choses.Il faut diminuer votre vitesse, car à force de dépasser les limites des réflexions, on risque de tomber dans l'irréparable.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 attention 11-10-2019 16:38
Assurez la quiétude du Niger. Pour la plupart vous êtes à l'abri du quotidien et de la lutte pour la survie, pour une fois ayez pitié du peuple en arrêtant d'attiser les tension s. Nous n'en pouvons plus!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Sanari 11-10-2019 17:58
''affilié'' ''non affilié'' par rapport à quoi? Semeurs de troubles, de confusions dans les esprits. Des petits partis qui ne vont nulle part. Juste pour faire les beaux yeux pour accéder à la mangeoire. Avec un tel positionnement truffé d'hypocrisie la politique au Niger va toujours prendre un coup.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com