vendredi, 18 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Issoufou NDI bicubic

Le président nigérien, Issoufou Mahamadou, s’est de nouveau engagé à respecter la Constitution  et à quitter le pouvoir en 2021,  aux termes de ses deux mandats. Le chef de l’Etat  a réitéré son engagement ;  qu’il a déjà annoncé à plusieurs reprises, ce mercredi 2 octobre à Niamey, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la Conférence internationale organisée par le National Democratic Institute (NDI) ; sur la limitation constitutionnelle des mandats présidentiels en Afrique.

Zeyna transfert argent bis

« Je respecterai scrupuleusement les dispositions de la République du Niger. Je crois à la nécessité de l’alternance démocratique qui permet la respiration démocratique. Mon désir le plus ardent est de passer le pouvoir en 2021 à un successeur démocratiquement élu, ce sera une première dans notre pays depuis son accession à l’indépendance ». Le Président de la République Issoufou Mahamadou.


Lors de son intervention, le président  Issoufou a estimé que « les limitations de mandat renforcent à long terme les institutions démocratiques et contribuent à la passation pacifique du pouvoir, et elles garantissent l’exercice, à intervalles réguliers, d’une expression libre du peuple ». Au Niger, a-t-il ajouté, « nous avons fait de la consolidation des institutions démocratiques ; une des huit priorités du programme de renaissance du Niger ».

Transfert pacifique du pouvoir

Le Président Issoufou Mahamadou a auparavant  rappelé qu’en Afrique, « le débat sur le constitutionnalisme pour la consolidation de la démocratie et le transfert pacifique du pouvoir se concentre surtout sur un point essentiel : celui de la limitation du nombre de mandats ». Il a en ce sens ajouté que « le peuple aspire au changement de manière périodique et la limitation de mandats lui offre cette opportunité ». Selon les détails donnés par le chef de l’Etat,  en Afrique, 35 pays limitent les mandats, 12 n’ont aucune limitation, six ont aboli la limitation et deux ont modifié la limitation.

Le Niger se prépare à des élections présidentielles en 2021 qui vont consacrer, pour la première fois de l’histoire du pays, un transfert du pouvoir entre deux présidents élus démocratiquement. Alors que dans certains pays du continent, la question de la limitation des mandats présidentiels soulève des débats et des polémiques, le chef de l’Etat nigérien ne cesse de lever toute équivoque sur sa volonté de quitter le pouvoir aux termes de ses deux mandats constitutionnels. Le plus grand défi, de l’avis de plusieurs analystes, c’est de parvenir à organiser des consultations électorales libres, régulières et transparentes.

A.Y.B (Actuniger.com)

 

 

Commentaires  

+3 #1 Aboubakar Hamid 02-10-2019 17:35
Le bienfaits n,est jamais perdu courage vous êtes un modèle a suivre le Niger a besoin d'un fils digne comme vous , car le Niger jamais vue un chef de l'État a quitté le pouvoir pendant son mandat
On n'est fatigué de coup d'État
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #2 Tamoudari Ayouba 02-10-2019 17:47
Vous devrait partir comme un héro!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Karimou Moumouni Madougou 02-10-2019 18:21
IL doit pour cela organiser des élections crédibles, libres et transparentes pour pouvoir quitter la tête haute
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Nassirou Madaba 02-10-2019 20:18
En tout cas sur ce plan il vaut mieux que d'autres dirigeants africains connus pour leur amour fou du pouvoir. salut !
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #5 Rabiou Goumounday 02-10-2019 20:22
Je crois il n'est pas du tout nécessaire de nous répéter qu'il va quitter le pouvoir à la fin de Son mandat car déjà la constitution l' oblige.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 Pauvre Afrique 02-10-2019 20:25
Issoufou peut berner les autres mais pas les nigeriens. Il dit le contraire de ce qu'il fait. Si il est reellement sincere avec lui meme, il devait s'assurer que la CENI qu'il est entrain de mettre en place est independante et neutre, or il connait bien la composition de la CENI pour savoir qu'elle est pire que celle de Boube Ibrahim qui l'avait aide a faire un holdup electoral. Mais qu'il le veuille ou pas, les nigeriens feront tout pour que lui et sa racaille degage en 2021.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 Mouhamed Alpha 02-10-2019 20:41
nous sommes d'accord avec vous mais le président, c'est pas ça que nous voulons, le niger a besoin d une election transparente et inclusive.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 MOUGAMOU ALIO 02-10-2019 22:16
EN FAIT CE TYPE NOUS PREND POUR DES IDIOTS QUELLE ALTERNANCE
QUAND ILS SONT ENTRAIN DE TOUT FOULER AU PIED
QUAND IL ENVOIE SON SOULARD DE MINISTRION DIRE QUE LES ELECTIONS SE FERONT MEME SANS L'OPPOSITION
QUAND MEME DANS SON PROPRE CAMP ISSOUFOU JOUE A LA CONFUSION
QUAND SALOU EST TAPI DANS L'OMBRE ATTENDANT LE RETOUR DE L'ASCENSEUR
QUAND BAZOUM ETANT ENCORE MINISTRE BAT CAMPAGNE AVEC LES MOYENS DE L'ETAT
QUAND BAZOUM EST EN CAMPAGNE AVANT LA CAMPAGNE
IL FAUT QU'ISSOUFFOU NE PRENNE LES NIGERIENS POUR DE IDIOTS
IL AURAIT DU TOUT SIMPLEMENT ETRE RENVOYE DEPUIS LE PRIMAIRE LE NIGER ET LES NIGERIENS AURAIENT PU DEPASSER DEJA CE CAP
MAIS COMME IL EST LA COMBATTONS LE AVEC L'APPUI D'ALLAH QUI MAUDIT LES DETENTEURS DE POUVOIRS INJUSTES ET CORROMPUS
ALLAH YA ISSA
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Oumarou 03-10-2019 06:29
Kel opposition ? Au Niger c est la politique du
Ventre. C'est tout aucun idéal politique.
Kelkin peut il nous poster la lettre de IM à l ambassade
De France il y a deux jours de cela ? Ache' il a un talent
De littéraire
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 Nigérien 03-10-2019 08:06
Qu'Allah soit avec vous excellence. Que vos vœux soient exaucés!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Osiris 03-10-2019 08:15
Citation en provenance du commentaire précédent de Rabiou Goumounday :
Je crois il n'est pas du tout nécessaire de nous répéter qu'il va quitter le pouvoir à la fin de Son mandat car déjà la constitution l' oblige.


Issoufou, le president du guri, continue de croire que respecter la constitution nigerienne en degageant le plancher est une faveur. Si il est sur de pouvoir tazartcher comme Tandja il n'aurait pas hesite une seconde pour le faire. Il parle de son depart du pouvoir en 2021 comme un exploit alors qu'il sait bien qu'il n'a meme pas ete capable de se faire reelire pour un 2nd mandat tellement vomis par les nigeriens. Il sait parfaitement que ni lui, ni aucun de ses dauphins ne peut meme pas arriver au second tour d'une election reguliere. De grace issoufou, un peu de respect pour les nigeriens, lequel respect tu ne leur as a jamais temoigne depuis 9 ans, c'est a dire depuis que Hama Amadou a fait de toi president.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Intarou 03-10-2019 08:56
Pourquoi la même chanson. C'est déjà la nostalgie ?
Raison pour laquelle un remplaçant a été désigné ?
Ah, pauvre Niger !!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Yahaya mainassara 03-10-2019 09:27
Merci mon président! que la constitution soit respecté dans tous son intégrité;et que les élections seront crédible!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Alfaga 03-10-2019 12:17
Toutes ces fausses declaration c'est pour pretendre au prix Mo Ibrahim, cependant, monsieur issoufou qu'as tu fais pour le meriter?
As tu respecter et fais respecter la constitution de ton pays?
As tu promu la bonne gouvernance au Niger?
As tu combattu la corruption?
As tu combattu le trafic de drogue dans ton entourage?
As tu oeuvrer pour l'unite nationale plutot que la desunion qui t'a profite ?
As tu pense ne serait ce qu'une seule fois aux pauvres, demunis et aux secteurs sociaux du pays?
...
Alors please va t'en sans tambours ni trompette afin que le Niger et les nigeriens puissent reprendre leur vie et leur esperance la ou elles etaient le triste jour de ton courronement.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #15 COMMANDANT 03-10-2019 12:47
C'est ca aller bon débarras!!!!! Houst
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #16 Bien oui, prend-nous pour des caves 03-10-2019 14:31
lorsque ton conseiller dit que même sans l'opposition il y aura des élections...
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #17 Lecteur-Actuniger 03-10-2019 16:13
Courage Mr le président IM. Vous donnez l'exemple
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 Guim Bubac 03-10-2019 21:09
Mr le président nous sommes en 2019, il reste encore 2 ans pour 2021 pour joindre l'acte à la parole.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 11:07
communique-de-presse-conjoint-trois-defenseurs-des-droits-humains-injustement-detenus-entament-leur-sixieme-mois-en-prison ● Moudi Moussa, Halidou Mounkaila et Maikoul Zodi sont des prisonniers de conscience qui doivent...Lire plus...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 14/09/2020, 08:29
insecurite-2-soldats-de-la-garde-nationale-tues-dans-une-attaque-non-revendiquee-a-assamaka-region-d-agadez Deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une attaque...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...

Dans la même Rubrique

Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 16 septembre 2020

16 septembre 2020
Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 16 septembre 2020

  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de...

Fichier électoral biométrique : les coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE rejettent en bloc les résultats de l’audit (Communiqué)

14 septembre 2020
Fichier électoral biométrique : les coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE rejettent en bloc les résultats de l’audit (Communiqué)

Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral biométrique Nous, les Coalitions CAP 20-21 GAYYA ZABBE Regroupant respectivement 18 et 22 partis politiques,...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 11 SEPTEMBRE 2020

11 septembre 2020
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 11 SEPTEMBRE 2020

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 11 septembre 2020, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la...

57e Sommet de la CEDAO : l’ANEC réussit une organisation parfaite pour son baptême de feu

10 septembre 2020
57e Sommet de la CEDAO : l’ANEC réussit une organisation parfaite pour son baptême de feu

Au delà des enjeux stratégiques pour la sous-région qui ont été au menu du sommet, la 57e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la...

Audit du Fichier électoral biométrique : l’opposition dénonce une mascarade

8 septembre 2020
Audit du Fichier électoral biométrique : l’opposition dénonce une mascarade

L’opposition politique a dénoncé, lundi 7 septembre au cours d’un point de presse, l’audit en cours du fichier électoral biométrique. Pour cause, les experts de l’opposition commis dans le comité...

Communiqué final de la 57eme Session ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO

8 septembre 2020
Communiqué final de la 57eme Session ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO

Communiqué final de la 57eme Session ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO tenue à Niamey, le 7 septembre 2020.   (function() { var scribd = document.createElement("script");...