mercredi 17 août 2022

3195 lecteurs en ligne -

fraren

Fête du trône du Maroc : l’Ambassadeur Allal El Achab offre une grande réception à Niamey, à l’occasion des 20 ans de Mohammed VI au trône

Allal El Achab et Kalla Hankourao

SE Allal El Achab, ambassadeur du Maroc au Niger et M. Kalla Hankourao, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.

Le Royaume du Maroc a célébré, le 30 juillet dernier, la Fête du trône qui coïncidé cette année au 20e anniversaire de l’intronisation du roi SM Mohammed VI. A cette occasion, l’ambassadeur de Sa Majesté au Maroc, Allal El Achab, a offert une grande réception au Grand hôtel de Niamey. L’occasion pour rappeler la signification de cette Fête nationale pleine de symboles forts pour le peuple marocain et son souverain, mais également le bilan de Mohammed VI depuis son accession au glorieux trône de ses ancêtres, ainsi que la profondeur des relations historiques et fraternelles entre le Maroc et le Niger.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

C’est une preuve éclatante de la profondeur des relations d’excellence entre le Niger et le Royaume du Maroc : à l’occasion de la célébration, mardi 30 juillet, de la Fête du Trône, le somptueux jardin du Grand Hôtel de Niamey, a fait le plein de personnalités ainsi que d’invités de marques, qui sont venus célébrer aux cotés de l’ambassadeur SE Alla El Achab, cette fête nationale riche en symboles, et qui coïncide cette année avec le 20e anniversaire de l’accession de Mohammed VI au Trône de ses glorieux ancêtres. La cérémonie a été rehaussée par la présence de plusieurs membres du gouvernement parmi lesquels le ministre des Affaires étrangères, M. Kalla Hankourao, le ministre d’Etat en charge de l’intérieur, M. Bazoum Mohamed, le ministre directeur du cabinet du Président de la République, Ouhoumoudou Mahamadou, des présidents d’institutions d’Etat, des députés nationaux, des directeurs généraux de sociétés et d’entreprises publiques, ainsi que les ambassadeurs, chefs de missions diplomatiques et postes consulaires, et des représentants des organisations internationales. Le maire de la ville de Niamey, Moctar Mamoudou, les représentants des confessions religieuses et de l’Association des chefs traditionnels, ainsi que les membres de la communauté marocaine résidente au Niger et d’anciens étudiants et cadres nigériens ayant résidés au Maroc, ont tous fait le déplacement, pour honorer la réception donnée par SE Allal El Achab,  l’ambassadeur du Maroc au Niger.

Une double célébration pour les 20 ans de SM Mohammed VI au Trone

La célébration de la Fête du Trône coïncide cette année avec la commémoration des 20 ans de règne du roi SM Mohammed VI. Une double célébration donc à l’occasion de cette édition de « la fête de Trône », qui a été officialisée en novembre 1934, «  et qui figure en tête des grandes fêtes nationales marocaines que toutes les composantes de la nation marocaine célèbrent annuellement avec fierté et enthousiasme », comme l’a expliqué l’ambassadeur SE. Allal El Achab, dans le discours qu’il a prononcé à cette occasion.

Allal El Achab Discours

« La Fête du Trône constitue un témoignage clair de la fidélité indéfectible entre le Souverain et Son peuple et symbolise, non seulement l’unité d'un Etat établi depuis plus de 13 siècles, mais également la confiance en un avenir prometteur de développement, de prospérité, de sécurité et de dignité. Cette symbiose entre le peuple et le Trône a fait du Royaume du Maroc un bastion inexpugnable et lui a conféré la force et l'invulnérabilité qui lui ont permis de faire face à de grandes épreuves et à transcender toutes les difficultés ». SE Allal Achab, ambassadeur du Maroc au Niger.

Au cours de son allocution, l’ambassadeur du Maroc au Niger a souligné que la célébration de cette fête nationale, qui est « l’expression suprême de cette communion qui ne s‘est jamais démentie entre le Trône Alaouite et le peuple marocain », intervient cette année dans un moment de maturation du vertueux processus de développement politique et économique voulu et conçu par Sa Majesté le Roi. En effet, a indiqué SE Allal El Achab, depuis l’accession de SM. le Roi Mohammed VI au Trône, le 30 juillet 1999, « le Maroc offre l’image d’un vaste chantier de mises à niveau soutenues sur les plans politique, économique et social ». Les réalisations qui sont nombreuses et très importantes, sont complétées par « un programme de réformes nouvelles, à court et à long termes qui s’insèrent dans un vaste programme d‘actions gouvernementales élaborées en fonction des Directives Royales », a poursuivi l’ambassadeur, qui n’a pas manqué de souligner que parmi ces actions, figurent également, « la réussite dans la lutte contre le terrorisme et l’instauration de la sécurité et de la stabilité, parallèlement à la réalisation du développement dans tous les domaines leviers  de l’économie du pays, dont les énergies renouvelables, les liaisons maritimes et aériennes et l’industrie automobile ». Pour l’ambassadeur de Sa Majesté à Niamey, « le calibre des groupes internationaux aujourd’hui installés au Maroc témoigne de la pertinence de la politique d’émergence économique mise en œuvre au Maroc et  conforte le statut du Royaume en tant que destination à la fois stable, attrayante et dynamique pour les investissements ».

Cependant, a reconnu le diplomate et dans le sillage du bilan dressé par SM le roi Mohammed VI le 29 juillet dernier à la veille de la célébration de la fête nationale, « le devoir de clarté et d'objectivité impose de nuancer  ce bilan  positif dans la mesure où les progrès et les réalisations, d’ores et déjà accomplis, n’ont malheureusement pas encore eu de répercussions suffisantes sur l’ensemble de la société marocaine, notamment en ce qui concerne la fourniture de services sociaux de base, la réduction des inégalités sociales, le renforcement de la classe moyenne ». C’est pourquoi, a-t-il estimé, « pour pallier à ces insuffisances,  une commission spéciale chargée du modèle du développement sera mise en place dans l'objectif de perfectionner et accroître l'efficacité des secteurs de l'enseignement, la santé, l'agriculture l'investissement, et le système fiscal ». Aussi, a ajouté SE. Allal El Achab, à la faveur de cette vision Royale de voir le Maroc accéder au club des nations avancées, le Maroc s'engagera,  dès la rentrée politique prochaine, dans une nouvelle étape, marquée par le lancement d'une nouvelle génération de projets dont les maitres mots sont « Responsabilité » et « Essor ».

Coopération Niger-Maroc : l’exemple d’un partenariat sud-sud gagnant-gagnant

Dans son discours, l’ambassadeur du Maroc n’a pas manqué de mettre en exergue la consolidation  des liens de solidarité et de coopération tous azimuts avec le continent africain,  « un versant essentiel de la politique étrangère définie par Sa Majesté le Roi, Mohammed VI,  et qui est l'expression renouvelée de l’africanité du Maroc, elle-même inscrite dans un continuum historique fait d’échanges féconds à plusieurs niveaux ». Selon SE Allal El Achab, « cette africanité du Maroc, son continent d'appartenance légitime par la force des liens tissés à travers des siècles d'histoire, a pris une nouvelle dimension  après le retour du Royaume à l'Union africaine ». Une nouvelle dimension qui s'appuie sur les vertus de la coopération Sud-Sud et sur l’impératif du développement humain, l’établissement de rapports économiques équitables justes et équilibrés, a précisé le diplomate chérifien.

« Le Royaume fidèle au principe de la solidarité ayant toujours animé ses relations avec les pays frères africains, dans le souci de construire des relations de coopération mutuellement avantageuses est déterminé à  s'engager de manière réversible a contribué tangiblement dans l'essor économique et social du Continent. C'est cet esprit de partage mutuellement bénéfique qui anime les relations historiques et exemplaires d'amitié et de coopération entre le Royaume du Maroc et la République du Niger. Une coopération qui tout en combinant l'économique et le social, le culturel et le cultuel, le sécuritaire et le militaire,  place l'humain au centre de ses préoccupations ».

L’ambassadeur du Maroc au Niger a magnifié l’excellence des relations entre les deux pays, une coopération riche, profonde et mutuellement bénéfique, et qui surfe sur de nouvelles perspectives destinées à raffermir les relations historiques et fraternelles entre les deux Etats, au service de leur peuple. C’est ainsi que le Royaume a décidé, depuis l'année académique 2018-2019, d’augmenter le nombre de bourse d'étude accordé aux étudiants nigériens en le portant à 150 bourses pour l'enseignement supérieur, et 50 bourses pour la formation professionnelle. Pour cette année, a annoncé l’ambassadeur, une dimension supplémentaire s'est ajoutée avec l'octroi des bourses pour la formation des cadres de l'État, des bourses pour le secteur des énergies renouvelables et les études coraniques. En effet et en application des dispositions de l'accord islamique signé entre nos deux pays, l'Institut Mohammed VI pour la formation des imams, morchidines  et morchidates  accueillera le 1er groupe des imams nigériens qui vont suivre, pendant deux (2) ans, une formation dont l'objectif est de faire connaître l'islam et ses valeurs de tolérance, « un islam fondé sur le juste milieu, la modération et prémunir nos jeunes et nos sociétés contre la radicalisation et  l'extrémisme ».

 « Nous notons avec une entière satisfaction cette dynamique croissante que connaît nos relations bilatérales, ces deux dernières années. Une dynamique qui s'est concrétisé par la signature au cours de 2017 et 2018, de 28 accords de coopération et a vu en 2019, la finalisation de 25 autres accords couvrant le domaine de l'Agriculture, la protection des investissements, jeunesse et sport , douane, le transport, population et réforme sociale, la réforme administrative l'aménagement du territoire, la gestion des politiques migratoires ; les énergies renouvelables,  le travail et la justice ».

Tout en réitérant la ferme volonté du Royaume du Maroc de continuer à œuvrer, de concert avec le gouvernement nigérien, à la consolidation de certaines relations en vue d'en faire un exemple de partenariat réussi entre deux pays africains, l’ambassadeur Allal El Achab, a tenu à adresser à Monsieur le Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Mahamadou Issoufou, ses félicitations et encouragements pour la réussite du Sommet de l'Union africaine (UA), ainsi que pour l'élection du Niger en tant que membre non-permanent au Conseil de sécurité, et pour tous les efforts qu'il déploie pour consolider l'intégration africaine.

La cérémonie a été par la suite marquée par une collation au cours de laquelle, les nombreux invités ont eu à déguster quelques plats de la très riche et diversifiée gastronomie marocaine, notamment le fameux plat de couscous marocain, qui fait partie du patrimoine culturelle national.

anniverssaire Maroc Grand hotel 30 07 2019

anniverssaire Maroc Grand hotel 30 07 2019 BIS

Roi Mohammed VI anniverssaire

A.K.M (Actuniger.com)



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com